AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

La disciple de Jashin, Sasilvia l'immortelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Sasilvia et je suis un ninja.


avatar

Nouveau Membre de KNS




Messages : 2
Date d'inscription : 03/09/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 400


MessageSujet: La disciple de Jashin, Sasilvia l'immortelle    Sam 3 Sep - 15:18





ϯ Sasilvia ϯ









▬ Σ Nom :Inconnue

▬ Ψ Prénom :Sasilvia
▬ φ Age :21 ans ou peut-être un siècle de plus
▬ Ω Sexe : Féminin
▬ σ Nindo : Servir et vivre, vivre la mort, mourir pour vivre, Jashin me guidera
▬ ℘ Village désiré :Akatsuki, Orpheline d'Ame
▬ √Grade souhaité: Membre de la lune sanglante
▬ ∉ Autre/particularité: Sasilvia porte à son cou un collier particulier avec l'emblème du Jashinisme. entre ses seins, une cicatrice violente qu'elle s'est affligé avec un couteau avant de servir Jashin, une cicatrice de l'arcane maudite.



ϯ L'enveloppe charnelle d'une succube ϯ

ICI !!!




ϯ Le tempérament du démon ϯ


ICI


ϯ Une vie ou deux avant celle-ci ϯ





Entre l'époque où les cinq plus grands pays du monde shinobi commencèrent à se séparer et l'avènement de la deuxième Grande guerre shinobi, il y eut une époque désespérée où des royaumes resplendirent de par le monde. De ceux-ci, un village caché dans le pays du feu, le village du nom de Konoha no kuni, où résidait des ninjas entraînés pour tué et une puissante force militaire qui cherchaient à agrandir leur territoire pour se sortir de cette famine et de leur misère que leur avait occasionnée la première Grande guerre shinobi qui s'était terminé par un traité d'armistice que le village de Hi no kuni trahi. Cette guerre opposa Konoha no Kuni dirigé par le Sandaime Hokage, Suna no kuni mené par le troisième Kazekage, Iwa no kuni dirigé par un grand homme étant le Sandaime Tsuchikage et par Ame no Kuni par Hanzo, la salamandre étant le sandaime Amekage. Cette guerre alla se dérouler dans le pays de la pluie en répandant misère et dévastation sur leur passage. Ce fut l'aube de la perte d'Ame no kuni, une époque à la fois morne et brutale, un enfant naquit, né de la bataille.

Les ninjas les plus courageux et les plus puissants ont quitté leur village pour une grande bataille sur les plaines du village de la pluie. De ces gens se trouvaient des shinobi de tous âges et de tous genres. Homme et femmes, vieillards et jeunes adultes. Dans ces gens, se trouvait une jeune femme qui portait en elle la vie d'un enfant. Bien que tous les hommes tout comme l'Amekage lui avaient interdit de venir, celle-ci décida de mener ce combat la tête haute même avec dix mois de grossesse. Une fois qu'ils arrivèrent sur ces terres maudites, l'enfer commença. Des coulées de sang presqu''aussi répandues que la boue, la pluie nettoyait les cadavres des valeureux ninjas morts pour leur village. L'odeur du sang envahissait les plaines humides et brumeuses. Les ninjas s'entre tuaient. On pouvait lire la rage et la peur dans les yeux de certains et d'autres, le vide totale comme si la guerre, tous ces morts et ces cris ne les affectent pas. Tant qu'à cette brave femme, celle-ci se battait pour l'honneur et pour toutes ces femmes restées à la maison avec leurs enfants à attendre leur mari bien sagement sachant qu'il ne reverrons peut-être plus jamais leur homme passez le seuille de la porte. La guerre n'amenait pas que famine et misère dans les villages qu'elle opposait, mais détruisait des familles, des clans et créait des peurs inaffrontables.

Pendant que tous mouraient autour d'elle, la jeune femme courageuse se battait la tête haute sans peur. Bien que l'enfant qu'elle portait était un poids encombrant, celle-ci s'en sortait mieux que la plupart des ninjas qui se trouvait sur le champ de bataille dont la moitié ayant perdu la vie ainsi que leurs fiertés. Le combat s'annonçait très bien jusqu'à ce que sans l'avoir vue, un kunai se planta dans son ventre. Elle acheva son adversaire avant de tomber au sol blessé par l'arme de jet que lui avait lancée un enemi plus loin trouvant qu'elle était un obstacle de taille. Celle-ci avait ses mains sur son ventre et pleurait. La jeune femme se traîna sur le sol pour s'adosser à un rocher. Rapidement, le conjoint de la femme étant le père de l'enfant, la rejoint et s'installa auprès d'elle lui demandant ce qu'il pouvait bien faire. Celle-ci rendant presque son dernier souffle, lui dit qu'elle voulait voir son enfant avant de mourir. Sans broncher, l'homme arracha un morceau de sa veste de junin et le mit dans la bouche de sa bien aimé avant de saisir le kunai. Il plongea son regard dans le sien, un regard rempli de tendresse et d'amour, le genre de regard que tout le monde rêve de voir avant de mourir. Il lui sectionna le ventre laissant s'échapper le sang du ventre de la femme. Celui-ci trancha de ce fait la poche qui protégeait l'enfant puis lança l'arme avant de prendre l'enfant. La mère souffrante, prit dans ses bras son nourrisson. Ce semblait être pour elle le plus beau moment de sa vie, elle ne versa aucune larme et garda son bébé dans ses bras jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus le soutenir. C'est ainsi qu'est née Sasilvia.

L'homme retourna au village avec l'enfant comme trophée. Non, il n'avait pas terminé la guerre, mais il était fier, peut-être n'était-ce pas la même fierté que tous les autres hommes qui revinrent trois jours plus tard lorsque la guerre fut terminé, mais il avait une fierté, il était revenue avec un bébé, son enfant. Malheureusement, le père de Sasilvia mourut quelques mois plus tard d'une maladie incurable. Cette maladie était un virus qui se propageait dans le calcium de ses os et qui finissait par le tuer. Selon les dires de beaucoup de gens, c'était parce qu'il était du clan Kaguya qu'il avait cette maladie. Il laissa à sa fille, son teint clair et ses cheveux blancs tant qu'au reste, tout était de sa magnifique mère. Comme beaucoup d'autres enfants, celle-ci soit une des nombreuses orphelines d'Ame no Kuni donc la plus part était des orphelins de guerre. Ces enfants furent dans des familles différentes ou bien ils les gardèrent à l'orphelinat un endroit qui fut bâti après la guerre pour s'assurer du bien-être de ces enfants. Sasilvia fut gardée dans cet orphelinat car les gens connaissant son histoire en avaient peur et ne voulaient pas l'adopter alors elle restera sans famille jusqu'à ce qu'elle fugue quelques années plus tard.





Les années s'enchaînèrent offrant à Sasilvia une enfance comme tous les autres. Elle vivait dans l'orphelinat d'Ame no kuni avec une bonne vingtaine d'orphelins attendant d'avoir une mère et un père pouvaient les aimer et les chérir. Ainsi, contrairement à tous les autres enfants de cet établissement, les chances d'être adoptée étaient nuls. Que les enfants les plus mignons, les plus sages et les plus ordinaires étaient choisis et Sasi elle, elle était loin d'être un enfant sage et ordinaire. Lors de son intégration à l'orphelinat, celle-ci n'était qu'un bébé de quelques mois, alors son intégration fut facile en vieillissant. Mais même si elle eut de la facilité à se faire des amis et à se sentir comme dans une grande famille, celle-ci avait quelques problèmes avec les autres enfants. Des troubles de comportements, c'était ce que les maîtresses disaient aux jeunes couples qui voulaient adopter. Ce propos n'aidait certes pas à la situation et la faisait en quelque sorte se sentir différente et délaissée par les autres orphelins. Comme si elle n'était plus la soeur de ceux-ci, comme si elle n'était qu'une étrangère. Ceci n'aidait pas à son comportement, elle devenait à la fois plus violente et plus arrogante. Les maîtresses avaient même du mal à la comprendre ou à l'aider.

Le temps tant qu'à lui, accélérait le processus. Elle se calma après une centaine d'entretiens avec une maîtresse qui tentait de la ramener sur la bonne voie. Ce qui fonctionnant... Lors d'une periode limitée où Sasilvia ne savait pas qui elle était et pourquoi était elle dans se monde. Celle-ci se demandait pourquoi elle n'avait pas péri lorsque le ventre de sa mère se fit poignarder par un kunai. Toutes ces pensées pécimistes l'amenait à des tentatives de suicide. Parfois la nuit, elle descendait à la cuisine pour s'emparer d'un couteau qu'elle plaçait sur son torse en fermant les yeux. Normalement, elle ne faisait qu'attendre avec le couteau contre sa poitrine en pensant et finissait par remettre l'arme à sa place pour retourner dans sa chambre. Or, une fois lorsqu'elle avait la lame sur son coeur, celle-ci laissait glisser sur ses joues des parles salés, lorsqu'elle appliqua une pression sur sa cage thoracique pour y faire entrer le couteau, la lumière de la cuisine s'alluma et une maîtresse l'empêcha d'aller plus loin. Nécessairement, les nombreuses interventions n'avaient rien changés sur le comportement de Sasi. Alors ils décidèrent d'utiliser les grands moyens pour tenter de la sauver.

Les nuits, Sasilvia était mise sous surveillance, sa porte était verrouillé à clé et à toutes les heures, une maîtresse passait faire son inspection pour vérifier si tout allait bien. Mais l'enfant n'était pas stupide. Si elle ne pouvait pas sortir par la porte, et ni par la fenêtre qui était protégés par des barreaux comme toutes les autres, elle n'avait qu'a faire une tentative dans sa chambre, une tentative de suicide rapide et efficace sans trop faire de bruit. C'était pour cela qu'elle avait caché sous son oreillé, une lame qu'elle avait prise d'un rasoir qu'elle avait trouver dans la sale de bains des dames. La jeune enfant allait au-dessus de la poubelle où elle avait mis beaucoup de papier et se coupait les poignets pour en laisser s'échapper le sang. Cette douleur était à la fois douloureuse et apaisante. Comme si en voyant son sang couler de ses veines, c'était un poids de moins sur ses épaules et se disait que si elle mourait au bout de son sang, elle finirait par s'envoler. Beaucoup de nuits se passèrent ainsi jusqu'à ce qu'elle ait eu la maladresse de lever ses manches pour se laver les mains alors qu'une maîtresse était à ses côtés. C'est alors qu'elle fut interrogée et fouillée. Sa chambre fut également pillée à la recherche d'objets coupants et depuis, elle due avoir une camarade de chambre afin de ne jamais rester seule.

Maintenant avec une colocataire, Sasilvia ne pouvait plus laisse libre court à ses activités nocturnes du moins interdites. Elle devait prouver aux maîtresses qu'elle n'avait plus de pensées suicidaires ou bien de mauvais karma comme lui disait une des maîtresse qui l'aidait dans son enfance pour passer à travers. Mais tout ce que celle-ci réussissait à lui mettre dans la tête était des pensées étranges sur un monde parallèle, un monde où les dieux aidaient les gens en l'échange de services, des services que seul les mortelles pouvaient leur rendre. Ainsi, celle-ci commença à se renseigner sur la religion sur laquelle se consacrait l'orphelinat et priait à toutes les nuits un dieu différent pour ainsi voir s'il y avait un changement. Mais c'était une idée ridicule car rien ne fonctionnait comme elle l'espérait. Celle-ci se devait de changer d'idée jusqu'à ce qu'elle tomba sur un livre mystérieux dans la bibliothèque. Sasilvia trouva le livre derrière une étale de bois désaligné qui faisait partie de la structure du meuble. Le livre était si poussiéreux qu'elle ne voulait même pas voir l'écriture sur la couverture de ce livre. Celle-ci souffla sur la poussière ce qui ne suffisait pas à la faire entièrement partir. Elle replaça donc l'étale avant d'aller à sa chambre pour nettoyer le livre ainsi que le consulter. Lorsqu'elle réussit à voir la page couverture, celle-ci pouvait lire "Jashinisme" avec un logo étrange qui était peint rouge sur noir : un cercle simple avec un triangle renversé à l'intérieur. Celle-ci songea à un clan ou une sorte de secte. Enfi, ceci était selon elle de qui concernait le livre étrange qu'elle venait de trouver. Un livre qui changera sa vie.





L’étude que suivait Sasilvia à l’orphelinat et celle qu’elle s’imposait grâce à ce livre ne se rejoignait pas. Tout comme les histoires boulistes que leur comptaient les maîtresses de l’endroit. Celle-ci se voyait obliger d’apprendre la religion que leur imposait l’orphelinat malgré elle car cette dernière appréciait davantage le Jashinisme au Boudiste. Comme si les paroles sadiques et crue de Jashin la touchait d’avantage, elle se voyait à travers les pages de ce livre divin, elle éprouvait une certaine fierté même à se sentir si concernée par tout cela. Mais plus elle avançait dans sa religion, plus son comportement redevenait étrange. Celle-ci se mit à souffrir de somnambulisme ce qui traumatisait sa nouvelle partenaire de chambre. Car non seulement, elle se levait de son lit lors de son sommeille, mais elle récitait des paroles violentes et saugrenue qui effrayait la jeune fille ainsi que les maîtresse s’occupant de Sasilvia. Avec les semaines, le somnambulisme de celle-ci se fit savoir par tout l’orphelinat ce qui força les autres à s’éloigner de celle-ci l’obligeant à rester seule. Plus personne ne voulait lui adresser la parole et plus personne ne voulait même l’approcher. Alors son sentiment de rejet s’était accroit et lui avait donné une certaine surestimation d’elle-même qui se mit à se dire qu’elle était un être supérieur aux autres, que seuls des « humains » fuiraient les siens ainsi et qu’elle ne s’abaisserait jamais à un tel niveau, étant une personne de meilleure qualité et étant un être vivant plus important qu’eux, elle pouvait comprendre leurs désarroi et leur jalousies à son égard car elle-même si elle serait humaine, elle le serait probablement aussi.

Lors de plusieurs interventions privées avec une des maîtresse qu’elle connaissait bien, celle-ci employait des philosophies étrange dans ses discours pour décrire ses pensées sur les gens qui peuplaient cette orphelinat ce qui inquiétait le personnelle de l’endroit sur le cas de celle-ci. Cette dernière fut même changée de chambre pour aménager avec l’une des maîtresses pour assurer non seulement sa sécurité, mais celle des autres également car après quelques temps, la colocataire de Sasilvia s’était plains du comportement qu’avait sa partenaire de chambre avec elle, la traitant de moins que rien et l’obligeant à s’infliger des blessures physiques pour le simple plaisir de regarder les autres souffrir, il n’était pas convenable de laisser la situation continuer ainsi, cette enfant allait devoir être soignée. Non pas par une maîtresse de l’orphelinat d’Ame no kuni, mais un professionnel dans ce domaine. Alors la semaine au lieu d’être avec les autres orphelins, Sasi devait se présenter au temple où se trouvait des sages qui tentaient de la ramener sur le bon chemin, des disciples bouddhistes qui tentaient de ramenait cette âme convertie à la religion respectable des lieux que cordialement celle-ci refusa. Ne voulant pas se soumettre à leur religion, Sasilvia fut bannit du temple et ainsi vouée à elle-même pour sa religion. Elle tentait ensuite de rallier les autres élèves à sa cause. Mais comme personne ne voulaient lui adresser la parole, personne ne voulaient l’écouter non plus. Alors cette jeune orpheline connue elle seule la voie de Jashin et en bénéficiera les valeurs et la force de cette folie.

C’est donc avec acharnement que Sasilvia continua de croire en Jashin qui lui avait tant apprit sur la vie et même, la manipulation de son chakra et le contrôle sur sa vie et sa mort tout comme celle des autres. Les secrets de la religion restèrent trop longtemps secrets et cachés des autres et Sasi allait être le messager de Jashin, le messager de la mort. Lorsque la maîtresse lui demandait ce que lui rapportait sa religion, cette adolescente de maintenant quatorze ans environ n’avait pas peur de lui répondre à haute voix que celui-ci lui avait apporté la réponse à l’immortalité, la foi et la puissance. Celle-ci avait le contrôle sur la vie et la mort ce qui la rapprochait de plus en plus de la folie selon tous les autres pauvres ignorants de ce bon savoir. Oui, tous croyait qu’elle était folle, maintenant, les chances pour elle d’être adoptée étaient nuls, déjà qu’elle n’avait pas trop de chance d’être prise, maintenant c’était foutu ce qui amena les maîtresses à moins s’intéresser à elle. Celles-ci pensaient que s’elles donnaient moins d’attention à Sasilvia, elle allait se calmer et se montrer plus sage, plus normal. Mais ce ne fut pas le cas. Maintenant, elle ne voulait pas retourner en arrière car ce qu’elle avait découvert dans le Jashinisme était beaucoup mieux que d’avoir une famille car pour elle Jashin était un père et celui-ci lui donnait tout l’amour dont elle avait besoin et comme étant la seule disciple de Jashin, elle n’avait pas à être jalouse d’un autre personne qui recevrait plus d’attention de la part de ce dernier. Ce que son Dieu lui avait fait découvert était le secret de l’immortalité, elle allait maintenant se consacrer aux rituels et maintenant vouer fidélité à son Dieu et cela pour l’éternité.

Ce rituel était pour elle une étape très importante pour sa conversion au Jashinisme et de sa bonne foi envers son Dieu. C’est alors qu’à minuit, Sasilvia sortit de sa chambre. Elle vola la clé de l’orphelinat qui appartenait à la maîtresse qui partageait sa chambre avant de sortir dans le jardin derrière l’orphelinat avec un grand couteau de cuisine en main et son livre de Jashiniste. Cette dernier ouvrit le livre à une page précise et le déposa au sol. La jeune ninja s’entailla le creux de la main au dessus du livre laissant le sang couler le long de sa main et tomber dans son livre. Une certaine délivrance et un grand mal lui traversait la main jusqu'à son cerveau. Celle-ci avait toujours les yeux rivés sur son livre qui semblait avaler le sang de Sasi. Par la suite, cette dernière se recula et laissa coulé son sang au sol sur l’herbe fraiche du jardin et se mit à réciter des paroles :

-Ho toi maître de la vie et de la mort, toi m’ayant épaulé et encouragé, toi m’ayant aidé à vivre entouré de ces pauvres mortelles, toi m’ayant montré la voie à suivre, toi que je me dois de servir jusqu’à la fin des temps, accepte mon sang comme signature pour ce pacte éternel.

Suite à toutes ces belles paroles, envoya rapidement sa main devant elle et fit couler son sang d’avantage puis y posa son pied nue pour commencer à faire un cercle parfait avec à l’intérieur, un triangle isocèle. Une fois l’arcane maudite marquée au sol, Sasilvia prit le couteau et le pointa au centre de sa poitrine. Après une bonne respiration, la jeune femme se mit à faire un cercle circoncit entre ses seins puis termina l’emblème du Jashinisme avec le triangle. Le sang coulait sur ses vêtements, et son corps jusqu’au sol tachant l’herbe qui se trouvait sous elle. Dans ce rituel, cette dernière pouvait sentir la présence de Jashin et pouvait le sentir mettre sa main sur son épaule pour l’encourager et lui passer un message. Celle-ci ne mit pas de temps à comprendre qu’il était maintenant temps de passer le teste afin de devenir une fois pour toute immortelle. Cette dernière leva donc la tête vers une des fenêtres de l’orphelinat et vit une des enfants la regarder avec une peur incroyable. Celle-ci se trouvait à être une personne qui détestait Sasilvia et que ce ressentiment était réciproque. Alors sans trop tarder, Sasilvia entra en courant dans l’orphelinat, se dirigea vers la chambre de la malheureuse et déverrouilla la porte avec la clé qu’elle avait dérobée. Sasi prit la jeune adolescente par le bras et l’amena dehors avec elle, elle due l’immobiliser et la mettre hors d’état de crier pour ne pas réveiller tous le monde. En arrivant dans le jardin, la jeune fille lança sa proie au sol et s’accroupie à ses cotés avec le couteau de cuisine. Elle lui prit la main et la piqua de la pointe du couteau pour tacher de son sang la lame qu’elle lécha ensuite avant de reculer vers son arcane maudite où elle allait commencer son rituel :

- Alors Jun comment te sens-tu ? Être ma première victime, c’est un privilège, tu devrais t’estimer heureuse non ?

Jun secoua rapidement la tête. Celle-ci était totalement paralysée par la peur et plus aucun son ne sortait de sa bouche. Cela déplaisait à Sasilvia qui ne prit pas trop son temps pour la faire parler. Cette dernière leva le couteau vers sa joue et la coupa en longueur laissant le sang couler le long de sa joue et le plus magnifique était le visage que faisait Jun sous l’effet de surprise et la douleur que lui infligeait cette malédiction. La jeune fille mit une bonne pression sur sa joue en pleurant et serrant les dents puis jeta un œil sur sa main qui était maintenant couverte de sang. Lorsqu’elle leva les yeux vers Sasilvia, celle-ci se mit à rire et dit :

- Comme c’est magnifique, je t’aie infligée ma malédiction. Comment se sent-on lorsque l’on souffre sans être touché ? Allez dis le moi, je suis curieuse !

Rapidement, Sasilvie se poignarda le bras avec le couteau et Jun saisit le sien en hurlant de douleur. Avec un sourire sadique aux lèvres, celle-ci se mit à remuer le couteau dans la plaie en l’observant bouger dans tous les sens en essayant de trouver un moyens pour stopper la douleur ce qui était impossible. Cette dernière retira ensuite le couteau et lui affligea un coup fatal, cette dernière se trancha la veine principale laissant à la fois son sang couler et celui de sa victime qui ne pouvait plus crier ni bouger à présent, tout ce qu’elle pouvait faire, c’était de tenter de stopper l’hémorragie avec ses mains ce qui était totalement impossible. L’adolescente resta devant elle à l’observer pendant quelques minutes avec le sourire aux lèvres avant de lever les yeux vers le ciel puis les bras en disant :

- Tout ce sang est pour toi Jashin, régale toi, réjoui toi de toute cette souffrance et nourrit toi de cette âme impure et mortelle puisse cela te rendre heureux mon maître.




Autre chose ? Présentez vous un peu.

Votre avis sur le forum ( design, contexte, règles, staff...) : BIEN =D

Votre activité sur le forum (Donnez une estimation en jours par semaine) : 5/7

Comment avez vous connu le forum ( Top-site, partenaire, bouche à oreille...) : Top-Site

Avez vous lu les règles ? (codes)

Est-ce un double compte (Répondez par oui ou non) : Non


Autre chose ? (Indiquez vos remarques, suggestions, impressions...) :


Inspiré de http://mycandids.tk/ par Nobody.


Dernière édition par Sasilvia le Lun 26 Sep - 18:07, édité 40 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Kabuto Yakushi et je suis un ninja.


avatar

Le Fossoyeur | Allié à Madara| Disciple de la Vengeance




Messages : 732
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 97
Localisation : Le monde des personnes déviérgées.



Fiche du Shinobi
Ryos: 368


MessageSujet: Re: La disciple de Jashin, Sasilvia l'immortelle    Sam 3 Sep - 16:05

Navré, mais on n'accepte pas les membres du clan Kaguya. Le manga dit clairement qu'il a été décimé. De plus, même si il y a toujours un ou deux Kaguya qui traînent, leur maladie les consumera dans peu de temps.

Je poste ici car d'autres postulants voulant intégrer ce clan ont été recalés.

Edit : Au pire, on va dire que tu as été adoptée. Comme ça, tu peux en être une sans avoir la maladie/le maniement des os.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: La disciple de Jashin, Sasilvia l'immortelle    Sam 10 Sep - 21:10

Je passe aux nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Sasilvia et je suis un ninja.


avatar

Nouveau Membre de KNS




Messages : 2
Date d'inscription : 03/09/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 400


MessageSujet: Re: La disciple de Jashin, Sasilvia l'immortelle    Lun 26 Sep - 10:55

Question Rolling Eyes
Le forum il marche ou il va fermer... J'suis confuse hein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: La disciple de Jashin, Sasilvia l'immortelle    Lun 26 Sep - 17:30

Il va fermer et un nouveau va ouvrir sous peu. Mais le rp reste ouvert si tu désires commencer à connaître les membres =)
Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis un ninja.












MessageSujet: Re: La disciple de Jashin, Sasilvia l'immortelle    

Revenir en haut Aller en bas
 

La disciple de Jashin, Sasilvia l'immortelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Clara] Maîtresse, disciple et amie
» Passion immortelle (song of love)
» Yachka, la Reine Immortelle.
» Religion Jashinisme - Adorateur de Jashin
» Temps de peinture
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « LE DÉBUT DE L'HISTOIRE » :: Présentations et recensements :: Présentations-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit