AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

Tout ça pour des plantes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Shinzuke Kazuma et je suis un ninja.


avatar

Jounin expert de Konoha



Messages : 86
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 27
Localisation : Somewhere you not...



Fiche du Shinobi
Ryos: 130


MessageSujet: Tout ça pour des plantes...   Jeu 12 Mai - 8:44

Flash back

1 ans plutot à Suna
    D'un pas lent, on voyait sa silhouette progresser lentement. Sous cette chaleur étouffante, le trentenaire faisait de la descente libre. Dans une des nombreuses blessures du désert, il descendait dans les profondeurs de la terre à la recherche d'une plante rare qui poussait qu'à une certaine température dans le ventre ces terres arides et sec. D'une agilité impressionnante, il descendait la roche sans se soucier de la hauteur. Non, pas parce qu'il en avait peur, mais bien parce qu'il se concentrait sur sa descente. Seul, ce n'était pas le temps pour lui de se blesser et surtout que plusieurs personnes à l'autre bout du monde attendaient son médicament contre ce virus qui se propageait depuis peu dans le nord du pays du feu. De plus, il ne connaissait pas l'altitude, il pouvait amortir sa chute en cas de pépin. Seulement, il ne voulait pas prendre cette chance, alors il se focalisait sur des mouvements prudents.

    Son objectif pointa son nez quelques mètres avant le fond et le médecin profita de cette abondance de plante pour remplir son sac d'une main. Une fois bien remplie, il refit le trajet à l'inverse en prenant bien soin, encore une fois, à bien se placer. La monter fut plus longue, plus forçant, mais un réel plaisir. Son coeur pompait à mille à l'heure et il sentait l'adrénaline dans ses muscles. Une sensation assez plaisante après tant d'effort. Par contre, il ne s'accorda pas une pause. Sous ce soleil pesant, la température le tuerait. Il devait se trouver un coin à l'ombre et où il le frais tenait la chaleur en laisse !

    Sa marche dura une petite heure après son escalade et emmena le Jounin aux limites de la frontière du pays du vent où la chaleur perdue de son emprise sur la nature. Dans un petit bout de terre, il s'assit et profita de ce moment de détente pour prendre un petit coup. De la bonne eau fraiche qu'il but sans retenue. Un réel soulagement. Son corps approuva dans un soupire. Au pied d'un rocher, il regarda le paysage autour de lui qui manquait cruellement de couleur. Ça manquait de vie...Enfin. Gros mot, car il y avait quand des insectes et des animaux sauvages qui vivaient sous cette lumière calcinant... Même des hommes et des femmes. D'ailleurs, Shinzuke se demandait par quel moyen il survivait dans ce genre d'endroit !

    Dans ces théories farfelu, il quitta son monde en sentant des présences. L'expert leva les yeux dans leur direction et les analysa de la tête au pied. Celui de droit était balafré sur l'oeil gauche. Plutôt costaud et grand. Pour celui de gauche, à peu près la même chose mise à part la cicatrice. Des frères surement. Vu leur ressemblance frappante touchant à peine la trentaine vue leur visage. Aucune appartenance à un village, surement des voleurs qui se croyaient assez fort pour venir voler un haut rang comme Shinzuke. Des fous en résumé.

    « Bonjours, monsieurs. Comment allez-vous par cette belle journée ensoleillé?»

    Le ninja en profita pour se lever en prenant bien son temps. Il n'eut quand même aucune réponse.

    « Vous êtes muets? Je connais quel mot en language de...»

    D'une voix grave, le plus petit des deux, le coupa net.

    « Arrête de faire ton interessant et donne nous les plantes! On peut pas te laisser retourner au...»

    À son tour, il fut coupé net par un bout de tissu. Un foulard noir qui s'enroulait autour de son coup comme un fouet et l'étranglait solidement. La surprise dura un court instant et le frère du prissionner coupa le tissu avec une épée. À ce moment-là, le combat s'enclencha. Personne ne toucherais à ces plantes à part pour guérir. La manière hostile que ces deux coopères semblaient vouloir l'utiliser n'entrait pas dans les options. Un poing, frôla la joue de notre expert qui se contenta d'esquiver sans problème. Dans une séquence au ralentit, il observa les points faibles des adversaires qui s'offraient à lui et les exploita solidement en les touchant de simples gestes. Leur coordination touchait la perfection et le jounin de konoha ne permettrait aucune erreur sous peine dans subir de graves conséquences. Dans un coin, il perdit la notion de l'environnement et se retrouva bien vite coller au mur. Les coups fusèrent encore plus et celui qu'il reçut sous le menton le fit réagir férocement. Les pieds et les mains s'arrêtent juste en face de son visage... Shinzuke tendit les mains et les ramena à lui avec une telle intensité que lorsque les visages des frères touchèrent le mur en arrière de lui, ils perdirent tout deux connaissances. Le plus gros se réveilla rapidement...Néanmoins, il retomba vite fait dans les bras de morphée suite à un coup de pied sur la tempe par le gagnant du combat.

    «Piff... Encore des rigolos qui peuvent pas bien se conduire...Tour ça pour des plantes.»

    Le torse nu et un foulard autour de la tête, il regrettait de ne pas être venu avec son manteau. Il leur montrerait une façon plus digne de punir les mauvais garçons. Vue la chaleur, l'emmener aurait été plus un supplice qu'autre chose. Or, vue les derniers évènements... Le médecin passa un doigt sur une coupure au torse disparut bien vite. La mâchoire un peu sonné... Il la massa légèrement en se tourna vers les deux briguants du désert. Il devait les attacher. Il posa sa main sur leur chandail et en un instant, il devint des camisoles de forces. Il adorait sa technique de matérialisation. Pratique pour ce genre d'occasion.

    « Dommage pour vous...»

    Shinzuke se retourna et fixa au loin le vide. Un autre venait. Surement un autre qui se croyait assez malin pour venir lui prendre le sac qui n'avait aucune égratignure même après un combat. L'expert souffla un coup et assit entre les deux endormis qui saignait du visage.


Dernière édition par Shinzuke Kazuma le Dim 22 Mai - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Akisada Miki et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang B



Messages : 70
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 27



Fiche du Shinobi
Ryos: 110


MessageSujet: Re: Tout ça pour des plantes...   Sam 14 Mai - 20:04

  • Première année d'errance, quelque part aux frontières de Konoha…

    Cela faisait plusieurs jours que Miki avait installé son camp dans une clairière non loin d’u village civil. Les habitants savaient parfaitement qu’un étranger vivait près d’eux mais il ne représentait pas une menace, alors ils toléraient sa présence. Le jeune shinobi n’était pas du genre à se faire remarquer. Ces derniers mois, il s’était contenté de voyager afin de trouver de quoi survivre et de ne pas attirer l’attention sur lui. Depuis qu’il avait été forcé de quitter Suna, Miki n’avait pas de réel foyer, il vivait donc au jour le jour. Apprenant petit à petit les rouages de la vie solitaire qu’il devait mener à présent, chaque moment était un combat. Seul, sans défense, un explorateur qu’il avait rencontré au pays de l’Herbe lui avait conseillé de se rapprocher des habitations pour éviter les attaques de nukenin. Certes, ce n’était pas une solution parfaite mais au moins cela lui évitait des ennuis inutiles et surtout, qui pourraient lui être fatales. Lorsque le shinobi était encore sunéen, il venait tout juste d’être nommé chuunin. Sa formation était loin d’être terminée et il lui restait encore beaucoup à apprendre de l’art ninja. Néanmoins, c’était seul qu’il devait aujourd’hui préparer au mieux son avenir…

    Allongé sur l’herbe fraîche qui bordait la rivière, Miki était perdue dans ses jeunes pensées. Imaginant ce qu’il voulait devenir, ce qu’il pouvait devenir. Profitant de sa passivité, un duo de déserteur lui tomba dessus. Avant même qu’il puisse réagir, les deux acolytes s’étaient postés à côté de lui. Il ne les avait absolument pas senti approcher et pesta intérieurement de ne pas avoir été plus attentif. Ce n’était pas la première fois qu’il avait à faire à des brigands. Les premières fois, il avait tenté de résister mais tout ce qu’il avait récolté c’était des blessures inutiles. D’un naturel fier et extrêmement confiant, il aurait normalement foncé dans le tas. Mais l’expérience commençait à rentrer et il se retint. Par chance, il avait toujours échappé à la mort mais plus d’une fois il frôla celle-ci.

    « Donne nous tout ce que t’as. Et vite ! »

    Les vils en avaient après ses biens. Lentement, il se releva, montrant qu’il ne souhaitait pas résister. Son épée attachée dans son dos, il aurait pu tenter quelque chose mais à deux contre un, il préférait ne pas prendre le risque. Miki n’avait rien à leur offrir.

    « Je suis seul et sans village. Je ne transporte rien de valeur. »

    L’un d’eux partit fouiller son sac posé à quelques mètres tandis que le second le fixait du regard. Miki sentait qu’il était cerné et que s’il bougeait un pouce, il était prêt à passer l’étape fatidique. Heureusement, le jeune ninja avait une qualité très importante pour un voyageur solitaire, c’était un sang-froid à toute épreuve. Le brigand commença à lui tourner autour pour vérifier s’il ne portait rien sur lui. Après cette petite fouille, il se tourna vers son compagnon. Miki sentit que l’atmosphère avait changé. En réalité, il portait un objet de valeur. C’était le pendentif des Akisada qu’il portait autour de son cou. Néanmoins, ses vêtements le cachaient et il était impossible qu’il l’ait vu. Et là, sans même pouvoir réagir, le shinobi se prit un violent uppercut qui l’envoya valdinguer dans les eaux. En vol, il prit une grande respiration et se laissa tomber dans la rivière. Le seul moyen qu’il avait trouvé pour s’en sortir, c’était de simuler sa défaite. Flottant, il espérait seulement que ces brigands en aient fini avec lui. Là, il sentit une main se poser sur sa nuque et arracher son pendentif. Comment avait-il fait pour le voir ? Bon, restons calme, pensa-t-il. Comme prévu, les déserteurs quittèrent les lieux après avoir réussi leur coup. Miki sortit la tête de l’eau et reprit difficilement son souffle. D’un rapide coup d’œil, il s’assura d’être bien seul. Habituellement, il aurait continué son chemin mais là, ces hommes venaient de lui enlever la seule chose qui lui restait de son clan. Oui, ces mêmes personnes l’avaient expulsé de son village mais le garçon savait que tous n’étaient pas d’accord avec cette décision, dont ses parents. Ainsi, il ne pouvait pas tous les blâmer et renier ses origines. Ce bijou représentait ses souvenirs, son passé, il ne pouvait le laisser entre leurs mains. Ils l’avaient pris par surprise, il allait faire de même. Une chasse commençait.

    Frontière de Suna…

    La traque de Miki durait maintenant depuis plusieurs jours. A l’affut d’une occasion de récupérer son précieux bijou, le garçon n’avait pas lâché les voleurs d’une semelle. Or, leur couverture semblait bien rodé, jamais ils ne se séparaient. Ainsi, le jeune homme devait faire preuve de patience.
    Malheureusement, cette filature l’avait amené au dernier endroit où il souhaitait se rendre. Le pays du Vent était encore un endroit trop risqué pour lui. S’il avait le malheur de croiser un ANBU, à coup sûr il serait repéré. Sa chevelure rougeoyante trahissait son appartenance au clan Akisada. Pour seul subterfuge, il s’était contraint à porter un masque. Similaire à ceux des ninjas d’élite, il lui permettait au moins de ne pas dévoiler son visage.
    Finalement, c’est dans un coin perdu aux abords du désert que sa chance se présenta. Les deux compères avaient décidé de s’en prendre à un homme qui lui aussi semblait voyager seul. Comme d’habitude, ils attaquaient en même temps pour tenter de surpasser leur adversaire par la vitesse. Au loin, Miki utilisait sa vision accrue par sa marque pour observer le combat. L’homme utilisait une technique étrange que le garçon n’avait jamais vue. Il semblait contrôler le tissu, ou quelque chose dans le genre. Les échanges verbaux furent courts et il ne tarda pas à prendre plutôt aisément le dessus sur les voleurs. Impressionnant, sans aucun doute était-il plus expérimenté et plus puissant que l’ancien sunéen. Le jeune homme ne savait pas s’il était bon ou pas d’essayer de s’approcher mais il devait récupérer son bien. Pour ne pas montrer d’hostilité, il enleva son sceau. Très vite, les nausées commencèrent à faire leur apparition. Il n’avait pas utilisé très longtemps sa particularité et c’était tout à fait soutenable, il avait l’habitude. Lentement, d’un air banal il marcha vers l’homme qui se tenait aux côtés de ses deux victimes. A priori, c’était un shinobi médecin puisqu’il soignait seul une blessure. Il n’avait pas l’air détestable, Miki sentit qu’il pouvait s’approcher en le voyant. Peut-être son apparence jeune qui lui donnait cette mine que le garçon trouvait amicale. Etait-ce une erreur ? Il ne savait pas pour le moment.

    Une fois à proximité, il s’abaissé directement sur le corps du brigand et le fouilla. Comme il le pensait, son pendentif était autour de son cou. D’un geste sec, il l’arracha, nettoya le sang qui se trouvait dessus et le remit sur lui.

    « Je récupère seulement mon bien, j’espère que vous n’y voyez pas d’inconvénients ? »

    Sans même attendre la réponse, il enchaina. Miki était un peu tendu en lui parlant. On ne pouvait nier son caractère indéfiniment. Il ne pouvait s’empêcher de se sentir supérieur à presque tous les ninjas qu’il croisait. Sans gêne, il s’assit près de lui.

    « Vous êtes du coin ? »

    Il sortit une gourde de son sac et prit quelques gorgées. Après un instant de réflexion, il se décida à lui en proposer en lui tendant l’objet. Quel effort ! Le destin était en train de changer profondément le caractère du jeune ninja, et si cet exil était la meilleure chose qui lui soit arrivé ?

[Tu n'es pas obligé de faire des posts super longs, personnellement je préfère peu mais sans brodage. Sauf pour le premier bien sûr ]


Dernière édition par Akisada Miki le Mer 18 Mai - 3:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Shinzuke Kazuma et je suis un ninja.


avatar

Jounin expert de Konoha



Messages : 86
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 27
Localisation : Somewhere you not...



Fiche du Shinobi
Ryos: 130


MessageSujet: Re: Tout ça pour des plantes...   Lun 16 Mai - 8:14

    Il ne broncha pas. Observant le jeune homme venir dans sa direction, Shinzuke ne sentir. Si vous cherchez le présent, écrivez sent."sentit aucune hostilité envers sa personne. Cependant, ce ne fut pas il est important que tu viennes ce soir. Dans certains cas, le futur est aussi possible."pour autant qu'il baissa sa garde. Toujours assit, il le regarda approcher et l'étudia d'un oeil inquisiteur. Décryptant chaque défauts que son corps pouvait fournir dans sa démarche, sa posture, son regard, son teint... Chaque petit détail s'enregistrait dans la tête de l'expert qui ne le quitta pas des yeux. Même lorsque ce dernier vint prendre un objet précieux dans le corps de l'un des inconscient. D'ailleurs, à ce moment-là, la main du jounin se resserra sur son foulard qui attendait l'action. Toutefois, cela attendrait encore...

    Le trentenaire garda le silence aux paroles du jeune et refusa la gourde en lui montrant la sienne à sa ceinture. Ne sachant pas trop quoi répondre, il réfléchit à une réponse. Devait-il lui révéler sa personne ? Bonne question. Vu les circonstances... La méfiance rodait autour de lui, seulement... Il ne ressentait rien de...mal le jeune. Le foulard cachant note."sa marque d'appartenance, il le dénoua d'autour de son cou et en montra un deuxième où une petite plaque montrait son appartenance, Konoha.

    « Pas vraiment comme tu peux le voir.»

    Il renoua son foulard autour de son coup et de sa tête pour se protéger du soleil.

    « Je suis ici pour cause médicale et toi...vu que je ne vois pas de bandeau... Tu es paysans de Suna je suppose ?»

    À son tour, il tira sa gourde sa ceinture et but une gorgée d'eau. Une main toujours sur le sac, il invita le jeune à marcher.

    «Je ne sais pas si cela te dérange, mais jesuis demandé d'urgence. Peut-être connais-tu un moyen rapide de me rentre à Konoha et pourrait me le montrer ?»

    Deux raison à ce geste. Le premier, s'éloigner des endormis et ensuite, parce que le temps jouait contre lui. Des gens l'attendaient avec impatience. Un racourcis ne lui serait pas de refus. De plus, ça lui permettrait d'en apprendre plus sur la meilleur façon de socialiser avec un inconnu. Autant bien en profiter.



[ Ok. Je peux faire simple. Ça me dérange pas plus que ça. Smile Desoler du temps, mais bon...J'ai fêté toute la fin de semaine alors...lol. Je devrais poster régulierement maintenant.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Akisada Miki et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang B



Messages : 70
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 27



Fiche du Shinobi
Ryos: 110


MessageSujet: Re: Tout ça pour des plantes...   Ven 20 Mai - 1:43

  • Le jeune shinobi ne l’avait pas remarqué mais son interlocuteur venait de Konoha. Il était allé quelques fois dans le pays du Feu mais jamais dans son village caché. Depuis longtemps, Suna et Konoha sont alliés, c’était un peu risqué pour lui de se rendre là-bas. Si par malheur il croisait une délégation sunéenne, il pourrait se faire repérer. Cependant, il avait déjà rencontré un de ses habitants alors qu’il avait installé son camp dans l’immense forêt. C’était un scientifique, enfin plutôt un naturaliste. Il étudiait le comportement des animaux. Miki avait longuement parlé avec lui en partageant un thé. Jojoba, c’était son prénom. A cet instant, il se rappela qu’il lui avait promis de venir le voir un jour dans son village pour voir le fruit de ses recherches.
    Le Tengu sourit lorsque l’homme lui demanda s’il était un paysan de Suna. En effet, il ne portait pas de bandeau et il aurait préféré cela à sa situation actuelle. Même si la vie de paysan dans ces terres arides ne devait pas être de tout repos. Son bandeau, il l’avait gardé. Au fond de sa sac, il est soigneusement plié. Un jour, il le remettra. Il s’était refusé à tomber dans la haine en barrant son insigne comme le font la majeure partie des déserteurs. En guise de réponse, il sortit la réplique qu’il disait à chaque fois qu’on lui posait cette question.

    - Je suis un explorateur. Je voyage à travers le monde.

    Miki se voyait donc ainsi. Du moins, il aurait aimé pouvoir le dire sans avoir un pincement au cœur. Car pour l’instant, il était encore déserteur et ce malgré toute sa bonne volonté. Il n’avait pas encore trouvé la clé qui lui permettrait de s’enlever cette étiquette qui lui collait à la peau.
    Le ninja disait être ici pour raison médicale et devoir rejoindre en urgence son village. Miki ne savait pas du tout pourquoi il se trouvait en ce lieu précis. Avait-il fait appel aux soins de Suna ? D’après ses souvenirs, le village du Sable comptait dans ces rangs de très bons médecins. Peut-être transportait-il un remède unique au monde ? Peu importe, le garçon avait déjà décidé de l’aider. Pour survivre, il avait dû faire bon nombre de tâches ingrates et déshonorantes. S’il pouvait faire un beau geste de temps en temps, ce n’était pas de refus. Même si autrefois il était égoïste et suffisant comme la plupart des membres de son clan, son errance lui avait mis du plomb dans la tête et il savait qu’une main tendue pouvait changer beaucoup de chose. D’autant plus qu’en l’aidant à se rendre à Konoha, peut-être qu’il pourrait rentrer plus facilement. C’était l’occasion ou jamais pour lui de rendre visite à son ami sans être obligé prendre de gros risques en se faisant passer pour un voyageur. La question était maintenant de trouver le chemin le plus rapide. Excellent cartographe, Miki avait également un bon sens de l’orientation à force de barouder. Ainsi, il connaissait la route la plus courte allant de Suna à Konoha. Pour cela, il fallait passer par le pays des Rivières. Le Tengu préférait éviter de passer près d’Ame, il avait entendu les pires choses à propos de cet endroit.

    - Je vais te raccompagner chez toi. Je connais une route sûre à travers le pays des Rivières. Allons-y !

    Il se releva et lui fit signe de le suivre. Le chemin était plutôt tranquille habituellement, mais il était long. Plus tôt parti, plus tôt arrivé. Sac bien accroché, épée en place, Miki prit les devants. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas voyagé avec quelqu’un. C’était une sensation agréable qu’il n’avait pas ressenti depuis longtemps. Il n’était pas forcément très bavard mais la solitude devient pesante un jour ou l’autre pour tous. En plus, c’était quelque part une sécurité pour lui aussi. Ce ninja avait l’air puissant, les deux voleurs s’en souviendront surement longtemps vu la facilité avec laquelle il les a mis au tapis. Plutôt joyeux, il sifflotait sous le soleil radieux qui surplombait les nuages.

    - En quoi Suna peut aider Konoha d’un point de vue médical ? Lâcha Miki d’un air désintéressé.

    C’était une tentative un peu maladroite d’entamer la conversation. Dans le même temps, il se renseignait sur les relations entre les deux camps. Et là, alors qu’il s’apprêtait à poser une seconde question, il aperçut quelque chose d’assez inattendu au loin. Une fumée noire sortait de la forêt signifiant l’entrée au pays des Rivières…


[Je te laisse imaginer la suite pour la fumée, c'est histoire qu'on s'ennuie pas pendant le voyage Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Shinzuke Kazuma et je suis un ninja.


avatar

Jounin expert de Konoha



Messages : 86
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 27
Localisation : Somewhere you not...



Fiche du Shinobi
Ryos: 130


MessageSujet: Re: Tout ça pour des plantes...   Sam 21 Mai - 21:43

Arrow Arrow Arrow Suite au Pays de la rivière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis un ninja.












MessageSujet: Re: Tout ça pour des plantes...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout ça pour des plantes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tout ça... Pour ça?! [PV Drago Malefoy]
» Maintenant que tu sais tout de moi, dis moi tout de toi | Hayden [Done.]
» (TERMINE) [THEME] Tout ça, pour ça... [PV Solstice]
» Super grande bataille ( tous ceux qui peuvent chasser de tous Clan+ BLAIREAUX)
» [FB] Les ennemis de mes ennemis... peuvent parfois ressembler à des amis [PV Red]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « LE MONDE DES SHINOBIS » :: Sunagakure No Sato :: Frontières du pays du Vent-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Naruto RPG