AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

[ Mission|Rang B] Le déserteur mercenaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Sabaku no Kankurô et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Suna



Messages : 65
Date d'inscription : 09/04/2011
Age : 24



Fiche du Shinobi
Ryos: 198


MessageSujet: [ Mission|Rang B] Le déserteur mercenaire   Jeu 14 Juil - 21:27

©Sabaku no Kankurô


Le déserteur mercenaire
Un mauvais jugement ?







La confiance, un élément qu'on ne peut pas vraiment contrôler. On dit souvent qu'elle ne peut être donnée à quelqu'un comme à un autre, donc qu'elle doit être méritée. Pourtant, ne serait-il pas possible de faire confiance à un inconnu qu'on voit pour la première fois et après seulement quelques instants. Si on arrive à ressentir ce genre de sentiment aussi facilement c'est que certainement au fond cette personne est plus de confiance que celle dont on pense qu'elle le mérite. Et pourtant la tromperie gouverne ce monde au point où on considère n'importe qui comme notre ennemi. Même les personnes qu'on connait depuis des années peuvent jouer un rôle depuis le début, ils feront tout pour qu'on lui accorde notre confiance. Mais c'est à cet instant qu'on se fera frapper dans notre dos d'un poignard acéré. Serons nous donc simplement naïf pour donner notre confiance à un inconnu quand l'on sait que même les connaissances ne mérite pas obligatoirement cette confiance ? Le problème venant également du fait que la méfiance n'est en rien un sentiment proche de la vérité. Il ne fait qu'augmenter au fur et à mesure, au point où nous changerons également, formant ainsi par la suite un personnage solitaire qui sera gouverné par la haine envers toute l'espèce humaine. Un psychopathe voué à la destruction ... Le choix est donc là : Faire confiance au risque de s'en voir en mourir ou bien ne jamais faire confiance au point d'attiser la haine en nous. Sachant que si notre confiance est brisée, souvent nous tomberons dans la méfiance total. Seul un élément peut véritablement modifier ce choix, l'instinct. Présent chez l'animal comme chez l'homme sous son évolution nommée conscience, elle nous permet sans assurance de savoir en qui avoir confiance et en qui être méfiant. N'adoptant pas une vérité absolue, la suivre et la faire évoluer nous permet de ne pas tomber dans les crépuscules. Un risque à prendre, bien que beaucoup iront dans les extrêmes et peut-être auront-ils la chance d'être sauvés.

Mais alors si on trahi notre confiance, que devons-nous faire ?

Comme à son habitude le soleil tapait de tout son être sur les terres du village caché du sable. Entouré de haut rempart des plus surveillés, il était impossible de faire son entrée sans se faire remarquer. Cela avait déjà eu lieu, une intrusion qui causa de lourdes pertes, mais les ennemis savaient très bien qu'ils ne pouvaient agir simplement par la force, ils firent donc en sorte de manipuler de l'intérieur un membre du village. Donc le point faible de cette protection était qu'elle permettait de se protéger de l'extérieur, mais en rien de l'intérieur. Et pourtant le mal pouvait faire son apparition à n'importe quel moment, le travail du Kage était d'éviter ce genre de problème, mais il ne pouvait pas faire l'unanimité, n'importe qui pouvait le considérer pour ce qu'il n'est plus, un monstre. Il aimait son village plus que personne ici et au fur et à mesure le village commençait à lui rendre cet amour. Il le méritait après avoir risqué sa vie pour eux mainte fois. A présent qu'il était Kage il ne pouvait plus se permettre d'aller comme il le voulait au front, son but maintenant était de permettre le maintient de la paix et de la prospérité à l'intérieur pour tous les villageois. Son frère par contre s'était juré qu'à présent il ferait tout pour faire des rêves du cadet déjà Kage une réalité. C'était à son tour d'être ce qu'on entendait souvent sous le nom « d'objet des villages », un nom donné sans qu'on ne sache vraiment pourquoi les ninja agissaient ainsi. Agir pour le village, car on le doit n'est pas un raisonnement adapté à un bon ninja. Kankurô lui avait plutôt l'habitude de penser plutôt que si un ninja devait exécuter les ordres de son village, cela devait surtout être dû au fait qu'il pensait que c'était la bonne chose. Non pas pour lui, mais pour son village et ses habitants. Il ne fallait pas agir bêtement, Suna avait déjà fait cette erreur en ce faisant contrôler par le passé, mais maintenant il n'allait plus accepter ce genre d'ineptie.

Depuis tous ces problèmes la sécurité du village n'avait fait que s'améliorer. Bien que dans un temps de paix, le mal était toujours présent. Il ne s'agissait plus d'un village ennemi, mais plutôt de personnalité, de groupe. L'Akatsuki faisait partie de ce genre de groupuscule ténébreux, mais tous venaient principalement à la base des villages et souvent même les utilisés. On les nommait plus conventionnellement déserteur, un ninja reniant son village natal qui l'avait formé pour se retournant souvent contre lui. Mais malgré ce côté anti-village, ça n'empêchait en rien une association des deux camp au nom de la puissance et de l'argent. Iwa avait agi de cette façon et ne le niait point. A présent ce village ne serait plus en relation avec les groupuscules, mais pouvait-on le faire encore confiance à présent ? Suna avait une politique qui n'acceptait pas ce fonctionnement. Peut-être bien que bien plus que l'environnement, cela était la raison première du fait que le village ait une économie et un complexe militaire des plus faibles. Mais cela permettait de former des ninja d'une haute qualité morale, qui ainsi allait aussi leur permettre d'avancer en tant que bon ninja. Même si le nombre de ninja était faible, à côté leur qualité était plus importante. Ce qui posait dès lors le plus de problèmes, c'était qu'il n'y avait jamais assez de ninja pour les missions. Et donc ceux partant en mission avaient alors que très peu de temps de repos.

C'était le cas de Kankurô. Il revenait tous juste d'une mission qui l'avait fait déplacer au pays de l'herbe, tout près du village de Kuza. Cette mission avait duré plus d'une semaine, une semaine d'inspection des lieux à la recherche d'un groupe de mercenaire. Une fois finie, il pu enfin rentrer et suite à cette longue cavale, il obtiendrait nécessairement un long repos. Il se rendit directement au bureau de son frère afin de rendre son rapport sur la mission. Une fois fait il s'en alla directement vers sa chambre, il n'avait pas vraiment pu dormir comme il le faut lors de sa mission, ne devant pas se faire remarquer, ses campements ne duraient le moins de temps possibles. Marchant lentement dans les couloirs du village, il observait la joie des habitants, passant devant un bar il entendit des rires aux larmes. Le climat à l'intérieur avait l'air d'être des meilleurs, en voyant cela il se dit qu'il irai y faire un tour, une fois reposé. Il arriva cinq minutes plus tard devant sa porte, l'ouvrant lentement on en entendit un fin grincement. Le noir dominait la pièce, il n'y changea rien, trop fatiguait à présent il s'écroula simplement sur son lit. Un long sommeil, la journée puis la nuit y passa, finissant même par y perdre la matinée. Une fois réveillait, il préféra rester pendant un moment sur l'entretien de ses marionnettes utilisées dans la précédente mission ... Mais alors qu'il ne fit qu'un brève passage dessus, il se souvint du bar vu la veille. Il s'était promis d'y aller et donc se prépara pour sortir. Il était déjà assez tard, mais à ce genre d'heure l'endroit devait être plein.

Ce fut en effet le cas. Comme-ci tous les villageois c'étaient réunis, il n'y avait plus un mètre carré de libre. Ce dirigeant vers le bar, bousculant tout en s'excusant les personnes sur son chemin, il y trouva enfin une chaise de libre. Prenant place il commanda une boisson qui aurait pour but de le réveiller. Après sa longue nuit de sommeil et le reste à travailler dans une pièce non-éclairé par le soleil, il gardait encore les séquelles de sa fatigue passée. Bien qu'il avait décidé de venir ici, il n'avait pas plus envie de participer à ce brouhaha. Il restait juste présent, buvait et profitait de l'ambiance. Mais quelqu'un l'avait remarqué, il se rapprocha du Sabaku pour lui adresser la parole.

« Toi aussi ces personnes te répugnent ? Ils font que crier et rire, mais quand un problème survient ils ne peuvent pas agir seul ... Hik ... Ils profitent juste de nous. T'es bien un ninja toi aussi, hein ? »

Cet homme portait le signe de Suna sur ses gants, mais il avait l'air bien plus bourré que la plupart des personnes ici. Difficile de prendre ces paroles aux sérieux, il avait surement vécu quelque chose et une fois sur l'emprise de l'alcool il pouvait enfin tout libérer. Après cela il reviendra à la normal le matin souvient, se souvenant même plus de la veille, mais gardant le coeur libre. C'est ce que pensé Kankurô en tout cas, il avait déjà vu beaucoup de ninja dans son cas, voyant un ami mourir devant eux. C'était la dure lois des Shinobis et personne ne pouvait en échapper. Sachant cela il regarda juste l'homme parler avant de détourner son regard vers l'avant. Finissant son vers, il se leva et en passant se fit attraper par l'homme au niveau du bras.

« Ce soir, tu verras ou bien tu veux venir ? »

Il était vraiment dans un piteux état, le lendemain il serait surement bien plus mal encore. Pas la peine de s'occuper de lui, il s'en dormira surement même ici. Le marionnettiste d'un mouvement de main se fit lâcher par l'autre et s'en alla. La nuit allait bientôt tomber et l'atmosphère était moins pesante à présent. Voulant profiter de cet instant, il alla d'un bond atterrir sur le toit d'une maison, puis d'un autre sur une plus grande. Se faufilant ainsi d'habitation en habitation, il finit très vite par arriver au rempart entourant le village. Sautant en cette direction il arriva à quelques centimètres du mur, prenant un Kunai de son étui il le planta dans le mur. Concentrant alors son chackra dans ses mains il tenu l'arme plantée et en profita pour soulever tout son corps. Lâchant alors l'arme dans sa lancé il finit par avoir ses pieds au niveau du fer planté. Il lui suffit alors de l'utiliser dans une impulsion pour se dirigeait vers le sommet tout en raflant la paroi orangée. Il finit alors debout au-dessus de tout le village, personne n'était en cet endroit pendant un petit moment encore. Il pourrait être seul surement jusqu'au coucher du soleil qu'il pourrait observer ainsi. D'ici aucune intrusion ne pouvait se faire facilement, la surveillance en était donc plus minime. L'entrée du village était bien plus loin, là haut une grande partie de la surveillance était monopolisée. Il allait donc pouvoir être seul pour profiter de ce temps paisible. Le vent soufflait faiblement, ce qui donnait quelques choses d'excellent, on s'y sentait vraiment bien, à côté quelques insectes spécifiques à cette région faisaient des bruits plutôt reposant. C'était vraiment une belle soirée, une qui donnait envie de dormir à la belle étoile. Il voulait donc en profiter au maximum avant l'arrivée des gardes ici.

Vingt minutes passèrent donc ainsi dans cette tranquillité, mais on ne pouvait pas s'attendre à avoir plus de temps libre ici. On pouvait déjà entendre le bruit des pas venant au loin. Ils étaient vraiment bruyant, ce qui était plutôt étonnant, c'était comme-ci il y avait beaucoup plus de personnes que prévu. Sortant de son demi-sommeille Kankurô regarda en direction des bruits. Il y avait vraiment plus de personnes qu'il ne devrait y avoir ici. En tout environ une dizaine si ce n'est plus. D'un coup derrière Kankurô arriva, en un saut, une autre dizaine de ninja. Ils avaient un rouleau en main. Cela semblait des plus urgent, il lui confia donc le parchemin. Il s'agissait d'une mission d'urgence. Lisant à une vitesse les indications principales, il y appris qu'il s'agissait d'une désertion. Une ninja venait de déserter en avertissant tout le monde, il se proclamait maintenant mercenaire. Son statu était problématique pour la simple et bonne raison qu'il y serait un danger pour le village s'il y divulguait des informations secrètes. Dans sa route il avait déjà tué trois ninja surveillant et sous une énorme confiance il demanda au quatrième présent d'avertir le Kazekage de sa désertion. Le sous-estimait-il ? Ou bien c'était lui qu'on ne devait sous-estimer. Dans tous les cas c'était une mission d'urgence, il n'y avait plus de temps à perdre à présent. Pas même le temps d'étudier le dossier en détail ici même. L'homme était parti il n'y a qu'une heure, le temps qu'il fallait pour se préparer, il aurait alors déjà environ une heure et un quart d'avance sur les ninja du Sable. Mais il allait tout de même pouvoir être rattrapé, bien que faisant partie de Suna, dans le désert on ne pouvait pas se mouvoir à notre bon vouloir. Avec un peu de chance il rencontrera des problèmes tels une tempête lui obligeant de s'arrêter. Mais même sans Kankurô ferait tout pour le rattraper au plus vite.












Dernière édition par Sabaku no Kankurô le Ven 15 Juil - 16:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Sabaku no Kankurô et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Suna



Messages : 65
Date d'inscription : 09/04/2011
Age : 24



Fiche du Shinobi
Ryos: 198


MessageSujet: Re: [ Mission|Rang B] Le déserteur mercenaire   Ven 15 Juil - 16:29

©Sabaku no Kankurô


Le déserteur mercenaire
Ne jamais sous-estimer Suna







Mais il devait tout d'abord passer par son appartement pour pouvoir récupérer ses pantins. Durant ce temps il demanda aux hommes autour de lui de réunir une équipe pouvant correspondre à ce genre de mission. Il n'y aurait certainement pas assez de temps pour former une équipe de deux ou trois de haut niveau, mais une dizaine de simple combattant serait d'une grande aide une fois sur le terrain. Maintenant que les indications étaient données, Kankurô partie seul à toute vitesse chercher son équipement ninja. Se laissant tomber du rempart, lorsqu'il arriva au niveau du Kunai il l'utilisa afin d'aller le plus en avant possible. Sautant ainsi deux mains d'un coup il n'alla pas perdre la vitesse qu'il avait pris et accéléra encore. Il avait de la chance là où il allait cela était dans la même direction que l'entrée du village. L'homme était parti non pas par cette entrée, mais afin de finir directement dans le désert abordable, il était sorti non loin de là. Le marionnettiste allai profiter du temps qu'il allait mettre pour sortir afin d'étudier plus en profondeur le ninja déserteur. Son grade, ses capacités, ses motivations, tout pouvaient avoir son rôle dans sa capture. Lorsqu'il regarda la première page il avait pu apercevoir une photo de cette personne ... Mais dès le premier regard il fut complètement étonné, il avait déjà vu cette personne et de cela il n'y a que peu de temps à présent. Cela devait à peu de choses près une heure qu'il l'avait vu, lorsqu'il était dans ce bar. Il était resté dans les vingt minutes sur le rempart et plus d'une demi-heure à marcher avant de se diriger vers le lieu tranquille. Cela faisait bien le compte, il devait donc bien s'agir de lui. Cet homme éméché qui avait adressé la parole au marionnettiste avant qu'il s'en aille. Kankurô avait-il fait une erreur ? L'homme l'avait comme prévenu de ses intentions, mais lui ne l'avait pris pas au sérieux. De par sa faute deux hommes étaient déjà morts et à présent le village tout entier était plus ou moins en danger. En tant que Juunin et de par sa réputation il aurait dû faire la différence, ce personnage était tout à fait sobre, il avait réussi à mettre à mal deux gardes et le troisième n'avait pas l'air de voir en loin un homme sous l'effet de l'alcool. Le Sabaku était plus que tout impliqué et il devait réparer son erreur. En voyant cela il se pressa encore plus pour récupérer ses affaires et s'en aller. En regardant les dernières informations sur l'homme il put enfin mettre un nom à ce visage : « Umea », ses capacités par contre était plutôt moyenne, mais il ne devait être suffisante pour déserter de cette manière et sans inquiétude. Il devait certainement cacher ses compétences, ce qui demanda plus de précaution.

Il arriva très vite devant chez lui, prenant tous les équipements à disposition, il les plaça sur son uniforme. Pas une seconde de plus il s'en alla à toute vitesse à l'entrée. Une fois arrivée il pouvait voir face à lui une unité de vingt combattant. Ils n'avaient pas les compétences des ninja qui sortaient du lot, mais étaient assez forts pour concurrencer un Chuunin. Cela allait suffire sachant que quelques-uns étaient spécialisés dans le repérage. Il pouvait donc ressentir le chackra de cette personne tandis que d'autre pouvait tracer le chemin emprunté malgré que les pas étaient déjà assez recouverts. La poursuite n'allait être qu'une affaire de vitesse, ce que l'homme ne devait pas vraiment savoir. Il devait sous-estimer Suna et donc pensait déjà être sorti d'affaire pour un moment. Maintenant que tous étaient prêts, le moment était venu d'aller dans ce désert à la poursuite du déserteur. Le temps pressait et bientôt le soleil allait ce couché, si cela devait arriver quand les ninja n'avaient rattrapé le mercenaire alors ils pouvaient être sûr de ne pas le retrouver lors de cette poursuite. Kankurô gardait les doigts écartés, puis d'un geste il leva sa main droite pour faire signe de se préparer, quand il l'envoya en avant tous foncèrent. A lavant on pouvait avoir trois ninja, dont Kankurô qui se tenait au milieu. A sa droite il y avait un ninja senseur et à sa gauche un pisteur. Le reste de l'unité suivait derrière et permettait de protéger les trois devant au cas où il y aurait des pièges ou bien une embuscade. Il fallait être le plus prudent possible et le nombre allait pouvoir permettre cela.

La course se poursuivis et on pouvait déjà voir le soleil au loin sombrant en libérant une lueur orangé. Un aperçu qui aurait pu faire du bien à tous ces shinobis, mais à présent aucun n'y faisait vraiment attention, si ce n'est pour se rappeler qu'il ne leur restait plus assez de temps. Dans le chemin ils débusquèrent plusieurs pièges dont le recherché avait camouflé dans le sable. Cela était plus rassurant qu'autre chose. En effet cela voulait dire qu'ils étaient tous dans la bonne direction, mais surtout qu'ils gagnaient du temps par le fait que l'autre en avait perdu en installant les pièges. De plus en se rassurant de la pose de ses pièges il pouvait aisément penser qu'il n'était plus en danger et donc involontairement ralentir. Tout était bon, les traces sur le sable était de plus en plus visible et bientôt le senseur allait ressentir un chackra plus loin. Il était enfin là, après quelques minutes il identifia bien l'homme. Il ne manquait plus qu'à le rattraper, mais cela n'allait surement pas suffire. Ce n'était que le commencement après tout. Le combat allait commencer et de part le nombre poursuivant ils ne pouvaient simplement attaquer de front, cela voudrait dire sacrifier quelques personnes. Non Kankuro ne pouvait accepter cela, il allait faire en sorte d'agir de la sorte qu'aucun ne meurt de cette mission. C'était donc le moment de réfléchir à une stratégie, il y avait des risques de blessures, mais cela n'était pas très grave.

    « On va se diviser en trois groupes. Je ferais partie du premier groupe avec cinq autres ninja dont Shu et Karashu qui ont déjà usé de trop d'énergie en pistant le mercenaire. On restera en retrait derrière la cible et ce sera à nous de capturer l'homme. Tandis que le second groupe d'une dizaine devront s'attaquer à lui afin de lui faire s'arrêter, votre objectif ne sera pas de le combattre il vous suffira simplement de lui envoyer des Kunai et Shuriken de loin. Quand aux cinq derniers vous n'aurez qu'à profiter du mouvement des deux autres groupes pour contourner la zone et ainsi empêcher au cas où la fuite du déserteur »


Cette formation permettait de ne pas avoir de perte inutile, seul Kankurô devait vraiment combattre. Les autres étaient en soutient et n'était pas fait pour ce genre de combat. Ainsi l'homme complètement encerclé et continuellement attaqué de l'avant sera obligé de venir vers le Juunin. Une fois venue l'affrontement débutera. Toutes les équipes étaient formées, le chef de mission donna un Kunai à un membre de l'équipe deux. Il était assez spécial, car en son manche il était recouvert d'une sorte de parchemin enroulé plusieurs fois. Une sorte de talisman de talisman de la chance peut-être, après tout ce groupe allait être le premier à se mettre devant l'objet de la mission. Une fois tout préparé il ne manquait plus qu'une indication pour pouvoir réaliser le plan.

    « On rencontrera bientôt une zone rocheuse sableux. A cet endroit on commencera l'offensive, chaque groupe possèdent un membre muni d'une oreillette-micro au cas où un problème survient. Faites de votre mieux, Go ! »


A cet instant le groupe se sépara en trois, un à droite, un à gauche et l'autre continuant de face. La zone rocheuse n'était plus qu'à une centaine de mettre, là-bas les hauts rochers sableux permettront un meilleur embuscade. La seule chose qui pourrait vraiment poser problème à présent était que l'homme serait un ninja senseur également, en effet vu que ses capacités ne semblaient pas être vraiment connu cela poserait énormément de problèmes. Mais vu ses mouvements rien ne semblait indiquer cela. Après une dizaine de minute tous étaient enfin en place, l'homme ciblé n'était plus dans une course effréné. Avait-il déjà remarqué les Shunjins ? Cela poserait beaucoup de problèmes si c'était le cas. Mais il n'y avait plus de moment en perdre, Kankurô demanda le début de l'attaque. Dès cet instant chaque ninja jetèrent en l'air des kunais à la chaîne. On avait une pluie d'arme qui tombait là où était l'homme, celui-ci avait l'air de l'avoir remarqué. Il ne bougeait pas et semblait une nouvelle fois confiant. Tout tombèrent et à cet instant on pouvait entendre des explosions à la chaîne venant de parchemin explosif présent entre tous les Kunai. Cela était lancé de sorte à ce que le mercenaire rebrousse chemin et même s'il comptait avancer de force le groupe trois en mouvement actuellement lui ferait face. Et c'est ce qui arriva, sortant de la fumée qui avait fait son apparition, il lança un Kunai dans une direction approximative de ceux qui venaient de l'attaquer. Cette fois-ci ce n'était pas une explosion, mais un fumigène qui alla aveuglé le groupe de la position du lanceur. Ce dernier comptait maintenant fuir par sa droite, mais dès qu'il commença à courir il se fit barrer le chemin par une nuée de shuriken. Le troisième groupe était également opérationnel, le déserteur n'avait à présent plus autre choix que de rebrousser chemin. Avant cela il sortie une épée pour se protéger des armes de lancer, puis n'attendant pas plus longtemps il tourna une nouvelle fois à sa droite pour faire marche arrière. Mais à cet instant il enchaîna une série de signe faisant apparaître un mur de pierre qui alla le séparer du groupe III. Il maîtrisait donc le Doton, peut-être comptait-il seulement sur ça, si c'était le cas ça ne devrait poser problème. Courant à présent vers sa position initiale il refit une autre série de signe, mais cette fois-ci se fut pour faire trembler la terre. Une fissure fit son apparition en se dirigeant vers la direction de groupe de dix. Même si cela n'allait surement pas poser de problème pour esquivé, ainsi il réussi à faire séparer le groupe en deux. Sauf qu'un groupe en esquiva se donna à l'homme qui maintenant pouvait clairement les voir. Les rôles avaient changé, l'homme se dirigeait vers eux à toute vitesse, suite à leurs esquives ils n'allaient rien pouvoir faire pour se protéger. Le déserteur était rapide, d'un geste horizontal avec son épée il poussa en arrière deux ninja se protégeant avec leur Kunai. Jetant de son autre main un kunai sur un autre ninja celui-ci réussi juste à se protéger avec ses bras. Il était maintenant seul face au dernier, qui lui était encore à terre, il avait un Kunai en main tremblant quelque peu face à l'image de sa mort. D'un mouvement rapide l'épée se dirigeait vers le ninja sur ses fesses. Un bruit sourd, mais pas celui de la mort. Entre les deux se dressaient un être complètement masqué d'un habit grisâtre de mauvais états, celui-ci tenait l'arme blanche de sa main droite et alla à présent avec sa main gauche viser le coeur de l'attaquant. Celui-ci lâcha son épée pour faire un bond en arrière. Il pouvait maintenant voir le visage de son adversaire ... Trois yeux en triangle des cheveux crépu, il ne s'agissait pas d'un homme mais d'une marionnette, Karasu.

    « Désolé tout ne c'est pas passé comme prévu mais j'avais eu raison de te confier cette arme ... »


Kankurô se tenait à présent derrière l'ennemi. Un parchemin ouvert à la main, il envoyait de son autre main des fils de chackra à l'intérieur. Derrière Karasu était relié à des fils de chackra, mais ceux là en direction du Kunai du ninja au sol. Cela était une nouvelle technique du marionnettiste qui lui permettait de relier plusieurs parchemins en leurs faisant partager les mêmes fonctions, mais aussi en faisant fonctionner un à travers un autre. Cela avait été possible car l'homme au sol était l'homme ayant reçu un Kunai du Sabaku. Or il y avait tout de même quelques problèmes à ce genre d'utilisation comme la difficulté de manier un pantin qui n'est pas vraiment relié directement. Mais là tout de suite il n'avait pas vraiment le choix s'il devait protéger ses coéquipiers. Il n'allait donc pas attendre un instant de plus et envoya Karasu vers l'adversaire. Utilisant l'épée qu'il venait d'emprunter pour donner un coup de gauche à droite, le Nukenin esquiva en s'abaissant, à ce moment une troisième mains sortie du manteau grisâtre visant la tête en libérant une lame de son poignet. Touchant le sol il fit sortir un pieux rocheux qui alla démembrer la marionnette, la lame s'arrêtant juste devant son visage. Mais de part l'arrêt rapide le poison liquide corrosif giclât sur l'oeil de l'homme, ce qui allait avoir pour répercussion de ne pas pouvoir l'utiliser. Mais cela n'avait pas l'air de le gêner, car ce dernier allait d'un bond sur le côté partir sur sa gauche, puis en profita pour prendre ses distances. Maintenant en retrait il posa sa main sur son oeil blessé, remarquant ainsi qu'il ne pourrait plus l'utiliser.

    « Daisuke occupe toi des blessés, je vais m'occuper seul cet homme. »


Son plan n'avait pas totalement fonctionné et de par ce fait bon nombre présentaient des blessures. Mais maintenant que la zone était verrouillée et que la cible était face à eux, il ne manquait plus qu'à le combattre et de la capturer. D'un signe de main il demanda au ninja tenant toujours fermement son Kunai de le lui rendre. Une fois reprit il arrêta sa technique, rangea son rouleau et son Kunai et manipulant à présent Karasu directement. Il n'avait pas eu le temps de remettre en état la marionnette et donc elle n'allait pas pouvoir être utilisé comme d'habitude. Elle présentait déjà un bras en moins de plus que celui détruit il y a peu. Épée tenue, volant à la droite du manieur, le combat allait pouvoir reprendre. Ouvrant la bouche un Kunai en ressortie rapidement, mais à cette distance cela n'allait pas poser beaucoup de problèmes. Alors qu'Umea le déserteur esquiva sur sa droite il rejoignait ses deux mains. A cet instant Karasu fonça dans les air en sa directement. Un bond allait permettre à la cible de passer au-dessus. A cet instant deux plaques allait se rejoindre en ciblant le pantin. Fendant l'une avec l'épée il s'exposait à présent à l'homme qui allait envoyer de sa manche un fin filet rocheux qui allait se planter au niveau du bras tenant l'arme blanche. Le corps de bois n'était pas en assez bon état pour résister longtemps alors que l'adversaire mouvait sa main afin de ne pas seulement planter mais déchiqueter. Remarquant cela, Kankurô détacha la tête et les trois dernières pattes du corbeau. Y faisant sortir ainsi une lame à chaque, tous se dirigèrent au même endroit profitant de la position en l'air de faiblesse de manipulateur de pierre. Mais ce dernier caché encore des atouts, alors que les lames le touchèrent, celui-ci ne semblait pas affecté loin de là même. Faisant ressortir de son autre manche un énième filet il découpa les trois armes avant de retomber au sol sur les bouts des pieds. Au même moment sous une faible implosion prie possession de sa position un épais nuage violet. Cette fois-ci cela ne venait pas de lui mais d'un fumigène empoisonné présent dans un membre du pantin qui n'était à présent plus en état pour être utilisé au combat. L'utilisateur de Doton en ressortie assez vite et son pouvait voir que tout son visage était en pierre et que sa bouche était également recouverte. Il s'était servie de cette astuce pour ne pas respirer plus de poison. C'était plutôt clair à présent, il maîtrisait à tel point le Doton qu'il pouvait transformer n'importe quelle partie de son corps en roche.

    « - Alors, tu es venue comme je le pensais. Mais tu aurais dû venir seul, je n'avais jamais parlé d'emmener d'autre personne. Surtout que maintenant de par ta faute d'autre vont mourir, moi qui voulait juste tuer me frère du Kazekage avant de m'occuper de lui.

    - Haha Tu es plus marrant que ce que j'imaginai. Tu prends trop de confiance alors que tu es loin d'avoir le niveau. »


Les deux ninja se regardaient, cette fois-ci Umea semblait plutôt énervé de l'attitude de l'utilisateur du Kugutsu. Mais lui semblait vraiment confiant malgré la perte de Karasu. Après tout il lui en restait d'autre et plus particulièrement une. D'un geste de son index il amena à sa main un nouveau parchemin, l'ouvrant d'une traite il fit apparaître à ces côtés sa dernière marionnette. Il ne l'avait pas utilisé lors de sa dernière mission donc elle était en parfait état. Cette fois-ci ça n'allait pas être lui qui allait passer à l'offensive, le déserteur fonca en sa direction les deux mains au niveau du torse. Dans sa course ce joignis à lui deux lions de pierre fonçant à leur tour sur Kankurô. Sasori pouvait enfin passer à l'action, si dirigeant tout droit il passa juste en dessous des deux créations de pierre. Ce qui leurs laissaient le champ libre vers le Sunajin, sauf qu'à cet instant deux hélices en rotations vinrent leur barrer la route en les découpant nettement en deux. Alors que les roches tombaient au sol, Sasori leva à présent la main en direction du ninja en course. Directement après celle-ci fut projeté vers l'homme tout en restant relié au corps par un épais câble de fer. Lui attrapant le pied alors qu'il voulait esquiver en sautant, à présent il était pris au piège. L'autre main le ciblé et en ressorti un kunai triangulaire qui explosa au contact du Nukenin. Il avait réussi à se protéger en transformant sa main, mais cela avait affaibli la protection à tel point qu'on pouvait voir à travers les craquelure sa peau. Dès cet instant sortant du torse de Sasori, un lance vint se planter dans la main nue, puis en profita pour complètement s'enrouler en l'homme. La main du pantin revint s'attacher au bras, à présent le déserteur ne pouvait plus bouger.

    « Je te l'avais dit, tu n'as pas le niveau pour oser penser pouvoir te retourner contre le village.

    - Ne me sous-estime pas ... Argh !! »


A cet instant c'est comme ci il gonflait, les liens s'élargissaient, mais restait coller à lui. Mais il ne s'agissait pas de son vrai corps, il venait de faire ressortir par son corps une large couche de roche qui allait lui permettre de sortir en son creux. Mais comme sa main avait été plantée il avait dû la sacrifier pour pouvoir sortir de l'étreinte de cette manière. Il venait de perdre sa main et du sang en ressortait en continue, mais il n'avait pas l'air de lâcher prise et remplaça sa main par une épée de pierre. De tout son corps en ressortait des épines rocheuses et ses pieds avaient fusionnés avec le sol. Il fonça ainsi en direction de Kankurô. Sa vitesse était beaucoup plus impressionnante que précédemment surement par le fait qu'il était collé au sol. Sasori ne serait peut-être pas assez rapide même en restant dans les airs. Il préféra donc envoyé les deux mains et la lance qui par leur impulsions allaient avoir plus de chance de viser l'homme. Mais au moment crucial où tout pouvait arriver, qu'il s'agisse de la finalité de l'attaque du Sunajin ou du déserteur, ce dernier tomba au sol. Son corps reprit une forme normal et les attaques de Sasori firent en sorte de l'immobiliser complètement cette fois. Il semblait tout de même encore conscient.

    « Tu es tombé sous l'effet des multiples poisons en ton corps. C'est fini, tu n'aurais pas dû nous sous-estimer, tu finiras à présent ta vie enfermé ... »


En effet depuis le début de l'affrontement il avait subi trois attaques empoisonnés. La première causa le plus de dégât, visant l'oeil la proximité avec le cerveau permit au poison d'agir assez vite. Puis le nuage de poison et enfin celui présent dans la lance de Sasori, tout cela permit d'avoir une concentration dans son corps qui l'immobilisa net. Mais Umea restait tout de même résistant, après tout dès la première attaque il n'aurait pas dû pouvoir combattre ainsi, aussi facilement et aussi longtemps. Mais à présent cela était fini et la mission était une réussite. Kankurô se retourna et pouvait voir que toutes les équipes étaient maintenant en sécurité, les blessés étaient traités et tous s'étaient réunis. Il ne manquait lus à présent que de ramener le mercenaire dans la prison de Suna. Le chemin allait être long mais beaucoup plus tranquille. Il y avait toujours un risque pour qu'il ait des complices, mais rien n'avait l'air d'aller vers cette pensée. L'homme fut ligoté fermement et il sombra dans l'inconscience assez rapidement, au moment où il reprendra connaissance et ne sera plus libre.













Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[ Mission|Rang B] Le déserteur mercenaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Un vol au colisée [Mission rang C]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « LE MONDE DES SHINOBIS » :: Sunagakure No Sato :: Frontières du pays du Vent-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit