AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

[Flash-Back] The first time ... [Pv. Monkey D. Luffy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Kiina et je suis un ninja.


avatar

Chunnin de Suna



Messages : 393
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 25
Localisation : se ballade dans les ruelles de Suna.



Fiche du Shinobi
Ryos: 150


MessageSujet: [Flash-Back] The first time ... [Pv. Monkey D. Luffy]   Jeu 28 Avr - 16:20

Kumo, le village caché des nuages au pays de la foudre. J’étais arrivée depuis 2 jours dans ce village dont les techniques étaient, selon les dires, spécialisées en Raiton. Je ne connaissais que peu cette technique, moi l’adepte du Katon. Mais cela faisait longtemps que je n’y avais pas mis les pieds, 3 ans si je me souvenais bien. C’est en me baladant dans ce magnifique village que je m’étais souvenue y être allée. Enfin, à l’époque je n’étais que Gennin et en plein entrainement ninja. Je me dirigeais donc vers l’académie ninja et m’installais à même le sol du parc de celui-ci. Quelques volutes de vent firent voler certaines mèches roses de mes cheveux et je fermais les yeux pour profiter de cette caresse éphémère. Dans cet air différent de chez moi, je pouvais sentir de légères fragrance d’océan et des diverses plantes qui m’entouraient. Ce vent me rappela un souvenir heureux que j’avais eu ici même, un des rares que j’avais d’ailleurs.

C’était ici que je l’avais rencontré.


Début du Flash-Back



Une journée. J’avais voyagé durant une longue journée avec mon sensei pour arriver jusqu’à Suna. Il devait m’apprendre une technique de Katon. Le Ryuuka no Jutsu. J’avais hâte à ce qu’il me l’enseigne. J’avais vu Yuuta-sensei le pratiquer avant notre départ et l’avait supplié de me l’apprendre. Il n’était pas tout à fait d’accord au début mais avait fini par céder et hier il m’annonçait que je devais faire mon packtage au plus vite car nous partions sur le champ. Même si l’idée qu’il me presse de la sorte ne m’avait pas plu, j’ai obtempéré et préparé mon sac en vitesse avant de le suivre à Kumo.

Mais je n’arrivais toutefois pas à bien saisir pourquoi il avait voulu que l’entrainement se déroule ici. Sans doute avait-il des courses à faire ici par la même occasion, oui ce devait être ça. Parce que je trouvais que l’endroit n’était pas tout à fait adapté pour l’apprentissage d’une technique de Katon. Il y avait trop de verdure, je risquais de faire un incendie si je n’arrivais pas à bien viser. Ah moins que Sensei voulait justement ça ? Que j’apprenne à bien contrôler mes pouvoirs ? Décidemment il pensait à tout ! A cette pensée j’eus un sourire amusé alors que nous venions d’arriver aux portes de Kumo.

J’étais Gennin depuis deux années maintenant et je m’entrainais durement pour réussir à attendre le niveau de Chuunin. Il fallait se fixer des objectifs par paliers pour les atteindre. Enfin, c’était ce que je pensais. Nous nous firent pointer aux portes de Kumo, pour qu’ils ne s’imaginent pas que nous étions des espions. J’étais fière d’être aux côtés de Yuuta-sensei. D’accord je n’étais plus son élève depuis que j’étais devenue Gennin, mais je l’appréciais beaucoup pour sa persévérance et son courage. C’était aussi ça qui m’avait fait lui demander de m’enseigner cette fameuse technique de Katon.

Nous nous étions arrêtés ensuite à une échoppe de nouilles pour nous restaurer un peu. Après une longue journée de voyage et beaucoup de marche, j’avais un creux au niveau de l’estomac, de ce fait je mangeais beaucoup plus que d’habitude, soit comme un être humain normal. En effet d’habitude je sautais 1 repas par jour et mangeait comme un moineau. Alors ça devait lui faire plaisir de me voir manger autant que je le faisais aujourd’hui. Je fis honneur aux plats qu’il m’acheta et nous en primes aussi à emporter pour dîner au soir.

Finalement nous nous dirigeâmes vers l’académie ninja de Kumo. Je fus étonnée de voir que nous nous rendions dans un tel endroit : si j’étais sortie de l’académie, ce n’était pas pour retourner dans une autre enfin ! J’étais un peu déçue, mais il devait sans doute aller voir quelqu’un, c’était vraiment loin d’être l’endroit idéal pour un entrainement d’acquisition d’une technique de Katon. Je soupirais bruyamment, mon empressement prenait le dessus sur moi et ça ne me plaisait pas, d’ailleurs ça ne devait pas plaire à Yuuta-sensei non plus bien qu’il ne releva pas mon manque d’envie. Nous passions à peine l’entrée de l’académie qu’il s’arrêta. Etonnée, je l’imitais et me tournais vers lui, le regard plein d’interrogations : D’accord il n’était pas bavard mais le moins qu’il faudrait serait de me tenir au courant de ce que nous allions faire ou ne pas faire. J’avais du mal à suivre moi à force…


« Kiina, ça te gêne si je te laisse un moment ici ? Je dois parler aux professeurs d’ici. »
« Euh non, ça ne me dérange pas. »
« A plus tard. »



A peine avais-je énoncé ma réponse qu’il était parti dans le bâtiment. Décidemment ce professeur était bizarre. Bon. Qu’est-ce qu’une étrangère de 14 ans pouvait bien faire pour s’occuper à Kumo ? Je soupirais de nouveau quand je sentis un petit vent frais me caresser le visage. J’avais l’impression qu’il voulait guider mes pas. Comme je n’avais rien d’autre à faire, je le suivis à l’instinct dans un magnifique parc non loin de l’académie ninja. Tant de verdure et de fleurs… Pour sûr ce ne serait pas à Suna que j’en verrais autant. Je fus particulièrement attirée par un fabuleux arbre à petites fleurs roses claires, juste comme mes cheveux. C’était merveilleux, un cerisier en fleurs… Je n’en avais vu que dans les livres de la bibliothèque de Suna, mais jamais en vrai. Ce spectacle me donna un peu sommeil, tant il était apaisant.

Je m’étirais donc doucement avant d’enlever ma veste noire que je remis dans mon sac avant de le placer au pied du majestueux maître rosâtre. J’étais aujourd’hui vêtue d’un short gris clair, enfin il n’était pas troué comme maintenant, il était à l’époque comme neuf. J’avais en haut un simple débardeur gris foncé avec pour collier la croix d’or léguée par mon paternel lors de ma naissance. J’avais également autour du cou mon insigne de ninja bien évidemment. J’avais aussi de longues bottes qui s’arrêtaient à mi mollet il me semble. Enfin, une tenue de voyage, tout ce qu’il y a de plus normal. Je m’allongeais donc au pied de l’arbre histoire de me reposer un tant soit peu en attendant mon maître, après tout avec lui il se pouvait très bien que j’attende des heures, alors mieux valait que je sois patiente…

On aurait facilement pu croire que je dormais à poings fermés tant j’étais détendue. J’aimais la nature, et cet endroit respirait la pureté. Lorsque le vent soufflait un peu trop fort, quelques pétales de l’arbre rosé se posaient délicatement sur moi, mais je les laissais volontiers une petite place le temps que je fasse cette pause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Monkey D. Luffy et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang B



Messages : 590
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 24
Localisation : Libre comme l'aire; je m'envole vers de nouveaux horizons...



Fiche du Shinobi
Ryos: 360


MessageSujet: Re: [Flash-Back] The first time ... [Pv. Monkey D. Luffy]   Jeu 28 Avr - 20:09



En cellule, luffy se remémore de bon souvenir passé avec quelques personnes l'ayant marqué. Après l'épisode "Kankuro", voici une rencontre entre deux enfants tombé l'un et l'autre amoureux...l
Une rencontre du destin !





Toujours et encore, enfermée dans sa cellule, l'homme ne pouvait rien faire. Se rappelant de ses meilleurs souvenirs et rencontre lors de sa vie de Shinobi lié à Kumo, un léger sourire se dégageait de son visage de mort. Son dernier souvenir remontait à l'époque où il était parti en mission pour suna, y rencontrer l'un des plus curieux et connu de ses personnages, Sabaku no Kankuro. L'envie lui manquait, et il voulait revoir toutes ses personnes dont des liens d'amitié s'était tissé il y a maintenant plus d'une petite année. Des liens que cet homme n'a pas pu connaitre au village de kumo.

Un seul souvenir pour l'ex-kumojin de Kankuro, le souvenir d'une personne attentionné voulant protéger coute que coute sa nation. Ce que Luffy ne pouvait connaitre, lui qui déteste depuis tant d'années, la politique de ce pays, sombrant de jour en jour. L'amitié que Luffy avait tisser en compagnie de Kankuro, était en pleine mission lors d'une cueillette pour Kumo. IL faut dire qu'ils ont combattus ensemble contre l'ennemi, donc pour quoi se faire la guerre alors que l'on combat ensemble ? Et bien Luffy l'avait bien compris, si Kumo ne voulait pas de lui, alors il devait se tourner vers d'autre personne

Jouant ses souvenirs comme un Jukebox, il se souvenait de certaine rencontre l'ayant marquer. Une de ces rencontres, était féminine, et il ne s'en cachait, elle avait bouleverser quelque chose en lui.
Ne pouvant la voir à fréquence régulière, il l'avait oublier mais d'une certaine façon, il ne s'en préoccupait pas car occupé par de nombreuses missions il ne pouvait lui rendre visite. Mais d'un autre côté il voulait tellement la revoir ...

| FlASHBAC |

L'après-midi était chaleureuse et le soleil battait de plein feux. Quoi de mieux que d'aller dans le plus beau parc de kumo s'y reposer ? Luffy y était tout excité mais une dernière tâche devait être accomplit. Une tâche que tout le monde redoute dont même Luffy a horreur, ranger sa chambre .
Mais il fallait le faire, pour une organisation des plus saine et une propreté commune. Une visite de dernier moment ne ferait que gâcher la vie du jeune homme après vision du "toddy" qu'est son appartement.

Aspirateur, chiffon, ramasse poussière, il était fin près à commencer. Le ronronnement de la machine, le glissement du chiffon, le mouvement était de masse et l'énergie de Luffy vigoureuse . Plus vite il aurait fini, plus vite il sera partit, c'était ça ! Sa fameuse devise concernant le ménage !
Quelques minutes passèrent pour que le jeune homme, épuisé par le moindre effort, s'endormit sur sa banquette. Se réveillant aussitôt, il ramassa son chapeau, l'enfonçant sur sa tête partant en courant tout droit en direction du plus beau parc du village .

Enfin à l'intérieur de cette étendue verte, il s'allongea confortablement contre un des nombreux cerisiers peuplant le parc. Le chapeau sur le visage, se reposant au vent, le plaisir ne fut pas de tout repos. Une brise de vent venant caresser le contour de son chapeau, le fit envoler, lui coupant son moment de détente...

Courant après l'en voler, il réussi à le récupérer en sautant, tombant par terre face aux genoux d'une demoiselle. Se levant admirant toute sa beauté, il en croyait pas. Son bandeau frontale, portait l'insigne du village du sable, Suna. Mais que pouvait elle bien faire à Kumo, un pays si éloigné du sien ? Il ne se posa aucune question, lui, repoussant toute déclaration d'amour, était tombé sous son charme. Il faut dire que Monkey D. Luffy ne ressentait pas l'amour, et surtout ne le remarquait même pas. Mais cette fois ci ...

Une chevelure rosée, un corps fin, une poitrine bombante, des lèvres pulpeuse.Cette femme avait quelque chose de particulier pour que Luffy tombe sous son charme aussi rapidement.
Lui envoyant un sourire en coin, les yeux grand ouvert montrant son émerveillement, il s'excusa.

~ Heu... Excusez moi madame, mon chapeau s'est envolé et ...

Émerveiller par la splendeur de cet être humain, Luffy ne put finir sa phrase, le laissant bouche-ber devant elle. Ses cheveux au vent, quelques pétales du maitre rose sur elle, la laissant comme parfaite de la nature aux yeux du jeune homme. Ses paupières s'entrouvrirent, et luffy, toujours aussi interroger par sa beauté, la regardait au regard attentionné et doux.



Corrigé avec bonpatron ainsi que Word.



Codé par Heine (c) Copie interdite sans autorisation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Kiina et je suis un ninja.


avatar

Chunnin de Suna



Messages : 393
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 25
Localisation : se ballade dans les ruelles de Suna.



Fiche du Shinobi
Ryos: 150


MessageSujet: Re: [Flash-Back] The first time ... [Pv. Monkey D. Luffy]   Ven 29 Avr - 23:45

L’air était chaud et doux, empli d’une fragrance qui m’était inconnue mais que je supposais qui émanait des cerisiers en fleurs. C’était tellement beau à observer… L’herbe tendre me servait de matelas, sans doute avait-il plus il y avait peu de temps. Mais les rayons de l’astre solaire avait assez réchauffé la terre pour que l’herbe ne soit plus humide lorsque je m’y allongeais. Je rêvassais, les paupières closes. J’espérais être à la hauteur de la demande que j’avais faite à Yuuta-sensei. D’accord je voulais me spécialiser dans l’utilisation du Katon, mais si je n’avais pas assez de force, et si je n’étais pas assez puissante encore pour maîtriser une telle technique ? Cette perspective m’effrayait un peu. Je n’avais pas envie de décevoir le peu de gens qui croyait encore en moi, surtout parce que ces gens ne me jugeaient pas…

Mais je n’eus pas le temps de tergiverser bien longtemps sur la question. Un bruit attira mon attention en je rouvris mes yeux, me relevant légèrement je pus observer qu’un garçon venait de s’étaler à côté de moi, au niveau de mes genoux. Il tenait à la main un chapeau de paille qu’il finit par replacer sur sa tête. Je cherchais son insigne ninja et finit par la trouver. C’était un membre de Kumo. Il avait l’air plutôt vif et entreprenant comme garçon, du moins du peu que j’avais pu observer sur lui c’était ce que j’en avais déduit. Il finit par lui sourire, après quelques minutes d’observations, ce que je ne m’étais pas privée de faire également, découvrant une musculature bien avancée pour un jeune homme de son âge ainsi que des yeux noirs corbeau, tout comme sa chevelure d’ailleurs. L’inconnu s’excusa mais laissa toutefois sa phrase en suspens, comme si quelque chose l’avait empêché de continuer. Alors qu’il avait l’air comme plongé dans une transe intemporelle. Je me mis à rire en revoyant ce qu’il m’avait dit dans mon esprit. Sur ce je me relevais pour m’assoir tout comme lui, souriant doucement avant de m’expliquer.


« Dis, où t’as vu une madame toi ? Je suis loin d’être mariée tu sais. »



Ce garçon me faisait sourire bien facilement, ça m’étonnait d’ailleurs, je n’arrivais pas à s’avoir pourquoi. Mais je me sentais proche de cet inconnu au grand chapeau de paille. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas rit d’ailleurs. Je me penchais donc doucement sur son visage, lui montrant un tendre sourire avant de donner un petit coup de ma main sur son chapeau, histoire de le redresser et de pouvoir ainsi mieux voir ses yeux d’ébène. Ses yeux étaient profonds mais illuminés par une lueur de douceur. Je souris à cette pensée, je devais sans doute me faire des idées.


« Quant à ton chapeau c’est pas grave, ça peut arriver à tout le monde. »


Sur ces bonnes paroles je m’étirais de tout mon long comme un chat, cette petite pause m’avait fait beaucoup de bien, reposant mes muscles épuisés par le voyage. J’essuyais ensuite délicatement les pétales de fleurs de cerisier qui m’étaient tombées dessus durant ma phase de repos. Je tâchais cependant de ne pas les froisser en les touchant, ces pétales étaient bien trop délicates et se pliaient facilement, bien plus facilement que la plupart des autres fleurs que j’avais pu observer par le passé. Je n’agissais ainsi que parce que j’avais un respect profond pour la nature et l’environnement magnifique qui m’entourait. Cette attitude pouvait être assimilée à de la bêtise, car après tout une fois les pétales séparés de leur fleurs, ils n’avaient plus aucune chance de survie. Cependant, j’étais bien trop méticuleuse et bornée pour penser pareil que les autres. Une fois que j’eus ôter la plupart des pétales je me remis debout et m’étirais une nouvelle fois, levant les bras vers mon ami le soleil.

Aujourd’hui il brillait d’une lueur intense qui arrivait à nous réchauffer, mais cette lueur n’était pas aussi agressive qu’elle l’était lorsque nous étions à Suna. La réverbération du soleil sur le sable, ça c’était une horreur. Je soupirais fugacement en replaçant mon regard sur le jeune homme à mes côtés. Il était pour sa part toujours accroupi. Voyant cela, je lui souris et lui tendit amicalement la main pour l’aider à le relever. J’attendais qu’il l’accepte pour le tirer vers moi. Etant donné que j’avais du temps à perdre et que ce garçon m’avait l’air pour l’instant bien sympathique je me risquais à faire connaissance avec lui, pour le meilleur et pour le pire. Je lui tendis alors une seconde fois la main pour faire les présentations.


« Je suis Kiina, Gennin de Suna. Et qui est l’heureux détenteur de ce chapeau de paille, unique responsable de notre rencontre ? »



Il me plaisait à cet instant d’ironiser la situation. Je n’avais jamais parlé à un garçon de Suna, cependant je trouvais que j’arrivais à parler très facilement avec ce villageois de Kumo. Il devait vraiment avoir quelque chose de spécial pour que j’arrive si facilement à délier ma langue avec lui. Mais la question était : quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Monkey D. Luffy et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang B



Messages : 590
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 24
Localisation : Libre comme l'aire; je m'envole vers de nouveaux horizons...



Fiche du Shinobi
Ryos: 360


MessageSujet: Re: [Flash-Back] The first time ... [Pv. Monkey D. Luffy]   Sam 30 Avr - 13:04



En cellule, luffy se remémore de bon souvenir passé avec quelques personnes l'ayant marqué. Après l'épisode "Kankuro", voici une rencontre entre deux enfants tombé l'un et l'autre amoureux...l
Une rencontre du destin !





La 8eme merveille du monde, c'était surement ça ! Cette fille ne devait pas être n'importe qui, pour faire tomber luffy dans un état pareil . L'amour ? La tendresse ? Il ne connait pas, à vrai dire, il ne le remarque pas et donc ne peut l'exprimer en toute sincérité devant certaine chanceuse. Mais là, il était question de luffy, lui qui ne connait pas le moindre petit détail concernant ce sentiment, l'éprouvait soudainement. Les yeux pétillant de bonheur, de sa découverte, il resta de glace devant cette beauté.

Sa découverte ? Et bien, vous n'allez certainement pas le croire, mais c'est grâce à son chapeau. Lui qui s'envolait sous une brise de vent, semblait être guider pour atterrir près d'elle. Des tremblotement, guidant sa main vers le haut de son couvre-chef, faisaient sourire la demoiselle. Veuillez m'excusez, elle n'apprécie guère qu'on l'appelle de la sorte. La phrase laisser en suspense par le jeune homme faisait d'autant plus sourire cet ange tombé du ciel. Replaçant son chapeau sur sa tête, les yeux tressaillant d'amour pour elle, firent illuminé par quelques rayons de soleil traversant des branches d'arbres. Venant de lui tombé dessus, il s'excusa, se pardonnant de l'avoir dérangée. A la regarder, elle n'était pas gêner et restait elle aussi fixé luffy par ses yeux noisette. Mais dans la proclamation de l'homme, quelque chose la dérangeait.

« Dis, où t’as vu une madame toi ? Je suis loin d’être mariée tu sais. »

Serait ce donc ça, les reproches qu'une femme pouvait faire à un homme ? Détestait-elle que l'on l'appelle mademoiselle ou même madame ? Pour lui s'était normale et de toutes les manières possible, il ne pouvait rien dire d'autre. Il ne comprenait pas, elle lui souriait bien souvent, et ça, de manière plus tôt facilite. Une première fois et une dernière fois, il venait de la voire pour la première fois, et certainement pour la dernière fois. S'il s'attachait trop à elle, il pourrait lui causé des problème et il n'en voulait pas. Alors qu'il réfléchissait de ce qu'il allait faire, elle se pencha vers lui, lui tendant encore et toujours son doux sourire en puis elle tapota sur son chapeau de paille. Ainsi il se redressa, laissant pleinement son visage fin et soigné à ses yeux. Elle lui tendis un regard doux et chaleureux, les laissant dans un moment de complicité. La laissait sourire une nouvelle fois, elle devait se faire des idées.

« Quant à ton chapeau c’est pas grave, ça peut arriver à tout le monde. »

De belles paroles pour une belle personne, elle s'étirait sous l'ombre de ce cerisier, laissant apparaitre son bassin, fin et élégant, la déshabillant du regard, Luffy ne pouvait laisser passer cette chance... Balayant les pétales de fleurs qui s'étaient trouvés sur son corps, elle se leva, levant les bras vers le soleil comme un signe de remerciement . Ces gestes doux et précis, luffy en déduisit automatiquement qu'elle aimait, et respectait ce qu'on appelle, la Nature. La voyant s'éterniser là, elle devait attendre quelque chose, mais quoi ? Pour l'instant elle se leva, lui tendant la main. Ce signe de reconnaissance et d'approche firent que le kumonjin lui répliqua.

« Je suis Kiina, Gennin de Suna. Et qui est l’heureux détenteur de ce chapeau de paille, unique responsable de notre rencontre ? »


Lui serrant la main comme signe d'amitié, il repensa à ce qu'elle lui avait dit... Kiina, un des seuls prénom féminin que luffy devrait retenir . Sunajin et kumojin ? Le mariage parfait ? Ça personne ne pouvait le dire, mais ce qui était certain c'est que ces deux là, allait faire quelque chose ensemble et pour longtemps... Le temps passait, et les deux shinobi se regardaient les yeux dans les yeux, la main serrer. A son tour, luffy se leva et s'excusa une nouvelle fois, les présentations allaient être faite.

Oh excuse moi, je suis Monkey D. Luffy, mais appelle moi Luffy .Tu pourrais penser que je suis ninja de kumo, mais je ne le suis que par la naissance. Sinon pour tout te dire, j'aimerais m'envoler comme les oiseaux dans cet arbre, et être libre comme l'air !


Pendant toute la durée de sa présentation, il lui fixait un sourire attentionné et était vraiment tombé sous le charme de cette belle sunajin. Une idée, il lui fallait maintenant une idée à lui proposé. Ils n'allaient comme même pas restés tous les deux fixés ici en se regardant .
Tout d'abord, il fallait la connaitre d'avantage, ce qu'il fit, en lui demandant certains renseignements. Comme les trucs bateau du genre, Ta quel âge ?, Pourquoi es tu ici ? ... Tout ça n'importait peu, ce que voulait Luffy c'est la connaitre d'un côté sentimentale. Mais ça, il ne savait pas le faire, et gaffeur en son genre, il lui demanda une chose bien précise.

Heu..., tu sais, Kiina,... T'es, la seule personne avec qui je m'entend aussi bien. Même si on ne se connait pas encore, je sens qu'avec toi, je pourrais faire de grande chose. Tu veux être avec moi ?

Quelque chose en elle faisait qu'elle était comme lui. Serait-elle née de déserteur tout comme les parents de luffy ? Déteste-t-elle le système de politique mis en place par les nations ? Ca personne ne le savait sauf eux deux. Et ils allaient bien le constaté un jour ou l'autre. Alors, marre d'attendre, luffy pris les reine en main et lui posa toute sorte de question. Il lui fallait des réponses et il savait qu'elle recherchait la même chose que lui.

Ah au faite ! Je ne t'ai pas dis mon grade. Je suis Jônin et j'ai 14 ans ^^. Et mon expérience me dit que toi aussi tu recherche quelque chose de particulier en moi, car nous savons tous deux que quelque chose fait que toi et moi, on a un destin en commun. Alors j'aimerais te le demander, est tu né de parents déserteur ? Si oui, alors vient vivre avec moi.

Le sérieux du jeune garçon, vint à faire surface et ceci le surpris tout comme la jeune Kiina. Mais Luffy devait en être certain, si non, il n'avait plus rien à ce dire ...


Corrigé avec bonpatron ainsi que Word.



Codé par Heine (c) Copie interdite sans autorisation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Kiina et je suis un ninja.


avatar

Chunnin de Suna



Messages : 393
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 25
Localisation : se ballade dans les ruelles de Suna.



Fiche du Shinobi
Ryos: 150


MessageSujet: Re: [Flash-Back] The first time ... [Pv. Monkey D. Luffy]   Sam 30 Avr - 15:33



Je sentais son regard noisette me brûler les yeux, non pas qu’il me faisait mal mais plutôt qu’il attisait encore plus la flamme de ma curiosité. Sa main était douce, je croyais que les garçons étaient plutôt bourrins, du moins à ce que j’avais vu à Suna. Je fus donc des plus surprises de constater que ce garçon au chapeau de paille était doux avec moi, ça me réchauffait le cœur d’une certaine manière. Il s’appelait Monkey D. Luffy, l’appeler Luffy me semblait normal comme je ne lui avais donné que mon prénom et qu’il me semblait qu’on avait à peu près le même âge. D’un autre côté j’aurais eu du mal à lui donner mon nom étant donné que je ne le connaissais pas, tout le monde à Suna avait oublié le nom de mon déserteur de père, et puis je ne voulais pas donner le nom de famille de la famille qui m’avait adoptée après la mort de Koguro. Je ne me sentais pas à ma place parmi eux, voilà pourquoi je ne me présentais qu’en énonçant que mon prénom, de toute façon tout le monde m’appelait comme ça alors pourquoi cela aurait-il été différent pour lui ?

Par contre j’avais du mal à comprendre ce qu’il voulait dire par « être libre comme l’air ». Avait-il l’intention de déserter, comme mon père après ma naissance ? Je ne voyais pas ce qu’il avait à y gagner avec ça. Je n’aimais pas juger les gens, alors je ne le jugerais pas si il avait l’intention de partir après tout c’était son choix, ce n’était pas comme si je le connaissais personnellement. Je ne connaissais vraiment personne de toute façon et malgré que j’aime être en présence de ce garçon, je ne pensais pas être plus que ça pour lui.

Quand il me dit que j’étais la seule personne avec qui il s’entendait aussi bien j’eus un haussement de sourcil. Il ne devait parler à personne pour s’entendre aussi bien avec une inconnue comme moi. D’accord je n’avais moi-même pas d’amis mais au moins j’essayais d’aller vers les autres, peut-être n’était-ce pas le cas de Luffy ? Quant au sujet de faire de grandes choses avec moi je ne voyais pas du tout où il voulait en venir. Je ne voyais pas ce que je pourrais faire d’extraordinaire avec lui mais le laissait terminer. Sa dernière expression me fit soudainement rougir. Je secouais vivement la tête, il n’avait sans doute pas dit ça dans le sens que je l’avais compris. Je n’allais pas me mettre en couple avec lui alors que je venais à peine de le rencontrer, aussi charmant soit-il !


« Euh, je ne vois pas trop où tu veux en venir… »



Enfin j’espérais que si j’avais bien compris, cela ralentirait ses ardeurs. Je ne le connaissais pas du tout ! Je me sentais étrangement proche de lui, peut-être l’avais-je rencontré lorsque j’étais enfant… Cela expliquerait que j’ai cette étrange impression de déjà-vu en lui parlant. Le fait était qu’il me mettait à l’aise, même si ses paroles étaient un peu déplacées. Il finit par me dire qu’il avait mon âge et qu’il était Jônin… Jônin ?! A son âge ?! Mais alors j’avais affaire à un génie ! Je ne connaissais aucun ninja de mon âge qui était déjà Jônin, déjà pour passer Chûnin on ramait assez… J’étais impressionnée par ce jeune homme au chapeau. Par contre je ne voyais pas d’où il sortait qu’on avait un destin commun, que je cherchais quelque chose en lui ? Il délirait ? A moins qu’il ne soit tombé sur la tête tout à l’heure en me tombant dessus, oui ça devait être ça…

Je piquais un second fard lorsqu’il me proposa de vivre ensemble, poussant un « Heinnnn ?! » de surprise. Ce faisant, les quelques personnes présentes dans le parc se retournèrent vers moi et la gêne m’envahit de nouveau. Je ne sais si ce fut la panique qui me fit faire ça, mais je me saisis de la main de Luffy et m’enfuit avec lui derrière les arbres et les hauts buissons du parc, je ne tenais pas à ce que tout le monde me voit dans cet état. D’ailleurs je n’avais pas plus envie que Luffy me voit aussi rouge, mais qu’est-ce qui m’avait pris de l’emmener avec moi ?! Mais quelle idiote je vous jure ! Au bout d’un moment de course, lorsque je crus que nous étions vraiment seuls, je lâchais sa main et me retournais vers lui avant de le plaquer contre un autre cerisier en fleur. Je l’avais doucement mais fermement poussé contre le tronc et restait appuyée sur lui pour lui expliquer ma façon de voir les choses. Quelques pétales des fleurs roses nous tombaient dessus alors que je plongeais mon regard d’azur dans la profondeur noisette de ses yeux. Pourquoi mon cœur battait-il si vite ? J’avais complétement perdu la tête.


« Je ne vois pas pourquoi je devrais aller vivre avec toi sous prétexte que mes parents sont déserteurs, ok ?! Qu’ils soient déserteurs ne te regarde pas !... Et puis d’abord, comment est-ce que tu l’as deviné ? »



C’était vrai ça, comment pouvait-il savoir que mes parents étaient déserteurs lui ? C’était pas un membre de ma famille quand même ? Non impossible, ma mère venait d’Iwa et mon père était originaire de Suna, et étant donné que nous avions le même âge et rien en commun physiquement parlant, il n’y avait aucune chance que ce soit mon éventuel frère. D’ailleurs en parlant de physique, pourquoi j’étais encore appuyée contre son torse et si près de son visage moi ? Me reculant vivement et secouant rapidement ma tête en espérant que Luffy ne remarque pas le rouge qui avait envahi chaque parcelle de mes joues. Je pris une profonde inspiration alors que l’air caressait doucement mes joues, il fallait que je me calme, je m’égarais totalement… Papa, que devais-je faire ? Comment devais-je réagir face à cet étrange garçon ?... Franchement je ne savais pas, j’étais complétement perdue.


« Bon, explique-moi ton point de vue… Parce que là je ne vois pas de quoi tu parles, tu vas dans tous les sens et je n’arrive pas à suivre. Alors je t’écoute, explique-moi. »



Oui, mieux valait que je me calme et écoute posément son point de vue avant de réagir aussi rapidement. Je m’approchais alors de lui et m’appuya moi aussi sur le même tronc que lui. Être à ses côtés ne me dérangeait pas, bien au contraire. Mais j’avais un peu de mal à comprendre ce qu’il essayait de me dire. Maintenant j’étais prête à écouter ce qu’il avait à me dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Monkey D. Luffy et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang B



Messages : 590
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 24
Localisation : Libre comme l'aire; je m'envole vers de nouveaux horizons...



Fiche du Shinobi
Ryos: 360


MessageSujet: Re: [Flash-Back] The first time ... [Pv. Monkey D. Luffy]   Sam 30 Avr - 17:21



En cellule, luffy se remémore de bon souvenir passé avec quelques personnes l'ayant marqué. Après l'épisode "Kankuro", voici une rencontre entre deux enfants tombé l'un et l'autre amoureux...l
Une rencontre du destin !





Mais que pouvait elle bien cacher bon sang ? Elle se comporte de plus en plus bizarrement. Certainement était ce là demande de luffy qui venait de la mettre dans cet état. C'est vrai, après que Luffy lui est demander de vivre avec elle, elle devint toute rouge et prenant sa main, ils partirent dans un coin paisible du parc. Posé à même le sol, la jeune fille le posa sur le tronc d'un cerisier et recommença la scène. Était elle surprise que Luffy soit Jônin à son âge ? Pourtant, les shinobi de kumo deviennent très vite d'excellent ninja, ce qui fait de leur réputation, des shinobi aguerrit.

Vivre avec quelqu'un ne devrait pas être interdit, mais luffy serait il aller trop vite ? Il en doutait, lui qui ,'y connaissais rien en amour et prise de décision tel que celle qu'il venait de lui annoncer. Une seule question trainait dans la tête de luffy, Pourquoi l'a telle prit à part pour parler en privée de la sorte ? C'est vrai quoi... Pourquoi ne pas en parler sur place ? Mais à bien la regarder, elle rougissais, l'air gêner. Elle perça de son regard Azur, le corbeau de luffy.

Maintenant au calme, elle en profita pour remettre les choses à plats en sa compagnie. Pour elle, il avait pris comme prétexte que son père était déserteur, mais pas du tout. Luffy se souvenait de son comportement lorsqu'il n'était encore qu'un enfant, et se rappela de certain détails. Tout comme Kiina ,les gens le repoussait car il était fils de déserteur, alors les amis, il ne connaissait pas. Ce qui pousse l'individu à repousser les gens lorsqu'ils viennent vers lui et surtout, à ne jamais les approcher. Prenant les mains de la jeune fille, il plongea son regard dans le sien, et lui expliqua sa raison.

Tu sais comment j'ai deviné que tu était fille de déserteur ? par ton comportement, j'avais le même étant petit car moi aussi... Je suis fils de déserteur...

Du plus sérieux de soi même, il venait de lui avoué, ce fameux lien qui faisait d'eux, deux personnes du destin. Alors pourquoi ne pas vivre ensemble, en tout cas, ce que cette rencontre aura permis à Luffy c'est d'avoir pu rencontrer la seule personne qui peut être comme lui. Il était bientôt l'heure de partir, alors la regardant une dernière fois, il l'embrassa, lui laissant comme dernière parole un signe d'espoir.

Je serais toujours là, à Kumo, alors si l'envie de dit, passe un de ces quatre ! SI jamais tu change d'avis et que tu veux faire ta vie avec moi !




Corrigé avec bonpatron ainsi que Word.



Codé par Heine (c) Copie interdite sans autorisation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis un ninja.












MessageSujet: Re: [Flash-Back] The first time ... [Pv. Monkey D. Luffy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Flash-Back] The first time ... [Pv. Monkey D. Luffy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « LE MONDE DES SHINOBIS » :: Kumogakure no Sato :: Académie ninja-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit