AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

Je ne suis pas simple acteur. [E.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Je ne suis pas simple acteur. [E.C]   Mar 30 Aoû - 23:57

    ▬ Σ Nom et Prénom : Koori Kuro.
    ▬ Ψ Surnom : Doragon No Sureiyā
    ▬ φ Age : 25 ans.
    ▬ Ω Sexe : Masculin.
    ▬ σ Nindo : Je tiens ce monde pour ce qu'il est : un théâtre où chacun doit jouer son rôle.
    ▬ ℘ Village/Organsation : Akatsuki.
    ▬ √Grade : Membre.
    ▬ ∉ Clan/Particularié : Epéiste renégat / Contrôle parfait du Hyouton.
    ▬ ♠ Affinités : Suiton + Fuuton = Hyouton.
    ▬ ♦ Spécialisations : Kekkai Genkai, Kenjutsu.


▬ ♦ Test Rp donné par Mabo' : Raconte comment tu as découvert ton KG ainsi que ton premier combat où tu l'utilises.
    La vie. Théâtre de mes journées. Théâtre de mes nuits. La vie. Théâtre de mes gestes. Théâtre de mes pensées. Elle n’est qu’une pièce composer de plusieurs scènes. Scènes dont je suis le personnage principal. Toutes scènes à sa motivation, le pourquoi elle est jouée. Toutes scènes à ses inconvénients, les aléas du métier. Après tout, on ne devient pas ce que je suis comme ça en claquant des doigts. Il faut travailler, travailler et encore travailler. L’entrainement est la clef de la réussite. J’avais depuis mon enfance appris a joué se rôle. J’avais appris à faire abstraction de mes sentiments. J’avais appris à être guidé par le sang. J’avais appris à amuser la galerie, les spectateurs, vous qui me regardez et tout les autres qui ont ou regarderons un jour ma pièce, je jouais pour eux. Je devenais méchant. Je devenais gentil. Je devenais mystérieux, je souriais, je tuais. Je faisais tout ça pour une seule raison, mes spectateurs. Je ne voulais pas qu’ils s’ennuient, a chaque fois revoir la même scène. A chaque fois me voir sourire face aux insultes, à chaque fois me voir prendre une mission, qui plus est, pour le compte du village qui avait détruit ma vie. Mon metteur en scène me donner les ordres, je n’avais pour but que de les accomplir. Une fois reçu, rien ne m’arrêtais. Même si il me demandait de sauté par-dessus un pont, je le ferais. Le metteur en scène ne veut que le bien de la pièce et la pièce, c’était moi. Il ne veut donc que mon bien. Je devais lui faire confiance, l’écoutez parlé les yeux fermé et c'est ce que je faisais depuis le début. Je crois en un monde ou le hasard n'existe pas. Un monde ou tout était prévu, calculé et écris à l'avance. Un monde ou celui que l'on appelle Dieu n'existe pas. Cette entité qui était supposée se tenir au-dessus des hommes n'a pas lui d'être dans ce monde. Le metteur en scène avait pris sa place et moi, j'avais pris la place de son plus fidèle messager. Dans quelques écrits, je pourrais être comparé aux prophètes eux-mêmes. Je peux avoir plusieurs noms, tous connus dans le monde entier. Ces hommes peuvent m'être comparés, mais jamais ils ne m'égaleront.

    Assis sur un rocher, le paysage était d'une splendeur inégalé. Nous avions changé de décors. Cette fois-ci, nous allions jouer une scène à l'allure plutôt triste. J'allais devoirs prendre des airs de mélancolie et devoir me rappeler quelques petites choses de mon passé que je peinais a oublié. Aujourd'hui, c'était séance souvenirs. Souvenirs souvenirs, mais quelles souvenirs. Ma tête avait absorbé tellement de sons, tellement d'images. J'avais tué tellement de fois, je ne me souvenais pas de la première fois. Ou peut-être que si. La première fois reste et restera gravé dans ma mémoire. Un meurtre dont je ne suis pas fier. Le meurtre dont j'ai le plus honte. Je l'avoue, la vie d'un criminel n'est pas des plus faciles mais depuis ce jour-là, je peine a oublié. Depuis sa mort, je peine à retourné sur ces lieux. À remarcher sur ses traces. Je peinais a m'en souvenirs. Ce moment-là où j'avais perdu toute humanité. Ce moment précis ou la pièce commença. Le rideau s'était relevé, je faisais salle comble. Les spectateurs présents dans la salle ne savait pas dans quoi il s'embarquait. Pour eux, cela n'allait durer qu'une soirée. Pour moi, j'allais leur narrer ma vie.


E.C





Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne suis pas simple acteur. [E.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» Go Habs Go - Simple Plan
» Noob, je suis un noooob!
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « SUR LA ROUTE DU RÔLE PLAY » :: Parchemins de Jutsu :: Dossiers du Shinobi :: Dossiers refusés-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit