AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

Sword Vs Sword(e) [Seijaku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Sword Vs Sword(e) [Seijaku]   Mer 17 Aoû - 21:13

"Douce Catharsis "
Sombre illusion qui habite nos coeurs. Qui fait jaillir en nous cette sensation de grandeur et de toute puissance. Les mammifères, les hommes, la femme. Aucune exception. Quelle meilleure caresse que le visage d'une femme se réveillant le matin. Quelle cruelle mort qu'une femme qui vous poignarde la nuit dans votre sommeil. Quelle femme allons-nous rencontrer aujourd'hui ? Une longue queue de cheval. Brune. Epée Jumelle. L'une des représentantes de la gente féminine au groupe des célèbres Epéistes. Un entraînement ? Peut-être, une simple leçon à donner à cette Femme. Rien de plus. Ca me permettrait d'affûté un peu plus Shinsô. Lieu du rendez-vous ? Une forêt remplie d'arbres. Un sol dur. Quelques traces d'humidité sur les arbres. Des oiseaux chantants en choeur. J'étais arrivé en avance, comme à mon habitude. Je m'assis entre plusieurs arbres. Méditant, comme toujours. L'un de mes Katana planté au sol. En face de moi, à quelques centimètres. De manière à ce que je puisse le retirer rapidement si un ennemi approchait.

Sentir, ressentir au plus profond de son être. On nous avait offert comme cadeau Dame-Nature, prenons-en soin. Mains posées sur mes genoux, je continuais à méditer. Ecoutant la moindre vibration, ressentant la moindre pression sur le sol. Bref, je ne faisais plus qu'un avec la nature. Une osmose parfaite. Voilà à quoi doit ressembler un homme aujourd'hui, voilà à quoi je ressemble. Les yeux fermés, j'attendais. Qu'elle vienne, qu'on en finisse une bonne fois pour toutes. N'est-ce pas Shinsô ?

[HRP: C'est du Hrp et j'ai horreur de commencer >.< Donc Osef de la longueur Laughing]


Sei' ©



Dernière édition par Seijaku Kogane le Mar 23 Aoû - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Lenaly Mikazuki et je suis un ninja.


avatar

» Epeiste Légendaire
» L'Humanitaire




Messages : 47
Date d'inscription : 16/03/2011
Localisation : Aux pays des Bisounours ! :O



Fiche du Shinobi
Ryos: 120


MessageSujet: Re: Sword Vs Sword(e) [Seijaku]   Mer 17 Aoû - 21:58

Les minutes défilaient et l’astre solaire allait bientôt laissait sa place à la lune - d‘ici quelques heures sans doute. L’univers était encore calme, les arbres avaient perdu leur feuillages, les animaux s’étaient terrés au fond de leur trou, et les hommes tremblaient dans leurs cabanes. Le froid ne te plaisait surement qu’à elle, la petite princesse. Elle aimait la façon qu’il avait de la bruler, mais de la soulager à la fois. Ainsi, elle trainait par ici. Aujourd’hui, elle avait la possibilité de montrer qu’elle n’était pas une petite femme faible, de montrer que elle aussi, elle savait faire des miracles et pouvoir vaincre quelqu’un. Notamment quelqu’un de grade équivalent, le célèbre épéiste : Seijaku Kogane. Mais le fait qu’il soit connu et que son nom passe de bouche en bouche n’impressionnait guère Lenaly, qui ne comptait pas se laisser faire par un homme de sa trempe. C’était bien beau tous ses beaux discours et ses beaux actes, mais il était l’heure de voir s’il méritait vraiment tant de renommée. Ce beau gentleman n’imaginait pas la rage qui la poussait à respirer encore, et qui l’animera pendant tellement longtemps. Ce corps ne s’arrêterait pas de bouger, ce cœur ne cesserai pas de battre, tant que les gens ne comprendront pas son but et sa raison de vivre : tant que l‘égalité ne sera jamais atteinte, son combat continuera.

Lenaly passait entre les branches des arbres, entre les buissons ronceux et les les toiles d'araignées afin de rejoindre le lieu où devrait se dérouler ce challenge, ce combat épique qui n'aurait surement lieu qu'une fois. Partie dans le milieu de la journée, très déterminée, la Princesse n'avait cessé de penser à cette homme qu'elle allait affronter, analysant chaque donnée qu'elle avait sur lui. Peut-être était-il réellement puissant ? Peut-être était-il une loque dégueulasse sans aucun pouvoir et un bon paquet de chance ? C'est sans se fier à ce qui l'entourait qu'elle enjamber chaque arbre qui trainaient au milieu de la voie. La foret était légèrement humide, œuvre de la condensation, entre la froideur du sol dur et la chaleur du soleil qui frappait fort sur les têtes, formant de petites gouttes qui venaient se loger sur les feuilles des arbres.

Au loin, Lenaly aperçut une lumière dense : la sortie de cette foret et la direction d'une petite clairière, surement la clairière où les deux épéistes devaient se rendre. Non pas que le stress lui montait à la tête, mais elle se serait bien passée d'une humiliation gratuite si elle devait se faire laminer. En sortant de la foret, la lumière l'aveugla quelques secondes, puis elle put enfin voir l'homme qui se tenait là, parfaitement stoïque, sans aucune expression quelconque sur son visage. Il n'avait pas l'air très amical. Eh bien il voulait se montrer avec la tête d'un bouledogue américain ? Soit, Lenaly se montrerait aussi féroce qu'un Berger Allemand. Elle posa ses mains sur ses hanches, et le toisa.

- Seijaku Kogane... C'est quand tu veux mon poulet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: Sword Vs Sword(e) [Seijaku]   Mer 17 Aoû - 23:17

"Douce Catharsis "
Délectez-vous de la moindre air que vous respirez, de la moindre goutte qui frôle votre langue et d'une quelconque nourriture qui éveille votre goût en caressant votre palet. L'homme se nourrit, pourquoi la terre ne pourrait-elle pas ? Elle n'a besoin que d'eau et de soleil. Le soleil était au rendez-vous, feuillages légèrement humides. Il manquait quelque chose malgré tout. Une chose qui coule dans les veines de toutes êtres. Le sang. Le sol allait être abreuvé aujourd'hui. Une symphonie d'armes qui s'entrechoquent, le soulèvement de la terre à chaque pas. Le frottement de l'air à chaque technique. Même si j'avais décidé de renoncer à me battre pour un motif puéril, aujourd'hui, je devais laisser quelques mauvaises habitudes reprendre le dessus. Il fallait l'avouer que dans certains états, notre rage s'amplifie et notre force se décuple. Lumière pure et gracieuse. Eclaire ma peau, purifie moi avant que je ne sombre dans la folie, la haine et la cruauté. Donne-moi la force de pouvoir reprendre le contrôle une fois cet affrontement clos. Telle une tempête mes frères balayeront tout sur leurs passages. Tel un déluge, aucun homme digne de ce nom ne restera debout lorsque je frapperais. Je suis un ange bénissant ceux qui le méritent et je suis un séraphin punissant ceux qui pêchent. Désirs cinglants. Mon âme sombrait peu à peu dans la noirceur. Plus elle mettrait de temps à arriver, plus ma haine sera à son apogée. Ma puissance à son summum.. Une déflagration de peines et de douleurs. Le temps passe, le soleil trépasse, la lune remplace. A ce rythme, le combat risquerait de commencer aux aurores. Continuant toujours de méditer. Je canalisais toute cette mauvaise aura que je renfermais pendant mes méditations antérieures. Le moment de les déchaîner approche. Le moment de tuer appelle. Le moment du pêcher raisonne.

Concentrer. Je tentais de percevoir entre les terres et l'air. Les bruits et le silence. La vie et le néant. Aucune secousse, elle n'arrivait pas encore. Exécutant un mudra. Grâce à celui-ci, je pouvais faire préserver l'énergie positive dans mon esprit et libérer mon énergie négative à travers mes muscles. Gardant la même position, je ne bougeais pas d'un cil. Mains jointes entre elles, doigts qui se croisaient. Le signe du tigre. Puissant, élégant. Tel était le tigre. La figure que je réalisais à l'aide de mes mains montrait cet aspect d'élégance et de puissance. La grâce de cette position et la force des appuis provoqués par mes doigts. Immobile, je ne percevais toujours rien. Pas encore. Calmons-nous. Tu vas pouvoir goûter à cette chaire si tendre. La froideur de ta lame et la rigueur de ton manche auront raisons d'elle. Tes frères sont là pour t'épauler. Tes frères, tes jumeaux, ils te ressemblent et tu leurs ressembles. Il n'y a que moi qui peut vous différencier, je suis votre père et aussi votre frère. Si l'un de vous doit se briser, alors nous serons tous brisés. Une branche, une feuille. Elles ont bougé. Une personne va bientôt pénétrer dans la clairière. Elle approche. Enfin, Les bonnes manières, où sont-elles passées de nos jours. Cette nouvelle génération. Décidément, ils n'avaient aucun sens de la politesse. Gardant toujours la posture de méditation et le mudra du tigre actif, j'attendais qu'elle se tienne devant moi.

Je ne tenais pas à perdre inutilement avec ce genre de personnes. Mais Shinsô voulait du sang, il en voulait. Pourquoi lui en privé ? Lui qui a toujours été là avec moi, dans les bons et mauvais moments. Qui a toujours respecté mes choix. Fidèle. Je me devais de l'être envers lui aussi. Sinon, je serais un frère indigne, un compagnon traître. Lorsque la jeune fille posa ses pieds sur le sol et qu'elle commença à prendre la parole. Ma technique s'exécuta d'elle-même. J'avais appris à exécuter toutes les techniques sans avoir à parler. Effet de surprise. De plus, aucun geste de mon corps ne laisser penser à une offensive aussi furtive. Je n'avais que faire de ses présentations. La zone tomba dans l'obscurité la plus totale. M'emportant dans les ténèbres. Mon ennemi devait se retrouver à présent piégé dans le monde obscur du Kokuangyou. Genjutsu dévastateur. Sûrement le plus magnifique à mes yeux. Le seul moyen d'en sortir est de tuer l'utilisateur. Encore faut-il qu'elle me voit. Qu'elle m'entende. Tandis qu'elle devait être sûrement dans un monde noir. Je [Action cachée]. Bien, tout était en place maintenant. Les ébats pouvaient être lancés dans les règles de l'art. Sans qu'elle s'en doute. J'étais toujours assis, dans la même position, au même endroit. Les yeux fermés. Je n'avais pas bougé. J'aimais ça, j'aimais la provoquer. J'enchaînai directement avec une technique Doton. Faisant apparaître un mur de boue sous les pieds de la jeune fille. Mur qui s'élevait de manière rapide. Qu'allait-elle faire ? J'observais sans rien faire de plus. Je venais d'exécuter un splendide Doryuu Heki.

[Récapitulation: Au moment où tu arrives, j'utilise le Kokuangyou, la plongée dans les ténèbres. Ayant le mudra (signe) qui permet de réaliser la technique, actif avant ton arrivée, tu ne peux que supposer et encore. Après le Kokuangyou, j'utilise le Doryuu Heki pour faire s'élever un mur de pierre jute sous tes pieds. ( P.S : J'ai envoyé l'action cachée à un admin pour éviter toute tricherie Wink ]

Techniques Utilisées:

Spoiler:
 


Sei' ©

Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Lenaly Mikazuki et je suis un ninja.


avatar

» Epeiste Légendaire
» L'Humanitaire




Messages : 47
Date d'inscription : 16/03/2011
Localisation : Aux pays des Bisounours ! :O



Fiche du Shinobi
Ryos: 120


MessageSujet: Re: Sword Vs Sword(e) [Seijaku]   Jeu 18 Aoû - 0:57

Quel goujat. Il ne prit même pas le temps de se présenter, ou même de lui adresser une petite formule de politesse. Les hommes de nos jours, tous les mêmes, tant que ya du sang et du combat, la parole n’a plus raison d’être. Aussitôt, il fit des signes sans bouger de son rocher, stoïque et même limite endormi. Mais pas le temps de pleurer sur son sort pour Lenaly, d’être tombée avec un homme peu gentleman, le monde tomba dans l’obscurité. C’était un Genjutsu ? Elle qui avait pourtant tellement travaillé à apprendre beaucoup de technique, celle-ci lui était complètement inconnu, et même une magnifique nouveauté. Quelle perle cette technique ! La princesse ne se laissa pas aller à la panique, même si la situation l’exigeait. C’était surement un des buts de cette technique : perturbé, perdre l’adversaire. Lenaly ne se laisserai pas avoir, certainement pas. Concentrée, elle comprit rapidement que ce Genjutsu avait juste pour but de brouiller uniquement la vue : elle entendait encore le chant des oiseaux, sentait le vent lui caresser la peau, et pouvait encore percevoir l’odeur de bois et de mousse humide. Bien, au moins, elle était fixée sur ça. Il lui suffirait de tendre l’oreille pour entendre le bruit de ses vêtements… D’ailleurs, elle cru entendre un petit bruit, mais c’était encore bien vague et elle préféra ne pas s’intéresser à ce détails trivial et se concentrer. Le terrain était clairement à son avantage. Une feuille, une brindille qui craque, et il sera repéré. Mais tout se passa encore une fois très vite, elle sentie le sol se lever sous ses pieds, puis comme s’il s’élever. Que se passait-il ?… Était elle pendu au dessus du vite. Elle parvint à tenir son équilibre jusqu’à ce que les mouvements s’arrêtent. Un long silence s’installa. Le temps était venu pour elle de passer à l’action.

Lenaly ne chôma pas longtemps et croise aussitôt ses mains dans deux petits signes rapides. Des loups apparurent au nombre de trois, des loups de glace, aux aguets, prêt à sauter sur son adversaire. Une bonne chose de faite déjà ! Furtivement, prise dans son action, elle s’employa à faire en sorte que son adversaire ne bouge plus, car être aveuglé devenait moins grave lorsque l’adversaire lui était paralysé. Tout d’abord, elle devait se débarrasser de tout ce qui pouvait la gêner pour sa petite tactique, rien n’était perdu. Après quelques signes, elle gonfla dans ses mains un élan de vent, recula de quelques mètres afin de tomber de ce morceau de terre élevé et jeta tout dans le vide, peut importait où cela allait, du moment que ça éclaté les arbres dans un petit rayon, et que cela éclate ce mur. Pousser par l'explosion, elle atterrit, difficilement sur ses jambes, à quelques mètres plus loin. Sans chômer, et sans même attendre qu‘elle soit sur le sol, elle utilisa Mizuame Nabara, crachant un jet d’eau qui s’écrasa sur le sol tout autour devant elle, espérant que l’homme entrainé chute en plein dedans. Oui, elle l’espérait vraiment… Surtout que deux des trois loups sautèrent dans la fumée créer par l’explosion qui avait déserté l’endroit sur une vingtaine de mètre…

Résumé : Alors, je créer des loups de glace tout simplement et je les fait rien faire. Ensuite j’utilise une technique qui produit une vraie déflagration et éclate les arbres dans un périmètres de 20 mètres et avant même de tomber sur le sol j’utilise Mizuame Naraba entre toi et moi qui colle tout utilisateur. Et j’envoie les loups sur toi ( ils te sentent, donc ils savent où tu es ). Et j’attends.

Techniques Utilisées

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: Sword Vs Sword(e) [Seijaku]   Jeu 18 Aoû - 2:51

"Douce Catharsis "
Illusion ténébreuse, illusion funeste, amertume ayant un gout macabre. Une illusion, une chose que vous voyez . Est-elle bien réelle ? Pouvez-vous la toucher ? La sentir ? La voir ? Quelle est la définition du réel ? Ce que vous pouvez ressentir grâce à vos cinq sens ? Non, le réel est tout autre. Dans le monde réel, les hommes ne sont pas ainsi. Ce ne sont pas des brutes qui se battent à la première occasion. Des hommes qui pensent. Des hommes qui vivent pour leurs libertés spirituelles et non pour les plaisirs de leurs corps. Tout le contraire du monde imaginaire dans lequel nous sommes. Rêvons-nous ? Ou est-ce bien la réalité ? Comment reconnaître un rêve du monde réel ? Tant de choses. Vous êtes vous déjà demander si en ce moment même, vous ne rêvez pas ? Après tout, nous ne savons jamais comment l'on arrive dans un rêve. Réfléchissez-bien, comment êtes-vous arrivés ici... ? Je me souviens m'être assis, méditant. Attendant la venue d'une femme. Une Epéiste. Au visage pure et angélique. Pureté, chose qui se fait rare, chose délaissée par les humains. N'est-ce pas merveilleux un lit propre encore usé de personne ? Ca ne fait que peu d'importance, tant qu'on dort, c'est ça que vous pensez ... ? Alors, notre monde est tombé bien bas. En parlant d'une illusion, notre jeune femme était piégée dans l'un deux. L'un des plus puissants en ce jour. Le Kokuangyou. La plongée dans les ténèbres. Quelle sensation ressens-tu Lenaly ? Ne pas savoir où l'on va. Ne pas savoir ce qui nous entoure. Ne plus clairement avoir le contrôle de la situation. Déstabilisant, troublant ? Habitue-toi, les effets ne cesseront que lorsque tu m'auras ôté la vie. Comprends les ténèbres et ils te comprendront. Ne cherche plus l'affrontement, fait la paix avec toi-même. Ou je me verrais dans l'obligation d'user de la douce et sublime Catharsis...
Qu'allait-il donc se produire à présent ? Restant sur ma position. Continuant de méditer. Un ennui profond et cruel. Yeux fermés, je les rouvrais de temps en temps pour voir ce qu'elle faisait. Toujours plonger dans ce monde obscur. Si seulement, si seulement elle pouvait se douter que j'étais en face ? En pensant cela, elle ferait une erreur terrible. Des loups, de glace. Une technique Fuuton, ayant l'air dévastatrice. Intéressant. Toute cette attaque se dirigeait vers moi. Je ne daignais de répondre. Restant toujours dans cette position. De méditation. Il n'y avait rien à faire. Une fin honorable, glorieuse. Tout allait se terminer ainsi ? Oui...

Une explosion retentit. Un corps qui retomba sur ses deux pieds... A peine eut-elle posé le premier pas au sol, qu'une longue lame sortit des entrailles du sol et allait inévitablement la découper en deux.

Mon action cachée: Je créais deux clones de boues. Moi, le vrai corps, utilisa le Doton Daichyton, plongeant à l'intérieur même du sol. Je ne faisais plus qu'un avec la terre. Les clones qui étaient encore à la surface, étaient bombés de parchemins explosifs sur tout le corps. L'un de ces mêmes clones, avait pris exactement la même position, de manière à ce que la supercherie ne soit démasquée. Tandis que mon vrai corps se déplaçait sous terre vers les pieds de Lenaly.

Comment savoir où était-elle exactement ? Deux choses. Le bruit de ses pas que j'avais écouté attentivement lors du début de mon affrontement. Ainsi que mes deux clones à la surface qui observaient sa position avant de se faire détruire. Il ne restait plus qu'à allonger Shinsô. Rapide, simple, invisible, aucun bruit, aucune odeur. L'explosion qui avait retentit assourdissait les personnes à la surface. Le Genjutsu dans lequel, elle était plongée l'empêcher de voir.

Restant toujours sous terre, je devais normalement avoir mis fin à ses jours. Mais préférant rester sur mes gardes. Je restais tout de même enfouis...

[Récap: Et bien mon action cachée est simple. Quand j'ai utilisé le genjutsu, moi, mon vrai corps si tu préfères, je me suis enfouis sous terre grâce au Doton Daichyton. Etant pris dans le genjutsu, tu ne peux voir la supercherie. Je suis resté silencieux en dessous. Avant de lancer ton attaque Fuuton et de retomber sur tes pieds, mes clones ont observé ta position. Et comme dit au début du Rp, j'écoutais attentivement le bruit de tes pas. Il ne me restait plus qu'à allonger Shinsô de manière à ce qu'elle remonte de manière rapide et qu'elle vienne te couper en deux. Pour confirmer mon action cachée, tu peux demander à Izaya, l'administrateur à qui je l'ai envoyé. Donc à toi de voir si tu as un moyen d'esquiver ou si on s'arrête là.]

Techniques Utilisées:

Spoiler:
 


Sei' ©

Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis un ninja.












MessageSujet: Re: Sword Vs Sword(e) [Seijaku]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sword Vs Sword(e) [Seijaku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Présentation] Sword Art Online/ALfheim Online
» [Sword Art Online] Présentation
» Sword Art Online RPG
» Rpg Sword Art Online
» Konno Yuuki | Absolute Sword (絶剣, Zekken?).
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: Jigôku Jaishûu [Mini ~ Event] :: The Wide Jungle-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit