AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

[Event] Rassemblement de tous les ninjas de Suna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Sabaku no Gaara et je suis un ninja.


avatar

Modérateur & Kazekage



Messages : 107
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 25



Fiche du Shinobi
Ryos: 220


MessageSujet: [Event] Rassemblement de tous les ninjas de Suna   Sam 16 Avr - 21:19

Le Kazekage était assis sur sa chaise et contemplait le mur en face de lui tout en songeant à la mauvaise posture dans laquelle son village était. Presque tous les yeux du monde shinobi étaient rivés sur eux à cause de la façon dont ils avaient été manipulés pitoyablement par un des Sanins légendaires. Il sortit une carte du monde et la scruta pendant de longues minutes. Il cherchait la route la plus sécuritaire à prendre pour se rendre au village de Kumo. Ils n'avaient pas d'autres choix que de s'y présenter, sans quoi tous les autres villages cachés les percevraient comme des ennemis ou des alliés de l'Akatsuki. Leur vision pouvait être rapidement embrouillée par la peur, que dire de plus ? Mais on ne pouvait pas les blâmer. Gaara était, lui aussi, extrêmement prudent lors de ses décisions. Après tout, la vie de tous ces ninjas reposaient sur ses épaules, ils avaient besoin de lui. Il sortit un rapport sur les relations entre son village et les autres villages.

Pour l'instant, il y avait Kiri et Konoha qui semblaient ne pas vraiment poser de jugement trop sévère sur eux. Passer par Konoha ou par Kiri serait une bonne idée, quoiqu'il serait plus judicieux de passer autour des villages cachés pour arriver à Kumo, même s'ils avaient des chances de tomber sur des membres de l'Akatsuki ou une de leur bases. Dans tous les cas, il fallait prendre un risque, chose que Gaara n'aimait pas, surtout lorsque les vies de plusieurs ninjas innocents en dépendaient. Il ferma les yeux pendant quelques secondes, puis les ouvrit à nouveau. Il ramassa sa gourde et les affaires qu'il avait besoin, comme il avait dit à ses shinobis il y avait un moment déjà. Ils partaient du pays pendant un certain moment et ne reviendraient pas pour aller chercher une ou deux choses plus ou moins importantes alors il fallait les prendre maintenant. Il se creusa les méninges pour savoir s'il avait oublié quelque chose, mais il n'avait rien omis. Il posa doucement sa main sur l'inscription marquée sur son front, tout en se remémorant des choses qui l'avaient hantées, des choses dont il voulait à présent isoler du village. La balle avait jadis été dans l'enceinte de leurs murs, mais aujourd'hui il tenait à la garder dans le camp adverse. L'homme ne voulait pas voir une once de haine à Suna, il ne tenait pas à voir ses frères d'armes souffrir autant qu'il avait souffert.

Gaara se mit à marcher vers l'extérieur de son bureau, plus précisément sur le toit de l'immeuble. Ses yeux de couleur émeraude scrutaient l'horizon. Tous ses shinobis se tenaient fièrement debout devant lui, prêts à recevoir des explications sur ce qui allait se passer à présent. Ils croyaient tous en lui, ils avaient foi en leur chef. Suna avait besoin d'un leader qui savait diriger les rangs de son village. Il regarda dans les rangs et constata que tout le monde était présent. Il commença alors son discours d'une voix forte et compréhensible, de sorte à ce qu'on puisse entendre sa voix. Une chose était sûre, l'émotion transmise par les paroles du Sabaku étaient palpables, il était excellent lorsqu'il fallait réciter un discours car il pouvait transmettre la force et l'espoir ainsi que des émotions variées aux shinobis et Kunoichis. Tout comme la volonté du feu, à Suna, la volonté, la foi, le courage et la détermination étaient transmis de générations en générations. Il commença à parler pour dévoiler à tout le village les évènements imminents qui affecteraient le village du sable. Ses cheveux marron furent balayés par le vent, alors que plusieurs grains se sables furent soulevés. Tous ces éléments donnaient à Gaara un air encore plus sérieux, un air qui ferait que, même s'il racontait une blague, les gens la prendrait au sérieux. Le contexte était parfait pour réciter son discours nostalgique. Il afficha un léger sourire en pensant à Temari et Kankuro, les personnes qui comptaient le plus pour lui, puis il commença.

"Bonjour, chers shinobis de Suna. Comme j'ai annoncé il y a peu de temps, la guerre est imminente, ce n'était plus qu'une question de temps avant que nous aillions à nous battre. Aujourd'hui, le temps presse et celui que nous avons avant de devoir dégainer nos armes n'est qu'éphémère. Malgré tout ça, une alliance se formera peut-être entre les cinq grandes nations. Nous pourrons ainsi devenir plus puissants et avoir une meilleure force de frappe. Hélas, cette idée est encore très floue et vague car plusieurs personnes nous regardent de haut et ne nous font pas confiance à cause de nos erreurs passées. Mais nous n'allons pas laisser leur jugement s'abattre sur nous. Les quatre autres pays apprendront à nous connaître et verront que nous voulons en finir une bonne fois pour toutes avec l'Akatsuki. Vous avez tous la volonté et le courage pour leur montrer qu'ils avaient tort. C'est pourquoi, pour renfoncer les liens entre nos villages, nous irons nous installer à Kumo avec les quatre autres nations pour une durée indéterminée. Nul ne sait quand nous rentrerons à Suna et nul ne sait qui nous verrons et qui sera défunt, mais tous nos confrères resteront dans nos cœurs pendant que nous combattrons. Ce combat sera le combat qui fera de ce monde un monde beaucoup plus paisible, un monde où personne n'aura à craindre que l'Akatsuki mène un assaut qui annexera leur village. C'est pourquoi nous nous battrons non seulement pour nos frères, nos sœurs, nos amis, nos proches, mais aussi pour ceux qui se sont battus pour en arriver là, ceux qui ont fondé le village, ceux qui ont aujourd'hui foi en nous, nous nous battons pour le monde entier. Je veux que vous sachiez que vous serez vous avec moi, dans mon cœur, même si j'allais jusqu'à mourir pour cette cause, vous me conférez tous la puissance nécessaire pour survivre à ce conflit. Mettons-nous en route ! À Kumo, vous recevrez une formation de divers Juunins, ainsi que moi, si j'ai du temps libre pendant les préparatifs pour la guerre. Voilà, c'est tout ce que j'avais à dire, merci de votre attention. Nous pouvons maintenant partir en direction du village de la foudre.


Gaara disparut, puis réapparut en déplacement instantané devant ses shinobis. C'est ainsi qu'il mena la marche pour le village désigné pour être l'hôte des quatre autres pendant une durée de temps indéfinie. Le village manquerait sûrement au jeune homme, s'il avait le temps pour s'ennuyer de quelque chose. Il avait aussi envoyé un hibou pour prévenir Kiina de suivre les forces de Konoha jusqu'à Kumo puisqu'elle y était partie et de lui faire son rapport de mission lorsqu'ils se reverraient. Il était soulagé de savoir que ses shinobis et Kunoichis étaient sains et saufs et qu'ils étaient prêts à se battre pour instaurer une paix permanente, du moins, il espérait. La paix n'était pas si facile à acquérir, après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Amane Yukimura et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Suna



Messages : 29
Date d'inscription : 16/04/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 150


MessageSujet: Re: [Event] Rassemblement de tous les ninjas de Suna   Dim 17 Avr - 20:00

Aujourd’hui était un grand jour : Elle quittait Suna pour rejoindre Kumo aux côtés du Kazekage. Autant dire qu’elle était nerveuse, anxieuse et lançait sans cesse des coups d’œil à la montre. Elle n’avait pas à être en retard au rendez vous, c’était un accident à exclure. Elle ne devait pas rater un mot de Gaara et arriver comme une crétine en plein milieu de la conversation. Ce serait impolie et elle tâcherait tout son parcours impeccable ! De plus une arme efficace se devait d’être là lorsque son maître en avait besoin, ainsi elle avait pour devoir d’obéir et d’être à la disponibilité de Gaara à tout instant de sa vie. 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7… si elle le pouvait.

Elle se disait qu’elle devait arrêter de jeter des coups d’œil à la montre et se concentrer à la partie qui se déroulait sur une des tables de jeu entre plusieurs individus, mais même si ses yeux ne s’attardaient plus sur ces aiguilles, ils se dirigeaient vers le sac comme pour déchiffrer tout le contenu. Elle avait mis des vêtements, des sous vêtements, des parchemins, des potions et diverses herbes pour une éventuelle concoction de poison ainsi que deux paquets de jeu de carte et sa flûte favorite. Sa jambe bougea légèrement, comme prise d’un tic, pour assurer sa propriétaire que l’étui de shuriken était rempli, signalant cette affirmation en faisant entendre le tintement des métaux. Cette partie vérifiée pour la énième fois dans la journée, sa main se dirigea vers une des ses poches pour vérifier qu’un autre paquet de carte s’y trouvait. Bon sang, d’ordinaire elle n’était pas si inquiète. Deux vérifications suffisaient or aujourd’hui elle devait répéter ces gestes une vingtaine. Etait-ce parce qu’elle allait voyager avec plusieurs shinobis expérimentés et le Kazekage ? Ou était-ce parce qu’ils se trouvaient –tous sans exception- à l’aube d’une nouvelle ère, un nouveau chapitre pour le monde ninja ? Peut-être la peur d’un futur flou et inconnu combiné à l’honneur de combattre auprès de ces valeureux combattants étaient la cause d’une telle préoccupation matérielle ? Elle n’en savait rien et ne voulait pas réfléchir, s’encombrer inutilement l’esprit de questions et d’hypothèses farfelues qui ne l’aideraient pas aller loin. Il fallait qu’elle garde l’esprit clair et serein, autrement le temps ne passera pas et elle sera plus une loque qu’autre chose. En effet avec peu de concentration, nous sommes moins vigilants au danger ET elle était dans l’obligation d’être vigilante, tous ses sens aux aguets.

L’horloge disposée dans le casino sonna. Il était l’heure pour elle. Les joueurs disposés dans le casino, qui la connaissaient et qui savaient qu’elle allait partir pour une durée indéterminée s’arrêtèrent de jouer et la fixèrent. Elle prit son sac et se dirigea vers la porte d’un pas nonchalant, levant la main en signe d’adieu. D’habitue elle leur disait « a plus tard les gars » d’un ton enjoué et assurée mais cette fois elle était silencieuse et son départ se faisait en toute discrétion. Bourrue, ils ne s’attardèrent à ce changement imperceptible et continuèrent leur partie. Elle était ninja donc soit elle revenait soit elle mourrait. C’était la loi. De plus beaucoup n’avaient plus à penser à Miss Pomme : Elle avait payé toutes ses dettes. Apparemment elle a enchaîné les missions et économisé pour ne plus avoir un sous à payer pour son retour… ou laisser derrière elle. Une fois qu’elle disparut de leur vision, de l’établissement, ils l’oublièrent. C’était la nature humaine… ne se souciait que de son intérêt personnel.

Silencieusement elle s’avança dans les rues de Suna et respira profondément de temps en temps. C’était toujours ainsi dès qu’elle devait s’éloigner d’ici. Ces habitations brune-beiges, ces habitants, ces rires d’enfants et ce casino… tout allait lui manquer horriblement. Pourquoi devenait-elle si nostalgique dès la veille du départ ?
Décidément tout allait lui manquer. Tout d’abord le coucher du soleil… le spectacle était tout simplement époustouflante, indescriptible, lorsque les rayons du soleil couchant touchaient le sable fin du désert. La faible lumière s’y reflétait et donnait un paysage pittoresque, digne d’être peint. Où qu’elle aille, jamais elle n’a vu un couché du soleil comparable à celui de Suna. Nulle part ailleurs !

Elle arriva tranquillement au point de rendez vous et quelques ninjas étaient déjà présents. Elle s’en approcha et regretta aussitôt. Ils parlaient de famille, d’enfants, de cadeaux et lettres à envoyer… elle se sentait légèrement exclue. En effet elle n’avait personne à qui adresser ses peurs ou encore des présents, certes il y avait des amis mais ces derniers avaient également leur limite. De plus l’ami d’aujourd’hui pouvait devenir l’ennemi de demain ainsi elle ne pouvait pas se mettre à nue et tout avouer au premier qui se prétendait être « son ami ».

Gaara finit par apparaître sur le toit de l’immeuble et fit un discours honorable où tout était explicite et non implicite. Chacun savait maintenant, clairement, à quoi ils devaient s’attendre. Loin d’avoir peur Amane se sentait excitée, oubliant son malaise de tout à l’heure. Il allait y avoir de l’action, elle allait rencontrer des Jonins puissants en « ami » et non en « ennemi » et donc elle allait pouvoir apprendre de nouvelles techniques voire enrichir ses techniques de raiton –si pauvre dans son répertoire pour l’instant- et surtout, elle allait défendre son pays. Que demander plus ? Pour Amane, tout touchait presque la perfection… bien évidemment le rêve risquait de laisser place au cauchemar avec des combats… bah, ce n’est pas grâce. Après tout ces bizarreries du cerveau humain sont devenues son quotidien.

Gaara descendit de son perchoir –ou plutôt se téléporta- pour se retrouver à la tête du groupe, s’imposa naturellement en leader et meneur de ce troupeau. Amane s’approcha, inconsciemment, comme attiré par cet aura puissant. Décidément il avait l’étoffe d’un chef et elle ne laissera personne l’insulter ou encore le tuer si facilement. Le roi se devait d’être debout et être protégé dans un échiquier. Elle n’était qu’un pion pour le servir, quitte à y laisser sa vie.

Elle entendit un cri de chœur s’élevait. Aussitôt l’anxiété des uns, l’assurance des autres, l’indifférence… tout disparut pour un même sentiment, une même union. Amane se sentait dans ce groupe, comme un membre d’une famille… oui elle n’hésitera pas à protéger tous ces gens et fera tout pour que la population soit fière d’eux, sache qu’ils ne sont pas sans défense.

A ses côtés se trouvaient une personne et sans chercher à savoir qui c’est, elle se décida à lui parler.

- Décidément… on peut dire que c’est ca avoir de la prestance et de l’autorité. T’as vu cet enthousiasme ?

Hs: Celui qui veut peut me répondre ou ne pas répondre, à votre guise^^. Autrement j'espère que ma réponse vous convient.


Dernière édition par Amane Yukimura le Lun 18 Avr - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Oruku Kato et je suis un ninja.


avatar

Gennin de Suna



Messages : 17
Date d'inscription : 05/04/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 140


MessageSujet: Re: [Event] Rassemblement de tous les ninjas de Suna   Dim 17 Avr - 20:59

    Kato quittait aujourd'hui son village natal afin dans rejoindre un autre, celui de Kuma. Il n'était pas nerveux ou indéterminé, mais prêt à faire tout ce qu'il faut pour mener à bien ce qu'il devra faire par la suite. Et pour faire y être préparé bien comme il faut, Kato avait préparé toute ses affaires le jour même où il su quel jour il devait partir. Le reste du temps, il en profitait pour se perfectionner dans ses techniques de Taïjutsu qu'il a apprit lorsqu'il se trouvait à l'académie. Il n'en connaissait pas tout un rayon comme ses senseï, mais il fera de son mieux avec le peu qu'il sait. Comme à son habitude à peine avait-il commencer l'entraînement qu'il en perdit déjà la notion du temps à tel point qu'il s'entraînait jusqu'au matin du jour J.

    Kato était exténué et était prêt à s'endormir, mais lorsque son père le trouva en lui disant qu'il se prépare afin de ne pas être en retard au porte, Kato se retient de s'endormir pour aller au source chaude afin d'être au moins propre et dispo. Il chancelait en marchant, mais il arrivait quand même à marcher droit bien qu'il se trouvait être extrêmement fatigué de part son entraînement et son manque de sommeil. Néanmoins, il devait le supporter pendant quelques temps encore en espérant pouvoir dormir ne serait-ce qu'un peu pendant le voyage, sinon il risque de s'écrouler de fatigue.

    Kato arrivait difficilement aux sources chaudes, mais il fini par être devant l'entrée. Il reprit alors courage en pensant à ce qu'il l'attendait à l'intérieur et il y entra en payant la personne se trouvant à l'accueil. Le montant payé, Kato entra enfin dans l'onsen où il déliait tout ses muscles en se détendant ne serait-ce qu'un peu, car il ne pouvait s'endormir à cet endroit. Il regardait pour rester éveillé, le complexe de l'onsen et ses structures fait uniquement avec des choses naturelles. Cela était difficile pour lui de bien tout visualiser et il ne restait qu'une petite demi-heure dans l'onsen, après quoi il sortait en se rhabillant et en prenant ses affaires qu'il avait préparé.

    Kato s'empressait alors de partir vers la grande porte où tout les shinobis de Suna étaient conviés par le Kazekage lui-même. Kato n'était pas le premier arrivé ni le dernier ce qui le soulageait un peu. Kato constatait alors que le bain prit vite fait l'avait un peu revigorifier, le soulageant un peu de la fatigue accru qu'il avait encore en lui. Cela n'enlevait pas son manque de sommeil, mais cela permettait au moins de moins la ressentir. Le kazekage parlait alors. Ce qu'il disait était de loin assez franc et honnête, lui permettant de savoir à quoi s'attendre au moins. De plus Gaara-senpaï avait une certaine prestance que Kato lui enviait un peu, mais bon, après tout il n'était pas le Kazekage pour rien. Une personne se trouvant à ses côtés pensait la même chose et le disait tout haut, faisant un peu sourire Kato qui lui répondait malgré le fait qu'il n'appréciait pas trop parler.

    - En effet, il a le don de se faire respecter par ses compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Kaishin Issa et je suis un ninja.



Chunnin de Suna



Messages : 10
Date d'inscription : 17/04/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 150


MessageSujet: Re: [Event] Rassemblement de tous les ninjas de Suna   Mer 20 Avr - 21:35








.

PARTIR ?

.



    Issa dormait paisiblement, jusqu'à ce qu'un oiseau eut la bonne idée d'exprimer son concert musical. Le Chunnin se réveillait en grognant, les yeux toujours clôturer, cherchant à l'aveuglette sa sacoche. Quand enfin il la trouvait à proximité de son lit il prit un shuriken et les yeux toujours fermés, balançait l'étoile meurtrière sur le volatile criard. Heureusement pour ce dernier, Issa était encore amorphe, il eut le temps de s'envoler vers le ciel nuageux, sans aucune nébulosité. Un quart d'heure plus tard, il déniait enfin à se lever.

    Les cheveux dans tous les sens, les traits tendus, il se dirigeait vers la salle de bains pour prendre une douche tiède. Quelques minutes plus tard, il en sortait frais et dispos. Il distinguait le "chant" du corbeau, il s'embrumait. Il aurait pu passer une grasse matinée, si ce moineau n'avait pas choisi de gazouiller ce matin... C'est à ce moment qu'il se rendit compte qu'il avait laissé son shuriken sur le tronc. Il sortait en trombe arrivé dans la rue, inspectait du regard le moindre branchage du moindre végétal. Par chance, il découvrit son projectile très rapidement. Il se trouvait cependant sur l'une des branches les plus hautes du peu de végétaux présent.

    Issa décidait de ne pas utiliser le kinobori, mais d'escalader l'arbre de manière habituelle. S'accrochant à la première branche, il s'élançait, rejaillissant littéralement sur tous les appuis qu'il pouvait repérer. Il atteignait rapidement le sommet de l'arbre et déracinait son shuriken du tronc. Il s'apprêtait à redescendre, mais il n'en eut pas la nécessité. La fine branche sur laquelle il se trouvait s'en chargea pour lui, craquant sous sa masse. Ce qui lui sauva probablement de la chute, c'est d'avoir réagit d'un réflexe désespéré à une autre branche, plus solide cette fois. Le coeur battant à tout rompre, une main tenant fermement le shuriken, l'autre agrippée à la branche solide, il restait quelques secondes en suspension. Puis, très lentement, il se hissait sur sa prise et s'assit contre le tronc pour se remettre de ses émotions. En face une masse de gens se dirigeait vers les portes du Village.

    * Ah.. un Rassemblement? On ne me dit jamais rien à moi.*

    Il se relevait et regardait en dessous de lui. Doucement et calmement, il descendit de son perchoir. Longeant les murs ensablés de suna, Issa accourait dans la foule, avide de savoir.
    Le Kazekage tenait un discours de la plus haute importance. Le départ imminent vers Kumo.
    Issa n'avait entendu que cela, il ne connaissait en aucun cas les raisons étant donné qu'il arriva à la fin du discours.

    Personnellement, je n'ai en aucune envie d'aller à Kumo. Les "Kumonite" sont sacrément ringard.Enfin bon.

    Un silence d'église pesé sur la foule.

    Euh.. excusez moi...



    " Il faut toujours faire preuve de discernement "


    Hebergement gratuit d image et photo








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Kimary et je suis un ninja.


avatar

Gennin de Suna



Messages : 21
Date d'inscription : 20/04/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 190


MessageSujet: Re: [Event] Rassemblement de tous les ninjas de Suna   Jeu 21 Avr - 17:34

*Ça y est, ça commence ! Le grand jour arrive ! C’est aujourd’hui que tous les ninjas de Suna doivent prendre la route. C’est bien beau tout ça, mais pourquoi nous n’avons pas le droit de donner notre avis nous ? Nous qui sommes si bien à Suna. Le pire dans tout cela ? On va se refugié à Kumo avant une guerre certaine. Quel manque de chance ! Et dire que je ne suis que genin et que je dois me retrouver au milieu de tout cela pfff.*

C’est avec beaucoup de difficultés que je passais de la position couché à la position assise, mais quelle ennuie de devoir sortir de son lit pour rien, ou presque rien. Croyez-moi, ce n’est pas toujours facile de se lever. A l’aide de mes mains, je me frottais brièvement les yeux afin de les aider à s’ouvrir mais étrangement j’avais encore l’impression que mes paupières pesaient trois tonnes et demi. Un petit bâillement pris la suite puis, dans un élan de courage, je réussis à me lever et tenir droite sur mes deux jambes. Direction la salle de bain. Quoi de mieux pour se réveiller qu’une bonne douche bien chaude ? Moi je ne pense pas pourvoir trouver mieux personnellement. Une demi-heure encore à me faire couler l’eau dessus après m’être savonné, bravo Kimary ! Vite, Vite, Vite, on s’habille, on a pas toute la journée non plus.

Machinalement, mes yeux se posèrent sur l’horloge situer juste au dessus de la porte de la salle de bain, par chance il me restait encore un peu de temps. Direction la salle vide de la maison. La salle vide ? C’est la ou je range mon foutoir en réalité. Pour commencer, la commode du fond, l’endroit où je range le grand nœud marron s’associant à ma tenue vestimentaire. D’ailleurs en parlant de ce nœud, je le pris rapidement et me l’accrochais au pantalon. Se dernier prend exactement la largeur de mon postérieur et descend environ à mi-cuisses. Au dessus de cette même commode se trouvais ma pochette ninja que je rempli rapidement de shuriken, kunai, et autres parchemins explosif. Aurais-je réellement besoin de tout cela ? Très bonne question. Pas une minute à perdre. Je l’accrochais sur le derrière de mon pantalon, caché par le nœud déjà en place.

Étape suivant, mon petit sac. Commode de droite cette fois-ci. Vêtement, sous-vêtement, quelques parchemins, une petite boite vide et des chaussures. Mon sac était prêt lui aussi. Une nouvelle fois, mon regard se tournait vers une des horloges et la, oups, il me faut me dépêcher de partir si je ne veux pas louper le début du discours de maitre kazekage. D’un geste loin d’être sensuel, je me remuais le postérieur. La pochette était pleine et tenais bien, pas trop de soucis pour le moment. Je mis mon sac sur mon dos puis quittais la maison. Une fois devant la porte, je me tournais et regardais une dernière fois la maison, reviendras, reviendras pas, une question à laquelle je n’ai malheureusement pas de réponse. Avant de quitter ce lieux, je me baissais rapidement, pris ma boite vide et la rempli de sable. Pourquoi ? Je ne sais pas, peut-être une façon de me rappeler que je vais là-bas pour le village, qu’il me faudra défendre Suna et que l’on y va en famille. Suna c’est un peu comme une grande famille, on part ensemble, on accomplira tous la même chose, et on rentrera ensemble !

Boite bien fermé, remise dans le sac bien coincé entre mes deux chaussures. Je marcherai pieds nus aujourd’hui, je veux profiter une dernière fois de ce sable que je ne reverrais peut-être pas ! Asses vite j’arrivais en plein centre ville, au milieu de la foule. Par chance, n’étant ni grande ni épaisse je me faufilais facilement au milieu de toutes ses personnes qui attendais bien sagement le discours du kazekage. Je n’eu pas trop de mal à atteindre le premier rang. En regardant bien, tout le monde se connais. Des amis, des familles, beaucoup se parlent beaucoup imagine des choses, certains même pensent ne pas pouvoir revenir. Nous sommes tous réunis et déjà des personnes s’inquiètent, quelle catastrophe ! Rapidement, Gaara, le kazekage fit son apparition sur le toit devant nous et tout le monde leva la tête comme un seul homme. La haut, le kazekage, l’homme en qui moi comme beaucoup fondions beaucoup d’espoir. Si il y en a un qui peut nous ramener vivant, c’est surement lui. Puis il fit son long discours, tous l’écoutions avec beaucoup d’attention et moi la première. A la fin, je serrais machinalement mes deux poings.

*Ça y est, ça va commencer ! J’ai beau n’être qu’une genin, je ne serais pas considérer comme le fardeau, vous verrez, je vous surprendrais tous ! Je ne suis pas sortie comme la meilleure de ma session à l’académie pour rien ! On leurs montreras à tous ceux qui ne nous font pas confiance que Suna à l’une des plus grandes puissances si ce n’est la plus grande ! Ils verront !*

Puis une fille sur ma droite, facilement reconnaissable du fait qu’elle ai les cheveux vert, me sortie de mes penser. Je remontais une main sur la fleur habillant mon collier et l’autre sur mon bandeau accroché à ma jambe gauche.

*Je pense que j’ai des choses à prouver cette fois ci !*

Avec un sourire, je tournais la tête vers la fille aux cheveux vert

« Effectivement, vous avez raison ! Arrivez à transmettre son enthousiasme dans un moment comme celui-ci ce n’est pas donné à tout le monde ! »

Le kazekage, d’un déplacement éclair, fini par descendre de son perchoir afin d’arriver devant nous. C’est le moment, nous partons enfin pour le village de Kumo. De mon sac je sorti mes chaussures et les enfilais avant même de commencer à partir. Quand on ne sais pas ou l’on va, mieux vaut être prévoyante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-no-seken.forumactif.org/


Je m'appelle Sabaku no Temari et je suis un ninja.


avatar

» Ambassadrice du Sable ~
» Jônin de Suna
» Administratrice



Messages : 272
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 26
Localisation : Je me baigne dans une oasis paumée dans le désert qui entoure Suna



Fiche du Shinobi
Ryos: 179


MessageSujet: Re: [Event] Rassemblement de tous les ninjas de Suna   Jeu 21 Avr - 21:45

" Bonjour, chers shinobis de Suna. Comme j'ai annoncé il y a peu de temps, la guerre est imminente, ce n'était plus qu'une question de temps avant que nous aillions à nous battre. Aujourd'hui, le temps presse et celui que nous avons avant de devoir dégainer nos armes n'est qu'éphémère. Malgré tout ça, une alliance se formera peut-être entre les cinq grandes nations. Nous pourrons ainsi devenir plus puissants et avoir une meilleure force de frappe. Hélas, cette idée est encore très floue et vague car plusieurs personnes nous regardent de haut et ne nous font pas confiance à cause de nos erreurs passées. Mais nous n'allons pas laisser leur jugement s'abattre sur nous. Les quatre autres pays apprendront à nous connaître et verront que nous voulons en finir une bonne fois pour toutes avec l'Akatsuki. Vous avez tous la volonté et le courage pour leur montrer qu'ils avaient tort. C'est pourquoi, pour renfoncer les liens entre nos villages, nous irons nous installer à Kumo avec les quatre autres nations pour une durée indéterminée. Nul ne sait quand nous rentrerons à Suna et nul ne sait qui nous verrons et qui sera défunt, mais tous nos confrères resteront dans nos cœurs pendant que nous combattrons. Ce combat sera le combat qui fera de ce monde un monde beaucoup plus paisible, un monde où personne n'aura à craindre que l'Akatsuki mène un assaut qui annexera leur village. C'est pourquoi nous nous battrons non seulement pour nos frères, nos sœurs, nos amis, nos proches, mais aussi pour ceux qui se sont battus pour en arriver là, ceux qui ont fondé le village, ceux qui ont aujourd'hui foi en nous, nous nous battons pour le monde entier. Je veux que vous sachiez que vous serez vous avec moi, dans mon cœur, même si j'allais jusqu'à mourir pour cette cause, vous me conférez tous la puissance nécessaire pour survivre à ce conflit. Mettons-nous en route ! À Kumo, vous recevrez une formation de divers Juunins, ainsi que moi, si j'ai du temps libre pendant les préparatifs pour la guerre. Voilà, c'est tout ce que j'avais à dire, merci de votre attention. Nous pouvons maintenant partir en direction du village de la foudre."

Pourquoi moi?
Je n'avais vraiment aucune envie de partir pour Kumo, je tenais à conserver ce plaisir que j'avais en m'exposant au grand soleil de mon village. Je n'écoutais rien à ce que disais mon frère. Non. Je me lamentais, et j'étais sure à deux cents pour cent que j'étais la seule à me plaindre de cette exode vers Kumo.
Sérieusement, toute cette mascarade me déprimait. Le matin même, j'avais préparé mes affaires en quatrième vitesse. C'est tout un art, croyez moi.
J'étais sur le même balcon que Gaara, le dos collé au mur. Pendant son discours, j'avais les bras croisés et j'écoutais les choeurs s'élever à terre. Toute cette fanfare m'échauffait les oreilles, mais d'un côté, tous ces Shinobi si heureux réchauffaient mon coeur.

Le sable s'envolait grace à un courant d'air chaud et entourait les chevilles mon frère. Il avait cette classe que tous les kage n'ont pas. C'était le genre de personne qui s"imposait par les mots, le genre de personne qu'on respectait rien qu'en entendant un de ses discours.
Gaara se déplaça instantanément au sol, devant les hommes et femmes qui lui avaient confiés leurs vies, leurs avenirs. D'un coup, un sourire éclaira mon visage en pensant à ça. Je me disais que, moi aussi, j'avais confié mon futur, ma vie et toutes mes expériences à venir à mon petit frère.
Alors qu'en bas, les voix s'élevaient joyeusement, je m'avançais jusqu'à la rembarde couleur sable, le même sourire affiché aux lèvres. J'y posais mes coudes, afin d'avoir un appui en soutenant ma tête et les regardais tous de haut.

Bon alors Gaara, quand est-ce qu'on lève le camp?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: [Event] Rassemblement de tous les ninjas de Suna   Sam 23 Avr - 21:40

"Bonjour, chers shinobis de Suna. Comme j'ai annoncé il y a peu de temps, la guerre est imminente, ce n'était plus qu'une question de temps avant que nous aillions à nous battre. Aujourd'hui, le temps presse et celui que nous avons avant de devoir dégainer nos armes n'est qu'éphémère. Malgré tout ça, une alliance se formera peut-être entre les cinq grandes nations. Nous pourrons ainsi devenir plus puissants et avoir une meilleure force de frappe. Hélas, cette idée est encore très floue et vague car plusieurs personnes nous regardent de haut et ne nous font pas confiance à cause de nos erreurs passées. Mais nous n'allons pas laisser leur jugement s'abattre sur nous. Les quatre autres pays apprendront à nous connaître et verront que nous voulons en finir une bonne fois pour toutes avec l'Akatsuki. Vous avez tous la volonté et le courage pour leur montrer qu'ils avaient tort. C'est pourquoi, pour renfoncer les liens entre nos villages, nous irons nous installer à Kumo avec les quatre autres nations pour une durée indéterminée. Nul ne sait quand nous rentrerons à Suna et nul ne sait qui nous verrons et qui sera défunt, mais tous nos confrères resteront dans nos cœurs pendant que nous combattrons. Ce combat sera le combat qui fera de ce monde un monde beaucoup plus paisible, un monde où personne n'aura à craindre que l'Akatsuki mène un assaut qui annexera leur village. C'est pourquoi nous nous battrons non seulement pour nos frères, nos sœurs, nos amis, nos proches, mais aussi pour ceux qui se sont battus pour en arriver là, ceux qui ont fondé le village, ceux qui ont aujourd'hui foi en nous, nous nous battons pour le monde entier. Je veux que vous sachiez que vous serez vous avec moi, dans mon cœur, même si j'allais jusqu'à mourir pour cette cause, vous me conférez tous la puissance nécessaire pour survivre à ce conflit. Mettons-nous en route ! À Kumo, vous recevrez une formation de divers Juunins, ainsi que moi, si j'ai du temps libre pendant les préparatifs pour la guerre. Voilà, c'est tout ce que j'avais à dire, merci de votre attention. Nous pouvons maintenant partir en direction du village de la foudre."

Qui aurait voulu ce rendre dans un village aussi lointain, pour vivre au jour le jour. Abandonner ces proches, et sa vie quotidienne pour ce reformer à une aptitude de guerre, de défense et de respect. Tous cela restait extrêmement flou, je ne savais pas si cela vallait vraiment le coup, mais nous n'avions pas le choix. Le commandant Gaara semblait décidé, et cet homme décidé, c'est un homme qu'on ne peut plus raisonner. Personnellement, je trouvais l'opportunité quelque peu dérangeante. Pourquoi, en temps de guerre, abandonner chaque village et ce rendre dans un seul ? cela donne une trop grande opportunité à l'ennemi, mais je n'avais pas la parole, seul les plus grands peuvent parler dans l'armer coalisée.Je me trouvais désormais au milieu de centaine de personne prête à affronter les durs chaleurs du pays du sable, et à traverser ses grandes collines. Moi, je me sentais en sécurité, être entouré de monde, et de personne savant ce battre, cela rassure énormément. J'étais en tenue de combat, armée jusqu'au dent. Une position très confortable que j'avais adopté là, debout, le bras sur l'épaule d'un de mes camarades, et une sucette dans la bouche. Je la remuais lentement, laissant couler le sucre sur les parois de ma bouche. Je pensais à ma mâtiné, et ce que j'avais fait plus tôt.

La musique à fond dans la pièce, moi à demi-nu dans mon lit. Le regard posé sur cette lettre, qui reposait sur ma table de chevet. Le réveil avait été très dur, car c'était la chaleur qui m'avait soulevé de mon sommeil de plomb. Les yeux à moitié ouvert, j'avais encoché le bouton de lancement de la musique. J'aimais me détendre, parfois allongé dans mon lit, comme une fillette qui se dandine sur une bonne vieille musique. J'étais encore dans mon rêve à mon réveil, mais je ne m'étais pas encore rendu vraiment bien compte de la situation. Après avoir enfilé légèrement ma robe de chambre, je m'étais assise près de cette lettre puis l'avait lu. " Réunion des shinobis de Suna très bientôt dans les alentours de la place centrale, enface du bureau du Kazekage. Nous quittons le village pour renforcer les rangs du Qg."En vérité, c'était moi qui avait écrit cette lettre, afin de ne pas oublier, même si un évènement de ce genre est difficilement effaçable de sa mémoire. Je m'étais habillé, puis avait pris les armements nécessaires à la guerre, même si le bâtiment principal de l'armée coalisée était surement bien ravitaillé par les autres pays ninjas. Il me manquait quelques choses pour ce lancement, une friandise que j'aimais avoir lors des discours ou des rencontres avec d'autre ninja ; une sucette. Même si ce passage de ma matinée semble pas assez important, il l'est assez à mes yeux, car j'y est trouvé cette friandise. Et comme d'habitude, le marchand trainait dans les rues, c'est pourquoi je lui avait acheté une de ses marchandises qui se vendaient assez chère.

"Enfin l'heure de partir du village, ah, qu'est-ce la vie nous réserves encore un ? qui sait, peut-être que je ne reviendrais pas ici. Ce village est magnifique, vraiment beau. J'y suis née et je l'admire fortement, si jamais je venais à le perdre, je serais, comme anéantis."

Il fallait que j'aille voir mon père, car il ne semblait pas vouloir me suivre en cachette. Le pauvre homme était devenu fou depuis bien longtemps, je ne pense pas qu'il puisse se rendre compte des circonstances actuelles. Je ne pouvais rien y faire, et quoi qu'il en était, la vie continuerait sans ou avec lui. L'hôpital n'était pas très peuplé ce matin, la plupart des gens avaient surement préparé leurs affaires en vue de l'évènement journalier. Mon père était dans un lit, je l'embrassa, tous doucement, puis une infirmière déposa près de moi une lettre. Déçu, l'annonce du décès de mon père, la nuit d'avant. Je fus choqué, mais rassuré au fond, j’embrassai donc son visage, et puis pris la direction de la place centrale. Exactement au moment ou Gaara parlait, voilà ma matinée.



Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Shanaru Shozômarû et je suis un ninja.


avatar

Gennin de Suna



Messages : 24
Date d'inscription : 17/04/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: [Event] Rassemblement de tous les ninjas de Suna   Dim 24 Avr - 0:20

    Sunagakure no Sato, il s'agissait de mon village. Je m'y sentais drôlement bien ici, et pour rien au monde, j'aurai souhaité perdre ce village. Il représentait tout pour moi à présent, et les habitants de ce village étaient comme des membres de ma famille. Pourquoi je pensais cela ? Parce qu'une grande guerre se préparait. Surement, la plus grande guerre que le monde des Shinobis est connue. Et ce moment-là, j'allais le vivre. Je venais tout juste de passer au grade supérieur, c'est à dire genin. Et toutes les forces armées du village était appelé à combattre. Le rendez-vous était fixé au centre ville du village. Je devais alors maintenant préparer toutes mes affaires, car je savais très bien que je n'allais pas revenir tôt. Alors, je pris mon sac y mettant à l'intérieur quelques parchemins, des kunais ainsi que des shurikens. J'avais aussi mis quelques bricoles, tout ce qui allait me servir, j'étais sur de rien n'avoir oublié. Un dernier coup d'œil à ma maison, et je m'en allai.

    J'étais arrivé au centre-ville, il y avait un rassemblement déjà. Gaara. C'était notre kazekage, je l'appréciais vraiment, c'était réellement un grand personnage. Il avait entamé un discours nous expliquant la situation. On savait tout cela, mais il souhaitait certainement nous motiver. Enfin bref, personnellement, moi ça m'avait donné encore plus envie de combattre pour la réputation de mon village et pour ne pas sombrer dans l'horreur et la peur tous les jours. J'allais me battre pour Suna. Enfin, je disais cela mais je n'étais qu'un simple genin encore tout fragile, qu'allais-je apporter à mon village ? D'un côté, j'avais peur. Peur de mourir, mais j'étais quelqu'un de courageux et j'allais comme toujours surpasser ma peur. J'allais montrer de quoi j'étais capable même si j'étais un petit nouveau. Même si je n'avais aucune expérience, aucune grande capacité. Et puis, je n'étais pas le seul genin dans les rangs, parce que je voyais d'autres têtes que j'avais aperçu lors de l'examen de passage de genin. J'étais un peu plus rassuré à vrai dire. Allez, c'était parti pour l'aventure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Sabaku no Kankurô et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Suna



Messages : 65
Date d'inscription : 09/04/2011
Age : 25



Fiche du Shinobi
Ryos: 198


MessageSujet: Re: [Event] Rassemblement de tous les ninjas de Suna   Dim 24 Avr - 16:43


    A l'extérieur, applaudissement et cri faisaient trembler le village entier. Pas une ruelle ne pouvait être épargné par ce bruit, un bruit venant de la joie et de l'épanouissement d'un village entier. Cela était des plus connu dans le village du Sable : Lorsque le Kazekage prenait la parole, alors le monde devenait calme. Cessant toute activité, détournant le regard d’œils admiratives vers l'homme au dessus de tous, pouvant être vu de tous. Et cela tout au long de sa tirade, dont les longueurs étaient connu de tous, mais dont personne ne pouvait se lasser. Mais c'est alors que lui venait de s'arrêter de parler, que tout aller changer. Le silence venait de s'éteindre, mais les gens n'allaient pas repasser au quotidien d'avant le discours . Chacun, qui qu'il soit, allait faire montrer toute son admiration à cette personne. Capable de calmer le plus violent de tous, et de faire d'un criminel connu de tous, un allier. C'était certainement le dons le plus conséquent de ce Kage, qu'il avait hérédité d'une rencontre passé.

    Mais malgré tout cela, une seul personne n'était pas concerné par tout cela. Lui aussi était admirative de tout cela, et il était certainement le premier à rejoindre la position de cette Homme … Après tout il était son frère ! Mais cette fois ci Kankurô n'allait pas participer au parole du manieur de sable. Il l'avait déjà averti avant de s'en aller, qu'il allait être certainement prit pour un moment, et donc qu'il n'allait surement pas être présent à cette instant. Et que si il ne manifestait pas sa présence, alors le jeune Kage ne devait l'attendre. Ce qui fut le cas, alors que tous partait pour Kumo, le marionnettiste lui restait en arrière.
    Et cela était du qu'à une seul et unique chose : La maintenance de ses Pantins. Bien qu'il n'était le créateur d'aucun d'eux, il passait la plupart du temps à les modifier, les spécialisés afin de pouvoir faire d'eux une réel création unique de Kankurô, dans un certain sens. Cette maintenance permettait de faire de ces corps inanimés, une arme utilisable convenablement que par Kankurô. Il avait hérité des techniques et dernière œuvre des deux meilleurs marionnettistes, que connu Suna au cours de son histoire. Bien sûr il n'avait certainement pas encore le niveau pour oser se comparer à eux, mais il comptait bien en étudiant leurs dernières marques dans l'histoire, pouvoir ainsi de plus en plus s'approcher de leurs génies.

    Il passa ainsi des heures et des heures dessus sans même s'en rendre compte. Habituellement, il y avait toujours une personne, et la plupart du temps sa sœur, pour pouvoir le faire redescendre sur terre. Mais maintenant qu'il était seul, il pouvait tout aussi bien continuer ainsi pendant encore des journées. Il était passionné, et en voyant qu'il avait encore du chemin à faire, il était de plus en plus motivé pour travailler.
    Alors qu'il venait de complètement ajouter et synchroniser un nouveau membre, plus compétent, à sa première marionnette Karasu. Il alla accidentellement faire tomber un de ses outils. C'est en le ramassant qu'il pu voir un papier au sol, celui-ci semblait être là depuis un moment, il avait déjà prit la poussière. En le ramassant il pu lire « A n'oublier sous aucun prétexte : Regroupement au centre du village afin de rejoindre le village de Kumo » … En voyant ceci, il se rendit vite compte qu'il avait déjà certainement raté ce rendez-vous.


      * Il est peut-être temps d'y aller *


    Mais sans aucun regret, bien qu'il aurait bien voulu voir son frère devant tout le village ; il alla donc préparer ces dernières affaires afin de pouvoir enfin s'en aller. Muni de Quatre rouleau en son dos, et de son habituelle capuche au signe du village, qu'il commença à prendre la route. Cela allait certainement être plutôt long, mais il comptait bien accélérer le mouvement afin de ne pas trop donner de mauvaise image au village … Une fois arrivait là bas, il pourra enfin se reposer …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: [Event] Rassemblement de tous les ninjas de Suna   Mar 26 Juil - 22:20

Le discours du Kazekage toucha directement Faustin, il allait ce battre pour son village mais aussi pour tout le monde. Il n'était encore qu'un Genin mais il avait tout de même son rôle à jouer dans la grande guerre qui allait se dérouler prochainement.
Faust n'avait pas encore la réelle expérience du combat et de la guerre mais il devrait apprendre sur le tas, il ne pouvait pas se permettre d'être faible.
La flamme était allumé dans le coeur du jeune Shinobi, lui qui faisait tout pour dissimuler se relâcha un instant esquissant un large sourir de fierté, avant de finalement reprendre son expréssion habituelle. Faust dirigea son regard vers le leader de cette expedition, Gaara, lui qui l'avait accepté dans son village et fait de lui un véritable membre de Suna malgrès son passé. Son regard était empli d'admiration, il n'avait encore jamais vu autant de volonté et de puissance dans les yeux de son Kage.

Faustin repensa à son passé à konoha et à sa honteuse fuite, d'autres habitants de Konoha allaient ils le reconnaître ? Cette question hantait maintenant l'esprit du Gennin, Faustin savait qu'il devenait vulnérable lorsqu'on lui parlait de son passé, mais il devrait se contrôler si cela devait arriver. Son passé ne devait pas le gêner dans sa tâche pour protéger le monde, et puis il n'y aurais pas seulement des Ninja de Konoha, d'autres Ninja venant d'autres villages seront certainement présent à Kumo.
L'heure de penser était maintenant finie, il fallait maintenant partir pour ne pas revenir avant longtemps. Faustin adressa symboliquement ses adieux à Suna , son village.
Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis un ninja.












MessageSujet: Re: [Event] Rassemblement de tous les ninjas de Suna   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Rassemblement de tous les ninjas de Suna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [EVENT SANGO RP3] Tous à presque oilpé !!!
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» Bataille. Rivière/ Tonnerre [ EVENT 2013 libre à tous ]
» Joyeux noel à tous!
» Foire d'Eghezée avec rassemblement vieux tracteurs 14 Août 2011
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « LE MONDE DES SHINOBIS » :: Sunagakure No Sato :: Centre ville-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit