AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

♫ Une rencontre, un Ramen, un voyage ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Hanasaki Suzuna et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Konoha



Messages : 40
Date d'inscription : 08/05/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: ♫ Une rencontre, un Ramen, un voyage ♫   Mer 1 Juin - 21:59



Rencontre avec une légende


    Nous sommes donc deux jours après les évènements passer au pays de la cascade, ayant mené sa mission à bien, la demoiselle fut autorisée à avoir quelques jours de repos. Ce qui ne fut pas de refus, parce que cela l'exténuait, car, elle n'avait pas arrêtée de bosser. Rappelons-le, que celle-ci, faisait des rondes autour du village. Un travail vite laçant, mais, néanmoins, utile pour la sécurité du village. Quoi qu'il en soit, la jeune blondinette allait en profiter pleinement.. Enfin, non pas pleinement, parce que déjà, les vacances commencer, qu'elle s'ennuyait dans son immense demeure. Les parties de Shogi avec son père n'était pas vraiment des plus distrayant, juste de quoi passé une bonne petite heure, sans faire attention au temps qui s'écoule. Mais, après, le poids du temps restant, refait surface et l'ennuie revient.

    Les occupations, dans sa demeure, son aussi amusant qu'une.. Que.. Euh.. Que rien du tout, en fin de compte. La jeune Suzuna, décida d'aller se promenée et d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte. Coup de chance, le temps ne s'y était pas mêlé, le soleil illuminait la journée de son éclat puissant et chaud, ce qui rendait le village animée. Les commerçant qui exposait des étagères de marchandises à l'extérieur de leurs magasins et les autres personnes qui se profitaient, tout comme Suzuna, d'une balade sous ce soleil de plomb. Après une bonne heure de marche, sans but précis, le ventre de la jolie blonde ce fit entendre. Pour ne pas arranger les choses, l'odeur de nourritures sortaient des cheminées de restaurant ou de maisons civiles.

    Il fallait dire que.. L'heure du repas de midi, approchait à grands pas. La blondinette étant trop loin de sa demeure et ne voulant pas utilisé sa technique de déplacement Shinobie avec le Kimono qu'elle porte. Celle-ci se rabattu à trouver un restaurant proche, bon, d'une façon dite très bourgeoise, la demoiselle n'est pas habituée à avaler de la nourriture venant de la " Plèbes ". Mais, faut bien un début à tout, non ? Elle avait entendu, anciennement, parler d'un restaurateur du nom de Ichiraku. Celui-ci semblerait faire les meilleurs Ramens du pays, ce qui semble bien prétentieux, mais pourquoi pas tester après tout ?

    Après plusieurs mètres parcourue, le restaurant t'en parler fut enfin à sa vue. Elle poussa avec délicatesse les petites banderoles qui marquaient le nom du restaurant et poussa la formule de politesse qui est " Bonjour " de manière très conviviale. Elle prit ensuite place au comptoir, en s'asseyant sur un tabouret pas super confortable, mais elle n'allait quand même pas s'en plaindre devant l'homme présent devant-elle qui ne pu s'empêcher de la dévisager avec un grand sourire amical et dit :

    Et bien mince, alors..
    Qui à-t-il ?
    Oups.. Mes excuses, jeune fille, disons que je suis fort surprit de voir une membre de la riche famille Hanasaki, ici !
    Ho!? à ce point ? Je suis pourtant une personne comme tous les autres *Continua-t-elle avec un jolie sourire*
    Et modeste avec ça ! il en va de surprise en surprise à ce que je vois *Rétorqua-t-il pour finir sa phrase avec un rire communicatif*
    Mais trêve de bla.. bla.. Vous devez sans doute avoir très faim, que souhaitez vous manger, jolie demoiselle ?
    Et bien, j'ai souvent entendu parler de vos ramens et donc mon choix ce portera sur ce plat là !
    Pas de soucie ! Un ramen, Un !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Shikamaru Nara et je suis un ninja.


avatar

Administrateur - Chounin & conseiller du Hokage



Messages : 305
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 24



Fiche du Shinobi
Ryos: 150


MessageSujet: Re: ♫ Une rencontre, un Ramen, un voyage ♫   Dim 26 Juin - 4:42



  • C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas - Victor Hugo


Cet écrivain très célèbre à sortit un jour cette phrase qui selon moi est une grande part de vérité. La preuve, dans le monde Shinobi, très peu de personnes ne prennent pas le temps d'écouter ce que la nature nous offre. La plupart des ninjas présents dans notre univers, passent leurs majorités du temps à dénigrer forêt et marais, océan et ciel. D'ailleurs, c'est un acte qui selon moi, devrait être plus réfléchit parmis les humains de notre monde. Et souvent ce que je pense lorsque j'ai un peu de temps libre. Par la même occasion, on me reproche envers ma personne, de passer trop de temps à dormir dès qu'il y a de la verdure où au lieu où je viens depuis que je suis tout petit. Au sommet d'un toît sur lequel un abris en bois s'y trouve protégeant un bois de la même matière. Très pratique pour s'allonger et ainsi admirer la vue que nous offre le ciel. Bien sûr, je viens ici que lorsque le temps est magnifique. Je pourrais dire que cette bâtisse et un peu la mienne. Oui, pour moi, ceci est un monument très important et puis inutile de raconter que j'ai vécue de très bons moments ici. C'est à cet endroit que je me retrouvais avec Choji étant petit pour ce ressourcer, vider nos esprits. Mais c'est aussi et je pense le point le plus important pour moi, un souvenir magnifique puisque c'est ici que je me retrouvais avec Asuma-senseï pour parler de tout et de rien. De bons vieux souvenirs qui remontent à chaque fois que je viens m'allonger sur ce banc ayant vécu de multiples histoires au cours du temps.

Bref, trêve de bavardage et de déballage de ma vie privée. Ce ne sont que des points inutiles à dévoiler pour le moment. D'ailleurs, je me demande même bien pourquoi je suis ici à me reposer ? Oui, j'ai complètement oublié la raison de ma venue sur ce toît. Le peu de souvenir me restant avant de rêver d'un monde totalement pacifié et de tout ce qui s'en suit je me rappelle juste que je voulais prendre l'air car ces derniers temps furent difficiles. Enchainement de missions, paperasse suites à de diverses décisions de l'Hokage, fin bref, des moments insupportables. Je rajouterais avec de l'ironie que c'est ça d'être le conseille d'une personne aussi importante dans le village. Passons encore une fois ces détails très peu important. Pendant que je repensais à tous cela un gargouillement ce fit entendre. La faim venait de m'envahir. Bien entendu, j'avais déjeune ce matin avant de me rendre dans le bureau de ma supérieur mais j'avais totalement oublié l'heure qu'il était en ce moment même. A cet instant, je m'en voulais puisque je m'étais reposé tous ce temps. D'un regard plutôt fatigué et sortant d'un sommeil profond j'esquissa un sourire.

* Oh et après tout, on s'en fou. Manger est une chose, mais dormir en est une autre et je préfère largement la deuxième activité. *

D'un sarcasme étonnant à cette heure-ci, je pris le soin de me lever et de tapoter mon uniforme de ninja. Tout propre tout beau, je pris le chemin du retour. Je devais me rendre chez moi en vitesse, car il n'y a aucun doute que ma mère fera un scandale lorsque je rentrerais à la maison. Tout d'abord, pour mon retard et deuxièmement pour ne pas avoir prévenu. C'est un moment comme celui-ci que je me dis à nouveau qu'une femme, c'est vivre un enfer. Bien entendu, je ne ferais pas de généralité, malgré que l'envie ne me manques, mais cela serais une insulte et dieu sais ce que l'on va me reprocher après. En pensant à toute cette scène, l'envie de rentrer s'estomper. De plus, étant dans le centre-ville, une idée me parvint à l'esprit. Oui, je voulais retrouver mes amis, prendre du bon temps et manger en ville pour oublier ces futurs problèmes que ma mère allait me causer.

Le centre-ville était bondé comme à son habitude. Des civils, des commerçants et des ninjas se promenaient le long d'une grande avenue. Celle dédié à des tonnes de magasins. Bref, je voulais manger des ramens et qui pouvait offrir un bon plat ? Ichiraku évidemment. Un restaurant très réputé au village pour ces nouilles et tous ces plats délicieux. Un vrai régal. Je me trouvais qu'a une dizaine de mètres, mains dans les poches de ma veste regardant l'entrée en question. Je vis une personne y entrer. A cette heure-là, je pensais qu'as une seule chose. Qu'il n'y aie pas énormément de monde. Arrivant devant, je sortis ma main droite faisant bouger les petites banderoles de l'entrée du resto pour y glisser tout d'abord ma tête et y rentrer par la suite s'il y avait de la place. Une chance énorme puisque deux places libres étaient présentes.

<< Bien le Bonjour Ichiraku, comment allez-vous aujourd'hui ? >>

En face, une Kunoichi de Konoha que je ne connaissais que très peu.

<< Excuse moi, est-ce que cela te dérange si je me pose à côté de toi ? >>

J'esperais que ce premier contact pouvait servir à créer un nouveau lien. Qui sais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Kaiza Yashiro et je suis un ninja.


avatar

Chunnin de Suna



Messages : 24
Date d'inscription : 21/06/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 110


MessageSujet: Re: ♫ Une rencontre, un Ramen, un voyage ♫   Jeu 30 Juin - 12:09

«Des ramens et double rencontre»
...



10h45. Konoha, village caché de la feuille et allié de Suna. Cela fait bien longtemps que je ne suis pas venu ici. Alors, pourquoi suis-je là ? Nostalgie de l'examen chuunin ? Il est vrai que l'époque, ce village était réellement plaisant à découvrir. Nouvelle ville, nouvelle habitude, nouvelle personne à rencontrer. Diverse spécialité locale, culinaire ou non. Le village ninja du pays du feu à tant à faire apprendre aux visiteurs. C'est sans doute pour cette raison, que je profite de vacances pour venir ici. Lors de la période passée au village pour l'examen, soit un peu plus d'un mois, j'ai eu l'occasion de me faire de nouveaux amis, avec qui j'ai pu rester en contact. Autant profiter de ma venue pour essayer de les revoir. Il y a également certains petits restaurants, dans lesquelles nous sommes allés avec mon équipe, qui me manque, ou du moins, dont la cuisine me donne envie de revenir.

11h20. Voilà environ une demi-heure que je marche dans les rues du village. La faim commence doucement à faire surface. Pour autant, je souhaite attendre encore un peu. Surtout que je n'ai pas encore décidé où je vais aller pour mon repas. Il y a tellement de possibilité que je ne sais où aller. Les rues sont bien remplies, que ce soit des simple villageois qui, comme moi se promène, ou bien encore des shinobis qui surveillent, ou encore des enfants qui jouent un peu partout. Autant dire que cette ville et ses habitants sont bien vivants. Pas que Suna ne le sois pas, bien au contraire. Le village caché du sable est aussi vivant, mais il faut dire que l'environnement qui entoure mon village et celui de la feuille, est tout aussi opposé que le feu et l'eau. Autant près de Konoha il y à de nombreuses forêts, autant tout autour de Suna, s'étend un vaste désert, ce n'est pas pour rien, que Suna est le village caché du sable.

11h50. Cette fois j'ai vraiment faim. Je regarde autour de moi. Bon je vais manger où moi ? Des brochettes de boules sucrées ? Hum, non je garde ça pour mon quatre heures. Je me souviens de cette échoppe de nouilles, assez populaire d'ailleurs, car la qualité des plats est vraiment très bonne. Je demande au premier passant s'il peut m'indiquer le chemin pour m'y rendre. En souriant il m'explique comment m'y rendre rapidement et me souhaite un bon appétit, je le remercie et prend donc la direction indiquée. Mon sabre, accroché sur mon dos, frappe doucement au rythme de mes pas. Me voilà dans la rue où est situé Ichiraku. Je m'avance, un peu plus rapidement. Avec l'aide d'une de mes mains, je soulève les banderoles et passe à l'intérieur. Trois places, deux déjà prises. Je suis arrivé à temps faut croire.

12h00. La kunoichi ne me dit absolument rien, je n'ai pas dû la rencontré avant, par contre le ninja à côté de moi, je suis presque sur et certains de l'avoir déjà rencontré dans le passé. Bon la dernière fois que je suis venu, c'était pour mon examen chuunin et il n'était pas dans les concurrents. Serait-ce un des examinateurs ? Je n'arrive pas à me souvenir clairement, mais je suis sûr de l'avoir déjà vu. Je ne suis pas du genre à oublier un visage, j'ai un peu plus de mal avec ce qui est des noms. Enfin, avec un peu de chance son nom va me revenir au fil des minutes. Je tourne la tête vers le sympathique responsable des lieux.


-Bonjour monsieur Teuchi. Cela fait longtemps que je n’ai pas eu le plaisir de venir gouter vos ramens. Je dois vous avouer que depuis mon examen chuunin vos plats me manquent. C’est long deux années sans venir ici.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Hanasaki Suzuna et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Konoha



Messages : 40
Date d'inscription : 08/05/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: ♫ Une rencontre, un Ramen, un voyage ♫   Ven 1 Juil - 0:30



Welcome Boy !


    Comme dans tout restaurant qui se respecte, un certain temps d'attente ce met en place. Forcement, si l'on veut que les choses soient bonnes, ils faut les préparer avec amour et patiences. Bon, évidemment, c'est toujours une torture pour nos pauvres estomacs qui, quant à eux, ne sont jamais patients et dès que le léger fumet de la nourriture vient titiller l'intérieur de votre nez, sa redouble encore plus les grognements, de cette partie de l'anatomie humaine. Mais, une merveilleuse idée fut germée de par un restaurateur dont-on-ne-connais-le-nom, qui permi à sa clientèles, de faire taire durant quelques instants, la sainte colère de la faim. L'apéro, ouais, fin.. Disons ça comme-ça, je ne suis pas persuadé, moi le narrateur que cela s'appelle ainsi dans un restaurant et en particulier à cette époque.. Soit, revenons à nos moutons. Quelques amuses-gueules fut déjà dressé à l'avance sur le buffet, de petits biscuits. Avec cela, la jeune Suzuna accompagna cette attente d'un verre de Sake traditionnel.

    Fin disons que le temps fut très court entre la petite conversation de la demoiselle et le restaurateur, ainsi que le service de la boisson, qu'une personne s'invita poliment à coter de la blondinette.

    Excuse moi, est-ce que cela te dérange si je me pose à côté de toi ?

    Il pris d'un peu de familiarité pour une première approche, mais cela ne gênait pas la demoiselle. Celui-ci aura tout de même prit la courtoisie de demande si cela la dérangeait, ce qui ne fut pas le cas. Elle inclina légèrement sur le côté et vers le bas, elle étira ses fines lèvres pour sourire et lui dit sur un petit ton discret et très féminin.

    Pas le moins du monde, faite donc !

    Elle l'observa discrètement, question de ne pas se montrer impolie. Cette personne émanait quelque chose qu'elle avait déjà connue auparavant, mais quoi.. De ce fait, elle cogitait silencieusement, quand fut le tilt qui l'avertie de l'identité de cette personne qui n'était pourtant pas inconnue au village même. Shikamaru Nara, un conseillé de l'hokage et l'un des membres d'un clan connues, des manipulateurs d'ombres. Se sont, semble-t-il, de grands tacticiens, après elle ne sait, nullement, si cela est vrai. Mais qu'importe, elle n'était pas venue dans le but de l'assaillir de questions, qui le dérangerais. Son plat fut toujours en préparation, un second client fut son entrée pour prendre place deux places plus loin. Cet homme, n'est visiblement pas de la région, son bandeau dévoile tout. Un shinobie de SunaKagure, que venait-il faire ici ? Message important à transmettre a Hokage-sama ? Ou simple visite de courtoisie ?

    Halalala.. En fin de compte, la demoiselle est une vraie bête curieuse. Toujours à se poser un tas de questions futiles, rien qu'en observant les personnages qu'elle voit. Dans l'ironie de la vie, si celle-ci serait resté une sale gamine, elle ne se serait pas fouler pour ouvertement poser un tas de questions indiscrètes aux deux hommes. Ce qui lui rappela d'ailleurs de faire attention à ne pas éternuer ici, elle n'oserait imaginer quel carnage pourrait créer sa deuxième personnalité. Quoi qu'il en soit, elle fut fini son verre et d'un geste de la main remit quelques de ses longs cheveux blonds derrières sont oreilles pointues gauches. D'ailleurs, à bien y penser, elle espérait que les deux hommes en question ne fera pas attention à cette partie du corps assez unique dans son genre, ce n'est pas comme-ci tout le monde avait des oreilles ressemblant à ceux des elfes, mais en plus discret..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis un ninja.












MessageSujet: Re: ♫ Une rencontre, un Ramen, un voyage ♫   

Revenir en haut Aller en bas
 

♫ Une rencontre, un Ramen, un voyage ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « LE MONDE DES SHINOBIS » :: Konohagakure no Sato :: Centre ville-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Naruto RPG