AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

[mission D] A la chasse au fenec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Kimary et je suis un ninja.


avatar

Gennin de Suna



Messages : 21
Date d'inscription : 20/04/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 190


MessageSujet: [mission D] A la chasse au fenec   Lun 25 Avr - 21:36

Citation :
A la chasse au fenec ! Rang D


▬ Un fenec rôde la nuit tombée et vole de la nourriture aux habitants du village. La population est très énervée et réclame au Kazekage son aide afin de chasser l'animal. Votre mission est simple, attraper l'animal et l'éloigner au maximum du village, et en profiter pour calmer les habitants.


Le désert, un lieu très chaud et que très peu humide. Pas très agréable d’y vivre, en revanche, on ne peut pas se plaindre des choses que l’on y voit, des animaux que vous ne verrez pas ailleurs, un entrainement dans des conditions drastique, on peut s’adapter nous. On sait pertinemment que l’on aura pas de lieux plus chauds que chez nous. Bref, cessons toutes ces choses inutiles, il faut que j’aille rapidement rendre visite à ma mère, je n’y suis pas encore allé aujourd’hui, elle doit s’inquiéter dans son lit d’hopital. Puis, elle serait capable de me faire la gueule juste parce que je n’y suis pas allé un petit jour dans la semaine, quelle poisse tout de même. Vite, vite, la nuit risque de bientôt tombé en plus. Je passais rapidement ma porte d’entrée et me dirigeais vers l’hopital quand un ninja se présentait devant. Un ninja de haut niveau d’ailleurs puis ce dernier me tandis rapidement un parchemin.

« Kimary, une mission pour vous ! Tachez de la réussir, le village compte sur vous ! »

Les grands mots comme d’habitude. C’est bon ce n’est pas non plus la mort si je rate ma mission, surtout qu’en tant que genin je n’ai pas de grosse mission à faire, l’avantage c’est qu’elles sont tellement simples qu’il est rare qu’on les loupe. Bon voyons voir de quoi il s’agit. J’ouvris le parchemin et lu attentivement la mission qui m’étais confié. Du rang D, normal en même temps. Un fenec ? Ce petit être si mignon ferait des misères aux habitants de Suna ? Étrange. Je ne pourrais pas le trouver avant la tomber de la nuit quoi qu’il arrive, autant faire des petites recherches avant de passer à l’action, tant pis pour mère, j’irais demain. Ou à t’il bien pu frapper ? Direction l’entrée du village à la recherche des premières habitations. Devant la première porte, je tapais et une jeune femme m’ouvrit la porte.

« Bonjour, madame, d’après les dires, un petit fenec sévirais dans le coin, vous pourriez peut-être m’aider et me dire à quoi il ressemble ou comment il agit, ou je ne sais quel autre détail qui puisse m’aider ? »

« Je vois, ton envie est noble, malheureusement le fenec n’a pas sévi dans ce coin de la ville et je ne pourrais pas vraiment t’aider pour ce coup-ci. »

« Pas de problème, merci beaucoup madame. »

La jeune femme refermais la porte et je pu partir en direction d’un nouvel endroit. Si seulement je savais ou avais pu sévir le fenec je serais clairement avantager. Voyons, voir, si je faisais le petit rassemblement de maisons qui se trouvaient juste derrière ? Allons-y. Rapidement je me trouvais dans le quartier et vis une première personne qui était aussi un marchand du village.

« Vous ne devriez pas sortir à cette heure, la nuit va bientôt tomber et le fenec va bientôt sortir. »

« Quoi ? Alors vous l’avez déjà vu ? Il arrive quand ? Il agit comment ? Par où arrive t-il ? »

« Il n’est venu ici qu’une fois, il agit en général à l’opposé, de l’autre côté du village. Si vous souhaitez le voir vous avez intérêt de vous dépêcher dans une demi-heure il devrait arriver et commencer à voler certains habitants. Je ne sais pas ce que vous souhaitez faire, mais si c’est l’attraper faites très attention, certains veulent sa mort et surtout, il parait qu’il est très hargneux le petit animal. »

« Merci beaucoup monsieur, vous m’avez été d’une très grande aide. A bientôt. »

« Tenez, cela pourra peut-être vous être utile. »

Le marchant me tendis un petit morceau de viande cru. Il voulait que je fasse quoi avec ça moi ? Ne disons rien. Je le remerciais simplement et pris la route pour l’autre côté du village. Il me fallait courir, la nuit commençait déjà à tombé et il me restait encore un peu de temps avant d’arriver à l’endroit voulu, vite, vite, vite ! Je courais aussi vite que mes jambes me le permettait, mais je n’arrivais pas asses vite sur place. En effet, à peine arriver que j’eu la désagréable surprise de voir ma première victime.

« Reviens là espèce de voleur ! »

Ça y est, ça a commencé. Comment est-ce que je vais faire pour le retrouver moi ? Mais rapidement je regardais ma main droite revoyant ainsi le petit morceau de viande. Mais bien sur, ça me revient, il me suffit de l’attirer vers moi avec cela. Mais soudain, le petit animal se trouvait à mes côtés tentant de me prendre ma viande mais je levais le bras pour qu’il ne l’attrape pas. Ce dernier parti dès qu’il vis le gros monsieur arriver en courant et hurlant.

« Vous pourriez pas rester chez vous et me laissez faire mon travail ? Par votre faute le fenec est déjà parti pour commettre un nouveau délies ! Aidez moi, ne sortez pas de chez vous et laissez moi faire ce que j’ai à faire. Le fenec, j’en fais mon affaire ! »

Je ne lui laissais pas le temps de répondre que déjà je partais dans la direction prise par le fenec secouant mon morceau de viande afin d’en rependre un maximum d’odeur pour qu’il puisse repérer mon morceau de viande et ce montrer. J’avançai doucement mais surement dans le village espérant qu’il débarque et soudain, je le vis, coincer dans une rue, deux hommes devant lui armer de couteau près à le tuer. Ni une ni deux, je mis mon morceau de viande dans mon petit sac et me mis en opposition devant les deux hommes.

« Écartes toi jeune fille ! On va s’occuper de régler le problème de ce petit voleur. »

« Je ne vous laisserais pas tuer ce petit animal, hors de question. Le problème c’est moi qui vais le régler aujourd’hui donc laissez moi faire ! Il ne reviendra plus après mais laissez moi m’occuper de l’animal ! »

« Et comment tu comptes t’y prendre idiote ? Tu crois pouvoir l’attraper si facilement ? »

« Si maitre kazekage me fais confiance, vous pourriez en faire de même ! Je vous dis que je m’occupe personnellement du problème donc un peu de calme et laissez moi faire ! »

Les deux hommes n’avaient pas réellement l’air convaincu mais baissèrent leurs couteau et prirent la route dans le chemin opposé. En ce qui me concerne, je m’approchais délicatement du petit animal et me baissais devant lui. Comment allait-il réagir ? Je tendis la main mais sans hésiter il me mordit. Je ne criais pas mais mourrais d’envie de le faire, il me lâchait rapidement et je regardais ma main, il avait réussi à me faire saigner entièrement la main quand même ! Plan B, je pris un morceau de la viande situé dans mon sac et le lui donnais.

« J’espère que tu me fais suffisamment confiance maintenant ! Il faut que tu viennes avec moi, tu es en danger ici ! »

Forcément qu’il ne comprend rien à ce que je lui dis, mais si il vois que je ne lui veux aucun mal, il voudra peut-être me suivre mais soudain, les envie revinrent ici.

« Je croyais que tu devais t’en occuper, laisses moi faire, je ne vais pas lui laisser la vie à ce voleur. »

« Dans ce cas, je n’est pas d’autre choix ! Kasumi Juusha no Jutsu ! »

Une vingtaines de clones apparurent entre les deux assaillant et moi, des clones qui certes n’attaquent pas mais qui ne peuvent pas être détruit surtout. A chaque coup, le clone devient deux clones, ils se multiplient plus rapidement encore que des microbes et les deux hommes ne tardèrent pas à s’en rendre compte puisqu’ils en tapèrent deux se qui eu la conséquence d’en créer deux supplémentaire. La technique parfaite pour s’échapper. J’attrape rapidement le fenec et fuis à travers les clones direction le désert. Par chance ils n’ont pas prévu cette possibilité. Une demi-heure de course effrénée dans Suna direction le désert. Par chance, une fois dans le désert, les hommes n’étaient plus à nos trousses, à moi de jouer désormais ! Si il était à Suna, il s’était surement égaré, à moi de l’emmener loin d’ici ! J’ai couru facilement une heure dans ce désert et en pleine nuit, mais je fini par arriver près d’une grosse colline de rocher au pied de laquelle se trouve un petit trou et voila le fenec qui commençait à s’agiter et descendit de mes bras. Je lui donnais mon morceau de viande qu’il prit et entrais dans le terrier. Avec un peu de chance il ne reviendra plus maintenant qu’il avait l’air d’être chez lui. Retour au village ou un homme m’attendait.

« Ou est il ? »

« Plus dans le village, je l’ai emmené là ou il aurait du être s’il ne s’étais pas égaré ici ! »

Il ne répondit rien et moi je passais mon chemin, direction le bureau du kazekage pour lui faire mon rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-no-seken.forumactif.org/
 

[mission D] A la chasse au fenec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Deuxième Partie Mission,Privé Atios] La chasse au monstre et ouverte !!!
» [ Mission Natsu Dragneel ] La chasse aux Balkans
» [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !
» La chasse à la couronne ou comment une journée tranquille peut se transphormer en panique totale [PV Crémalia Sarwen, Eden Wills, Molly Penderwick]
» [Mission: Chasse Aux Voleurs] Une Equipe Hors Du Commun ~ La Louve & Le Samouraï ~
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « LE MONDE DES SHINOBIS » :: Sunagakure No Sato :: Centre ville-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit