AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

Rencontre inopiné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Nagakura Shinpachi et je suis un ninja.


avatar

Chunnin de Konoha



Messages : 36
Date d'inscription : 17/05/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 160


MessageSujet: Rencontre inopiné   Sam 25 Juin - 5:23

Rencontre inopiné

Ce jour-là c'était un jour de repos, la seule chose que j'avais trouvé à faire, c'était d'aller marcher dans le village. Un soleil éblouissant illuminait Konoha, il y avait néanmoins quelques nuages dans le ciel et un léger vent frais, qui soufflait cette chaleur étouffante que l'étoile flamboyante nous offrait. Je marchais donc dans les rues du village, je pouvais voir les dégâts que Pain avait causé, cela m'énervait et ne faisait qu'enrichir mon envie d'exterminer leur groupuscule. L'Akatsuki, comment pouvaient-ils être si puissant, la force d'un seul de leur homme avait suffi à détruire le village. Je n'étais pas encore assez fort pour les affronter, j'en étais bien conscient mais, cette haine que je gardais en moi ne devait surtout pas éclater, cette envie de vengeance... Je savais quelle me conduirait à la mort, je devais être patient, m'entraînais dur. Je continuais à marcher, lorsqu'une question me vins à l'esprit en voyant tous ses villageois agitaient. Comment les gens du village pouvaient-ils paraître tellement heureux après une telle catastrophe ? Je n'y comprenais rien, chacun vaquaient à ses occupations comme si de rien était. Les marchands vendaient leur produits avec le sourire, les villageois achetaient ces mêmes produits, content de leurs acquisitions. Les restaurants étaient bondés de gens, je remarquais que personne ne mangeait seul. Etais-je donc le seul à le faire ? Il est vrai que je n'avais pas vraiment été désireux de créer des liens avec autrui depuis mon arrivais, je n'avais même pas intégré d'équipe, je n'effectuais que de simples missions en solo. Ce qui était ironique, c'était que je rêvais secrètement combattre l'Akatsuki accompagnais par mes compagnons d'armes. Ce rêve me paraissais tellement "Utopique" et me semblais irréalisable. Est-ce que c'était ces mêmes liens qui rendaient tout le monde heureux ?

Perdu dans mes pensées, j'avais continué à marcher, m'éloignant peu à peu de l'agitation permanente de Konoha. À ce moment je me disais que le mieux serait d'aller me poser sur un petit banc situé sous un magnifique arbre qui le cachait du soleil, non loin de m'as position et que j'avais l'habitude de fréquenter, pour réfléchir à toutes ses questions existentielles que je me posais. En arrivant, je remarquais qu'une femme était assise sur le banc. Une grande blonde à forte poitrine, je la reconnue immédiatement, comment ne pas reconnaître mon ancienne Hokage,Tsunade-sama. Je ne savais pas très bien ce qu'elle faisait là, je me déplaçais passant devant le banc comme si ma destination n'était pas ici, mais mon corps s'arrêta, je me demandais ce qui pouvait bien m'empêcher d'aller m'asseoir à côté de cette sanin légendaire et de réfléchir comme je l'avais prévue au départ. Comme part magie mon corps se mit à revenir sur ses pas, sans vraiment comprendre ce que je faisais, je décidais de m'asseoir auprès de cette femme qui avait l'air de boire un délicieux saké.



Dernière édition par Nagakura Shinpachi le Dim 26 Juin - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Tsunade Koichi et je suis un ninja.


avatar

Sanin de Konoha & Bras droit du chef de l'alliance Shinobi



Messages : 49
Date d'inscription : 01/06/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: Rencontre inopiné   Sam 25 Juin - 23:01

<< Melissa, Non ne pleure pas
Woohouwouhoooo. >>



Je tournais en rond depuis que j'étais sortie du lit. C'était encore une de ces journées sans saveurs ni fantasie, une de ces journées que je conaissais par coeur. Mais il n'y avait pas que sa, ils étaient tellement présent ces derniers temps que j'en venais à espérer une nouvelle attaque de l'Akatsuki. Juste de quoi occuper mon esprit quelques minutes, le temps d'une intervention ou d'un combat… Et l'éternel question que les hommes se posent depuis la nuit de temps, qui y'a t'il après la vie ? Je souhaite que se soit la justice, celle qui me rendrait hommage et qui me pousserait à pardonner la vie. Je mérite une compensation, je n'ai jamais autant mériter quelque chose. Comment peut-on croire que ce monde en soit dénué ? Je ne peux le croire. Je ne peux croire que ce que j'ai vécu été vain, et que je ne récolterais pas les graines de ma souffrance pour grandir telle une fleure. Dans une autre dimension peut m'importe, dans un autre contexte je le veux. Une délivrance similaire à mon renouveau, m'aider à purifier ma vision et à chasser mon amertume. Qui sont ils après tout pour me forcer à vivre dans le deuil ? A simplement vivre par intermittence. Je les broierais d'une main. Je les rendrais poussière comme ce monde aurait peut-être du le rester. Qui étais-je pour décréter des choses comme sa ? J'étais l'archétype de la martyre, de la vengeance refoulée, de la haine atténuée…

...

Un simple banc porterait mes fesses et mon fardeau aujourd'hui, une simple bouteille m'accompagnera. Enfin c'est ce que j'ai cru un bon bout de temps. Affalée à mon habitude, délaissant l'exemple de droiture que j'aurais du donner, j'étais lasse mais pas saoule. J'étais vieille mais pas encore morte.

* Putain mais sourie Tsunade, tu as l'air d'une adolescente dépressive. Fais honneur à tes vieux os Ahaaha. *

Toi, ma conscience, ferme donc ta gueule. Je sais tout à fait ce que je suis. Je suis une femme s'apitoyant sur son sort, en proie à la limitation perpétuelle. Mais PUTAIN DE MERDE n'en ai je pas le droit ? Après tout sa ? J'en ai la chair de poule de retenir cette maudite colère, et l'alcool me fait m'emballer. En passant, oui j'avais dis stop à sa. Mais ramenez les moi et j'arrêterais définitivement. Je me laisse aller, excusez moi encore pour sa, ou pas.

...

Un homme passa devant moi, un Shinobi plus précisément. L'endroit où j'étais assise était visiblement sa destination première, mais ma présence peut-être gênante le poussa à ne pas s'assoir tout de suite. Chose qu'il corrigea rapidement, à défaut d'emplir mon coeur de joie, cela ne me dérangea absolument pas. Son regard ne laissait pas entrevoir ce que je jalousais, à savoir la joie de vivre, et tant mieux. Non mais vraiment ? Je viens vraiment de me réjouir de malheur apparent de cet homme faisant parti du village que je dirigeais il y'a encore peu ? Oui, alors excusez moi pour sa aussi. Si ma mémoire ne me joue pas de tour, il me semble qu'il s'appelait Shinpachi et qu'il appartenait aux nombreux Chunin que comptait notre village. Son attitude respirait apparemment l'envi de boire un verre, et j'en avais toujours deux avec moi. Sans s'être même salués je lui en servis donc un, et tenta une phrase s'apparentant à de la philosophie de comptoir.

" Le saké rendra peut-être ton coeur plus léger. "


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Nagakura Shinpachi et je suis un ninja.


avatar

Chunnin de Konoha



Messages : 36
Date d'inscription : 17/05/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 160


MessageSujet: Re: Rencontre inopiné   Lun 27 Juin - 13:56

J'avais à peine posait mes fesses sur le banc que Tsunade me tendait un verre de saké. Visiblement elle préparait toujours un deuxième godet. Est-ce que c'était pour pouvoir boire en toute situation? Ou bien peut-être avait-elle l'habitude de ne jamais boire seul. Quoi qu'il en soit je pris ce verre de saké et au même moment elle me lança une phrase, aussi simple que compliqué:

" Le saké rendra peut-être ton coeur plus léger. "
Cette phrase me percuta un instant le cerveau, restant immobile et me demandant si mon coeur pouvait vraiment devenir plus léger...Puis d'une traite je bus le verre de saké, qui était soit dit en passant délicieux. Une légère bouffé de chaleur m'envahit puis repartit calmement. J'observai ensuite la sanin légendaire, son attitude n'était pas la même que d'habitude, j'avais pu la voir lors de quelques discours lorsqu'elle était encore Hokage, elle avait l'air moins tenace, têtue, ou même moins autoritaire qu'à l'accoutumé. Même si nous n'avions pas encore échangé de mots et nous l'avions d'ailleurs jamais fait, elle ne me paraissait pas vraiment "elle-même". Peut-être qu'elle s'était lancée dans un combat périlleux entre sa conscience et son esprit, une chose que je connaissais très bien. En effet cette haine, cette envie de vengeance qui poussait ma conscience vers le mauvais chemin et mon esprit essayant sans cesse de lui redonner raison. Ce jour-là l'alcool était mon échappatoire, mon espérance, ce fluide enivrant était peut-être le moyen le plus efficace de briser ma carapace. C'était peut-être le moment pour moi de créer un lien ou de simplement parler, je ne semblais pas la gêner, elle ne me gênait pas non plus, aucun de nous n'avait l'air joyeux. Nous étions simplement assis là, sous cet arbre qui nous protégeait des rayons de ce soleil radieux, qui séjournait au-dessus de nos têtes imbibaient d'alcool. Je n'étais pas ivre, mais ce verre avait suffi à me détendre, le moment était donc propice pour une discussion, je regardai un instant la femme assise à côté, puis je lui lançai quelques mots d'une voix paisible :

"Merci... Ce saké est délicieux. Qu'est ce qui peut amener deux âmes perdues dans leurs pensées à se rencontrer sur un banc, autour d'un verre ?"

Je lui avais posé cette question ridicule, sans réellement attendre de réponse et pourtant j'étais désireux de connaître son point de vue, comme j'étais désireux d'obtenir une réponse à beaucoup d'autres de mes questions
.


HRP: Aucun soucis ne t'inquiète pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Tsunade Koichi et je suis un ninja.


avatar

Sanin de Konoha & Bras droit du chef de l'alliance Shinobi



Messages : 49
Date d'inscription : 01/06/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: Rencontre inopiné   Jeu 30 Juin - 22:11

<< C'est, comme une rengaine. Quelques notes en peine. Qui force mon coeur, qui force ma joie, quand je pense à toi. >>


"Merci… Ce saké est délicieux. Qu'est ce qui peut amener deux âmes perdues dans leurs pensées à se rencontrer sur un banc, autour d'un verre ?"

Aïe… Ressembler à une âme perdue n'était pas une de mes intentions. Non pas que je trouve cette situation de désespoir, rabaissante, ou même humiliante. Mais les temps sont durs, et sans me prendre pour une idole, si la dernière Sanin du village n'est pas capable de montrer que peut-être demain se profile des jours meilleurs. Alors les choses s'annonceront très mal. Donc quoi ? " Parle pour toi jeune Shinobi, je n'ai rien d'une âme en peine. " Je ne crois pas non… Cette fois je ne chercherais pas à sauver les apparences, mais la prochaine fois je m'emploierais à ne pas les détruire en tout cas. Depuis plus de trente ans je me porte ce Titre, et ce devoir. Non non je ne me plains pas… Enfin…

" Quelle interrogation… Cela dépend de ce en quoi tu crois il me semble. Crois tu au destin ? Ou simplement au hasard ? Ou peut-être au liens invisibles qui relient les Ninjas de Konoha, et les font se retrouver quand ils sont au plus seuls ? "

Voilà une question qui sans le vouloir est bien indiscrète. Il n'avait à première vue pas l'air d'appartenir à la communauté, si l'on peut appeler sa comme sa, des gens dit " loquaces " .Alors me révéler ses croyances était peut être une chose trop personnelle. Voyons les choses autrement, si lui me posait cette question, que pourrais-je bien répondre ? Le destin ? Merci bien… Le hasard ? Pourquoi pas… Les liens invisibles ? Bah oui bien sûr, c'est d'ailleurs pour sa que Orochimaru nous a trahis comme personne Jiraiya et moi… Oula Tsunade, tu divagues là… Oro' est un cas à part, son chemin à lui était tracé il l'a simplement suivi. Oui parfois je fais intervenir ma conscience pour me recadrer. Cela pouvait paraître étrange, mais médicalement parlement on peut croire que chaque être humain, malgré les épreuves et les traumatismes, peut garder une part de lucidité en lui. Chose que j'ai essayée de faire, chose qui je crois m'a parfois sortie la tête de l'eau. Ou peut-être pas. Mes os et mon corps devraient être pleins de réponses et d'expérience, mais mon esprit lui, devient presque ignorant quand il s'agit de moi même.

Alors c'est pour sa que je resterais violente comme le coup de roseau. D'acier comme l'épée de Sasuke, et ardente comme son Katon. Mais pour l'instant laissaient moi encore un peu m'apitoyait sur mon sort avec mon nouveau compagnon de beuverie. D'ailleurs resservons le donc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Nagakura Shinpachi et je suis un ninja.


avatar

Chunnin de Konoha



Messages : 36
Date d'inscription : 17/05/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 160


MessageSujet: Re: Rencontre inopiné   Sam 2 Juil - 16:44


" Quelle interrogation... Cela dépend de ce en quoi tu crois, il me semble. Crois tu au destin ? Ou simplement au hasard ? Ou peut-être aux liens invisibles qui relient les Ninjas de Konoha, et les font se retrouver quand ils sont au plus seuls ? "

Le destin... Une sombre blague, je n'y croyais pas un seul instant. Comme si mon chemin devait être tout tracé et que je devais le suivre sans faire d'histoire. Je crois devoir moi-même choisir où je vais et quand je le fais, si aujourd'hui j'avais décidé d'aller me poser sur ce banc là, c'est bien parce que je le voulais, le destin n'y était pour rien. Mon état d'être actuelle, c'est lui qui m'avait poussé à aller vouloir me poser sur un banc pour y ruminer un tas d'idées. Et si aujourd'hui cette femme était assise là, Surement que ce fameux hasard avez quelque part jouait un rôle, c'était une simple coïncidence.
Je lui répondu donc d'une voix calme et posé :

"J'ai un peu de mal à croire que des chose telle que le destin ou le hasard puisse être les cause d'une tel rencontre. Les liens invisibles qui relient les ninjas de Konoha...Peut-être, je n'en sais vraiment rien. Je crois à l'Amitier et à l'Amour des liens selon moi inébranlables en toute situations."

Je ne m'étalai pas trop sur ma façon de penser, réel du destin ou du hasard, je n'étais pas totalement prêt à ouvrir les portes de mon fort intérieur et encore moins à dévoiler ce qu'il me disait. Cela me paraissai ironique, parler d'amitié et d'amour des choses que je me souvenais avoir connu mais, que j'avais abandonné depuis que se fameux Orochimaru avait décimé les Yasei no ookami. Le groupe avec qui j'avais grandi, les personnes avec lesquels j'étais amis...Mais je dérivais dans mes pensées alors que l'ancienne coéquipière de se Oro' était juste là assis à mes côtés, en train de me servir un second verre de saké. Qu'allait-elle penser de ma réponse, je n'en savais rien mais, une chose était sur pour une fois je pensais vraiment ce que je disais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Tsunade Koichi et je suis un ninja.


avatar

Sanin de Konoha & Bras droit du chef de l'alliance Shinobi



Messages : 49
Date d'inscription : 01/06/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: Rencontre inopiné   Mar 5 Juil - 3:41

« Sainte amitié ! tu n’es rien qu’un vain titre, si l’on ne remplit pas tes austères devoirs. »




"J'ai un peu de mal à croire que des chose telle que le destin ou le hasard puisse être les cause d'une tel rencontre. Les liens invisibles qui relient les ninjas de Konoha...Peut-être, je n'en sais vraiment rien. Je crois à l'Amitier et à l'Amour des liens selon moi inébranlables en toute situations."

Je le comprend, enfin oui et non. Je ne sais pas si il connait mon histoire, mais dans ces cas là il devait peut-être émettre quelques réserves sur l'amitié, sous peine de vivre de nouvelles désillusions. C'est le maître des serpents qui me fait penser à sa, au déception que peut entrainer de tels sentiments, mais avec un peu de recul m'a t'il jamais considéré comme son amie ? Il pourrait paraître évidant pour d'autres que non,pour moi c'est différent. Les épreuves traversées ensemble ont forgés de nombreuses choses malgré tout, les regards échangés pendant les combats se font plus explicites, les expressions se lisent plus clairement et plus rapidement sur le visage de vos compagnons. Sans dire que vous finissez par ne faire plus qu'uns avec le temps, vous formez au moins une équipe. Chose à la fois puissante et rassurante au front, il ne faut pas sous-estimer non plus les sentiments qui en résultent. J'aurais été prête à le porter à bout de bras, à le défendre contre vent et marées si seulement il m'en avait laissé l'occasion. Cependant quand on vous met devant le fait accompli, que vous êtes là les bras ballants le regard vide, la voix dénué de son et le corps las. Il ne vous reste plus qu'à accepter, ne pas passer par les étapes qu'engendre un deuil physique ou sentimental, acceptez tout de suite et reprendre les rennes, garder sa vie en main et frapper toujours plus fort l'ennemi vous barrant la route.

" Pour vivre d'amour et d'amitié, de sentiments et de passions, alors il ne te faudra pas trembler à la vue de la souffrance… "

Trembler je ne le faisais plus, et je me mettais à dispenser des conseils. Malgré qu'il ne s'affichait pas sur mon corps ni sur mon visage, je crois que mon âge désormais avancé prenait de plus en plus de signification dans ma vie. Je voyais presque la vie se profilait avant qu'elle ne se soit même écoulée. Une évocation à des sensations comme venait de le faire Shinpachi me faisait défilé des années d'événements passés devant mes yeux. Même si il ne semblait pas y accorder une grande importance, je crois que le destin avait sa place dans l'histoire de ce monde. Tout du moins un chemin que suivait chaque être humains en ce bas-lieu, un chemin pour la plupart similaire à ses semblables, et pour peu totalement différent. Mais tout cela dans une unique et toujours mêmes veines. Un afflux d'âme en manque perpétuelle d'une chose toujours différente, d'une histoire toujours nouvelle, ou d'un passé toujours plus cruel. En manque d'oublie dans ce dernier cas. En manque d'espoir, enseveli sous le surplus d'une occultation impossible… Nous finissons tous gavés comme des oies par les épreuves que nous a imposé la vie, et… Je ne sais pas encore quel en est l'achèvement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Nagakura Shinpachi et je suis un ninja.


avatar

Chunnin de Konoha



Messages : 36
Date d'inscription : 17/05/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 160


MessageSujet: Re: Rencontre inopiné   Mar 5 Juil - 18:33

« Pour vivre d'amour et d'amitié, de sentiments et de passions, alors il ne te faudra pas trembler à la vue de la souffrance... »

La souffrance... Comment un simple mot pouvait-il résumer tant de méfait. Chagrin, douleur, peine, affliction, blessure, tourment, torture, même une éternité ne me suffirai pas à décrire ce sentiment.
Un état d'être omniprésent dans le coeur de toute créature, présent dans le miens. La première fois je l'avais fuis ou plutôt, j'avais détourné mon regard, en effet, je n'étais pas suffisamment fort mentalement à l'époque, pour voir mes amis tomber un à un. Mon problème c'était peut-être cela en fin de compte, j'avais peur de m'attacher, de créer des liens avec autrui, effrayais par le sentiment de pouvoir les perdre une nouvelle fois. Peut-être que par de simples mots, Tsunade venait de me donner une réponse. Oui... Je n'étais plus le même qu'autrefois, j'étais adulte et responsable, je savais que le moment venu je ne faillirais plus devant l'adversité. La peur était toujours présente, mais je ne fuirais plus devant la souffrance. Alors qu'est-ce qui m'empêchait de me faire des amis, des compagnons d'armes ? D'une voix plus forte et plus vigoureuse qu'avant, je lâchai quelques mots à l'attention de cette sanin qui n'avait rien perdu de sa fraicheur :

« Vous avez raison ! Mes idées sont claires maintenant, je ne fuirais plus la douleur ! Permettez-moi de vous remercier, ses paroles n'ont peut-être pas de réel sens à vos yeux, mais elles m'ont beaucoup aidées. »

Tout en déclarant fièrement ses belles paroles je me relevai du banc. Le soleil n'était plus aussi étouffant qu'avant, il était même apaisant enfaîte. Je ne savais pas si la blonde avait compris ou non ce que j'avais voulu dire, mais mon esprit était apaisé. Je lui fis une dernière demande :

« Que diriez-vous d'aller finir cette bouteille de saké chez Ichiraku, devant un bon bol de ramens. Je vous invite ! »

Manger avec mon ancienne Hokage n'était peu-être pas très conventionnelle, allait-elle accepter ? Aucune idée, mais j'avais faim et une chose était sur, aujourd'hui de ne mangerais pas seul !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Tsunade Koichi et je suis un ninja.


avatar

Sanin de Konoha & Bras droit du chef de l'alliance Shinobi



Messages : 49
Date d'inscription : 01/06/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: Rencontre inopiné   Mar 12 Juil - 20:39

<< Il faut pleurer les hommes à leur naissance et non à leur mort. >>

Le ciel s'assombrissait plus vite que mon regard face à l'injustice, nous avions du passer au moins deux heures sur ce banc et le lendemain je m'en allais au conseil qu'avait organisé le nouveau Raikage en chef. Ce n'est pas que je manquais de sommeil, mais plutôt de préparation. La nouvelle Hokage contrairement à ce que je pensais ne représenterais pas à elle seule le village caché de la feuille, j'aurais ma place à tenir autour de la table et le rôle de seconde de l'alliance à assumer. Sa me permettra toujours de revoir la bouille du petit Kazekage enfin reconnu à sa juste valeur. J'aurais aussi mon premier contact tant visuel que oral avec la fameuse Saber Milena, même si je me doutais déjà qu'elle était elle aussi à la hauteur de son nom. Je passe sur la sexy Mizukage à la tête du pays le plus sadique jamais née en ce monde.

« Vous avez raison ! Mes idées sont claires maintenant, je ne fuirais plus la douleur ! Permettez-moi de vous remercier, ses paroles n'ont peut-être pas de réel sens à vos yeux, mais elles m'ont beaucoup aidées. »

J'en serais heureuse qu'elle puissent t'aider Shinpachi, malheureusement prévoir de ne pas fondre devant la souffrance est une utopie. La seule chose que tu pourras faire face à elle tu le sauras quand tu y sauras. T'écrouleras tu ? Te relèveras tu ? Je n'en sais rien mais en toi à l'air de brûler la volonté du Feu, celle qui habite notre village. Accroche toi à elle, dans ce monde ou dans l'autre ne t'en détache jamais… Soit extrême dans tes émotions, et ne les refoulent jamais…

« Que diriez-vous d'aller finir cette bouteille de saké chez Ichiraku, devant un bon bol de ramens. Je vous invite ! »

" Je vais devoir t'abandonner pour se soir malheureusement, si le destin ne m'emporte pas d'ici peu je sais que nos chemins se croiseront à nouveau. Bon courage dans ta quête Shinpachi. "

Je saurais où te trouver au moins…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis un ninja.












MessageSujet: Re: Rencontre inopiné   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre inopiné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une entrevue inopiné [FB 1624, 2 semaines]
» Invités inopinés.
» L'inspecteur de permis de conduire était... bourré !!!
» Discussion inopinée - Jenna
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « LE MONDE DES SHINOBIS » :: Konohagakure no Sato :: Centre ville-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit