AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

Akuma Kūsou ... Dream's Eater !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Akuma Kūsou et je suis un ninja.


avatar

Nouveau Membre de KNS




Messages : 7
Date d'inscription : 08/07/2011





MessageSujet: Akuma Kūsou ... Dream's Eater !   Ven 8 Juil - 16:41

Mon Shinobi
      I n f o r m a t i o n s . n é c e s s a i r e s
      — N0M : 空想 くうそう ・Kūsou
      — PRÉN0M(S) : 悪魔 あくま ・ Akuma
      — SEXE :
      — ÂGE : 十九 じゅうきゅうじゅうく ・19 ans
      — Nindo : 声 忍び ・Manger,briser,annihiler tout les rêves de ceux empêchant mon avancés dans ce bas monde. Toutes personnes malsaines seront aussi tôt épris par le néant. Plus aucune pensés ,souvenirs, ni rêves ne leurs resteront...
      — VILLAGE DÉSIRÉ : Kumo - 雲隠れの里, Kumogakure No Sato ・
      — GRADE VOULU : グレード ぐれいど ・ Par avis du staff suite à ma présentation.
      — AUTRE / PARTICULARITÉ : 実力 じつりょく ・

Description physique
      I n f o r m a t i o n s . n é c e s s a i r e s



      Le style d’une personne la caractérise dès le premier coup d’œil. Certaines personnes arrivent même à deviner leur psychologie grâce à l’analyse du physique. Mais ça, c’est une question d’entrainement hein ! ^_^

      Bref passons, pour en revenir à notre sujet de base, voici comment nous pourrions apercevoir Akuma.
      Un jeune homme mesurant pas plus d’un mètre et quatre-vingt-cinq centimètres dont le poids ne dépasse pas les soixante-cinq kilogrammes, était dans un physique des plus convenables aujourd’hui. De son anatomie bien équilibrer, sur son ventre se dessine six abdominaux ou de franc parlé, trois paires de deux, après c’est chacun son truc comme on dit. Une chevelure noir ténébreux dans les couleurs des ailes du corbeau, sa coupe en bataille ne le laisse pas indifférent. Les billes lui servent d’œil sont quant à eux, pourpre de luisance. Un nez raffiné ne se faisant pas remarquer, des pommettes légèrement gonflés, un menton en V tel un mannequin, cet homme à tout pour plaire aux demoiselles. Réceptacle du sceau du « Gedou no Buruu », une marque lui est propre. Se dessinant tel un visage en feu, elle sera visible du côté gauche de son bassin. Un visage en feu ai-je dit ? Eh bien certes, mais il n’y a que des yeux et une bouche, formant deux petites balles enflammés laissant la cavité formé un sourire d’enfer, si je puis me permettre.
      Avant de passer une brève description de son sabre, et l’aperçu de son atout vestimentaire, laissez-moi vous donnez celles de ses mutations lors des trois étapes du sceau [CF histoire]. Le sceau se constitue en trois phases :

      -Phase n°1 :
      La vitesse. Le corps d’akuma restant indemne, ceux sont ses oreilles qui seront différentes. Tel un lutin des anciennes légendes, c’est l’apparence que prendront ses esgourdes. Une fumée des plus sombres, accompagné d’une lueur bleutée, accompagnera celle-ci. Des dents pointues comme celle du diable seront aux bords de ses lèvres.
      -Phase n°2 : Le chakra. A ce stade de la transmutation, la queue du démon surgira au niveau de la ceinture, permettant tout confort dans le déplacement. Les flammes représentées par la marque du sceau apparaitront à leur tour, au-dessus des sourcils ayant à vue d’œil, deux centimètres d’écart entre elles et son front.
      -Phase n°3 : La vie. Vient enfin, la dernière étape, celle nommé, la vie. Pour terminer la transformation, des ailes représentant celles portés par le diable dans les comtes, viendront s’ajoutées à la suite.

      Venons-en au physique vestimentaire de notre cher akuma. Gilet de combat, sandale militaire, bandeau significatif propre au village ? Ce n’est pas son fort. Non si je puis dire, le style du mangeur de rêve est bien différent de ceux porté par bon nombre de shinobi, résidant à kumo. Sur son dos va se trouver une chemise blanche nuageuse, accompagné en complément, d’une veste ou jacket la recouvrant. Ce revêtement comporte des boutons de manchettes en argent ainsi qu’un pin, incluant l’emblème du village. Par-dessous le col de la chemise, se trouvera alors une cravate rayon en diagonale, dans les tons du sang et du néant. Son pantalon dont des plis verticaux longes la devance de ses jambes, respecte toute la classe et l’élégance de l’élément vestimentaire que porte notre individu. Des chaussures fines et longues ensevelies sous un cuire sombre, tel que la grâce, sont aux pieds du kumojin.
      De par son fourreau de bois noir, se cache l’arme qui jugera les téméraires. Reflétant les rayons du soleil, la lame d’Akuma n’est autre que de la couleur de l’infini, le blanc. Son manche orné de symbole en or, accompagne le tsuba.

Description Mentale
      I n f o r m a t i o n s . n é c e s s a i r e s
      Être bien dans sa tête c’est l’essentiel et il faut dire que pour Akuma, ça n’a pas toujours été rose. Je vais vous parler de deux facettes qu’il aurait eu lors de son enfance jusqu’à aujourd’hui.
      Dès son plus jeune âge, les enfants le rejetaient pour cause à son clan. Par la faute du premier réceptacle du sceau, le clan Kusou a été humilier au pays de la foudre et jamais personne n’ai réussi à rétablir la réputation du clan. La solitude, la haine et la colère se sont alors emparé de l’esprit de l’enfant, faisant de lui un idéiste compatissant à la guerre et au mal. Alors même qu’un enfant essayait de lui parler, il le repoussait, l’insultait ; il s’est alors créer une carapace l’éloignant de la civilité. Seul dans son coin, il parlait au mur de vengeance et de meurtre, mais il n’est jamais passer à l’acte. C’est un jour d’été que la goutte d’eau fit déborder le vase. Un de ses professeurs, nommé Itetsu, se fit assassiner par la colère du jeune homme. La raison qui le poussa à accomplir cet acte ? L’humiliation encore une fois. Il réussit à se faire oublier aux yeux des villageois pour faire sombrer dans l’oubli sa part d’ombre. Expert en fuinjutsu et passionné de cet art, il y consacra tout son temps après l’obtention de son diplôme à l’académie. De l’exercice et de l’énergie, il en avait à revendre. Akuma est perfectionniste dans les tâches qu’il se voit consacrer et n’arrêtera pas de sitôt, jusqu’à temps que la technique en question soit parfaite. Et c’est grâce à cette motivation que le futur mangeur de rêve réussit à inventer un nouveau sceau permettant l’abstraction de mauvaise intention de la part de l’esprit. Il se l’auto-injecta et c’est alors que la bonne aventure commença.

      Ayant extrait son côté obscur, il pouvait enfin croquer la vie à pleine dent et venait de trouver ce pourquoi il était venu au monde. Pour lui, il devait faire régner la justice, en retirant tout espoir à l’ennemie de croire à la victoire. Leur retiré tous rêves en tête, s’était ça son nindô. La lumière peut vaincre les ténèbres et Akuma l’avait bien compris à travers l’exemple qu’il donnait à l’éradication de ses mauvaises intentions. Il se remit à manger comme tout le monde et retrouvait gout aux aliments. Son seul défaut, les filles. Une fille mignonne, remplissant ses critères de sélection ne peut l’approcher. Il rougira aussitôt et sera mal à l’aise, mais ceci s’appelle bien la timidité ? Autre que les filles, il a un autre défaut, enfin si ça s’appelle un défaut. Akuma est une bêtise ambulante, il ne peut se faire remarquer et provoquer la pagaille à tour de bras. 19 ans, l’âge de la maturité ? Il en est la preuve contraire ! Sa nourriture favorite, les nouilles ! Il pourrait en manger à ne plus compter la note ! Akuma avait sombré dans la folie, mais ce changement radical a fait de lui un nouvel homme !

My story
      I n f o r m a t i o n s . n é c e s s a i r e s





      Cette nuit-là, le sang coulait sur les murs, le son des cris traversait les kilomètres des plaines, mais ça, ce n’était rien. Nous sommes au temps où se déroule la troisième guerre shinobi, cette guerre ayant tant marqué les esprits dans les souvenirs des plus jeunes… Direction Kaminari no kuni, où de fortes attaques touchent la nation de la foudre provoquée par l’empreinte de la terre. Oui, les territoires de Kaminari et de Tsuchi, sont en froid depuis un bon moment. Personne ne sait pourquoi mais il semblerait qu’une rivalité est vu le jour entre ces deux pays. Les kumojin persistent à protégé la frontière générale du pays, mais l’ennemie contient une plus grande force militaire.
      Nul ne sais quelle est la cause de cette guerre, ni même de cette rivalité entre ces deux pays, mais ce qui est sûr, c'est qu'elle ne fait que commencer ...

      Quelques années plus tard

      Ouin !!!!! …. Ouin !!!! …. Ouin !!!! ….

      Ce jour-là, la célébration du nouveau-né était au centre de toute discussion. La guerre venait de se conclure après d'épiques batailles dont la durée se voyait éternelle. Après l'acte passé entre les deux nations, le peuple bordant la frontière n'eut plus l'envie de fonder la moindre famille. A quoi bon créer la vie, si c'est pour l'annihiler à jamais … ? Une chose était certaine, le couple ayant mis au monde cette petite tête blonde, venait de redonner un sens à la vie de tous ces villageois. De la naissance de cet enfant, à la résolution du village, il va s'avérer que leur destin va être changé à jamais. Un certain shaman, présent au cœur de la citée, était expert en fuinjutsu. Il avait essayé de convaincre bon nombre de gens dans son entourage, mais personne ne souhaitait croire à ses dons de vision. Mais c'était le rituel et à chaque naissance, la nouvelle progéniture devait à tout prix se faire recenser pour appartenir au village. L'attente était de marbre, le rituel quant à lui s'éternisait bien par la notion du temps que par celle de la pratique. Un par un, les mudras se succédèrent invoquant la magie qu'émanait de cette scène. Mais le sort de ce jeune garçon allait être d'un tout autre enjeu que celui apposé à ses parents étant encore nourrisson. Ce dit Shaman, ressentait une bien étrange sensation lorsque ses mains survolaient le corps de l'enfant. De légères brûlures commençaient à marquer la paume de ses mains, mais il se devait de continuer. La douleur n'étant plus acceptable, il dépassait ses propres limites. Le regard frêle et désolé, venait combler celui des parents comme un signe d'espoir. Cette cérémonie allait tournée au désastre s'il n'agissait pas dans les prochaines secondes. Les vieilles légendes en parlaient, mais jamais personnes ne pensaient pouvoir être en vie pour y assister. Cet enfant était posséder par un sceau de naissance. C'est un phénomène rare qui n’est apparu qu'une seule fois dans ce même village, il y a plus de deux siècles de ça. Comparé à toutes sortes de sceaux, celui-ci n'est pas maléfique et ne procure plus de bien que de mal à son réceptacle. En effet, ce que réserve ce sceau à son futur utilisateur, ne peut qu'améliorer la sureté de ce monde. Ne pouvant plus rien pour lui, le shaman lui apposa le sceau de la délivrance. Un sceau pouvant nier à la puissance des pouvoirs qui lui sont conférés serait une situation bien trop ironique que de lui laisser un total contrôle de lui-même. Délivré, c'était le principe de son geste. Ainsi, il pourra exercer la totalité du bien qui lui est offert …


      Quelques années plus tard
      Un matin de printemps pour commencer une journée plaine de gaîté, c'était sans doute les meilleures conditions pour notre nourrisson. Même s'il détestait être comparé au doux enfant qu'il était autrefois..
        [#]Quoi ? Son nom ? Ah oui, je ne vous l'ai pas dit: Akuma Kusou, se prénomme t'il. Je disais donc...

      Même s'il détestait être comparé au doux enfant qu'il était autrefois, Akuma restait le tendre enfant qu’avaient élevé ses parents.
      Ce matin, l'appartement au nombre du diable était bien calme. Comme un vide se présenter dans la pièce principale de l'habitat. Sur un lit où son aise se présentait à moitié, se trouvait affaler l'homme ! Ingrat et en ronflant, c'est comme ça qu'il dormait. Un décrottage des narines se voyait au menu alors que son bonnet de nuit lui couvrait le visage. D'ailleurs au passage, un bonnet de nuit ressemblant à un diablotin, ne faisait qu'empirer son cas actuel … Oui, car son attitude déplaisait fortement au raikage se qui avait pour habitude de l'énerver. La bave coulait de sa bouche et le ronflement intense que repoussait sa respiration nasale était des plus désobligeants. Vous penserez surement qu'il devait faire un rêve pour être dans un état de transe pareil mais ce n'est que son attitude lorsqu'il fait un somme. La rêverie ce n'est pas pour lui, et s’il pouvait effacer cette idée des esprits des gens, alors son but serait atteint. Mais tout le monde doit avoir un rêve qui le pousse vers son but le plus extrême ? Ce genre de commentaire, Akuma ne voulait même pas en entendre le moindre son. Petit, il avait un rêve comme tout bon enfant. Son envie, devenir le plus grand Raikage que l'histoire est connue. Tout cela ne servit à rien quand il s'inscrivit à l'académie de Kumo. A peine entrée dans la salle de cours, les autres enfants eurent une brève idée donnée par leur sensei. Akuma Kusou était porteur du sceau du diable bleu, autrement appelé « Gedou no Buruu ». Cette marque était comme un fardeau pour l'état de Kaminari no kuni. Son ancien détenant s'en était servi pour assouvir sa vengeance contre les autres nations pour en faire ses esclaves. Heureusement pour les habitants du pays de la foudre, le raikage qui siégeait à l'époque, réussissa à détourner cette histoire par le brin de folie qui dormait en son possesseur. Mais contre toute attente, alors que le shaman leurs avait promis disparition du sceau, c'est en notre époque qu'il revint. Alors pourquoi est-ce que le shaman à développer le sceau sur Akuma au lieu de le tuer sur le coup pour ne pas reproduire le maléfice ? C'est le pouvoir qui lui est donné, il est dans l'obligation de laisser la vie à quoiqu’onc portera le sceau. Et le comportement du réceptacle venait à rassurer les villageois mais ce ne fût qu'une question de temps avant l'apparition d'attitude des plus compromettantes. Vous l'aurez deviné, Akuma ne devint par rose toute sa vie et fit surgir son côté dit « obscur ».

      Ce fut un événement à l'académie qui provoqua la non chalandise d'akuma envers les autres, mais ça n'a pas été tout le temps comme ça. Un professeur, nommé Itetsu, fit déshonorer le titre d'Akuma, en révélant à toute sa classe, l'histoire de sa marque. La honte portée pour les faits du premier utilisateur du sceau n'a fait que bloquer les sentiments de l'actuel possesseur n'en laissant qu'un seul ressortir... : La colère. Un danger, c'est ce que pensais sa famille et s'en était le cas. Sur les bancs de la classe, coudes appuyés sur sa table, le regard tombant sous ses cheveux noir ténébreux, il pleurait. Ne laissant échapper les sons de douleurs qu'il éprouvait sur le moment, il demanda au professeur de le suivre à la fin de la journée. Itetsu lui accorda cinq minutes de parole après les cours, mais ne se douta aucunement de ses intentions. Caché derrière un mur, il se dévoila auprès de son professeur, fraichement promu Genin. Il sortait à peine de l'académie et s'amusait à faire la morale aux autres ?! Il allait le regretter mais ne se doutait de rien. Arrivée à l'endroit précisé par Akuma, Itetsu avança prudemment trouvant quelque chose de louche à la situation. Fixant l'air méfiant de son interlocuteur, il lui réserva une petite surprise. Un regard suspicieux qui se transforma en regard ombrageux et tourmenté. Pourquoi ? Eh bien, tout bonnement parce que Itetsu se trouvait maintenant dans une situation dont il ne pouvait plus se sortir. La lame donnée à Akuma lors de sa naissance, vint à se placer au creux de son dos pour par la suite, ressortir après ses abdomens. Oui, s'en était fini et personne ne pouvait lui venir en aide. Le jeune Kusou est précis dans ses gestes et est venu à transpercer les poumons de sa victime, lui bloquant toute circulation d'aire. Sa main sur son ventre, il la regarda recouverte par son propre sang. Tout en relevant sa tête toute tremblotante, il le regarda et lui versa une larme. Devant lui, Akuma parti en fumée, c'était donc un clone … Les lèvres de l'assassin commençaient à s'entrouvrir progressivement et il marmonna quelques mots. Soudain la lame du katana prit feu et le corps d'Itetsu également...Deux jours plus tard, le corps d'Itestu fit retrouver carboniser. Les services spéciaux de Kumo ne pouvaient rien faire pour retrouver son assassin.

      Ce crime, ça fait 8 ans qu'il a été commis et laisser aux archives. Aujourd'hui, Akuma a 19 ans et cette affaire à été classé comme suicide. Un secret pesait sur Akuma, alors il décida d'y remédier. Apprentis et bientôt expert dans l'art du fuinjutsu, il créa un sceau qu'il confectionna pendant douze jours et douze nuits. Il le baptisa « burakkuhooru, le trou noir ». Lorsque ce sceau est apposé sur quelqu'un, il réduit à néant les sentiments de haine et de colère ne laissant que le bon côté de la personne. Il efface aussi de la mémoire les actes passés concernant tous actes criminels. En le posant, il se redonne donc un nouveau but, celui que gardait son bon côté : Manger, briser, annihiler tous les rêves de ceux empêchant son avancés dans ce bas monde. Toutes personnes malsaines seront aussi tôt éprises par le néant. Plus aucune pensés, souvenirs, ni rêves ne leurs resteront...

      Bien sûr, les concernés seront ceux faisant le mal dans le monde. Le moment était venu, il était temps de passer à l'acte. Ne pouvant plus attendre, il se trouvait dans un état de transe et suait comme jamais. Il effectua ses mudras qui durèrent une poignée de secondes et posa son index et majeur gauche sur son front. De là, une lumière noire fit son apparition, s'infiltrant à l'intérieur de son esprit, balayant toutes mauvaises pensées et intention. Ses yeux devinrent noirs un cours instant, et après un moment d'attente, il retrouva son physique de départ, avec l'esprit libre. Le seul bémol était qu'il ne se rappellerait plus du crime qu'il avait commis. Le repos devait être imminent après un tel justu pour ne pas être désorienté dès les premières minutes.

      La nuit avait fait irruption sous la lueur du soleil et il se leva comme tous ces matins déjà passés. Il prit son petit déjeuner avec sa routine du matin et ne semblait pas constater, à combien il avait changé. Il mit son costume et sortit de chez lui. Marchand la tête haute dans les rues du village, sa destination était déjà tracé. Le palais de raikage était l'endroit le plus probable où retrouver son représentant. Les marches défilaient sous ses pieds, l'envie d'annoncer sa requête au raikage. Quant à lui, il devait surement être assis calmement, remplissant la pile de paperasse empilé sur son bureau. La porte s'ouvrant brusquement, ce qui invita les quelques piles de documents, à s'envoler par la brise que soufflait le vent à travers la pièce. Akuma, s'excusant pour son impolitesse, attitude qu'il n'avait jamais démasquée auprès du chef de l'état, ramassa les débris avant de se relever.

      Raikage Sama ! J'ai trouvé ma voix !

      Le raikage étonné par le comportement de son sbire, fronça les sourcils insinuant l'attitude d'Akuma, lui posa une question tout en lui disant de calmer l'immense joie qu'il voulait partager.

      Mais quelle voix ? De quoi veux-tu me parler ?


      Je sais pourquoi j'ai été shinobi...je dois faire régner la justice ! Mon but, briser tous les rêves de ceux s'opposant à kumo, leurs faire vivre leurs plus grande peur et les réduire dans le néant!

      La parole confiante du jeune homme, faisait le vide à l'intérieur du bureau. La conseillère sans voix, se tourna vers le raikage avec les mêmes pensées que lui. Sa déclaration annoncé, il était temps pour lui de repartir. Il sortit du palais, l'esprit libre. Les mains dans les poches, sifflotant la routine de la vie, il se dirigeait maintenant vers les portes du village. Il fit un bref passage par chez lui, pour y récupérer sa fidèle amie, Shihou, le katana avec lequel il installera la justice par tous les moyens possibles.

      Les montagnes de kumo sont l'endroit parfait, pour une cueillette aux rêves. Un lieu où étant plus jeune, Akuma s'entrainait et confectionnait ses techniques de fuinjutsu ainsi que le don qui lui a été conférer. Cette fameuse capacité est appelé Kekkai Genkai par certaines personnes mais d’autre laisse sous-entendre la voix de la nature leur étend envoyer. Qu’importait l’avis du kumojin, pour lui, on choisit ces dons par la puissance dégagé par son futur utilisateur. Ceux possédant un de ces fameux kekkai genkai doit être digne d’en être le réceptacle. Mais les dires de quelques-uns lui mirent la puce à l’oreille, ce qui par déduction, réussit à trouver celui qu’il détenait. Une information de la sorte allait faire la différence et l’individu commença à le perfectionner dès le plus jeune âge. Aujourd’hui, alors qu’il traversait paisiblement le canyon que formaient quelques montagnes, ces pouvoirs, il les maitrise mais cependant, il en reste bon nombre de porte à ouvrir et de clef à trouver. Marchant calmement, l’esprit libre, ses idées commençait à s’éclaircir. Alors qu’il planifiait comment coincé le premier, dit déserteur, s’était à son tour d’être pris en chasse. Les mains dans les poches et insouciant du danger présent, il continua à marcher sur sa route. Mais ses invités n’étaient pas de cet avis et de quelques parchemins rouges accrochés au creux des montagnes, s’échangèrent des rayons lumineux transformer en explosion. C’est après ça, qu’une tombé de pierre commença sa course jusqu’au fond du canyon. Les cailloux cassant la roche de la montagne sur laquelle ils déferlaient, entrainèrent de plus en plus de projectiles à leurs côtés. Lancés dans le vide que creusait la vallée, le déluge de caillasse allait finir son ascension sur la tête d’akuma. Il leva alors sa tête, qui se recouvrait petit à petit d’un nombre de plus en plus grand et soupira.

      Pffff, on peut jamais marcher tranquille dans c’pays…

      Il prit alors appui sur un rocher bordant son pied, et s’élança dans les airs, parcourant de leur vivant, les pierres lui étant destiné. Tel un destrier, il chevaucha de galet en galet. C’est alors qu’une roche plus grande que les précédentes, allait lui faire obstacle. De la taille de cette pierre, il dégaina sa lame de son fourreau et trancha d’un coup vif, le géant de roc. Traversant sa découpe, il reprit appui sur une caillasse et s’envola vers le plateau montagneux, le repaire de ses assaillants. Planant dans les aires, il tendit sa main, prête à agripper le bord de la place.
      Un scénario peut avoir toute sorte de situation n’est-ce pas ? Et c’est exactement ce qui se passa !
      La roche qui formant l’endroit où se trouvait sa cible, n’était pas aussi solide qu’il ne le pensait. Il réussit à agripper le bord comme il l’avait prévu, mais la poisse lui étant familière, il se cassa, le laissant retombé de plus beau. Heureusement pour lui, sa cravate se prit dans une stalactite au sol se son objectif. Pendu comme un porc près pour se faire abattre, il chuchota à son rabat, le stress dans la voix.
      Doucement, Doucement, surtout ne pas craquer, je vais faire un …. Oh oh !
      La chance n’allait pas rester camper là, vous croyez quoi ?! Sa cravate se déchira, il dégringola, tel un oisillon en chute libre, tombe de son nid. Katana à la main, il le planta dans la roche, émerveillé par son intelligence. Prenant alors appuis sur son katana, il y accrocha une ficelle, devant avoir la possibilité de le récupérer une fois remonté la haut. Une séance d’escalade était la bienvenue mais elle se termina au plus vite, stopper par l’arrivée d’Akuma. Rejoignant alors la terre ferme des hauteurs de la montagne, son ennemi fût surprit de sa survie. Le regardant d’un regard assombrit par l’ombre de ses cheveux, la personnalité du jeune Kumojin changea du tout au tout. Comme si son côté obscur ressurgissait lorsqu’il était question de faire régner la justice.
      C’est toi qui veux me tuer ? Si oui, alors prépare-toi, car j’arrive !

      Il releva alors la tête, la pupille rétréci, tira sur la ficelle mise en place auparavant récupérant son arme, et bondit vers sa cible. Les deux mains sur le manche, il frappa de haut mais son adversaire le contrat d’un coup d’épée. Lame contre lame, Akuma toujours dans les airs, il énonça une technique. C’est après ça, que son tranchant pris feu et projeta son ennemie de toute force contre le sol. Venant s’éclater par terre, rejetant du sang dans l’atmosphère, il fût perturbé par la puissance dégagé de l’attaque subite. Retombant dans la finesse les deux pieds à terre, sa lame prenait le feu et montrait ce soit disant Kekkai Genkai. Du feu bleu, c’était ça son pouvoir. Et grâce à lui, il pouvait provoquer l’Enton, le pouvoir du brasier et des incendies. C’est avec ça qu’Akuma à réussit à renvoyer son ennemi, en concentrant le souffle d’un brasier, il réussit à provoquer leur puissance tel leur force lors d’un incendie. Le blessé se releva, repris son arme et se mit en garde. C’était à son tour de montrer de quoi il était capable. Son katana face à lui, il l’entoura de son chakra raiton, donnant naissance à une vibro-lame. Ces armes fusionner à l’électricité sont réputés dangereuses sur le territoire de kaminari no kuni. Et donc, il était dans le devoir d’Akuma de mettre un terme à la vie de ce criminel. Il venait de kumo, son bandeau rayé le montrait. En plus d’être un criminel, il se montrait en tant que traite, c’était impardonnable. Sa situation était plus qu’embarrassante. Mais quelque chose allait faire de lui sa prochaine victime. Kusou lui demanda une chose bien précise…

      Eh toi !T'as des rêves ?!

      Des rêves dis-tu ? Bien sûr que oui ! Et le mien je vais te le dire, tuer tous les incapables dans ton genre !!


      Tsss !

      Hein ?

      Mauvaise pioche, son destin était sceller à jamais. Akuma tendit rangea sa lame au fourreau et tendit son bras droit devant lui, la main cassé. Il glissa alors son pouce dans sa bouche et se mordu. Levant sa chemise, montrant le signe de son sceau situé près de ses abdominaux côtés gauches, il plaqua sa main dessus et activa son sceau : Gedou no Buruu. Ce sort de fuinjutsu se résume en 3 partis et il ne devait pas jouer, alors il se transmuta dès la deuxième étape. En utilisation générale, le sceau qu’obtient le nourrisson à sa naissance, lui sert à une chose bien précis, développer le chakra de son porteur ainsi déverrouiller de nouvelles capacités. Concernant Akuma, il s’agit du kekkai genkai Enton, mais lorsqu’il se transforme pour chacune de ses étapes est attribuer une capacité différente : La vitesse, le chakra et la vie. Sa main sur sa marque activa le sceau, et la première apparence vint. Une fumée noir à la lueur du bleue de ses flammes entourait le réceptacle. La vapeur émanant de son corps, se concentra autour du jeune kusou, jusqu’à ce qu’aucune personne puisse le dissimuler de cette fumée. La boule formant la carapace autour de lui, éclata et Akuma en sortit. La vitesse dont il faisait preuve n’avait encore jamais été réalisée. Arrivé au niveau de son adversaire, alors qu’il ne l’avait pas remarqué, dans son bref élancé, il empoigna sa tête dans le creux de sa main et le traina au sommet de la montagne, à la vitesse de la lumière ! Le corps ayant servi de serpillère, au dos de la montagne, la cible n’était plus. Allongé au sol, il regarda son exécutant la larme à l’œil. Il était trop tard pour lui, son destin était scellé. L’index et le majeur droit sur le front de la victime, et Akuma chuchota le sceau de la justice … Soudain, une brève flamme bleue marqua un rond entre les sourcils de celui-ci et cicatrisa. Ses yeux devinrent blancs et ses rêves annihiler à jamais …

      Depuis ce jour, le village de kumo a surnommé Akuma Kusou, le mangeur de rêve … !



      Qui que je sois au fond de moi, je ne suis jugé que par mes actes


Derrière l'écran
      I n f o r m a t i o n s . n é c e s s a i r e s


      Autre chose ?

      Votre avis sur le forum ( design, contexte, règles, staff...) :Staff compétent, design attirant & simple, contexte récent par rapport au manga, règles bien écrites et compréhensible, que demande le peuple ? Razz

      Votre activité sur le forum (Donnez une estimation en jours par semaine) : 7/7

      Comment avez vous connu le forum ( Top-site, partenaire, bouche à oreille...) : Par magie =)

      Estimation de votre niveau RP (Donnez une estimation sur une échelle de 10) : 0 Sad/10

      Avez vous lu les règles ? (code)

      Est-ce un double compte ? (Répondez par oui ou non, et quel est votre compte principal) : Non

      Autre chose ? (Indiquez vos remarques, suggestions, impressions...) : C'est partit pour l'aventure ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Akuma Kūsou et je suis un ninja.


avatar

Nouveau Membre de KNS




Messages : 7
Date d'inscription : 08/07/2011





MessageSujet: Re: Akuma Kūsou ... Dream's Eater !   Mer 13 Juil - 16:25

Présentation Terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Akuma Kūsou et je suis un ninja.


avatar

Nouveau Membre de KNS




Messages : 7
Date d'inscription : 08/07/2011





MessageSujet: Re: Akuma Kūsou ... Dream's Eater !   Jeu 14 Juil - 13:27

up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Shikamaru Nara et je suis un ninja.


avatar

Administrateur - Chounin & conseiller du Hokage



Messages : 305
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25



Fiche du Shinobi
Ryos: 150


MessageSujet: Re: Akuma Kūsou ... Dream's Eater !   Jeu 14 Juil - 14:44

  • Bienvenue sur KnS Cool

    Je valide les codes.

    Alors en ce qui concerne ta présentation,j'ai pu remarquer que tu fais des fautes de conjugaisons. Certaines phrases sont mal formées, mais je pense que c'est des étourderies. Je trouve les descriptions un peu sommaire et ce n'est pas très détaillé.

    Pour ma part ce serait Chûnin avec un bonus, mais si tu détailles un peu tout ça, corrige les fautes et augmente un peu les longueurs des descriptions, je pourrai être d'avis de te mettre Jônin sans bonus. Ou tu peux demander un Test Rp.

    Attends un second avis, et si tu tiens à avoir un Test Rp, le second Administrateur te donnera le sujet. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Akuma Kūsou et je suis un ninja.


avatar

Nouveau Membre de KNS




Messages : 7
Date d'inscription : 08/07/2011





MessageSujet: Re: Akuma Kūsou ... Dream's Eater !   Jeu 14 Juil - 16:48

Oui désolé pour les présentations mais je n'ai pas pu faire plus. Côté descriptions je ne suis pas très bon, mais durant mes Rp, je sais me montrer digne du grade de Jônin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Shikamaru Nara et je suis un ninja.


avatar

Administrateur - Chounin & conseiller du Hokage



Messages : 305
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25



Fiche du Shinobi
Ryos: 150


MessageSujet: Re: Akuma Kūsou ... Dream's Eater !   Jeu 14 Juil - 17:04

  • Dans ce cas souhaiterais-tu un Test Rp pour le grade de Jônin? Si oui, le prochain Admin te le donnera. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Akuma Kūsou et je suis un ninja.


avatar

Nouveau Membre de KNS




Messages : 7
Date d'inscription : 08/07/2011





MessageSujet: Re: Akuma Kūsou ... Dream's Eater !   Jeu 14 Juil - 17:34

Bah j'attends le prochain avis pour décider de ça .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: Akuma Kūsou ... Dream's Eater !   Jeu 14 Juil - 23:28

Bienvenue sur KNS

Avant toute chose, sache que pour la transformation, nous verrons cela sur la fiche technique. Il se peut que se soit carrément, ce n'est pas parce qu'on valide ici que automatiquement sur ton dossier se sera ok.

Pour ce qui est de la présentation, je suis aussi d'accord avec Shikamaru.

Je ne vais pas m'attarder plus longtemps, voici ton test :

Citation :
Raconte comment tu as mis au point ton sceau ainsi que ta première utilisation de celui-ci.

Je veux que tu exploite ton personnage au maximum. Quels sont ses ressentis lorsqu'il parvient à ses fins, lorsqu'il utilise pour la première fois sa nouvelle force contre ses ennemis ?

Bonne chance
Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Akuma Kūsou et je suis un ninja.


avatar

Nouveau Membre de KNS




Messages : 7
Date d'inscription : 08/07/2011





MessageSujet: Re: Akuma Kūsou ... Dream's Eater !   Dim 17 Juil - 23:34

Humm, je penses avoir le niveau pendant les Rp's, et je pense que l'histoire est bonne pour ce grade.
Mal grès, et je le reconnais, que les descriptions sont légères, l'histoire est plus tôt correcte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: Akuma Kūsou ... Dream's Eater !   Lun 18 Juil - 21:18

Je souhaite voir l'utilisation de ton "don" inrp, ça nous aidera en plus pour la FT, histoire de voir si on te le refuse ou pas.

Test rp requis, merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis un ninja.












MessageSujet: Re: Akuma Kūsou ... Dream's Eater !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Akuma Kūsou ... Dream's Eater !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» California Dream !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « LE DÉBUT DE L'HISTOIRE » :: Présentations et recensements :: Présentations-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit