AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

♠ L'être vivant et la nature morte... ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Yami et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Suna



Messages : 8
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 26
Localisation : En Enfer =D



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: ♠ L'être vivant et la nature morte... ♠   Mar 26 Juil - 11:23



    [La vie n’est pas un long fleuve tranquille.
    Elle est bercée par une mer tumultueuse.
    Les êtres vivants sont fragiles,
    Surtout face à la faucheuse…]

    L’aube pointait peu à peu le bout de son nez. On pouvait d’ores et déjà apercevoir quelques rayons du soleil qui s’étiraient dans une luminescence des plus divines. Une fantasmagorie magnifique, magique. Ce phénomène était le prélude d’une bonne journée enfin c’est ce que l’on pourrait en conclure…
    J’errais, indécise dans les dédales déserts de Suna en quête de magnificences dissimulées, frappée par un alizé cinglant composé de minuscules grains de sables.
    Les quelques marchants présents annonçaient leurs articles à tort et à travers dans une cacophonie assourdissante.

    La mort croisa à nouveau mon chemin lorsque, dans mon périple insignifiant, je me retrouvai nez à nez avec un volatile déchu.
    La fascination s’empara de moi tant le spectacle dont on me faisait l’offrande était somptueux. Entre l’aurore, le plumage ébène du volatile et cette vie tout autour du pauvre animal vaincu par la mort.
    Je l’observais d’un œil artistique expert.
    « Repose en paix » est une formule bien dérisoire pour ce dernier.
    En effet, comment pourrait-il reposer en paix dans une pareille agitation ?
    Ce n’est qu’une expression Yami. Son âme repose bel et bien en paix tandis que son enveloppe charnelle va commencer petit à petit sa modification putride…
    La décomposition. En voilà un phénomène intéressant…
    La vie dépourvue à la terre se substitue…
    Oui ! La vie appelle la mort, la mort appelle la vie. La poussière redevient poussière. Une particule insignifiante suscitant cependant bon nombre d’émotions chez ses comparses.
    La terre n’enlève rien elle reprend simplement ce qui lui appartient. La poussière constitue le monde.
    Je vois que tu possèdes un œil averti petite rose épineuse
    Evidemment ! Je trouve la nature morte beaucoup plus fascinante que le reste mais le triptyque est nettement amélioré lorsque la mort est mêlée à la vie. Un contraste explosif ce forme, opposant deux forces tout en les assemblant.
    Ma mission est de les confronter avant de les séparés pour un résultat haut en couleur.
    Surtout du rouge…
    Oui essentiellement car le rouge est synonyme de pureté et son éclat rubis me laisse rêveuse…
    J’aime cet air de béatitude princesse… Le rouge se rapporte avant tout au sang…
    Je n’arrive pas à haïr ce fluide… Il est tellement beau et fort à la fois. C’est vrai ! Il nous permet de vivre. Il inspire l’évasion, la respiration, la liberté…

    Cet oiseau est encore plus resplendissant depuis que son âme l’a quitté. Bon nombre de gens ne le remarqueront même pas comme si les êtres vivants se pensaient immortels…
    C’est peut-être simplement qu’ils fuient la mort qu’ils redoutent tant. Rien ne sert de courir, tout vient à point à qui sait attendre…
    La mort les emportera tous un par un qu’ils le veuillent ou non et que ce soit par toi trésor ou par quelqu’un d’autre.

    Les êtres vivants ne sont que des marionnettes appartenant à la mort, maintenus par une vie qui ne tient qu’à un fil. Des pantins désarticulés qui ne sont que des pions sur un échiquier.
    Notre existence n’est rien comparée à la grandeur du monde…

    J’admire les plumes du corbeau virevolter au gré du vent, marquant un semblant de vie dans un corps dépéri.
    Je souris à cette constatation car ce volatile avait une sordide réputation de par sa nature charognard.
    Il était dit que le corbeau est symbole de mauvais présage hors c’est lui, aujourd’hui qui faisait les frais de sa propre réputation.
    Je me demande comment cet oiseau a pu refléter cette haine alors qu’autrefois il était considéré comme le messager de Dieu
    Le Dieu de la mort peut-être…
    Possible…
    Crois-tu que ce shinobi est venu également observer la mort ?
    Celui-là… J’avais senti sa présence dans mon dos mais il était l’un des miens et ne suscitait donc pas mon attention, déjà grandement prisée.
    Sans me retournée et toujours agenouillée, l’oiseau au creux de mes paumes, je lui répondais :

    « -
    Qu’est-ce que tu regardes comme ça ? Tu n’as jamais contemplé la mort ? »

    Je pivotais la tête dans sa direction et l’observais profondément de mes yeux vermeils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Arashi Tsuruchi et je suis un ninja.


avatar

Chunnin de Suna



Messages : 13
Date d'inscription : 26/06/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: ♠ L'être vivant et la nature morte... ♠   Mer 27 Juil - 0:09

L'aube venait de pointer le bout de ses rayons de soleil. Le village était éclairé sous un magnifique spectacle de lever de soleil, donnant une apparence resplendissante à toutes les habitations. Un vent léger soufflait sur la contrée, ajoutant par la même occasion une sensation de bien-être. La journée commençait donc bien pour moi, mais mes pensées étaient toujours tournés en permanence vers les personnes que j'avais perdu. Ces pensées éternelles qui affligeaient mon cœur augmentaient ma haine profonde envers le village. Cela me faisait mal, mais jamais le village ne pourrait me redonner ce que j'avais perdu. Je m'étais battu pour le bien de ces habitants, je pensais avoir finalement trouvé un foyer... mais je me trompais. Tout ce dont pourquoi j'ai agi auparavant n'était que futilité et bêtise.

Complètement plongé dans mes pensées, j'arpentais les ruelles du village de Suna, la boule au ventre, complètement perdu mentalement. Mais que suis-je censé faire ? Je sentais que je n'avais plus ma place ici, et cette sensation allait de mal en pie jour après jour. Il fallait quand même reconnaître que le village était splendide malgré ce torrent de sable dont était fait chaque habitat. Il m'arrivait même parfois de lever la tête pour regarder en direction du ciel, me demandant ce qui pouvait bien s'y passer. Je m'imaginais même en train de voler dans les cieux, ayant une vue d'ensemble sur tout cette vie qui pullulait. Suis-je bête ! seul un enfant pouvait penser de cette manière, mais après tout ce que j'ai subi, c'était la seule manière de pouvoir m'évader, oublier la réalité... oublier...


Hmmppfff....


Encore une fois, je ne pouvais m'empêcher de penser à elle, de savoir si elle m'observait de là-haut. Mais comme d'habitude, j'étais ridicule... Un ninja ne dvait pas penser de la sorte, mais encore une fois, ces enseignements me viennent du village... Je continuais à marcher sans but précis quand, au final, j'étais tombé sur une personne plutôt curieuse observant quelque chose au sol. Mais que faisait-elle plantée là ? Je me suis mis à tourner la tête en direction, curieux de ce qu'elle pouvait observer... Un oiseau ? Mort en plus de ça ? !Bon sang..! Mais qu'y-a-t-il de fabuleux de regarder un oiseau passé de vie à trépas ? Cette fille était bien étrange. Se jouir de la mort d'un animal était-il quelque chose de normal ? à mon sens non, mais cette jeune femme devait être assez dérangé d'esprit pour éprouver le contraire. Elle semblait comme fasciné par ce pauvre animal qui n'avait décidément pas de chance.

...

Cet oiseau mort me rappelait de douloureux souvenir... Papa... Maman... Harumie... Tous morts sous mes yeux. Un air de tristesse et de mélancolie se mit à m'envahir, un mal familier naquit en moi, la haine commença à me consumer... Pourtant je restais de marbre malgré toutes les émotions qui m'envahissaient. Et il suffit d'une parole de cette fameuse jeune femme pour m'éveiller à la réalité à laquelle je m'étais coupée pendant quelques instants :

« - Qu’est-ce que tu regardes comme ça ? Tu n’as jamais contemplé la mort ? » me dit-elle.

A ces mots je me mis à la regarder froidement, sans sentiments apparents. Fronçant les sourcils, je me mis à la contempler. Elle venait de profaner des sujets qui fâchent. La mort... la mort...ce mot résonnait dans mon âme et faisait vibrer mon coeur. Mon regard changea pour dessiner un sentiment de mépris, de haine, grossissant les yeux et affichant un regard haineux. Sous le torrent de sentiments négatifs qui me submergeaient, je me suis mis à m'esclaffer d'un rire sadique :

"Ah ! ahahahahahah..!"

Je repris mon calme,lui adressant la parole sur un ton froid et malveillant :

Qu'y-a-t-il de fascinant à regarder un être mort ? !

J'attendais une réponse de sa part qui pourrait justifier une question qu'elle venait de me poser que je trouvais carrément stupide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Yami et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Suna



Messages : 8
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 26
Localisation : En Enfer =D



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: ♠ L'être vivant et la nature morte... ♠   Mer 27 Juil - 13:25

    L’homme en question se mit à me regarder froidement , les sourcils froncés, en réponse à mon interrogation. Mon sourire s’élargit.
    Visiblement si, il l’avait déjà contemplé et avait même l’air d’en avoir gardé quelques séquelles. Très bien, j’allais pouvoir m’amuser un peu…
    La torture psychologique est nettement plus appréciable que celle qui est physique…
    Tu es vraiment exquise Yami… Si tu savais à quels points j’adore quand tu profères de telles paroles…
    Oui je sais…
    Je me mordis la lèvre inférieure tout en étirant mon sourire d’une manière assez perfide. La gentille Yami n’était plus là en cet instant je n’avais qu’une envie : parler de la mort et de ses bienfaits encore et encore à ce petit blondinet qui avait l’air d’en être terrorisé…
    Je me relevais, gardant le volatile au creux de mes paumes, toujours, et posa mes lèvres sur le bec délicat de la pauvre bête déchue d’une façon très lente presque comme un rituel particulier qui permettrait peut-être au corbeau d’être expié de ses pêchés et alors véritablement reposer en paix.

    Le ninja s’époumonait derrière moi d’un rire emprunt de sadisme. Aurait-il compris quelque chose ? Me pensait-il déranger ? Aucune idée mais quoi que s’était je n’en étais que plus ravie.

    « - Qu'y-a-t-il de fascinant à regarder un être mort ? ! »

    Me répondait-il froidement.

    « - Je ne sais pas… A toi de me le dire puisque tu as l’air de bien connaître le sujet … »

    Je m'exclaffait d’un rire cristallin de petite fille innocente.
    Tu es loin de l’être ma puce…
    Pourrais-tu avoir l’amabilité de te taire s’il te plaît ? Ou si il ne te plaît pas aussi d’ailleurs… Merci !

    « - Tu dois sans doute voir la mort comme un fléau et tu n’as peut-être pas tord car la mort est partout … Elle te poursuit toi aussi, nous tous d’ailleurs, attendant le moment propice pour t’attirer à elle. Ne vois pas cela comme si ça avait de l’importance car elle t’aura un jour ou l’autre… Vois cela comme une fatalité qui te permettra de retrouver ceux qu’elle à déjà emporter. Tu sais la terre récupère simplement son dû… »

    Je me penchais et ramassais du sable dans une main tandis que l’autre tenait toujours l’être mort, précieusement.

    « - Vois-tu… Ce sable est dû à l’érosion de la roche mais il est aussi peut-être constituer de milliards de petits êtres morts… Pourtant tu le foules sans aucun remord, sans même penser à la mort qu’il inspire. Tu es bien égoïste de ne penser à la mort que lorsque cela t’arrange au point d’en être effrayé alors que tu la contemples tout les jours. Médite ses paroles car j’observe peut-être la mort avec fascination mais toi tu l’ignores totalement comme dans un instinct de fuite alors ? Qui a le comportement le plus courageux ? »

    Quelle philosophie ma chérie… Je suis assez d’accord avec toi sauf le côté rose de la chose… La mort est mauvaise, ce n’est pas une enfant de cœur ! D’ailleurs personne ne sait quel visage elle va arborer lorsqu’elle viendra nous chercher…

    Après un silence glacial et un shinobi restant de marbre, j’ajoutais, le sourire aux lèvres :

    « - Au fait, je m’appelle Yami… »

    J’attendais avec jubilation ce qu’il allait me répondre… Allait-il me croire ? Yami signifie ténèbre. Penserait-il que je le charriais ? Je voulais en avoir le cœur net et patientais donc avec jubilation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Arashi Tsuruchi et je suis un ninja.


avatar

Chunnin de Suna



Messages : 13
Date d'inscription : 26/06/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: ♠ L'être vivant et la nature morte... ♠   Mer 27 Juil - 19:57

J'écoutais attentivement ce qu'elle disait, l'air mécréant, la rage au coeur, le visage déformé par une expression de haine. Elle semblait parler de la mort avec tant de facilité, comme si elle était au-dessus de tout ça. Mais au final qu'est-ce qu'elle y connaissais à la mort ? Avait-elle déjà connu ne serait-ce un soupçon de ma souffrance ? Cette femme était bien étrange, d'ailleurs elle ne m'inspirait nulle confiance, nulle conciliation. Pragmatique au plus haut point, elle semblait clairement l'assumer. Egoiste ? moi ? après tout ce que j'avais fait pour le village ? Quelle... culot ! comment pouvait-elle avoir une once de jugement à mon égard ? !
Finalement je me mis à fermer les yeux, camouflant par là ce que je ressentais. Elle s'appelait donc Yami ? Il me semblait déjà avoir vu ce nom dans une liste de ninja de Suna mais il était vrai que c'était un nom plutôt.. étrange. Mais qu'importe, ceci ne changeait rien à ce qui se passait. Elle semblait vouloir me provoquer, me pousser à bout, me faire devenir la prochaine victime de ses caprices, mais je ne devais pas jouer son jeu, je me devais de retrouver une tranquillité d'esprit. Je me mis à marmonner quelque chose avec une voix à peine audible, tremblante... baissant quelque peu la tête :


La mort... est quelque chose sur lequel on ne peut pas avoir de contrôle et qui arrive si... subitement. A partir de ce moment là, on croit que c'est juste un cauchemar duquel on va se réveiller... C'est une chose qu'on arrive pas à accepter mais qui est pourtant bien là et sur laquelle on ne pourra jamais revenir. Personnellement... J'estime qu'une mort est juste... quand elle est naturelle et non provoquée par des êtres qui se croit au dessus des forces de la nature. Quelle... ironie : La nature a créé les hommes mais au final ce sont ces derniers qui nous renvoient à la nature dans la majorité des cas.. Tsss... Il n'y a nulle courage à avoir la dedans, seuls les imbéciles ne peuvent se résoudre à perdre les êtres qui sont chers dans un champ de bataille mais seuls les imbéciles en jouissent...


Finalement je me mis à esquisser un sourire narquois, comme pour la narguer. Mon côté... sarcastique commençait à émerger face à une situation qui commençait à m'agacer. Puis d'un coup ! Son nom me revint soudain à l'esprit, comme un sursaut psychologique qui m'éveilla à une réalité que je commençais à quitter petit à petit. Bon sang ! je tenais une conversation après tout ! D'ailleurs, je doute m'être fait clairement entendre durant ma dernière intervention, vu comme je parlais tout bas, à la limite du chuchotement. J'enchainais donc ainsi sans même lui laisser le temps de répondre à ma phrase !


-Yami donc ? tes parents ont donc le sens de l'humour ? Mais est-ce vraiment ton nom ? Qu'est- ce qui me pousse à te croire après tout vu le culot avec lequel tu t'adresses à moi ? D'ailleurs... Pour aborder si facilement un sujet aussi morbide, tu dois aimer tuer ?


Elle semblait avoir comme une double personnalité, ça en était même assez troublant et... flippant. Mais je repris un air sérieux quoique un peu troublé : cette jeune femme m'intriguait a plus haut point. Surtout que je ne l'avais jamais vue auparavant. Bon sang ! Mais quand j'y repense ! il faut vraiment être dérangée pour admirer et jouir de la mort d'un pauvre oiseau ! Mais qu'est-elle au juste ? Le fait qu'elle ne soit pas humaine m'étonnerait fort mais je savais à quelle point le monde ninja pouvait avoir ses bizarreries et choses loufoques. Rien que son regard me déstabilisait au plus haut point et me faisait froid dans le dos malgré le fait que je ne le montre pas. Je serrais le poing, affichant une nouvelle fois un regard froid dénué de sentiments ou d'émotion, attendant fermement sa réponse. J'étais prêt à encaisser quelconque parole, comme si une surprise m'attendais à chaque son qui pouvait sortir de sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Yami et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Suna



Messages : 8
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 26
Localisation : En Enfer =D



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: ♠ L'être vivant et la nature morte... ♠   Sam 30 Juil - 21:20

Je répond d'ici deux jours max Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis un ninja.












MessageSujet: Re: ♠ L'être vivant et la nature morte... ♠   

Revenir en haut Aller en bas
 

♠ L'être vivant et la nature morte... ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» NATURE MORTE A LA TABLE VERTE / Emmanuel GONDOUIN
» NATURE MORTE AU JAMBON ET AU ROEMER -- Pieter CLAESZ
» Le ministre des Haïtiens vivant à l'Etranger reçoit la Commission OEA/CARICOM
» La nature en sommeil... [pv Hypnos]
» Haiti : Retrouvé vivant après 27 jours !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « LE MONDE DES SHINOBIS » :: Sunagakure No Sato :: Centre ville-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit