AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

Ineru Kazumo - Kiri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Ineru Kazumo et je suis un ninja.


avatar

Nouveau Membre de KNS




Messages : 1
Date d'inscription : 23/09/2011
Localisation : Jamais bien loin



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Ineru Kazumo - Kiri   Ven 23 Sep - 2:45




« Ineru Kazumo »




http://nsa25.casimages.com/img/2011/02/15/110215075141515376.png

" style="-moz-transform:rotate(10deg);margin-left:-10px;-moz-box-shadow:0px 0px 10px black;">



▬ Σ Nom : ( Kazumo )

▬ Ψ Prénom : ( Ineru )
▬ φ Age : ( 23 ans )
▬ Ω Sexe : ( M )
▬ σ Nindo : (Acquérir les compétences pour ne plus subir ni faire de compromis. )
▬ ℘ Village désiré : ( Kiri )
▬ √Grade souhaité: ( Anbu )
▬ ∉ Autre/particularité: (Pas de particularités, simplement, j'aimerais qu'il possède ce titre : La feuille sombre de kiri si c'est possible. )


Description Physique


Ineru est un beau jeune homme au physique assez remarqué de par le fait qu'il ait des cheveux d'un noir pénétrant. C'est une couleur qui lui sied bien dans la mesure où elle renforce la noirceur et le mystère de son caractère. Ses yeux marrons ne jurent pas avec son teint pâle parsemé de sombres mèches. Ils n'offrent que peu d'originalité à son regard qui s’appuie sur d'autres éléments pour obtenir sa gravité appréciée. Kazumo bénéficie d'une taille moyenne, 1m79, ce qui ne l'empêche pas d'avoir une allure svelte et élancée. Des muscles tout en finesse parcourent son corps quotidiennement entretenue. Le shinobi a souvent le regard grave et les sourcils froncés accentuant ses expressions sévères et rendant crédible son visage en réflexion. Ses sourires sont rares mais charmeurs et ne manquent pas d'être relevés par les jeunes filles du village qui se plaisent à éclaircir ce visage renfermé. Le vêtement officiel des shinobis de Kiri lui convient bien mais il aime à porter de larges kimonos quand il s'entraine seul sous la chaleur torride du soleil de son précieux pays. La lecture est l'un de ses passe temps favoris. Il n'y a qu'à travers elle qu'il arrive à se divertir quand son corps ne tolère plus ses entrainements intensifs. Il est autodidacte de naissance et s'instruit au fil des pages que son regard consument pour le bien être de son esprit. Parfois il s'arrête prit d'une migraine, il place alors sa main sur son visage pour se recentrer, exhibant des doigts de musicien qui semblent forgés pour donner naissance à de la beauté et non à des conflits mais pourtant, Dieu seul sait tout ce qu'elles ont put écraser et amocher. Lorsqu'il se tient ainsi, l'on ne voit plus sa bouche fine, pincée qui accentue son iris profonde dont je parlais plus tôt. A part ça il faut noter que le jeune combattant a la chance de ne pas avoir de traits grossiers. Un gros pif où des sourcils trop proches sont vite arrivés, mais la nature semble s'être appliqué à confectionner ce visage plein de grâce et ce corps chargé d'élégances. Rasé de près, il ne supporte pas la venue de sa barbe grossière qui lors des très longues missions finit par entacher la pureté de son visage. Malgré sa coupe qui semble aprioris négligée, il faut savoir que le garçon fait attention à son image et s'entretient sans chercher à faire plaisir aux autres ni en déployant un gout poussé pour la beauté, simplement il aime être irréprochable aussi bien dans son comportement que dans sa présentation.


Description Mentale


Ineru est un jeune homme positif et très énergique. La vie a placé des barrières sur sa route qui toujours se sont avérées insuffisantes à l'écraser. Son moral s'est retrouvé renforcé, épreuves après épreuves et son esprit est doté d'une conscience précieuse des choses qui l'entourent. Donnant l'importance aux évènements et situations qui l'exigent, il perçoit précisément quand la pression mérite d'être relâchée ce qui le rend assez juste dans ses jugements et ses choix mais surtout, facile à vivre. La maturité s'est imposée à lui et aujourd'hui il domine ses sentiments de manière idéale. Sa franchise est douce et revigorante pour ceux qui seront assez réflexifs pour la percevoir. Il ne baisse pas les bras à moins qu'on les lui aient coupés et ne tolère pas qu'on n'abaisse ne serai ce que la tête en sa présence. La force d'esprit se mérite, il faut aller la voler en soi en accomplissant des choses qui nous rendent toujours plus fier de nous et nous rapprochent de nous même. C'est par ce procédé que d'autres désireront se rapprocher eux aussi de ce "soi même" bien travaillé et tant contemplé, c'est du moins ce qu'Ineru pense. Ses convictions sont donc aussi fortes que précises et il aime à les transmettre dans un partage agréable. La force physique ne fait pas tout si un moral faible supporte des muscles lourds. Il faut un socle puissant pour créer une âme capable de mouvoir n'importe quel corps vers n'importe quel objectif. Au niveau de son tempérament, le jeune homme joue de sa sagesse. Il a ainsi beaucoup de sang froid et une capacité réflexive sur les anomalies qui parfois surprennent le rythme de nos vies, qui lui permet de toujours garder un peu de distances. Il reste calme et maintient son esprit en patience dans les moments difficiles qu'ils soient physiques ou relationnels. L'exercice de la raison lui permet de ne pas être à côté des problèmes qui se dressent devant lui et ceci, conjugué avec son autonomie et sa capacité d'initiative lui permet de régler la majeur partie de ses ennuis sans attendre l'aide des autres. Le garçon n'est pas fou par dessus le marché et il a saisit le caractère des femmes. Il sait qu'il doit marquer un silence quand elles veulent entendre un "oui" et toujours sourire quand elles craignent le "non" sentencieux. La règle principale est de ne jamais prononcer ce "non". Le mystère de la femme est l'un des troubles de sa vie. il n'a jamais compris les réactions et les attentes précises de ces créatures mystiques et inconnues. Des drames surgissent avec elles, venus de nul part et soudainement, elles sont capables de rendre plus douce qu'un vêtement de soie neuf, la plus tragique et difficile des situations. Rien à voir avec ces brutes de ninjas exclusivement portés sur le côté guerrier de leur tâche. La violence pour la rudesse, il y a dans ce programme limité de quoi dégouter notre shinobi en herbe et pourtant, c'est le menu proposé par la plus part des combattants de ce monde. D'où la nécessité d'adaptation et l'entrainement physique poussé qu'il suit.


Ma P'tite histoire...

Ineru est né dans la campagne avoisinante du Village Caché de Kiri. Il est l'enfant de deux shinobis. Son père, après avoir perdu son bras droit ne pouvait plus exercer ses fonctions de Chuunin. Il s'adonnait donc à l'étude des plantes où il fut rapidement reconnût. Sa mère elle continuait à travailler parfois en tant que ANBU. Ses capacités sensorielles très développées sont précieuses au village et ils continuent à l'affecter à certaines missions alors qu'elle n'y réside plus aillant préféré s'exiler aux côtés de son mari dans la campagne loin des troubles des ninjas, pour mieux éduquer ses enfants. Sa grande soeur avait été découverte comme étant particulièrement douée et renfermant un chakra exceptionnel mais elle ne désira jamais s'entrainer. Elle était amoureuse d'un fermier, un beau jeune homme orphelin qui avait élu domicile dans le foyer de la petite famille et leur prêtait main forte aux tâches quotidiennes. Contrairement à sa soeur, le Kazumo cadet lui, ne rêvait que de devenir un ninja comme sa mère. Il voulait plus que tout être reconnut comme tel et intégrer les services secrets, l'élite de Kiri. L'image de ces hommes et de ces femmes si courageux l'exaltait et il voulait à tous prix devenir comme ces héros reconnus pour leurs hauts faits. Cependant, lorsque son père l'avait emmené à dos d'âne à l'inscription de l'académie ninja de la brume, il fut déclaré inapte, ne possédant aucun chakra utilisable en combat. Sa déception fut telle qu'il décidait de tourner le dos au monde des shinobis et de devenir fort sans chakra. Il s'entrainait tous les jours dans les champs de sa famille avec un acharnement apprécié par les siens. Il deviendrait fort avec ou sans chakra. Avec ou sans professeur, avec ou sans village et loin des services secrets.

Un jours alors qu'il s'entrainait plus loin que d'habitude aillant bien pris connaissance de son environnement, il entendit un immense fracas qui fit s'envoler tous les oiseaux de la forêt. Ineru s'exerçait seul depuis 3 ans déjà et il venait de fêter ses 8 ans. Le garçon se dirigeât vers la lisière de la forêt pour observer ce qui se passait. Sa maison familiale était en feu et d'aussi loin qu'il était, il put visualiser la fumée épaisse et noire s'échapper du toit. Ivre d'inquiétude il se mit à courir en direction du drame quand soudain, un homme se planta devant lui, venue de nul part. Il fut saisit par le col et le poing de l'homme se transforma en poigne de feu. La panique était lisible dans les grands yeux de l'enfant. Le terrible personnage lev sa poigne embrasée et s'apprêtait à l'abattre quand sa mère intervint juste à temps. Elle avait bondit pour l'attraper et l'arracher des griffes de l'ennemi. La femme serra son enfant contre elle pour le calmer.

-Ce sont des Nuke Nin Kazumo, des ninjas déserteurs. Ils sont sans foi ni loi, et il dévastent les petits villages ainsi que les pauvres gens. Nous étions trop faibles pour nous permettre de vivre par nous même dans ce monde monstrueux. Dit elle à son enfant apeuré.
-Maman ne te bas pas s'il te plait, sauvons nous !
-Oui, bien sur ... Tu sais ce que tu vas faire ? Prends cette boite. Ne l'ouvres surtout pas. Fuis aussi loin que tu le peux, engouffres toi le plus profondément dans la forêt, et vas t'y cacher. Quand tu seras bien en sureté et assez loin ouvre la boite. Elle m'invoquera avec le reste de la famille. C'est un outil utilisé par les ANBUS, tu dois en prendre soin promets le moi. Avait dit d'abord pensivement puis avec détermination la jolie Kunoichi.
-Incroyable ! Alors si je fuis assez vite et assez loin je pourrais tous vous sauver ?!
-Oui on compte sur toi !
-Ce sont des conner... Commençât l'homme au poing ardent mais la mère d'Ineru lui décochait avec vivacité un violent coup de poing dans le ventre ce qui le fit taire. Ineru put voir qu'elle était blessé au dos, cela avait dut se produire quand elle était venue le sauver. Alors qu'il commençait à reculer, il vit son père traverser un mur de la grange et s'écraser au sol. Deux ninjas l'affrontaient et avec un seul bras il ne ferait jamais le poids.

l'enfant détala à toutes jambes vers la forêt dans l'espoir de tous les sauver avant qu'ils ne meurent. Il entendit sa mère hurler de douleur mais il se promit de ne pas se retourner. Elle tiendrait le plus longtemps possible pour lui permettre d'au moins sauver les autres. Un second crie effrayant l'obligea à faire volte face. Le Nuke Nin avec un vaste sourire tenait sa pauvre mère par le crane avec sa main en feu. Cette dernière devait souffrir le martyr. La colère envahit Ineru. Il sentit une étrange sensation le parcourir. Tout le chakra qui n'avait jusqu'ici jamais réussit à circuler venait d'être libéré sous le coup de l'émotion. L'enfant voulut courir aider sa mère mais le surplus de chakra stocké le fit bondir d'un coup jusqu'au monstre qui la tenait. Son crane avait enfoncé chaque côtes du Nukenin qui lâcha prise. Le chakra s'échappait de son corps tellement il était abondant. Sa mère en sang le supplia en pleurs de profiter de ce miracle pour fuir. Il lui obéit et en plusieurs enjambées il avait déjà traversé la forêt. Le surplus de chakra s'était évaporé. 8 années de chakra refoulées venaient de surgir des fonds de son corps. Il se cacha près de la rivière dont le son de l'eau pouvait dissimuler ses faux pas s'il en faisait ainsi que le bruit de sa respiration haletante. il avait lue cela dans l'un de ses livres sur les tactiques ninja. Une fois à l'abri, il n'hésita pas une seconde avant de sortir de sa poche la boite salvatrice. Il était toujours temps ! Il l'ouvrit plein d'espérances dans son regard si jeune. Il vit d'abord un petit couple tournoyer au centre de la boite, puis une musique douce que lui chantait sa mère quand il était plus petit. Son sourire s'effaça. Il vérifia tout autour de lui, rien. Sa famille n'était pas apparu. Kazumo se redressa pour voir plus loin et il se ravisa immédiatement puisque les Nuke Nin étaient déjà à ses trousses et avaient eux aussi traversés la forêt. L'enfant resta blottis en serrant la boite à musique de sa mère contre lui, subjugué par la haine et la peur.

Dix jours plus tard Ineru était arrivé aux portes du village de Kiri. Il y fit une demande d'asile et s'inscrit à l'académie. Jamais il n'avait oublié la disparition de sa famille et il s'entrainait dans le but de devenir suffisamment fort pour protéger la famille qu'il espérait fonder à son tours. Les années à l'académie furent assez joyeuses pour lui. Kiri venait de lancer le projet de formation des enfants aux Arts ninjas et tout se faisait en plein air sous les rayons puissants du soleil qui dorait leurs jeunes peaux pendant de longs et passionnants entraînements. Le garçon se fit quelques amis mais les parents avaient rapidement fait de les écarter. Après tout, on ne laissait pas un orphelin vivant au crochet de l'argent des impôts du village trainer avec ses propres enfants si l'on était des parents responsables. Malgré cette entrave le jeune étudiant vécue 4 années heureuses auprès de ses camarades et de ses instituteurs. Le jour de l'examen survint enfin et le shinobi en herbe s'en sortit haut la main. Il saisit avec fierté le bandeau frontal de son village qu'il mit dans la minute qui suivit. Il allait enfin partir sur Ses premières missions ! L'idée de rendre au village ce qu'il lui avait donné l'enchantait. Malheureusement, il tomba malade le lendemain à cause du surmenage lié à l'entrainement qu'il s'était imposé pour être certain de réussir son épreuve.

Il ne put donc pas rejoindre son équipe qui partit pour sa première mission à l'extérieur de l'enceinte des murs du village du pays de l'eau. Elle était composée d'un tout jeune Jounin et de la fille la plus belle de la classe avec qui Ineru avait toujours rêvé partager des aventures. Le dernier membre était un jeune garçon précoce qui avait un an de moins, métisse aux yeux bleus et à la constitution physique très enviable. C'était gênant de les laisser partir ensemble pour des aventures qui leurs mettraient des souvenirs précieux en tête, sans lui. Le lendemain le jeune Genin fut convoqué malgré sa maladie au Bureau de l'intendant du Kage qui lui informa la mort de l'ensemble de son équipe tombée dans un piège dressé par des hors la loi très nombreux et organisés. Le nouvelle avait effondré le jeune homme qui mit un temps fou à s'en remettre mentalement bien sur mais aussi physiquement. Son organisme ne produisait plus d'anti corps et la maladie s'aggravait de jours en jours. C'est lorsqu'un Chuunin vint le voir pour lui expliquer qu'il allait être affecté à une autre équipe de 4 pour en former une de 5 qu'il se mit à reprendre espoir. Sur les 5 il y avait lui, le sensei, une jeune fille et ses deux meilleurs amis de l'école. Cela ne pouvait pas mieux tomber.

C'était une équipe qui fit rapidement ses preuves. Le sensei souffrait de quelques faiblesses et finit par ne plus partir avec les enfants sur le terrain mais il les attendait de pied ferme à leur retour pour leur inculquer un enseignement et un entrainement drastiques. Ils devinrent tous Chuunin au même examen, 1 an plus tard attirant les regards sur l'équipe et mettant en lumière les talents de leur sensei considéré jusqu'ici faible et fragile. Seul Ineru avait échoué. Il n'avait pas autant de facilité que ces jeunes prodiges. Il venait tout juste de découvrir la nature de son élément alors que tous l'avaient déjà maitrisée avant la fin de l'académie. Il n'était doué dans aucuns domaines et ne leur servait que grâce aux stratégies qu'il préparait et aux pièges qu'il savait poser habilement. Malgré tout, la fierté d'appartenir à ce groupe avait gonflé son coeur et son amitié avec eux était un moteur pour lui si bien que 6 mois plus tard, il réussit l'examen et devient à son tour un Chuunin. Quelques mois s'écoulèrent avant que le plus doué d'entre eux prenne les rennes de l'équipe en tant que Jounin, rappelant au brun ses vieilles faiblesses.

Les cruautés des affrontements et des combats pour la justice et la justesse obligèrent Kazumo à enterrer un à un tous ses équipiers avec à chaque fois plus de larme, de détresses et de regrets. Il se retrouva à nouveau seul mais endurcit. 4 ans s'étaient écoulés et il venait de passer Jounin à l'aube de ses 18 ans grâce à ses compétences en Fuinjutsu. Il avait désormais quelque chose qui se rapprochait d'un nindo. Il décidait de devenir assez puissant pour ne plus avoir à regretter un proche et pour ne plus craindre de créer des liens à cause des possibilités de les perdre. Si les vies sont fragiles autour de lui, alors il deviendra assez solide pour toutes les préserver. C'était un objectif, une vocation. Il deviendrait fort pour les autres qu'il allait aimer à l'avenir. Il se jura que le prochain qui pleurerait sur une pierre tombale serait un ami plus tôt que lui, le coeur à nouveau chargé de remords et de solitude.

Le jeune shinobi s'était alors intéressé à l'histoire. Il découvrit qu'il avait échappé de justesse à la cruauté de l'ancien Mizukage, le plus jeune ninja à jamais avoir atteint ce titre. Comparé à l'indulgence et à la souplesse de Terumi sama, ce dernier avait laissé le village perpétuer une aire appelée la brume sanglante. Les Genins s'entre tuaient, et survivre dans une jungle aurait été plus aisé que dans ce village obscur où seule la loi du plus fort régnait en maitre. En poussant plus avant ses recherches en bibliothèque, il finit par comprendre la vérité. Madara était encore l'instigateur de ces horreurs. il manipulait le Kage et avait tout organisé. A son départ, le jeune homme tué par le retrait du Démon à 3 queues de son corps, les puissants épéistes se sont rebellés contre le pouvoir sans y parvenir mais en déclenchant de meurtriers affrontements. Ineru s'en souvient. Il en avait entendu parler par ses parents. Ces évènements étaient survenus quand il vivait dans les environs du village, juste avant qu'il ne l'intègre. En découvrant l'histoire, le jeune homme comprit la fragilité politique de son pays et voua une admiration grandissante pour Mei qui de surplus, s'engageait dans cette guerre avec une sagesse et une neutralité qui ont manqués aux précédents dirigeants et ce, malgré leur immense expérience.

Ses connaissances ne l'avaient pas rendus plus fort mais plus conscient des enjeux de sa patrie et de ses faiblesses. La paix actuelle avait eut un prix et il fallait tout faire pour la préserver telle qu'elle. C'est dans ce but qu'il trouva la force de redoubler d'effort pour s'entrainer et approfondir ses connaissances pour enfin intégrer comme sa mère autre fois, les forces spéciales. Il fut mis au courant de certains secrets au cours de missions périlleuses et acquit une connaissance plus profonde des enjeux liés à son village et des sacrifices presque quotidiens opérés par des hommes masqués, sacrifiant leurs vies dans l’anonymat le plus parfait. C'était encore sombre et triste et cela se mariait avec le tableau de l'histoire du pays de l'eau mais en même temps, quelle mort plus digne pouvait espérer un véritable shinobi ?



Autre chose ? Présentez vous un peu.

Votre avis sur le forum ( design, contexte, règles, staff...) : Il est vraiment beau, clair, aéré, agréable quoi. Au niveau du contexte, la guerre me plait bien et le pied de nez d'Iwa est intéressant ! Les règles sont très claires et surtout très complètes, riches de tous les artefacts ninjas décrits et de tous les Kekkei Genkai, c'est franchement plaisant et j'ai hate de RP avec tout ce choix ^^

Votre activité sur le forum (Donnez une estimation en jours par semaine) : 4/7 ca parait peu mais j'ai l'habitude de Rp donc sur 4 jours je peux RP efficacement ^^

Comment avez vous connu le forum ( Top-site, partenaire, bouche à oreille...) : Top Site Naruto vs Sasuke biensur !

Avez vous lu les règles ? (codes)

Est-ce un double compte (Répondez par oui ou non) : Non

Autre chose ? (Indiquez vos remarques, suggestions, impressions...) : J'en aurais peut être à l'avenir, après tout j'ai moi même souvent été Modérateur Admin et surtout Fondateurs dans de nombreux forums donc je pourrais éventuellement faire partager quelques idées mais pour l'instant, je pense que ce forum n'a pas besoin de moi autrement qu'en simple membre. Il est très réussit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Kaleïs Maboroshi et je suis un ninja.


avatar

Membre d'Akatsuki



Messages : 59
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 23
Localisation : Dans l'ombre de la lune.



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: Ineru Kazumo - Kiri   Ven 23 Sep - 13:35

il est de mon devoir de t'avertir que ce forum va prochainement fermer, pas desuite mais il en a le projet, afin d'en créer un autre avec un contexte différent qui donc insinue qu'il faudra que tu changes ton histoire malgré le fait que ton personnage soit inventé =)

tu as donc le choix de te faire valider et faire quelques rp qui ne seront peut-être pas achevés et attendre l'ouverture du prochain en sachant qu'il te faudra recommencer, ou bien t'engager (haha quel mot!) à t'inscrire sur le prochain Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ineru Kazumo - Kiri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Piri piri piri [comme Kiri]
» Cimetière de Kiri
» Darok, Jounin spécial de Kiri - Accepté
» Hôpital de Kiri
» Mairie de Kiri
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « LE DÉBUT DE L'HISTOIRE » :: Présentations et recensements :: Présentations-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit