AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

Kuro, L'homme de glace. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Kuro, L'homme de glace. [Terminé]   Lun 29 Aoû - 16:45




« Kuro Koori »







▬ Σ Nom : Koori

▬ Ψ Prénom : Kuro
▬ φ Age : 25 ans
▬ Ω Sexe : Masculin
▬ σ Nindo : Je tiens ce monde pour ce qu'il est : un théâtre où chacun doit jouer son rôle.
▬ ℘ Village désiré : Nuke-nin/ Akatsuki.
▬ √Grade souhaité: Epéiste Renégat / Membre de l'Akatsuki
▬ ∉ Autre/particularité: Maitrise complète de la glace. Possède Seika'.


Description Physique



Chaque ninja, avant de devenir ce qu'ils sont devenus, était quelqu'un de tout à fait normal. Fils de père aisé, de père paysan ou encore sans le moindre père, tout le monde est passé par la case principale et non la moindre qui est : L'entrainement. L'entrainement, la clé de la réussite. Une activité très importante pour tous les shinobis du monde. L'entrainement, la chose qui leurs permet de connaitre, égalé, et voir même surpassé leurs limites. Ils leurs permet de ne faire qu'un avec eux-même, de connaitre leurs capacités, d'avoir confiance en soit. L'entrainement est donc la chose la plus importante aux yeux de tous ninjas qui se respectent. C'est aussi l'activité grâce à laquelle le corps de notre jeune protagoniste est devenu ce qu'il est aujourd'hui. Je veux bien sûr parlé d'un corps fort, dans tous les sens du terme, comme si Zeus lui-même avait pris la plus belle de ses plumes pour tracer rien qu'un croquis de celui qu'on nomme aujourd'hui : Le dragon de glace. Ses muscles tracés, son torse bombé. Des abdominaux en fer comme on dit et des appuie qui font toute sa classe. Voilà le physique d'un ninja. On dit que le visage est la dernière porte menant à l'âme humaine. Si l'âme est d'une bonté pure, le visage l'est aussi. Le visage de notre protagoniste n'a rien de bien nouveau. Il n'a rien de plus, ni de moins que les autres. Rien mise à part les parfaites courbes qu'il possède. Les sourcils fin, la bouche ni trop ronde, ni trop carré. Un modèle parmi les hommes. Un visage de mannequin. Ces conquêtes par centaine n'aimaient pas seulement ça chez notre Kuro. Quand on leurs posais la question, elle ne répondait pas. Son charme c'est son charisme tout simplement. Mais ce n'est pas tout, son regard peut faire toute la différence. Chaque femme ayant réussi a y plongé ne serais-ce qu'un instant les yeux, c'est perdu a jamais dans le labyrinthe bleu azure de ceux-ci. Une couleur plutôt jolie, que dis-je, une couleur parfaitement assortie avec ses cheveux d'un gris argent plutôt époustouflant et sa mèche en avant d'un bleu parfaitement assortit avec ses yeux.

On pourrait se dire, si l'on ne connaissait pas Kuro depuis longtemps, que ses cheveux ne sont que du métal pur et dur. On pourrait presque y voir notre reflet. Les vêtements à présent. Le plus important pour un homme comme Kuro, c'est avant tous la garde robe. Pour draguer, il faut paraitre, aux yeux des autres, aux maximums de ces possibilités et Kuro l'avait bien compris. Il s'habillait alors avec classe, a chacune de ses sorties urbaines. Costume, jeans, tee-shirt des lakers. Rien ne lui échappait. Il avait tous ce dont un homme pouvait rêver, en matière de vêtement bien entendu. Malgré tout ça, ses vêtements préférer était son jean et son tee-shirt bleu foncé. Au pied, il portait toujours ces All-stars, dernière génération qui faisait ravage dans les villages cachés. Il ne portait pas ça pour partir en mission, loin de là. Cet accoutrement, comme il l'appelle, n'est que pour la drague et seulement pour la drague. Pour partir en mission, il avait un tout autre style. Des fois avec un long manteau blanc, d'autres fois en kimono de cette même couleur. Il avait une légère attirance pour la couleur blanche qui d'après certaine, lui allait à merveille. Shinryuu toujours présente à sa ceinture, il ne la lâchait pas d'une semelle et ne laissais personne la touché. C'était pour lui un bien précieux, qui ne pouvait appartenir qu'à lui et donc, n'être touché que par lui. Deux comportements bien distincts, présent dans un même corps de rêve. Kuro n'est rien d'autre que ça. Un homme qui peut changer de personnalité comme de chemise.

Lors de ses missions au sein de l'akatsuki, lorsqu'il n'est pas en repos comme on dit, Kuro est habillé comme tout autre membre de l'organisation de la lune rouge. Une longue cape noire orné de nuages rouges, le cole remonté, cachant sa bouche et la moitié de son nez. C'était un ninja mystérieux et il aimait paraitre comme celaaux yeux des autres. Des sandales ninjas et dans son dos apparaissait la plus légendaire des épées de Kiri. Shinryuu y était présente, accrocher avec un petit bout de ficèle. Un bel homme en toute circonstance, voila ce qu'était Kuro.



Description Mentale


Le mot ninja peu signifié tant de choses. Il peut signifier la bonté d'âmes de ces hommes, leurs courages mais, aussi leurs faiblesses. Il peut signifier leur méchanceté, leur force mais, aussi leur cruauté sans limite. Tout comme il peut signifier tout cela, il peut ne rien signifier du tout, tout dépend de qui parle-t-on quand on le dit. Quand on appelle un homme ninja, ce n'est pas pour le flatter ou autre chose de la sorte. C'est avant tout pour lui assigné le respect qui lui est dut et même un Genin se doit d'être respecté. Comment ne pas respecter des hommes qui risquent leurs vies à chaque mission ? Des hommes qui envers et contres tous protège leurs patrie sans rien demander en retours. Oui ils font couler le sang, oui ils sont quelques fois mal intentionné mais, la plupart du temps ils oeuvrent pour le bien de la communauté et cela en fait des hommes dont la bonté et la générosité est sans égale. Des hommes faisant passer la sécurité des autres avant leur sécurité personnelle. Des hommes comme cela, on peut désormais les compter sur les dix doigts d'une main et Kuro en faisait partie. La sécurité de ses compagnons, du village mais aussi des gens qu'il aime passait avant la sienne. Il est de ces hommes qui pourraient donner leurs vie pour empêcher qu'un jour son village ne tombe, ne fléchisse ou encore ne cède aux ténèbres. C'est le travaille de tout ninja me direz-vous. Je suis tout à fait d'accord mais aucun ninja ne possède sa bonté d'âme. Il est quelqu'un d'altruiste, n'hésitant pas a aidé même les personnes qu'il ne connait pas, juste pour que ceux-ci trouve leurs bonheurs. Le Bonheur, parlons en. Dans sa vie, il ne l'a jamais trouvé. En quête de ce prétendis bonheur, il l'apporte aux autres sans que celui-ci ne lui soit apporté.C'est pour lui déjà le bonheur ultime que de venir en aide aux autres. Il est aussi quelqu'un de réaliste. Pour lui, on ne doit pas avoir à se mentir à soit même. Personne ne doit avoir, rien qu'un jour dans sa vie, a se mentir. Si l'on connait les conséquences, il faut leurs faire face, se comporter en homme. Se défilé avec de soit disant vérité alors que la vrai vérité est logique n'est pas un comportement qu'un ninja se doit d'adopté. Vous l'aurez compris, notre jeune homme est quelqu'un de droit. Ferme dans ses décisions, quand il en prend une, c'est pour la gardé et ne pas changer en route. Un excellent chef d'équipe se doit de ne jamais céder face à la pression et Kuro en est l'exemple type. La pression ne l'atteint pas, c'est plutôt lui qu'il l'atteint.

Un don du ciel ? Je dirais plutôt que c'est quelqu'un de calme et sereins. Il sait le resté en toute situation, même les plus désespérer et c'est ce qui fait sa force. Son intelligence dépasse la moyenne, il est quelqu'un de pensif qui des fois se perd dans ces mêmes pensées. Il peut rester des heures a se parlé intérieurement sans jamais s'ennuyer. On dit que la curiosité est un mauvais défaut. C'est peut-être le seul défaut que notre jeune ninja possède. Il est extrêmement curieux. Ne lâchant rien ni personne avant de n'avoir eu la réponse à sa question, il peut même vous faire mal pour obtenir ce qu'il veut. On dit aussi qu'un ninja se doit de n'avoir aucun remords. Ce n'est que foutaise. Pour Kuro, les remords sont ceux pourquoi il se bat. S'il n'y avait les remords, pourquoi vivrait-on ? Malgré ça, il n'aime pas parler de lui. Si par malheur il se faisait questionner, il préférait user de sa matière grise pour détourner la question en abordant un nouveau sujet. Kuro est quelqu'un de très sociable. Il adore être au contact des autres, c'est son baba comme on dit. Avec l'expérience, il peut désormais discuté avec n'importe qui, sans pour autant le connaitre. Il est quelqu'un de plutôt paresseux. Il est lent pour se mettre au travail, préfèrent dormir ou encore resté assis a parlé avec de belle jeune filles mais quand il s'y met vraiment, on ne peut plus l'arrêter. Les filles, parlons en. Kuro est un homme à femme. Il adore les femmes comme elle, l'adore. Dans son tableau de chasse, vous pouvez lire la majorité des femmes du village. Un vrai donjuan qui n'a pas peur de l'admettre. C'est aussi quelqu'un d'ambitieux. Il sait ce qu'il est et ce qu'il aimerait être. Comme on dit, il faut avoir de grands rêves pour ne jamais les perdre de vu quand on leurs cours après. Placide dans toutes les situations, il encaisse les coups sans problème. Il ne s'énerve pas pour un rien, si vous le voyez énervé c'est qu'il y a une très bonne raison. Sûr de lui, il connait ses capacités et a foie en lui-même avant d'avoir foie aux autres. Pour lui, l'homme est faible de nature. La confiance ne peut lui être apportée car, il y aura toujours un mensonge qui viendra titiller son tympan. Fier, il ne baisse jamais la tête. Devant rien ni personne. Dieu lui-même pourrait descendre des cieux, Kuro ne baissera jamais les yeux. La fierté c'est ce qui fait l'homme et Kuro semble l'avoir compris. Courageux, il n'hésitera pas à risqué sa propre vie pour mener à bien sa mission.

Il est aussi quelqu'un d'attentif, faisant attention au moindre détail. Il ne laisse rien lui échapper. Son regard scrute tout et n'importe quoi c'est ce qu'il lui a valu d'être en vie a plusieurs reprises dans le passé, les petits détails font la différence. C'est quelqu'un d'autoritaire, comme chef d'équipe, Kuro est le meilleur candidat possible. Son caractère plutôt polyvalent, fait qu'il peut être à la fois gentil et méchant. Son énergie et sa bonne humeur font de lui un sensei hors norme. Kuro est donc un ninja d'exception mais, avant tout, un homme remarquable. Kuro se comportait comme ça, avant d'avoir entendu les horreurs que l'homme masqué avait raconté sur le village. Depuis ce jours là, Kuro n'est pratiquement plus le même. Il avait gardé ce comportement envers les gens qu'il connaissait, ces camarades d'organisation mais, envers les autres il était différent. Il n'hésitais pas à tué tous ceux qu'il croisait. Il était devenu fou, se prenant pour celui qui avait le rôle principal. En effet, sa vie il l'a considéré comme une pièce de théâtre ou lui seul était l'acteur. Certains dirons qu'il a perdu les plombs, d'autres dirons qu'il est tout à fait normal. À vous de-jugez.


Je vous raconte ma vie...

Voilà des phrases, parmi tant d'autres, dite à propos de notre homme aux yeux bleus. Sa reconnaissance au sein du village de Kiri n'est plus à prouver, il était connu comme étant l'un des ninjas les plus puissants, des plus courageux mais, aussi des plus téméraires mais maintenant, ce n'est plus qu'un renégat parmi tant d'autre. Il est celui qu'on appelle le dragon de glace. Certains disent même que ses écailles sont impénétrables, d'autres disent que sa défense lui permet de vous toucher sans être touché. Connus et respecter par tous, il lui en fallut du chemin pour arrivé jusqu'ici. Devenir un homme n'est pas de tout repos, surtout un homme comme ça. Fils d'une des trois familles choisis par les dieux pour détenir le pouvoir de congélation, il lui à fallut affronter diverses épreuves pour arrivé là ou il en est aujourd'hui. Il a décidé aujourd'hui de tous vous révéler, rien qu'une fois. Ce sera la seul et unique fois que des informations aussi personnels sur lui-même vous serons révéler alors écouté bien. Je ne me répéterais pas.

Kuro naquit un jour de septembre au sein du village de Kiri. Comme tous les enfants normal, il vu le jour à l'hôpital de ce même village. Son père était un riche héritier du village de Kiri et sa famille était connue pour avoir abrité des ninjas d'élite comme son grand père ou son père, lui-même. Oui, son père était aussi un ninja du village et pas n'importe laquelle. Il était le ninja qui pouvait maitriser la glace, l'un des trois personnes que les dieux ont choisie pour lui confier ce don très spécial. Le fils Koori grandit alors en compagnie de ses deux parents, dans la maison familiale, cette villa sur les hauteurs du village. La température à l'intérieur était glaciale, son père mettait un point d'honneur à ce que la famille résiste à une telle température sans dire un seul mot. C'était sans doute sa façon à lui d'entrainer ses fils à la maitrise de la glace. Kuro n'était pas seul dans la famille, il avait aussi un autre frère, le plus grand de la famille, Takeshi. C'était un petit génie, un huit ans, il savait déjà maitriser le ninjutsu. Pour son père, Kuro n'était qu'un rater comparer à son grand frère qui lui, était la fierté du clan tout entier. Il eu toujours ce petit grain de jalousie entre les deux mais l'amour qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre était plus fort que tout. Kuro était du genre renfermer, qui n'aimais pas parlé aux gens. Toujours à lire des bouquins ou se parler à lui-même alors que Takeshi lui était du genre fêtard. Il adorait faire la faite entre copain mais, il adorait encore plus les filles. En effet, il était ce qu’on appelle un dragueur née. Takeshi essayais tant bien que mal d’apprendre la drague a son petit frère mais celui-ci n’aimais pas ça du tout. Les rares sorties qu’ils furent ensemble, Kuro emmena toujours un livre pour lui porté compagnie et Takeshi ne le comprenais pas. Puis vint le jour ou le cadet de la famille, Kuro, eu 16 ans. Le même jour où il était censé passer Chuunin. Un jour qui restera gravé dans les mémoires du village comme le jour le plus atroce de son histoire. La famille Kuro fut complètement décimée, les utilisateurs du Hyouton étaient tous vaincus. Pourquoi ? Comment ? Par qui ? Le seul rescapé du clan, se posais ces questions. Kuro était seul à présent, ses parents découpés en morceaux, il ne lui restait rien. Son frère ? C’était lui la raison de tout ça. C’était lui qui avait commis se crime, d’après les dirigeants du village cachée de la brume.

Pourquoi Takeshi avait-il fait ça ? Pourquoi avait-il trahi la confiance de son petit frère ? Mais surtout, si il voulait décimer la famille tout entière, pourquoi n’avoir pas attendu que son jeune frère ne rentre de l’académie ninja ce jours là ? Encore une question qui ce jours là, reste sans réponse. Kuro, à ce moment là de sa vie n’était plus rien. Il était complètement cassé, mentalement et physiquement parlant. Sans aucune famille, sans aucune attache, le jeune homme passait sa vie a regardé par la fenêtre de sa villa, se demandant que serait sa vie si la faucheuse avait décidé de l’emmener ce jours là … Les gens parlait dans son dos. « 16 ans et déjà fou … » Voila ce que les rumeurs disait a son sujet. Il n’allait presque plus a l’académie, préférant sécher et rester chez lui, sans sortir. Il n’aimait pas sortir, il détestait le monde extérieur. Personne ne venait le voir, et il n’allait voir personne. Le clan Koori avait était oublié, jeter a la mer. Personne ne prononçais son nom à présent, il avait tous honte d’avoir un clan comme celui là qui avait vécu dans le village, ils avaient tous oublié la gentillesse et le bonheur que les Koori avait apporté au village dans le passé. Les hommes ne changent jamais. Toujours là pour ne servirent que leurs intérêt personnel. Aucun n’est là pour servir la communauté. L’amour dans ce monde n’existe pas, ou du moins, n’existe plus. Depuis que Takeshi s’en est allé vers le côté obscure, l’amour a été complètement annihilé en ce monde. Un jour de septembre, ou plutôt une nuit, la sonnette de la villa retentit. Qui était-ce donc a cette heure si tardive ? Kuro fut réveillé en sursaut. Ce jour là, il n’était pas aller à l’académie, car il n’avait tout simplement pas envie d’y aller. Il espérait, priait pour que ce ne soit pas un de ses professeurs qui viennent le voir. Manque de chance, c’était bien ce que Kuor craignait. Son professeur principal s’était déplacé jusqu’ici pour lui apporté une lettre. Une lettre d’exclusion pendant un mois a l’académie. Pourquoi ? Les motifs étaient bêtes mais pour les professeurs il en fallait peu. Il était exclu pour avoir manqué la journée d’aujourd’hui qui était une journée de test pour les genins du village. La porte refermé, Kuro lisait la lettre …

    « Sa ma fait plaisir de te revoir petit frère. J’aurais pu te tuer, rien qu’avec un seul de mes gestes mais, je ne l’ai pas fait. Tu veux savoir pourquoi ? Parce qu’on a un rendez-vous de prévus dans 2 ans, jours pour jours. En dehors du village de Kiri, tu va trouver une petite clairière. Tu m’y trouveras a t’attendre pour le combat final … »Takeshi.

Deux ans ? Seulement deux ans. Kuro n’avait plus que deux ans devant lui. Deux ans à vivre. Et pourquoi ? A cause d’un grand frère ignorant les sentiments qu’il puisse éprouvé pour lui … Il allait lui faire payer. Il allait lui faire payer son ignorance. Kuro se promit de s’entrainer tous les jours a partir d’aujourd’hui, jusqu’au jour J. Le moment venu, il sera donc prêt pour pouvoir affronté dans un combat a mort sans doute, son frère ainé, le tueur de ses propres parents. Cette nuit là, il la passa à pleurer, tout seul, dans cette grande maison. Le lendemain matin, avant même que le soleil ne se lève complètement on vit le visage du jeune Koori sur les quai de Kiri. Que faisait-il là ? L’entrainement bien-entendu. Son père disait toujours que la glace ne se contrôle pas comme ça, ce n’est pas le premier venu qui la contrôle. La glace vous choisie, elle choisie l’homme a qui elle servira. Kuro plein de vie, commença alors son entrainement. Il avait lu beaucoup de livre sur les entrainements ninja, il voulait les mettre à l’œuvre. L’eau, voila ce qu’il s’était mis en tête de congeler. Il voulait que les quais de kiri au complet puissent sentir, rien qu’une fois, sa puissance. Il voulait dégager une technique aussi puissante que dangereuse pour lui-même, au point d’atteindre le zéro absolu. Pour vaincre son frère, le tueur de la famille au complet, il devait au moins atteindre se niveau d’excellence. Il passa alors les deux années de sa triste vie à s’entrainer. L’eau des quais était devenue son halo de paix, la nuit il allait en boite. Dragué, profité de la vie. Les deux années furent les années les plus merveilleuses de sa vie. Sa triste vie n’était plus triste. La joie l’avait envahi, les femmes aussi. La douceur des dames valaient tous l’or du monde. Takeshi avait donc raison sur une point. Takeshi, parlons en, le jour J il était là debout a attendre son petit frère. A l’arrivé de celui-ci, il prit la parole pour ne dire que des absurdités.

Kuro ne voulu rien entendre, il avait en lui ce sentiment de rage profond qu’aucun homme ni femme dans ce monde ne pouvait calmer. La rage dans les yeux, la rage dans les gestes, il entama le combat fratricide entre deux frères. Leur niveau était comparable, presque égale. Takeshi était un peu plus fort que lui, ne laissant apparaitre aucun sentiment lors de leur affrontement. Kuro lui était dicté par ceux-ci. Il ne voulait qu’une seul chose : tuer son adversaire. Il voulait tellement faire mal à l’autre, qu’il se faisait mal à lui-même. Son frère repris alors la parole, lui disant des mots qui le calma. Il lui qu’il avait a été obligé de faire ça, qu’il avait était dicté par la glace. La glace lui avait dit de tuer toute sa famille, elle lui a dis de l’épargner aussi. Kuro n’en cru pas ces oreilles. Comment la glace pouvait faire une chose pareille ? Comment elle pouvait décider de faire une chose aussi cruelle ?! Il ne le crue pas. Son père avait confiance en celle-ci mais l’homme qui la contrôlait avait le total contrôle de ces gestes. C’est lui qui décidais si il allait oui ou non faire ce qu’elle demande et non elle. La glace vous choisie car vous êtes fort et non parce que vous devez l’écoutez. Elle vous choisie car elle sait que vous ne ferez que ce que vous voulez et non ce qu’elle veut. Elle avait mal choisie pour Takeshi, en lui donnant se pouvoir. Kuro était donc là pour en finir avec lui. En manque de chakra, Kuro n’avait plus le choix. Il devait en finir avec une attaque ultime. Sa dernière chance de vaincre son frère. Il lança alors un pique de glace en direction de Takeshi, celui-ci évita et à ce moment là, un autre se créa et l’empala vivant. Kuro avait donc gagné … Takeshi avait perdu. Le clan était vengé, l’honneur des Koori était lavé.

Kuro se réveilla deux jours après ça, a l’hopital de Kiri. Il eu alors la visite de son ancien sensei de l’académie qui lui expliqua tout. Il avait était retrouvé en état d’hypothermie au dehors du village de Kiri, son frère avait était retrouvé en face de lui, mort. Empalé sur un pique de glace. Les ninjas de Kiri avaient tout de suite reconnu la signature du jeune Koori, il avait décidé de l’emmener ici pour qu’il se repose. Il avait réussis à vaincre un criminel de rang B à lui tout seul. Grâce a ce petit exploit, il fut nommé Jônin a sa sortie de l’hôpital. Une nouvelle vie pouvait commencer pour lui, dans le village il était a nouveau reconnu comme étant l’un des juunin les plus puissant. La vie de Kuro, ne faisait que commencer. Demain, et demain, et demain ! C'est ainsi que, à petits pas, nous nous glissons de jour en jour jusqu'à la dernière syllabe du temps inscrit sur le livre de notre destinée.

Après une semaine passée à l’hôpital, Kuro sortie. Il sortie, ses blessures lui faisant encore souffrir, son cœur aussi d’ailleurs. Il avait réussis à venger son clan tout entier, a raviver son honneur mais, il avait pour ça tué un frère. La blessure psychologique était telle que les femmes ne l’intéressait même plus. Non pas qu’il avait changé d’orientation sexuelle, loin de là, il n’avait plus la motivation nécessaire pour aller les draguer et si par le plus grand des hasards elles osaient venir a lui, il les rembarrer sans le moindre sentiment. Kuro n’était plus qu’un enfant seul. Sans le moindre attache, son frère avait disparu, tuer de ses propre main. Il avait encore son sang sur la conscience. Il savait que ce qu’il avait fait, il ne se le pardonnerait jamais. Il continua alors d’errer dans les rues de Kiri, seul. Il ne se contentait même plus de rester chez lui à présent, il errer seul, la tête baissé. Des fois des larmes coulaient le long de ses joues. Tristesse et désolation avait envahi son corps tout entier, il n’était plus qu’un fantôme qui n’avait plus de but dans sa triste vie. Il était déjà mort. La Mizukage fut prévenue de son cas, elle fut mise au courante de ses exploits face à un nuke-nin et décida de lui attribué un professeur particulier. Kuro devait rencontrer son professeur au quai de KIri. Après mur réflexion sur si il devait y aller ou non, il s’y rendait, sans se fouler bien-sûr. A son arrivé sur les lieux, il y trouva un homme assez bizarre. Une épée était à son dos, qui était-il donc ? L’homme en question se présenta. Il était l’un des sept épéistes de Kiri. Pourquoi la Mizukage l’avait-elle mise en compagnie de ce mec ? Kuro n’en avait aucune idée. Il disait s’appeler Jinpachi Munaschi et il avait en sa possession, l’une des épées les plus puissantes au monde. C’est cet homme qui lui avait tout appris, c’est cet homme qui l’avait fait devenir l’homme qu’il était aujourd’hui. Jusqu'à l’âge de 22, il continua de s’entrainer en compagnie de son sensei au maniement d’arme.

Un jour, alors qu’il venait de se réveiller, Kuro appris une terrible nouvelle. Son sensei avait perdu la vie durant la nuit. Cause de la mort ? Les dirigeants du village ne voulu le révéler. Le membre de la famille Koori n’en cru pas ses oreilles. L’homme qu’il avait eu pour sensei, l’homme qu’il considérait comme son père était à présent mort et pour clore cette bonne nouvelle, Kuro fut envoyé en mission, loin du village. S’il y allait, il n’allait pas pouvoir assister à l’enterrement de son paternelle comme il aimait tant l’appelé. Kuro n’avait pas le choix, il devait aller effectuer cette mission et c’est ce qu’il fit par obligation pour le village et pour Jinpachi lui-même. La mission consistais a infiltré une base secrète ennemie et a récolté quelque informations sur les expériences mener a l’intérieur mais voila, tout ne se passa pas comme prévu et la mission tourna rapidement a la catastrophe.Son équipe fut complètement décimée pendant que lui était bloqué derrière les lignes ennemies sans la possibilité de revenir. Il décida alors de continuer son exploration, sa curiosité avant toute chose, il voulait savoir ce qui se tramait dans cet endroit. Il tomba nez à nez avec un homme qui agonisait, seul, allongé sur ce lit. Il semblerait que le ninja qui travaillait ici avait effectué des expériences sur lui et il avait sans doute fait les frais de ceci. Le ninja vit tout de suite Kuro et l’appela par son nom. Comment le connaissait-il ?! Kuro ne l’avais jamais vu auparavant et trouvais sa bizarre. Il avança alors vers l’homme, tout en restant sur ses gardes et tout en écoutant son discours plutôt grotesque. A ce que l’homme disait, Kuro avait été choisie pour être le nouveau propriétaire de son arme : Shinryuu. L’épée du dragon entre autre. L’homme plaça celle-ci dans les mains de Kuro puis s’en alla. Son âme avait rejoins les cieux, il était enfin libérer de cette piètre vie laissant derrière lui Kuro, plein de question dans la tête.

Kuro se dépêcha de sortir de là, combattant fièrement les remparts qui se dressait face a lui. Les ninjas étaient puissants, mais Kuro l’était plus qu’eux, utilisant Shinryuu, personne ne pouvait le vaincre. Arrivé dehors, il vit tous ces hommes avec lesquelles il avait commencé la mission, à terre, ils étaient tous mort. La mission elle, était un sucée mais Kuro en était le seul survivant. Un homme apparut alors, derrière lui. Il portait un masque bizarre, sa tête ne disait rien à Kuro. Il portait une sorte de cape noire orné de nuage rouge. L’homme eu un discours assez bref envers Kuro, lui demandant de rejoindre son organisation qu’il avait nommé ‘Akatsuki’. Kuro, dans un premier tant refusa. L’homme en question se montrât plus persuasif, lui révélant des secrets qu’il n’aurait jamais crus entendre. Le meurtre de sa famille toute entière était la faute du village de Kiri. Le village avait demandé a son frère de tous les exterminer par peur que la famille prenne le pouvoir. Tout ça était de la faute de Kiri.. L’homme masqué révéla même a Kuro que Jinpaschi, son sensei avait été tué par le village encore. Kuro se mit dans une colère noir, il s’énerva contre l’homme en question et esseya de l’attaquer mais rien n’y faisait. Ces attaques étaient inutiles, l’homme était d’une puissance extraordinaire. L’homme lui dit que s’il le suivait, il allait pouvoir venger son clan ainsi que son sensei. Qu’il allait pouvoir détruire le village de Kiri. Kuro en pleur, décida alors de le suivre. Voila l'histoire du dragon de glace.

Je tiens ce monde pour ce qu'il est : un théâtre où chacun doit jouer son rôle.



Autre chose ? Présentez vous un peu.

Votre avis sur le forum ( design, contexte, règles, staff...) : Bien.

Votre activité sur le forum (Donnez une estimation en jours par semaine) : 5/7

Comment avez vous connu le forum ( Top-site, partenaire, bouche à oreille...) : Google est ton amie.

Avez vous lu les règles ? Validosh' by Temi.

Est-ce un double compte (Répondez par oui ou non) : Non.



Dernière édition par Kuro Koori le Mar 30 Aoû - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Kaleïs Maboroshi et je suis un ninja.


avatar

Membre d'Akatsuki



Messages : 59
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 24
Localisation : Dans l'ombre de la lune.



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: Kuro, L'homme de glace. [Terminé]   Mar 30 Aoû - 16:04

hm bon, vu qu'il était prévu de t'accepter à l'aka dès la mort de Shenyu, tu as donc ma voix.

Néanmoins, je te demande de bien regarder les terminaisons dans tes posts. Moi-même je fais des fautes là dessus, mais parfois tu exagères!

"il errer seul, la tête baissé."
"La mission consistais a infiltré une base secrète ennemie et a récolté quelque informations sur les expériences mener a l’intérieur "

j'ai pris les premières qui me sont tombées sous la main.
^^ (fais gaffe aussi au Part.pas. è_é) Non parce qu'au début ça va, mais au bout d'un moment tu sembles en avoir marre et là elles arrivent, les petites vilaines fautes x)

bref, pour moi c'est ok vu que c'était déjà prévu à l'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: Kuro, L'homme de glace. [Terminé]   Mar 30 Aoû - 21:38

  • Bon Mabo a déjà tout dit et j'ai lu ta présentation déjà. Tu as rectifié ce que Kabuto a demandé donc je te valide Membre d'Akatsuki.
Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis un ninja.












MessageSujet: Re: Kuro, L'homme de glace. [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kuro, L'homme de glace. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ision Lorindiar, l'homme sans visage [Terminé]
» L’Homme est-il un monstre ou le monstre un Homme ? [Livre II - Terminé]
» Le jeune homme aux carottes [Terminée]
» Anne ¤ Un homme sans passé est plus pauvre qu'un homme sans avenir. [Terminé]
» Un homme du Nord [TERMINÉE]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « ARCHIVES » :: Archives-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit