AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

Un goût particulier pour la douleur et le sang [Eishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Amane Yukimura et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Suna



Messages : 29
Date d'inscription : 16/04/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 150


MessageSujet: Un goût particulier pour la douleur et le sang [Eishi]   Dim 25 Sep - 21:52

Enfin une mission de rang A ! Depuis le temps que je le désirais, depuis le temps que j’attendais ! A force je ramollissais avec quelques missions de types C fort ennuyant, la preuve j’avais peut-être laissé échapper un dangereux criminel il y a quelques jours.

Je m’étais laissée berner par de la fumée, me rabaissant à l’état d’une bleue, d’une pauvre donzelle écervelée et ne sachant pas distinguer son ennemi de ses amis.

Il fallait que je me remette dans le bain.
J’avais donc accepté cette nouvelle mission sans rechigner, le sourire aux lèvres malgré la difficulté de la tâche ou plutôt son côté odieux : Récolter des informations importantes d’un ninja. Quant aux moyens, tout semblait permis … Il fallait à tout prix avoir l’information, voilà tout ce qui comptait.
Cette mission sous-entendue donc une partie torture et interrogatoire serrée… je pourrais enfin pratiquer une activité que j’admire plus que tout notamment pour sa complexité, et transformer mon savoir en savoir-faire. D’ailleurs un ninja de Kiri devrait m’accompagner, étant apparemment doué dans cet art si raffiné et si cruel.

En effet cette mission mêlée à la fois Suna et Kiri, apparemment notre homme avait des informations intéressantes pour les deux factions. Enfin je ne me plaindrais pas, surtout si c’est le Kazekage qui me l’a ordonné ! Comment désobéir à cet homme à la fois charismatique et puissant ? Pour ma part, cela était inconcevable ! Il représentait le village et c’est ce même village qui m’avait recueilli et nourri. Je ne pourrais définitivement pas trahir qui que ce soit appartenant à Suna ! A moins que …. A moins qu’on me le demande pour une mission d’infiltration. Et là encore, cela me détruirait d’être si loin et détesté par le seul lieu que je considère comme mon foyer, mon âme, mon passé, mon présent et mon futur.

Plongée dans ces réflexions, j’attendais – carte métallique en main – l’arrivée de ce partenaire inconnu.
Oui j’avais remplacé mes vieilles cartes par des cartes métalliques, les rendant ainsi plus tranchant pour les quelques techniques que je faisais avec. Quoique je voudrais en développer un de ces jours, et à ce moment ce métal me serait grandement utile. Je devais m’améliorer et développer des techniques plus personnelles. Jusqu’à maintenant j’allais trop dans le copiage… faut réellement que je me remette en question, moi.

Je soupirais.
Je m’ennuyais un peu.

Afin de garder l’esprit au clair, j’évitais de commander un bon petit verre au barman, me contentant d’un thé pour me réchauffer après ma longue route dans Ame. Cette ville ne connaissait que la pluie et les vents glacés ! C’était le changement radical avec le sable chaud et le soleil de Suna…

- Dites, c'est pas monotone la vie ici ?

Je n'avais rien d'autre à faire que parler au barman finalement. Il continuait à servir, en m'ignorant royalement. Finalement c'est mon voisin qui me répondit à coup de phrases mielleuses et une haleine de chacal.

Las je préférais balayer la pièce du regard, me retournant dès que la clochette de l'entrée tintée, m'attendant à voir une tête familière ou du moins une tête chercheuse comme moi.
Je finis par me lever et me diriger vers une table de jeu ...

Il y avait déjà pas mal de gens et l'un semblait briller par rapport à ses partenaires qui montraient tous les signes du chagrins, de la déception ... la défaite en clair.
Je prends la place d'un des joueurs qui abandonna, le sourire aux lèvres, attendant avec impatiente de voir cette personne à l’œuvre.

- Je me permets de vous tenir compagnie le temps d'une partie rapide les gars.


En clair, j'ai à faire donc faisons vite ... je suis une femme très occupée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Kurayami Eishi et je suis un ninja.


avatar

— Administrateur —
♠ Le Psychopathe aux Cumulus Sanglants ♠




Messages : 226
Date d'inscription : 16/03/2011
Localisation : In the darkness... ♥



Fiche du Shinobi
Ryos: 180


MessageSujet: Re: Un goût particulier pour la douleur et le sang [Eishi]   Lun 26 Sep - 0:41




« I'm the sadistic dark angel ♥ »









« Have you ever felt Something evil ? »


L'Ennui. Ennemi fatal de tout homme vivant pour accomplir un chef-d'œuvre atteignant la perfection. Assis au bord de la falaise, une jambe flottant au-dessus du vide, l'autre fléchie, la plante de son pied entre sol et creux, il regardait d'un air vague l'horizon. Il pensait ne plus jamais s'ennuyer en intégrant Akatsuki, bien que ces prétentions furent bien plus grandes qu'être relayé au titre de simple membre de cette organisation. Eishi réfléchissait à cette guerre qui était sur le point d'arriver et qui pourtant n'arrivait pas. Cela le frustrait au plus haut point. Il désirait cette guerre, il voulait couvrir ses mains du sang d'innombrables shinobi durant celle ci mais elle ne faisait que se faire désirer, toujours plus, augmentant dangereusement la frustration du ténébreux personnage. Madara était d'un ennui profond, ce vieillard sénile fou de pouvoir et de domination... pauvre crétin centenaire, s'il savait ce qui l'attendait il ferait certainement moins l'ostentatoire avec ses nouveaux jouets, à savoir sa nouvelles pupilles et son nouveau monstre de foire contenant les sept bêtes à queues. Finalement, les seuls moment qu'il eut passé d'agréable furent ceux en la compagnie de son compagnon d'arme Izaya Neijiro. Hors de ces missions et escapades avec ce dernier, la vie à l'Akatsuki fut rébarbative. Il se surprit même à regretter le temps où il était ANBU de KiriGakure... Il n'imaginait d'ailleurs pas à quel point il trouverait amusant le fait de remettre ça...

La lune était à son apogée, seul croissant fin offrant une défaillante lumière à travers ses ténèbres dominantes. Eishi se sentait puissant entouré de toute cette obscurité, baignant dans son élément. Soudain vint à ses oreilles un dérangeant bruit qui mit un terme à ce silence si agréable. Mais ce son, qui était celui d'un déplacement relativement rapide, était peu habituel, comme s'il était amoindri... Le Kurayami connaissait bien cette façon de se mouvoir, c'était celle des forces d'élite de la brume. Il troqua son impassibilité contre un sourire amusé et excité. Était il chassé ? Cet ANBU était il là pour en découdre avec le membre de la tristement célèbre Akatsuki ? Visiblement pas car les déplacements ne semblaient pas se focaliser sur Eishi. C'était donc un ANBU en mission, car ceux ci ne quittaient le village que pour les missions. Le léger amusement se changeant en intérêt morbide étrange. Et si, pour le temps d'une mission, Eishi redevenait membre des forces d'élites de KiriGakure no Sato ? Dans une absence de bruit, il disparut, comme happé par les ténèbres. L'instant d'après, il faisait face au ninja masqué qui d'un geste brusque s'arrêta. Le brun à la peau mate huma une odeur particulière, qu'il savait reconnaitre depuis un certain temps et qu'il avait l'habitude de flairer : celle de la sueur coulant sur l'épiderme d'une personne stressée, angoissée, craintive, apeurée. Ce Kiri-jin avait donc vu les cumulus sanglant sur le manteau sombre malgré l'obscurité. L'ANBU ôta son masque violemment et alors que la lune éclaira légèrement les deux protagonistes, Eishi vit son visage déformé par une légère surprise face à ce visage, méconnaissable à cause de la haine intense qui l'habitait, qui lui était familier.

    Kurayami Eishi... Je vais te trucider ! Te faire payer ce que tu as fait aux autres !!


L'ANBU se déplaça vélocement dans le dos d'Eishi qui était encore étonné de revoir un visage familier, mais se reprit avec une rapidité effarante, tournant son visage à présent régi par un sourire machiavélique vers celui qui fut son compagnon. L'épée du ninja de Kiri s'abattit sur celle du shinobi de la Lune rouge, qui était sortie du néant.

    → Bonsoir Sosuke.

    Crève sale traitre !!


Le-dit Sosuke voulut se mouvoir pour tenter une nouvelle attaque, cependant il ne put pas, ses muscles étaient engourdis, comme assommés ou paralysés. Le sourire d'Eishi s'étira devant l'étonnement et la soudaine peur montante de son vis à vis. Il huma une nouvelle fois puis il chuchota, assez fort pour se faire entendre de son adversaire.

    → Tu sens ça ? C'est ta peur.

    Merde ! Qu'est ce qu'il se passe avec mes muscles ?!!

    → Bonne nuit, Sosuke.


La lame noire fut recouverte de sang après avoir transpercé le cœur de l'ANBU aux yeux écarquillés dans lesquels on pouvait voir la vie s'éteindre. Eishi se mit à rire doucement, un rire malsain, puis il éjecta le cadavre de Sosuke au loin d'un mouvement circulaire du bras. Cependant, deux choses tombèrent au sol : le corps inerte du Kiri-jin et un rouleau, tombé de la poche du membre des forces spéciales du brouillard prévue à cet effet. Le Kurayami marcha gaiment jusqu'à celle ci pour découvrir que c'était un ordre de mission.

Mission de rang A a écrit:
“ Membre de l'ANBU de Kiri, Sosuke, vous devez aller à Ame rencontrer un ninja de Suna, notre allier, pour trouver un homme qui détient des informations sur nos deux patries et lui extraire tout ce qu'il sait ainsi que ce qu'il a révélé par n'importe quel moyen. Bonne chance.”

Et si, pour le temps de cette mission, Eishi redevenait membre des forces d'élites de KiriGakure no Sato ?
...

Habillé à présent de sa tenue non-Akatsukienne, à savoir haut à manches courtes noir sobre, bas et chaussures ninja du même coloris ressemblant grandement à ceux que possèdent les ANBUs, l'ex-membre des forces d'élites de Kiri se mit en route vers Ame pour accomplir cette amusante mission, par ennui. Il espérait avoir un compagnon de mission intéressant, car dans le cas échéant il lui ôterait le cœur de la poitrine. Une étrange coïncidence que la mission se déroule à Ame et que la rencontre entre les deux ninjas se fassent dans le “Ten'Shi Bar” car justement, Eishi était un habitué et se faisait justement passé pour Sosuke la bas. Pourquoi ? Parce que ce prénom était celui qui sonnait le mieux. Que voulez vous, matérialiste un jour, matérialiste toujours. Il parcourut donc rapidement le pays du feu et ses vastes forêts pour arriver, plus rapidement que prévu, au tristement célèbre village de la pluie. Les gardiens savaient qui il était et le laissèrent rentrer alors que la pluie qui régissait ses lieux lui tombait inlassablement dessus. Marchant tranquillement sous l'averse, il se dirigeait d'un pas joyeux vers le bar des anges, intrigué par la suite des évènements. Il aimait le village d'Ame, presque autant que Kiri car son histoire était tâché de sang et son ciel en permanence couvert, empêchant la lumière de pénétrer pleinement.

Après un petit moment, il arriva à sa destination, vers laquelle il avait marché machinalement, habitué à faire ce chemin. Il entra lentement, balayant la salle de ses pupilles ambrées puis se dirigea vers le comptoir. Le barman le reconnut et entama les banalités, auxquelles Eishi répondit simplement, le sourire aux lèvres. Comme d'habitude, il lui servit un whisky sec, sans glace. Le Nuke-nin de rang S le prit puis l'entama lentement, puis se dirigea vers la table de poker, où il avait l'habitude de dépouiller tout les joueurs s'y étant installés. Et, sans surprise, c'est ce qui se passa de nouveau. Le membre de l'organisation ennemie du monde vida ses adversaires de leurs argents aisément, jusqu'à ce qu'une jeune femme, qu'il avait vu en entrant, qui semblait attendre quelque chose ou quelqu'un, vint s'assoir à la place d'un miséreux venant de partir en jurant. Elle n'était clairement pas du coin, et si son physique, son allure, son caractère et le fait qu'il ne l'ai jamais vu ne suffisait pas, elle buvait un thé dans un bar. Était ce elle le shinobi envoyé par Suna ? Eishi aurait pu avoir des préjugés mais ceux ci se seraient rapidement effacés contre un atout majeur : elle était intéressée par les jeux de cartes, ce qui faisait d'elle quelqu'un de tout de suite plus intéressant. La partie débuta et elle gagna la première manche, laissant s'échapper un petit rire des lèvres du Kurayami. La seconde fut pour lui, puis se continua une sorte de défi entre les deux qui échangeaient à chaque nouvelles parties défaites contre victoires. Puis, sur une victoire du brun, il se leva, pris son verre à présent vide, puis pria à la jeune femme de le rejoindre au bar, lui susurrant dans l'oreille en passant vélocement avant d'aller se faire resservir au bar. Une fois qu'elle fut face à lui, il but une gorgée de son breuvage avant de placer entre ses lèvres une cigarette qu'il alluma pour expirer la fumée sur le côté, évitant que le gaz grisâtre n'atteignent la jeune femme. Il planta ses mirettes dorées dans celle de celle qu'il soupçonnait être la Suna-jin puis éleva la voix d'un ton calme, cependant avec un petit sourire sadique caché au coin de ses lèvres.

    → Tout d'abord, bonsoir mademoiselle. Je suis Sosuke, l'ANBU de KiriGakure no Sato. Je présume que vous êtes l'envoyée de SunaGakure, n'est ce pas ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Amane Yukimura et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Suna



Messages : 29
Date d'inscription : 16/04/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 150


MessageSujet: Re: Un goût particulier pour la douleur et le sang [Eishi]   Dim 9 Oct - 21:45

Certains prétendent que je manque de féminité, d’autres disent que je suis plutôt originale, d’autres encore s’étonnent que je sois une ninja fidèle. Selon la mentalité générale, l’amour du sang et de la violence n’est pas compatible avec le dévouement et le plaisir de servir un village comme il se doit.
Or je dirais que oui, c’est tout à fait compatible et je dirais même que c’est une joie extrême, bien plus existante que si j’étais dans le camp « ennemi ».

C’était tordu de formuler ainsi, mais à travers le corps de ces criminels, ces rébus de la société comme j’aimais les nommer, je me vengeais des meurtriers de mes parents, de mon village, ceux qui ont détruit mon passé en l’espace d’une nuit. J’aimais savoir qu’à travers les cris de douleur de ces idiots, je vengeais des enfants qui se sentent frustrés de ne pas avoir été plus puissant et plus fort pour protéger ses proches ou ses amis.

Voilà ma motivation, voilà la source même de cette passion de la torture : La vengeance. Une vengeance que je n’arriverais jamais à accomplir car les vandales qui ont saccagé mon village étaient « porté-disparus » disons. On n’avait rien gardé de cette nuit … Des dizaines de gens assassinés sans qu’on n’en sache rien ailleurs. Pitoyable.

Je réfléchissais donc et c’était mauvais. Je ne devais pas me ressasser des événements passés en pleine mission. Malheureusement je ne pouvais pas me risquer de boire au risque de rater bêtement cette leçon. Sérieusement, quelle honte j’aurais si je disais au Kazekage que j’ai raté cette importante mission parce que j’avais trop bu !

Je déviais donc ces sombres et inquiétantes, ou plutôt rageante, souvenirs vers la partie qui se jouait. J’avoue que cet homme était doué et j’avais beaucoup de mal à déchiffrer ses traits, ses expressions. Quant à ses yeux, ils restaient aussi impassibles que son visage : On ne pouvait rien lire, donc rien savoir. C’était inquiétant et hypnotisant à la fois. En effet on gardait inconsciemment les yeux rivés sur ces traits-là, attendant avec une impatiente difficilement dissimulée, le moindre changement.

Et il gagna.

Je devais réellement être maudite aux jeux ces temps-ci pour perdre autant. J’allais donc désespérer dans mon coin lorsque l’heureux gagnant me demanda gentiment de le rejoindre au bar. Pourquoi le suivrais-je ? Eh bien la réponse était claire : Soit c’était mon homme soit un simple don juan qui voudrait bien tester ses talents de dragueur sur moi.
En conclusion, je ne perdrais rien à le suivre.

Comme il fallait s’en douter, c’était mon partenaire de mission.

- Amane Yukimura, de Suna effectivement. Enchanté Sosuke.

Comment allais-je lui dire gentiment que j’avais hâte de démarrer la mission sans paraître malpolie ?

- Voulez-vous rester ici plus longtemps ou préférez-vous partir ?


Au moment où je lui posais cette question, la porte s’ouvrit à nouveau et laissa place à notre cible. Etait-ce un coup de pouce du destin ? Une chance ? Ou alors était-ce prévu par ce ninja ?

- Il semblerait que j’ai ma réponse. Croyez-vous qu’il restera là longtemps ? Ou allons-nous le faire bouger nous-même ?

Normalement son partenaire était plus expérimenté qu’elle d’après le peu d’informations qu’on a voulu lui donner. Il est donc normal qu’elle lui pose des questions.

- J’avoue qu’attendre longtemps me déplairait.

Je ne voulais pas attendre que monsieur se saoule bien ! Je voulais une effusion de sang et un orchestre de cris au plus vite !

- De plus, quel plaisir tirais-je à interroger un homme bourré ? Il vaut mieux qu’il soit conscient de tout ce qui lui arrive…

Je sous-entendais donc clairement que je ne comptais pas faire dans la dentelle avec cet homme. J’ai pas accepté cette mission pour porter le thé à la cible, être agréable avec lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis un ninja.












MessageSujet: Re: Un goût particulier pour la douleur et le sang [Eishi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un goût particulier pour la douleur et le sang [Eishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» JH dans la dèche, cherche JF ou JH ayant des dons de créations graphiques, aimant les balades au clair de lune, observer le coucher du soleil et ayant un attrait particulier pour les BA
» Pour une lampée de sang... (rp mission) [Terminé]
» Garde du corps particulier cherche employeur aisé.
» La douleur s'efface [PM] [ avec Faith]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « LE MONDE DES SHINOBIS » :: Reste du Monde :: Ame-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit