AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

Mission De Rang C : Île injoignable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Amatera Hatoma et je suis un ninja.


avatar

L'antipathique de Kiri - Chounin



Messages : 514
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 25
Localisation : Là ou est la puissance



Fiche du Shinobi
Ryos: 373


MessageSujet: Mission De Rang C : Île injoignable   Lun 13 Juin - 5:42

La vie quel doux euphémisme, certain s’y raccroche de toute leurs force, combattant jour après jour cette fatalités d’être un simple humain. Tandis que d’autre plus lâche décide d’en finir eux-mêmes avec la vie, trop lâche pour l’affronter, trop lâche pour la regarder droit dans les yeux et la combattre de toute leurs forces. Voici la façon dont Amatera Hatoma voyer tout cela, une façon de penser non unique, mais plutôt quasi universelle. Aujourd’hui encore le jeune chuunin se leva d’un bond rapide, pour comme à son habitude mener à bien son rôle de ninja. Il passa sa main dans ces cheveux, avant de caresser ces yeux, une manière de montrer sa fatigue, ou encore sa réticence à se lever. Le Kirijin ne dormait pas beaucoup ces derniers temps. Nous voilà un mois avant le départ pour Kumo, départ qui comme nous le savons déchaineras bien des événements pour Hatoma. Mais pour le moment tout ce qui l’importer étais de se lever, de mener à bien une mission voire plus si le temps lui permettais, puis se rentrer ce coucher et recommencer le lendemain. Il se leva donc, se dirigea dans sa salle de bain, pour y prendre une douche. Une fois sa douche terminée elle se sécha, s’habilla comme à son habitude tout de noir, et prit son petit-déjeuner. Oui pour une fois il trainer un peu, il faut dire qu’il était à peine cinq heure et que le bureau du kage n’ouvrait en moyenne que vers six heures trente-sept heures. Il fallait bien que la mizukage se repose quelque peu au moins, son travail devait être très prenant, mais en contrepartie c’était tout de même le ninja le plus puissant de Kiri logiquement.

Après une heure de glandage en tout genre, d’amusement divers que nous tairons, il était enfin temps de sortir de chez lui. Il ouvrit donc la porte, avant de sortir et de la refermer à clef cette fois-ci, puis le jeune homme se dirigea d’un pas rapide vers le bureau de la Mizukage. Après quelques minutes de pas plus rapide les uns que les autres, il arriva devant l’immense Bâtiment qui servait de bureau à la jeune mizukage Mei Terumi. Il entra donc dans le bâtiment, avant de se diriger vers le bureau, Bureau qui se trouvait au premier étage de cet immense bâtiment. Comme on pouvait s’en douter il arriva donc devant la porte du bureau, il toqua, et fut invités à entrer, c’est là qu’il vu la jeune Kage, déjà submergée par le travail de toute part. Ne voulant pas rester dans des bavardages incessant et inutile, il demanda donc une mission de rang C, une enveloppe lui fut donc remit, puis il sorti du bureau en saluant la jeune Kage. Il ouvrit donc la dite enveloppe, pour prendre connaissance du contenue :

<< Mission de rang C : Île injoignable

Jusqu'à hier soir, il était possible de joindre par radio toutes les îles gravitant autour de l'île principale sur laquelle se trouve Kirigakure. Cependant, l'une d'elle, plus au Nord, manque ce matin à l'appel. Ta mission consiste à te rendre sur place afin de découvrir ce qui se passe. Attention, comme se sont de petits villages principalement civils, il est possible que des nunkenins bas de gamme aient infiltré l'endroit. >>


Enfin une mission qui semblait intéressante, une mission ou il pourrait prouver ces capacités au combat, enfin si combat il y’avait, ce qui serait sûrement le cas. Donc après une préparation rapide, mais minutieuse, il se mit en route pour le port de Kiri, port ou un bateau devait l’attendre pour le mener sur les lieux. C’est là qu’il fit la rencontre de Tadusa, jeune marin de vingt-cinq ans, jeune marin qui parlait sans cesse et qui allait bientôt mourir s’il ne se taisait pas. Quoi de plus horrible que de tomber sur une pipelette de bon matin, surtout que ce dernier raconter tout et n’importe quoi. En prenant en compte que le voyage devait durer entre quatre et cinq heures, l’espérance de vie du marin ne dépassait pas les une heure, s’il ne se taisait pas. Par chance une fois que Hatoma lui ait foutu un kunai sous la gorge et lui ait demandé poliment de se taire, tout en prenant soin de le menacer, l’homme se tut donc. Le reste du voyage se passa donc dans un calme des plus paisibles, tels qu’on pouvait entendre les claquements de dent du marin, la peur ? Sûrement, mais c’était mieux ainsi, au moins il vivrait plus longtemps en ayant peur.

Enfin après un long voyage, le shinobi de Kiri put observer l’île au loin, une île qui semblait comme endormie, comme déserte. Il débarqua donc au port de cette dernière sans y être accueillit, d’ailleurs même après s’être enfoncé un peu plus dans l’île il ne fut toujours pas accueillit, cela semblait étrange, pas une seul trace d’un seul habitant. Donc Hatoma continua sa fouille, avant de tomber sur ce qui semblait être le village principal de l’île, village lui aussi désert, que pouvait donc t’il bien ce passait ici ? La réponse il allait devoir la trouver lui-même, c’est donc ainsi qu’il se mit à toquer à toute les portes, avant de les ouvrir une à une. Comme il pouvait le constater personne ne se trouvait dans ce village, apparemment vu le nombre d’habitation, le nombre minimum de personne sur l’île devait être approximativement de quinze. C’était une petite île après tout, comment ce nommer cette île d’ailleurs ? Hatoma l’ignoré, il aurait peut-être dû un peu plus écouter le jeune Tadusa, mais bon après tout cela n’avait pas trop d’importance, sa mission ne changeait pas, trouver la cause de cette soudaine coupure de communication.

Après un moment de recher, il tomba sur une sorte de forteresse, une porte en bois se dresser devant lui, au sommet deux hommes posté en guise de garde, garde qui prirent la parole aussitôt qu’il virent Hatoma :

Garde Un : Toi que fais-tu là, fait demi-tour, tout étranger est interdit ici.

Hatoma : Je suis un chuunin envoyer par Kiri, pour voir ce qui se passe, les communications sont couper depuis ce matin, donner moi la raison et j’en m’en irais.

Garde Deux : C’est justement ce que nous somme entrain de réparés, il y’a eu une grosse pluie hier et depuis les tours de communication sont briser.

Hatoma : Très bien je m’en vais faire mon rapport à Kiri.

C’est deux hommes cachait quelque chose, en effet il n’y avait pas la moindre trace de flaque d’eau ou de rosé sur les feuille des arbres, pourtant il affirmait qu’une pluie assez puissante pour détruire au moins une tour de communication s’était produite hier. Que pouvait-il bien cachait ? Pour le moment tout ce que pouvait faire Hatoma c’étais se rendre au port du village, et y emprunter un bateau. Il s’éloigna quelque peu de l’île en attendant que la nuit tombe, puis une fois la nuit tomber, il arrima à nouveau à l’île, puis se dirigea vers l’entrée qu’il avait vue plus tôt. En chemin il vit qu’une autre entrée se trouver à l’ouest de la ou il était, c’est alors que le jeune kirijin composa quelques mudras : Raiton Bushin No Jutsu.

Le jeune homme donna à son clone trois kunai accompagné de parchemin explosif ainsi qu’une mini radio dont le dispositif s’insère dans l’oreille, puis il se dirigea vers l’autre entrée. Une fois à proximités il ordonna à son clone de lancer les trois kunai ainsi que les parchemins explosifs, le clone s’exécuta provoquant une grande explosion. Une sorte d’alarme retentie et quelques personnes semblaient se diriger vers l’explosion, laissant le champ libre pour Hatoma qui entra dans la forteresse. Puis une fois dedans il se dirigea avec discrétion vers le seul bâtiment qui ornait cette place, apparemment il s’agissait de la tour radio. Malheureusement deux homme se trouvait devant la porte et ne semblait pas vouloir bouger, par chance cela ne semblait pas être des ninjas, il suffit donc de seulement deux soporifique acheter à la boutique de Kiri quelques jours auparavant, pour les assommer et entrer dans le bâtiment. Heureusement pour Hatoma ces soporifique de bas étage avait fonctionné, si les hommes aurais étais des ninjas, cela se serais passé autrement. Mais pour le moment il n’était pas temps de penser à ça, il se glissa donc dans le bâtiment et le visita furtivement, avant de tomber sur une grande salle. Le jeune kirijin s’aventura donc dans cette salle, avant d’être découvert, en effet une voix retentie derrière lui.

Voix : Il s’agissait bien d’un ninja après tout.

En entendant c’est mots le jeune Kirijin se retourna et vit deux personne l’une à coter de l’autre, tout deux étais habiller pareille, tout de bleu, tout deux semblait très jeune, enfaite c’étais des jumeau. Tout en sortant un kunai se sa poche Le ninja de Kiri se mit à parler :

Hatoma : Qui êtes-vous ?

Personne une : C’est simple nous sommes les personnes qui ont pris le contrôle de cette île, donc à part si tu veux mourir tu ferais mieux de t’en aller.

Personne deux : Ouais moi c’est Utako et lui là c’est Itako, on est frère et on est des Nunkenin.

Hatoma : Très bien donc vous êtes mes cibles, avant que je vous tue dite moi pourquoi vous attaquez à un village et une île aussi inutile que celle-là ?

Utako : C’est simple, c’est pour répandre notre message, pour faire entendre notre voix, quoi de mieux que ce relai ? Toi nous tuer ? Je te ferais prévenir que moi je contrôle deux technique suiton et mon amis deux technique katon.

Itako : Tu parle trop espèce d’idiot.

Sans prendre la peine de répondre Hatoma jeta une dizaine de kunai dans leurs directions, après tout il avait déjà assez d’information sur eux, de plus il contrôler le suiton et le katon, donc impossible qu’ils fassent des combinaisons. Un avantage certain pour le jeune shinobi, il fallait juste espérés que les techniques qu’ils utiliser n’étaient pas du rang juunin ou plus. Bien sûr les deux jeunes hommes évitèrent assez facilement les kunai, Itako en relança d’ailleurs en direction du jeune Amatera, lui aussi les évita aisément. Le combat étais lancer, c’était du deux contre un, un grand désavantage pour Hatoma. Durant tout le combat il devrait être concentrés à cent pourcent, analyser les mouvements de ces ennemies et surtout ne commettre aucune erreurs, les sous-estimer n’étais donc pas de mise. Le jeune homme appeler Itako courra ensuite en direction du kirijin, il arriva devant Hatoma prêt à lui filer un coup de poing, ce qui ne se fit pas. En effet plus rapide que son ennemie il lui mit un coup de poing en plein ventre, soulevant le jeune homme à quelque centimètre du sol tout en restant sur place. C’est tout aussi rapidement que le kirijin sorti un kunai pour lui planter en plein cœur, malheureusement, Utako arriva pour interceptés le kunai d’Hatoma, lui bloquant les mouvements. Itako en profitas donc pour mettre un coup de poing à son adversaire en plein visage, Le jeune Amatera se retrouve propulser à quelques petits mètres, dès que ces pieds touchèrent le sol il effectua un salto, ce qui lui permit de se remettre sur pied très rapidement.

Quel poisse apparemment les deux nunkenin arriver bien à se battre ensemble, encore un désavantage pour Hatoma, de ce fait il devait en finir au plus vite. Il effectua donc quelques mudras avant de prononcer les mots : Raiton Bushin No Jutsu.

Il attacha ensuite très discrètement un parchemin explosif à son clone et le propulsa en direction d’Utako, tandis que Le vrai kirijin se dirigea vers Itako. Prenant la peine d’éviter le clone, Utako se fit tout de même quelque peu toucher par l’explosion, le projetant plusieurs mètre en arrière. Alors qu’Itako semblait plus préoccupait par le destin de son frère que par Hatoma qui lui fonçait dessus, pour preuve il se prit le poing du ninja en pleine figure le projetant à coter de son frère. Pour le moment l’avantage du survivant du clan Amatera grandissait au fur et à mesure que ces attaque porter ces fruits, pendant que les deux frères commencèrent à regretter d’avoir sous-estimé leurs adversaire. C’est alors que le Utako prit alors la parole :

Utako : frérot ont fait notre combinaison.

Itako : Bien.

Combinaison ? Comment veulent-ils faire ça avec deux éléments opposé ? Prenant cela pour des menaces Hatoma refit quelque mudras avant de re-prononcé les mots : Raiton Bushin No Jutsu.

Avant qu’il eux le temps de bouger l’un des deux frères prononça les mots : Suiton Kokuun
no Jutsu.


C’est alors qu’une pluie noir tomba dans une bonne partie de la pièce, sans laisser le temps au kirijin de bouger l’autre frère prononça les mots : Katon Ryuuka no Jutsu.

Un grand jet de flamme se dirigea vers Hatoma, le clone de ce dernier l’attrapa donc et le projeta loin du jet de flamme, par chance le jet de flamme ne viser pas complétement le shinobi, le laissant l’évités aisément. Mais quand le feu vint toucher la pluie noir au sol une explosion se fit, touchant Hatoma sur la moitié droite de son corps, plus précisément sur sa jambe et son bras droit. Par chance sa jambe ne fit pas trop toucher, mais son bras droit, lui, le faisait souffrir énormément à chaque mouvement. S’il n’en finissait pas rapidement il risquerait d’y passer, il fallait donc tenter le tout pour le tout et les abattre en une dernière technique, Hatoma composa donc quelques signe, plus lentement qu’à son habitude dû à son bras droit, laissant le temps à l’un de c’est adversaire de s’approcher. Tout en chargeant son chakra dans ces main le shinobi dû éviter les coups qu’essayer de lui mettre son adversaire, par chance le chakra finit de charger assez vite, Hatoma posa donc ces mains sur le sol et cita les mots : Raiton Raizo, Ikazushi no Utte.

Un espèce de tapis de foudre se forma très rapidement touchant l’adversaire qui se trouvait devant Le shinobi, le même adversaire qui avait essayé de lui mettre plusieurs coups juste avant. Il tomba donc à terre, s’effondrant rapidement, il faut dire qu’une technique de rang juunin faisait assez mal, et comme les deux hommes ne semblaient pas être des ninjas formés, il ne pouvait résister à cette technique. Quand Hatoma releva les yeux il ne put qu’apercevoir l’adversaire à terre devant lui, l’autre avais disparu. Bien sûr comme on pouvait s’y attendre l’homme réapparu derrière le kirijin, lui filant par la même occasion un coup de poing dans le dos, tout en prenant soin de planter un kunai dans le bras droit du shinobi. Amatera Hatoma tomba donc à terre, et se retourna voyant son adversaire en face de lui, fou de rage, sûrement à cause de la tombé de son frère. C’est donc dans ce même esprit de rage qu’il attrapa Kirijin à son col et lui mit encore une fois un gros coup de poing, le jeune homme ne pouvant évités subi des dégâts. Ne semblant pas vouloir arrêter son adversaire sorti un kunai et visa en plein cœur, c’est à ce moment qu’Hatoma revit tout sa vie défiler devant ces yeux, bien sûr il pouvait encore se battre, mais son bras droit était trop endommager pour utiliser une quel qu’onc technique, tout ce qu’il eut le temps de faire c’est de sortir un kunai de sa poche grâce à sa main gauche. Le kunai de son adversaire était maintenant à quelque millimètre de son cœur, ne pouvait-il vraiment rien faire ? Etait-il temps pour Amatera Hatoma de mourir ?

Le seul mot auquel il pensait maintenant était « bouclier », il ferma donc les yeux acceptant son destin, même si son cœur battait de plus en plus fort. L’impact du kunai se fit sentir, mais aucune douleur, il ouvrit donc à nouveau les yeux et regarda l’endroit de l’impact du kunai. Le kirijin vit alors que sa peau avait grossi d’environs cinq centimètre et que le kunai de l’homme ne semblait vouloir le transpercer. L’adversaire D’Hatoma fût tellement surpris, qu’il essaye encore et encore de le planter en plein cœur, profitant de la dérision de son adversaire, le jeune shinobi grâce au kunai qu’il avait préalablement préparé, transperça le cœur du jeune homme, le Tuan sur le coup. Que s’était donc t’il passait ? Pourquoi Hatoma n’était-il pas mort ? Il n’en savait rien il se releva donc se tenant le bras droit, c’est là qu’il sentie une sensation bizarre, quand il toucha son bras droit ce n’est pas du sang qu’il vit sortir, mais de la cire. De la cire ? Impossible, qu’est-ce qu’elle faisait là ? C’est à ce moment qu’il se rappela un discours de son père, qui lui disait que le clan Amatera avait un pouvoir spécial qui ne se réveiller que quand on s’en montrait digne. C’était donc ça ce « pouvoir », Hatoma en étais digne ? Quel étais vraiment ce pouvoir ? Le contrôle de la cire ? Une sorte de bouclier n’en savant rien il se dirigea vers la sortie du bâtiment, c’est là qu’il rencontra les habitant de l’île à qui il expliqua rapidement qu’il avait battu les deux hommes, que l’un d’eux était mort tandis que l’autre juste assommer pour quelques heures. Laissant l’autre homme au soin des habitants de l’île il se mit en route pour Kiri, la mission était accomplie.

C’est sûr le bateau d’un habitant de l’île qui avait proposé de ramener Le kirijin jusqu’à Kiri, qu’Hatoma se mit à penser à cette nouvelle source de pouvoir. Lui serait-elle utile ? Sûrement, avec un nouveau pouvoir il avait plus de chance d’approcher cette puissance ultime, c’est alors qu’il se dit qu’une fois rentré à Kiri il s’entraînerais à utiliser ce pouvoir. C’est ce qu’il fît, devant alterné entre les missions, le sommeil et le contrôle de son nouveau pouvoir. Au bout d’un peu moins d’un mois d’entraînement quotidiens, il réussit à contrôler parfaitement la cire dans son corps, et sa technique qui lui servit de bouclier.



------------------------------------------------------------------------------------------------

Voila finit, oui c'est long, relecture et passage sous bon patron pour demain, j’attends vos avis Smile.

Ps : Pourquoi dans kiri ont as pas le sous-forum archipel ? Vu que Le pays de l'eau est composer de plein de petites Îles Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kigen-no-setsuwa.forumgratuit.org


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: Mission De Rang C : Île injoignable   Lun 13 Juin - 17:38

Je valide la mission ainsi que l'apprentissage du GK, bien que tu aurais pu un peu plus détaillé cette partie.

+ 60 ryos et tu peux modifier ta FT en conséquence de ton KG.
Revenir en haut Aller en bas
 

Mission De Rang C : Île injoignable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « LE MONDE DES SHINOBIS » :: Kirigakure No Sato :: Frontières du pays de l'Eau-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit