AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Je m'appelle Wataridori Kakkou et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang A



Messages : 90
Date d'inscription : 14/04/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 196


MessageSujet: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Mer 8 Juin - 21:32




Flash Back

Citation :
Background de Wataridori Kakkou :

Cette année-là, Kakkou fêtait ses 15 ans au sein du village de Iwa avec le grade de Jonin spécial. Et oui, déjà 15 ans qu’il avait passé son examen pour rentrer dans l'élite du village, et peu de membres se voient attribuer ce grade. Le village connaissait désormais son nom, mais la majorité le connaissait sous le nom du ninja aveugle. Cela ne le dérangeait pas du tout au contraire il trouvait que ça avait de la gueule. Il faisait parler de lui dans tous les pays et en tant que chef d’équipe il menait à bien ses missions. Pour lui tout ce qui contait était la réussite de la mission, la vie de ses coéquipiers passait après, mais Kakkou était un homme intelligent et son équipe pouvait compter sur ses plans. Il était fier de ce qu’il avait fait de sa vie et ne voulait que rien ne change. Mais un jour funèbre fi surface. Un jour un groupe d’une dizaine de personnes environ s’incrusta à Iwa. Personne n’a vraiment su ce qu’il s’était passé, c’était une journée ensoleillée banale, personne ne pouvait s’attendre à ce que quelque chose comme ça se produise. Mais pourtant ce fut bien le cas… Kakkou venait tout juste de rentrer de mission, exténué des efforts offerts pour l’accomplissement de son devoir lorsqu’une explosion avait retenti dans le centre-ville. C’est à ce moment-là très précis que l’enfer se déchaînait. Un premier cri appelant à l’aide résonna dans une maison et s’étouffa aussitôt, la personne était morte… Kakkou n’eut pas le temps de réagir que le village explosa de tous les côtés, tout le monde criait, courait pris de panique. Ce fut le bordel à ne plus savoir ou qu’en faire… La mission qui était la cause de l’épuisement du ninja aveugle jouait contre lui. Mais malgré ses courbatures, il dégaina son sabre et s’élança dans les combats…

Tout se passa si vite… Trop vite… Beaucoup trop vite… Au début Kakkou avait cru à l’attaque d’un pays voisin, comme Konoha par exemple. Mais non, c’était des gens beaucoup moins nombreux et très puissants qui avaient attaqué le village de la Roche. Ils portaient tous des capes noires avec des nuages rouges. Des vêtements réputés, mais connus par les ninjas ayant de hautes fonctions. L’Akatsuki. C’était ainsi qu’ils se nommaient. Une organisation criminelle composée de plusieurs nukenin des différents villages, des anciens ninjas avec chacun des capacités exceptionnelles. Kakkou rencontra en chemin ses coéquipiers de mission et ils foncèrent au combat. Il se retrouva face à un des fameux membres de l’organisation. Un homme aux longs cheveux blancs et un visage pâle comme la neige. Enfin c’était la description que faisait un Iwa-jin. Le combat fit rage, l’équipe du ninja aveugle au grand complet s’élança contre cet homme, prêt à l’étriper. Les coéquipiers de Kakkou tombèrent les uns après les autres, ainsi que les ninjas de Iwa venu leur porter secours. La mission les avaient trop épuisés et ils ne pouvaient se battre habituellement. Kakkou ne pouvait rien faire, prit de colère soudaine il porta une attaque décisive face au nukenin. Mais c’était sous-estimé l’organisation de la Lune Rouge…

La bataille dura la journée mais à la grande surprise de tout le monde, Iwa tomba sous la force écrasante de l’organisation de la Lune Rouge. Une des 5 grandes nations fut réduite à néant par une dizaine d’hommes… C’était à la fois honteux et effrayant. Les autres villages ninjas pouvaient s’inquiéter car si Iwa était tombé, leur tour viendrait un jour ou l’autre… Kakkou quant à lui avait réussi à sauver sa peau. Il avait échappé à la terrible menace qu’était Akatsuki. Quittant le village précipitamment il préféra s’enfuir et déserter plutôt que d’être sous le commandement de cette organisation criminelle. Honteux de sa défaite et de son incapacité à défendre son village, le ninja aveugle se retira, restant dans l’ombre et traînant dans les montagnes de Tsuchi pendant de longues semaines et même plusieurs mois. Tout le monde le croyait mort, abattu lors de la bataille mais des légendes racontent encore qu’un homme sur le dos d’un mystérieux oiseau vit toujours dans les montagnes…

Aujourd’hui, la colère rugissante de Wataridori Kakkou va s’abattre sur le monde réclamant justice.


Des montagnes, des montagnes et encore des montagnes. Le pays de la Foudre était vraiment impressionnant pour les hauts sommets dont il était composé. Les pics rocheux traversaient les quelques nuages gris qui flottaient au-dessus du pays. D’innombrables lacs aussi profonds que l’océan lui-même envahissaient les pieds des monts rocheux. D’immenses forêts s’étendaient plus loin au niveau de la frontière. Laquelle venait de traverser Kakkou. Une mission ? Je ne pense pas non. En effet s’il croisait aujourd’hui des shinobis de l’alliance, il serait arrêté sur le champ. Et oui, il était désormais considéré comme un nukenin de classe A, ex jounin-expert de Iwa. Le village avait été annexé par l’organisation de la Lune Rouge, la fameuse Akatsuki. Protégeant de toutes ses forces sa nation dans une lutte perdu d’avance, Kakkou sortit perdant. Perdant tout ce qu’il lui était cher à ses yeux, il était entièrement détruit. Désertant de force son village natale il se réfugia dans les montagnes de Tsuchi cherchant la solitude. Mais depuis peu il avait décidé de parcourir le monde pendant plusieurs semaines sans se soucier de quoi que ce soit, ni même de lui… Toute envi de vivre avait été effacer, mais une petite flamme commençait à faire son apparition dans son cœur, une flamme ravivée par la vengeance et la colère qui se transformèrent en ambition. Cette ambition qui allait le pousser à accomplir de grandes choses…

Il marchait sur un sentier étroit, les mains dans les poches, son sabre rangé dans son fourreau, la tête sur les épaules, bien droite avec son bandeau sur les yeux. L’esprit bien tranquille il été calme et serein se promenant dans un lieux qu’il savait dangereux. En effet il savait qu’en ce moment, dans le village de Kumo les différentes nations qui composaient ce monde de haine étaient rassemblés. Bien sûr il manquait la puissance militaire de Iwa, du pays de la Terre, ce qui irritait irrévocablement Kakkou. Au lieu d’être si préventif pour le futur et de s’occuper de leurs propres villages, l’alliance aurait pu venir en aide à Iwa et empêcher cette annexion de la part de Akatsuki. Mais non, au lieu de cela ils ont choisi de se préparer à la guerre et de se passer de Iwa. Le pays de la Terre n’avait qu’à se débrouiller tout seul, quitte à périr dans la bataille. Mais « le ninja aveugle » lui avait survécu, il était encore là et il ne pardonnera pas les villages et encore moins l’Akatsuki de leurs faits… L’alliance allait très bientôt ressentir le manque de la puissance militaire du village de la Roche, Iwa No Kuni sera regretté… Mais bon… Kakkou devait encore réfléchir à ses projets avant de se lancer dans quelque chose de sérieux. Pour le moment il parcourait le monde, enquêtant sur les actions de l’Alliance et de l’Akatsuki suivant l’actualité comme il le pouvait. D’après les différentes informations qu’il avait récoltées pour le moment, les deux camps se préparaient à la guerre, Madara Uchiwa avait défié les différentes nations les menant à la 4ième grande guerre ninja ! Aujourd’hui « le ninja aveugle » s’était rendu dans le pays de Kumo pour quérir des informations sur l’alliance mais aussi de se faire des alliers potentiels, car on n’est jamais trop de deux lorsque l’on tombe sur des ennemis ! Les seuls alliés sur qui il pouvait compter étaient les nukenin eux-mêmes, les tueurs à gages et les chasseurs de primes étaient sa première cible… En cherchant un peu il avait réussi à connaître le lieu où se cache un des plus gros commanditaires qui lui fera connaître d’autres déserteurs. Son plan n’était pas bête du tout, une fois les déserteurs connus, il quittera le commanditaire et ira rencontrer un par un les nukenin en question.

Le chemin était caillouteux. Kakkou sentait l’odeur de la chaire humaine non loin. Il arriva enfin à la vielle bicoque où se logeait le commanditaire de déserteurs. Le ninja aveugle entra au pas de la porte et referma derrière lui. L’air était étouffé par de la fumée sortant tout droit d’un cigare. Un homme, au crâne chauve, lunettes noirs sur les yeux, cigare à la bouche était assis sur un grand canapé assez confortable. Il sourit en voyant Kakkou entrer et lui dit :


« Nukenin ? » Kakkou hocha la tête, l’homme continua donc : « de quel village ? » Cette fois-ci Kakkou lui répondit :

« Iwa… » Il avait une voix sérieuse et qui ne laissait aucune chance à l’homme en face de deviner ses sentiments.

« Ton nom ? » Il sortit un petit carnet avec un stylo.

« Je suis Le ninja aveugle. »

« Très bien, Vu les problèmes qu’a en ce moment à Iwa je te crois sur parole… Mais tu seras tout de même dans une équipe avec un coéquipier en qui j’ai confiance qui te surveillera. Et bien, tu es prêt à partir dès maintenant ? »

Kakkou hocha de la tête. Soudain un autre homme fit son apparition. Cet homme-là allait être l’homme dont-il avait besoin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Masahira Eboshi et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang A



Messages : 30
Date d'inscription : 27/05/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Jeu 9 Juin - 17:45

Seul au milieu de la nature. Depuis trois ans qu’il avait déserté le village, échappant de peu à son exécution, Masahira avait appris à aimer ces moments en solitaire, lui permettant quelques heures de s’éloigner de la triste condition de Nukenin. Aucuns regards à éviter, aucunes précautions particulières à prendre pour ne pas se faire repérer, il en avait presque l’esprit détendu. Presque. Toutefois, il n’était pas homme à s’arrêter, l’esprit en paix, pour contempler les immenses montagnes du pays des nuages en se repaissant de leur beauté farouche. Il n’était pas venu pour ça, et ne comptait par s’attarder dans un pays empli de shinobis de l’alliance. Bien qu’hors du jeu de pouvoir des village, il avait évidemment entendu parler de la guerre qui opposait tout les grands pays ninjas à l’organisation « Akatsuki », et du conflit mondial qui couvait. Lui se tenait en dehors de toute cette agitation, se contentant d’observer la folie des hommes de loin. Mais loin de réprouver cette guerre, il préférait s’en tenir éloigner. C’était ainsi dans le monde shinobi, les conflits vont et viennent comme les flux et reflux de la marée, tantôt calme et tantôt agitée, et chaque shinobi s’entraîne toute sa vie dans ce but. Le monde n’est pas fait pour être en paix. Mais pour le moment, il était là pour autre chose.

Même déserteur, un ninja a besoin de travail, pour vivre tout simplement et ne pas tomber dans l’oisiveté. Se maintenir en bonne forme en accomplissant de nouvelles missions était indispensable pour un individu obligé de fuir en permanence. Heureusement pour lui, Masahira avait réussi à s’établir un important réseau de contacts qui lui faisaient parvenir de nombreux ordres de missions. Ces hommes de l’ombre constituaient une sorte de marché noir shinobi, indépendant de tout les villages cachés, dans lequel se retrouvaient commanditaires et exécutants. Tout les pays abritaient sans le savoir un comptoir pour les déserteur, un endroit où se réunissaient trafiquants et criminels, nobles et marchands, qui réglaient en sous main toutes les sombres affaires du monde. Une véritable industrie parallèle, qui fournissait abondamment les déserteurs en missions diverses. La demande ne manquait pas. Masahira se rendait donc au comptoir du pays des nuages, où paraît-il, une importante requête nécessitait le talent d’anciens grands shinobis. Pas étonnant, au vu de la concentration de ninjas à Kumo no kuni, que de telles demandes affluent. Un assassinat, probablement, où une mission dans ce genre.

Il avançait donc sur un étroit chemin de pierre qui serpentait dans la montagne, louvoyant entre d’impressionnantes arrêtes rocheuses et des défilés grandioses. L’atmosphère était froide et humide, et la roche luisait sous les faibles rayons de soleil qui parvenaient à percer l’épaisse couche nuageuse. Le silence était pensant, recouvrant la zone d’une chape de plomb, et chaque pierre déplacée résonnait comme un concert lugubre. L’endroit était impressionnant. Masahira, seul au milieu de cette cité de pierre, paraissait minuscule, comme écrasé par les dimensions et la taille des pics. Mieux valait ne pas s’attarder en ces lieux, les ninjas de Kumo étaient réputés pour être de formidables guetteurs, et un ninja portant un bandeau rayé les rendraient sûrement nerveux. Le nukenin s’enroula plus fermement dans son épaisseur de voiles, frissonnant au contact de l’air glacé, et poursuivit son chemin avec plus d’ardeur. Il avait hâte d’arriver. Sa dernière mission n’avait rien eu d’attrayant, et la perspective d’un travail plus dangereux le faisait s’impatienter. Au bout de deux jours de marche, il parvint enfin à destination. Il n’était venu qu’une seule fois dans cet endroit reculé, mais pourtant il ne douta pas être arrivé au bon endroit. Une petite construction, basse de plafond, adossée à une grande falaise, d’où s’échappait un murmure constant. L’endroit était bien choisi, isolé et à l’abri des regards, on ne pouvait le trouver sans indications précises. Un refuge idéal pour que se réunissent les acteurs du marché noir du pays des nuages. Pénétrant dans la tanière de pierre, Masahira fut assailli par une multitude d’odeurs diverses: nourriture, boissons, mais aussi fumoirs d’opium et autres portes des rêves. Des hommes étaient alanguis sur d’épais coussins écarlates, parlant affaires, et quelques filles de joie remuaient leurs corps sans grande conviction. De nombreux voiles sombres étaient accrochés au plafond, comme un ensemble de parois diaphanes et volatiles. Impassible, le ninja traversa la pièce enfumée pour rejoindre une plus petite salle, au fond de la bâtisse, où siégeait le propriétaire des lieux. C’était lui qui collectait les demandes de missions les plus diverses, et qui se chargeait de mettre les déserteurs en relation avec les commanditaires. Un homme de pouvoir, qui côtoyait nobles et malandrins. Face à lui se tenait une autre personne. De haute taille, celui-ci était fin et élancé, les yeux bandés. A sa taille pendait un long katana. Masahira, ses sens en alerte, perçut l’aura du chakra de l’homme. Un shinobi, tout comme lui, et sans doute assez fort. Masahira n’aimait pas ça. Il se méfiait de tout le monde, particulièrement des ninjas qu’il croisait sur son chemin. Les chasseurs de déserteurs savaient récolter les informations, il était facile pour eux de se faire passer pour des renégats afin de traquer plus facilement leur cible. Se tenant à bonne distance de l’homme armé, il attendit que le patron lui adresse la parole.

Voilà le deuxième. Bien, comme vous le savez sûrement, tout les shinobis de l’alliance se sont réunis à Kumo no kuni. Les autres villages sont quasi déserts. Mes clients sont des gens très importants, et ils veulent profiter de cette période troublée pour faire fructifier leurs affaires. Vous allez donc tout les deux vous infiltrer à Kumo no kuni afin de détruire les stocks d’armes de l’alliance. Ceci les obligera à traiter directement avec mes clients pour se réapprovisionner rapidement. Vous l’avez compris, cette mission est risquée, c’est pour cela que vous irez à deux.

Ainsi, c’était donc la raison de la présence de cet autre ninja ici. Malgré ces explications, la méfiance de Masahira ne baissa pas. Sans un mot, il quitta la pièce, songeant déjà à la manière dont il allait procéder pour accomplir la mission. Il sentit que son « compagnon » lui emboîtait le pas. Celui-ci semblait se mouvoir aussi facilement qui n’importe qui, malgré le bandeau qui lui cachait les yeux. Sans doute un ninja doté de puissantes capacités de perception. Une fois à l’air libre, Masahira se planta face à lui, dans une attitude sans équivoque. Ce n’était pas dans ses habitudes d’adresser la parole aussi tôt, mais il devait être sûr de l’identité de celui avec qui il allait partager la mission. Le vent soufflait plus fort encore que tout à l’heure, et le manteau de Masahira battait sur le côté. La mine sombre, il planta son regard droit sur son vis-à-vis, la main prête à saisir une arme en cas de besoin.

Maintenant, dis moi qui tu es ninja.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Wataridori Kakkou et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang A



Messages : 90
Date d'inscription : 14/04/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 196


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Jeu 9 Juin - 20:40

Le commanditaire toujours affalé sur son grand canapé et son cigare à la bouche fit part de la mission à Kakkou et à son compagnon qui venait d’arriver. Celui-ci restait derrière lui. Il avait un niveau de chakra plus élevé que la normale, un ninja de très bon niveau à première vue. Mais « le ninja aveugle » restait aussi serein qu’a son habitude. Il avait l’intention d’en faire son allié donc autant que celui-ci soit quelqu’un de puissant !

« Voilà le deuxième. Bien, comme vous le savez sûrement, tout les shinobis de l’alliance se sont réunis à Kumo no kuni. Les autres villages sont quasi déserts. Mes clients sont des gens très importants, et ils veulent profiter de cette période troublée pour faire fructifier leurs affaires. Vous allez donc tout les deux vous infiltrer à Kumo no kuni afin de détruire les stocks d’armes de l’alliance. Ceci les obligera à traiter directement avec mes clients pour se réapprovisionner rapidement. Vous l’avez compris, cette mission est risquée, c’est pour cela que vous irez à deux. »

S’infiltrer à Kumo no Kuni ? C’était une blague ou quoi ? Avec tout ce monde réunit dans le même village les frontières et les abords du village allaient êtres plus que surveillés. En effet ce serait une mission plus que difficile de s’infiltrer dans le village pour détruire le stock d’armes… Kakkou accepta enfin la mission même s’il savait qu’il ne l’effectuerait pas… L’autre ninja avait l’air de se méfier de lui, il ne l’attendit pas et sortit sans attendre. Kakkou fit signe à l’homme au cigare sur le canapé et s’en alla également. Son futur coéquipier devait être habitué à ce genre de missions, en effet le commanditaire ne lui avait demandé ni nom, ni ancien village, bref aucunes informations… À peine il avait franchi le pas de la porte et sentit la légère brise glaciale de l’air exterieur que son coéquipier lui adressa la parole.

« Maintenant, dis moi qui tu es ninja. »

Il était sur ses gardes, avait sa main sur son sabre prêt à attaquer au moindre mouvement de Kakkou. Le vent battait plus fort que tout à l’heure, les capes des deux shinobis battaient du même côté.

« Hum… Je ne suis pas ton ennemi, détends toi veut-tu ? Je me nomme Kakkou Wataridori, surnommé le ninja aveugle. Tu peux me faire confiance... »

Il s’était exprimé avec un ton de parole des plus sérieux ne laissant aucune émotion se refléter. Froid et glacial comme à son habitude il emboîta le pas pour se dépêcher d’effectuer sa mission. Il sentit que son coéquipier dont il ne connaissait toujours pas le nom le suivait de prêt apparemment toujours aux aguets ! Les deux ninjas qui venaient de se rencontrer allaient avoir du mal à s’entendre. Ironiquement Kakkou avait prévu de s’allier avec lui pour le futur. Mais il espérait que la mission qui allait suivre pourrait les rapprocher un peu… Direction le village de Kumo! Mais il y avait une petite "trote" d'ici au village, un petit jour de marche...

Kakkou et son coéquipier marchait au milieux de montagnes et zigzagant entre falaises et lacs glacés. Aucune maisons, aucune auberges, personne à proximité, rien... Ce n'était pas plus mal après tout, ils n'auraient ainsi aucun problèmes! S'approchant de plus en plus de Kumo, le risque de tomber sur des ninja grandissaient de plus en plus, mais Kakkou ne s'inquiété pas le moins du monde...


Citation :
HRP: Petit post Désoler :s
Takemaru et Heike à vous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Takemaru et je suis un ninja.


avatar

Gennin de Kiri



Messages : 261
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 22



Fiche du Shinobi
Ryos: 254


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Sam 11 Juin - 18:47


Mission de Rang A. ~

La Découverte Des Déserteur...
╠ La Mission. ╣

La recherche de la liberté. C'est cela à quoi pensait constamment notre très jeune ninja. Mais ne la trouvant pas dans son village d'origine, il pensait dorénavant à chercher dans la désertion. Mais qu'allait-il faire en dehors de tout alliance avec les ninjas ? La mort allait le guetter chaque jour de toute sa vie. Et qu'allait penser ses compagnons d'armes ? Son premier but était de devenir membre de la garde ANBU du Mizukage en fonction. Mais pour lui, cela allait prendre beaucoup trop de temps, et allait briser son rêve de liberté. Il se devait de faire un choix, un destin libre, dans lequel il pourrait faire tout comme bon lui semble, ou un destin scellé, où il n'allait être personne d'autre qu'un simple garde du corps voué à la surveillance et à la protection de son kage. Il avait encore le temps pour choisir la voie de son destin...

Retrouvons maintenant Takemaru aux limites des frontières de Kumo, cette fois ci accompagné par un ninja. Celui-ci se révélait être un shinobi de Kumo, un juunin plus précisément. Venant tout juste de faire connaissance, une mission leur était attribuée, une mission de rang A, par les deux Kages de Kiri et de Kumo. Cette même mission consistait simplement à enquêter sur une sorte de marché noir, ainsi que quelques nukenins participants à celui-ci. Takemaru ne ferait que d'escorter le Juunin de Kumo. Les deux ninjas courraient sur les sentiers encore humides de la dernière pluie, Notre ninja courrait un peu en retrait par rapport à son coéquipier, en tant que ninja médecin, il se devait de ne pas se faire tuer ou bien même se faire toucher par une arme ennemie. Notre genin portait sa capuche, et gardait sa main non loin de sa poche à shurikens et kunais, juste au cas où. Ils avaient maintenant bien courut, et étaient maintenant non loin de l'endroit où deux nukenins présumés avaient fait route...

Les choses allaient s'accélérer dans pas très longtemps. Nos deux shinobi était à un bonne centaine de mètres du dernier endroit connu ou passaient les déserteurs repérés grâce aux patrouilles circulant dans les montagnes. Après quelques minutes de marche, nos deux ninjas ralentirent la cadence de leurs pas et commencèrent leur recherches ... Un bon moment pour Takemaru d'en connaitre plus sur son coéquipier ... Notre ninja n'avait pas dit un seul mot depuis leur départ pour cet endroit, il faut dire que son coéquipier ne lui avait pas parler, aussi. Ce silence de mort allait être rompu par Takemaru. Tout en continuant les recherches dans les endroits environnants, une voix claire mais plutôt basse se fit entendre aux côtés du mystérieux juunin de Kumo.

~Quel est ton nom ?



Dernière édition par Takemaru le Jeu 30 Juin - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Heike Dar Vendel et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Kumo



Messages : 111
Date d'inscription : 23/03/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 230


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Mar 14 Juin - 23:00




Face à deux inconnus



La ruse est parfois la meilleure solution...










Posant un pied devant l'autre sous le soleil de Kumo, mon corps titubant, nous arrivions enfin à l'endroit voulu. Accompagné d'un petit Genin de Kiri, notre mission était de se fonder au milieu de ces Nukenin afin de récupérer un maximum d'information. Beaucoup de personne passait par cet endroit, mais les trafic se faisaient de plus en plus fort ces temps-ci. Capuche sur la tête, bandeau frontal enlevé, nous nous fondions très bien dans ce marché noir. Endroit stratégique de cette montagne, là où beaucoup de personne peuvent passer, et montagne non loin du village de Kumo ce fut l'endroit idéal pour eux. de plus toutes ces parois rocheuse, les cachait beaucoup du regard des autres.

Mon attirail shinobi se trouvait sous ma grande parure noire. Ce petit Genin restant derrière moi ne m'avait pas parlé du voyage. Nous avions eu un point de rendez-vous, un simple mot de passe, et nous étions parti sans même décliner notre identité. Est ce que tous les shinobi de Kiri sont aussi froid. Sint-ils tous aussi froid que leur pauvre petit village humide ? Soudain je senti un brin de voix s'élevait derrière moi me demandant quel était mon nom. Un petit ricanement se fit entendre de ma part, suivi d'un grand rire puis tout en me stoppant et me retournant je dis :

"Waouh !!! Parle pas trop, tu risquerais de trop te réchauffer, cold shinobi-kun... Mouah mouah mouah !!! Je me demandai quand est ce que tu allais me parler ? Je me nomme Heike Dar Vendel, Takemaru-kun..."


Il devait certainement se demander comment je connaissais son nom, mais sa Mizukage faisait les choses bien, et une photo avec son profil m'avait été envoyé au préalable. En effet, j'avais de grande responsabilité en faisant cette mission avec le petit Takemaru. J'avais été choisi car j'étais Juunin, mais également parce que je connaissais bien les lieux. J'espérais simplement que nous puissions faire cette mission sans accroche et repartir tranquille. Je revins alors vers le Genin de Kiri, lui posai la main sur l'épaule et lui dis :

"Tu sais, si ta Mizukage ta choisi pour une telle mission, je crois qu'elle doit voir en toi un grand potentiel pour la suite... Fais en sorte qu'elle garde cette confiance en toi jusqu'à que se soit à ton tour de prendre en charge un Genin... Faisons attention Take-kun, restons vigilant et inaperçu, nous arrivons à l'endroit voulu..."


Je venais de mettre le jeune ninja dans un bon tempérament. Surement motivé plus que jamais, j'avais certainement du lui faire oublier tous les doutes qu'il pouvait avoir sur sa force et ses capacités. J'étais pareil à son âge. Comment montrer sa puissance ? Comment évoluer ? Regardant toujours notre force, on en oublis les choses les plus simples. En effet, si elle l'avais choisi lui et personne d'autre c'est qu'il était parmi ceux en quel elle a le plus confiance.

Traversant les falaises, et les petits chemins rocailleux, si quelqu'un nous apercevait ici, alors ils pourraient directement se dire que nous venons du village de Kumo. Pourquoi, car dépasser les quelques falaises et rocher que nous avions préalablement traversé était quelque de très difficile. Surtout que le village de Kumo est connu pour ces patrouilles de garde importante. Sans même que nous puissions faire quoi que se soit, nous tombions nez à nez face à deux autres étranger. Kuso ! Se diriger vers le marché noir, arrivant par ici, était plutôt ironique. D'une voix basse je balançai alors à mon coéquipier :

"Tiens toi sur tes gardes..."

Me rapprochant doucement des deux étrangers tout en gardant une distance sécurisante je dis alors :

"Yo !!! N'essayait même pas d'aller là-bas !!! Je voulais récolter des informations sur le village de Kumo avec mon équipier, mais on aperçois déjà des gardes aux alentours... Je crois que si vous vous dirigez là-bas vous êtes mort les amis !!!"


Essayant de m'introduire dans leur camp, je gardais mes mains sous ma parure prêt à dégainer des choses pour me protéger. Mon plan allait-il les berner ? Où est-ce que le combat allait être la réponse à mes attentes ? Je gardais une bonne distance sécurisante entre les ninjas qui nous faisais face. De plus, je laissais le petit Take-kun derrière moi en retrait. Qu'allait-il se passer désormais ? Nous attendions alors la réponse des deux Nukenin nous faisant face.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Masahira Eboshi et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang A



Messages : 30
Date d'inscription : 27/05/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Jeu 16 Juin - 1:17

Ainsi, le ninja qui accompagnerait Masahira se nommait Wataridori Kakkou. Un nom inconnu du nukenin, mais c’était une chose peu étonnante. Dans le cercle très particulier des déserteurs, la discrétion était la meilleure alliée. Son long sabre témoignait sans aucun doute de ses talents de bretteur, et il ne parut pas réellement impressionné par la mise en garde du shinobi. Du sang froid, du tact, il ne semblait pas avoir de mauvaises intentions. Rassuré sur ce point, les deux équipiers se mirent donc en route vers le village de Kumo. C’était certainement du suicide de s’aventurer dans ces territoires infestés de ninjas venant de tout les villages cachés, sûrement prêts à en découdre au moindre signal. Une mission parfaite pour des nukenin n’ayant plus grand-chose à perdre en somme, acceptant de mourir pour une hypothétique somme d’argent. Monde cupide et sans scrupules. Les mêmes paysages défilaient, éternels rideaux de pierre noire et sommets enneigés identiques aux précédents. Masahira se laissait gagner par la monotonie ambiante, le silence pesant et l’atmosphère humide. Ils voyageaient sans dire un mot, trop habitués à leurs vies solitaires. La mission qui leur avait été confiée comportait énormément de risques, ce qui supposait une approche entièrement préparée à l’avance. D’abord, il fallait se rapprocher du village sans attirer l’attention des patrouilles, forcément renforcées en cette période. Il faudrait ensuite déjouer la vigilance de tout les ninjas senseurs du village afin d’y pénétrer. Le reste ne devrait pas poser de problème, la seule difficulté venant après. S’échapper d’un tel guêpier relèverait de l’exploit. Mais c’était ainsi, en choisissant une vie de risques, il fallait s’attendre à y être exposer un jour ou l’autre. Masahira avait confiance en ses capacités, et il supposait que si son équipier avait accepté cette tâche, il en était de même pour lui aussi.


Ils longeaient maintenant un étroit défilé, parsemé de roches de différentes tailles. Le soleil en illuminait la moitié, laissant l’autre dans une ombre froide et humide. Ses rayons faisaient briller la pierre mouillée d’un éclat lumineux, comme si un manteau de verre les recouvrait. Brisant le silence, Masahira songea qu’il ne s’était pas présenté.

Je me nomme Masahira Eboshi.

Puis il redevint muet, préférant se concentrer sur le chemin qu’il leur restait à parcourir avant que ne débutent les hostilités. Elles finirent par arriver bien plus tôt que prévu. Deux shinobis marchaient en sens inverse, à leur rencontre, l’air plutôt pressés. L’un semblait plus âgé que le deuxième, serré dans une longue tunique noire, il portait sa capuche relevée sur la tète, de sorte que Masahira ne put voir entièrement son visage. Le deuxième, plus petit, portait lui aussi une capuche relevée. Il semblait dissimuler un bandeau dessous, mais à cette distance, impossible de connaître son allégeance. Le plus grand s’adressa soudain aux deux nukenin d’une voix claire et forte.

"Yo !!! N'essayez même pas d'aller là-bas !!! Je voulais récolter des informations sur le village de Kumo avec mon équipier, mais on aperçois déjà des gardes aux alentours... Je crois que si vous vous dirigez là-bas vous êtes mort les amis !!!"

Masahira resta silencieux face à cette étrange recommandation. Ils étaient pourtant à une bonne distance du village caché, et c’était pour le moins surprenant qu’il y’ait déjà des gardes postés dans les sommets. Si ce garçon disait vrai, Kumo no Kuni ne dérogeait pas à sa réputation. Mais il y’avait quelque chose de suspect dans son attitude, dans cette désinvolture apparente. Le ninja qui l’accompagnait semblait en retrait, comme s’il était sous les ordres du premier. Masahira et Wattaridori portaient tout deux leurs bandeaux rayés, les deux étrangers savaient donc qui ils étaient. Si eux aussi étaient Nukenin, ils auraient simplement passés leur chemin. Aucune solidarité ni autre forme de lien n’unissait les ninjas de cette espèce, Masahira le savait, et ce comportement faussement amical ne présageait rien de bon. Un coup d’œil à son compagnon permit à Masahira de vérifier que celui-ci partageait son scepticisme. Kakkou, malgré le bandeau qui lui ceignait le visage, affichait une expression réservée, comme si lui aussi pressentait le danger. Si les deux ninjas étaient des nukenin, les laisser repartir vivants comportait un risque. Le risque qu’ils se fassent attraper et révèlent malencontreusement la présence des deux équipiers sur le territoire de Kumo. S’il s’avérait qu’ils n’étaient pas déserteurs, alors leur présence était une aubaine. Passer au travers des défenses du village allait devenir beaucoup plus facile. Le garçon en tunique noire semblait tendu, comme s’il était sur la défensive, de même que celui qui l’accompagnait. Sentaient-ils la réaction à venir des deux nukenin ? Masahira répondit d’une voix monocorde, les yeux rivés sur le visage caché du plus grand. Il sentait bouillir en lui l’ardeur du combat à venir, le souvenir de l’odeur du sang et de l’éclat des armes lui étourdissait l’esprit. L’esprit d’Hadès le Faucheur de Guerriers planait sur la crête, et un nuage passant assombrit soudainement le défilé.

Merci du conseil, l’ami….

Le nukenin passa lentement la main dans son dos, fouillant les replis de son manteau pour saisir son sabre court. Tandis qu’il le tirait doucement de son fourreau, il tendit un tentacule de chakra vers son interlocuteur, lui effleurant l’esprit d’un léger contact. L’illusion, brève et instantanée, ne laissait pas le temps à l’adversaire de réagir. Pendant l’instant ou la conscience du prétendu déserteur fut momentanément endormie, Masahira envoya une salve de shuriken dans sa direction. Les dards d’aciers filèrent en sifflant vers le ninja trop bavard, et le nukenin relâcha aussitôt l’emprise qu’il avait sur son esprit. Un contact trop prolongé n’aurait plus la même efficacité, et lui laisserait trop de possibilités pour esquiver. Le temps qu’il récupère la totalité de ses perceptions, les shuriken avait déjà parcourut plus de la moitié du chemin qui les séparaient. Seul un ninja possédant d’excellents reflexes pouvait réagir à temps, et Masahira était curieux de voir comme il allait s’en sortir.


[Résumé: on se rencontre, nous préférons ne pas prendre de risques en vous laissant partir. Je lance à Heike une illusion très brève qui lui masque mon jet de shuriken, sans toutefois le rendre invisible.]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Wataridori Kakkou et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang A



Messages : 90
Date d'inscription : 14/04/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 196


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Jeu 16 Juin - 21:43

Hrp : Avec Takemaru, on a choisit un ordre de post, cela nous semblait plus pratique :
- Masahira - Kakkou - Takemaru - Heike

La longue marche vers le destin continuait. Kakkou savait pertinemment ce qu’il l’attendait là-bas, au bout de son voyage… Mais bien sûr il ne comptait pas se risquer à en prendre part… L’argent proposé par le commanditaire en question lui importait que peu, ce qu’il l’intéressait lui était son coéquipier. Le ninja aveugle savait reconnaître les bons éléments quand il en croisait, et il savait quoi en faire également. Son coéquipier possédait la puissance dont il avait besoin. Maintenant il restait à trouver une stratégie pour le convaincre de rejoindre sa cause, le mieux serait d’engager un combat contre d’autres ninjas, rien de tel que l’esprit d’équipe pour créer des liens. Enfin pour passer le temps il essayerait d’en apprendre un peu plus sur l’identité de celui-ci…

Ils marchaient sans dire un mot, Kakkou gardait son sérieux si glacial et il en était de même pour son coéquipier. Tout était si lassant, pour le ninja qui marchait à ses cotés ce devait être facile de trouver un passe-temps, suffisait de regarder à droite à gauche pour trouver quelque chose de distrayant, Kakkou quant à lui sombrait dans le noir absolu, seuls les faibles sons rares de la nature environnante pouvaient lui servir de distraction. Mais Masahira eut la bonne idée d’ouvrir la bouche. Le Ninja Aveugle avait fait exprès de ne pas lui demander son identité précédemment, il prévoyait de discuter de la vie passé et en même temps découvrir l’identité de son coéquipier.


« Je me nomme Masahira Eboshi. »

Il baissa la tête. Masahira Eboshi… Kakkou chercha au fin fond de sa mémoire sans trouver quiconque portant ce nom. Il en découvrirai plus en prenant la parole. Mais il n’eut pas le temps d’engager la conversation, deux hommes encapuchonnés croisaient leurs chemin. Le Ninja Aveugle se concentra sur leur chakra, bien qu’il n’était pas un de ces fabuleux ninjas traqueurs, il arrivait à mesurer vaguement la puissance des personnes, enfin comme tout les ninjas qui ont prouvé leurs valeurs. Mais malheureusement si les personnes masquent leur chakra, il lui serait impossible de mesurer quelconque chakra. L’homme le plus grand avait un chakra élevé et celui qui l’accompagné derrière plus faible mais à ne pas négliger. Masahira les avaient remarqués de loin également, les deux duos se rapprochèrent jusqu'à s’arrêter enfin. Kakkou était sur ses gardes, prêt à tout bout de champs a dégainé son sabre. Un combat ici à l’abri des regards serait parfait pour son plan ! Mais restait à savoir qui était ces deux hommes en face d’eux, sûrement des ninjas… Le plus âgé prit la parole :

« Yo !!! N'essayez même pas d'aller là-bas !!! Je voulais récolter des informations sur le village de Kumo avec mon équipier, mais on aperçois déjà des gardes aux alentours... Je crois que si vous vous dirigez là-bas vous êtes mort les amis !!! »

Il avait bel et bien raison, mais par contre si eux ne disaient pas la vérité sur leur identité ce seront eux qui finiront mort… C’était évident que des gardes restaient aux alentours du village, avec tout ce qui se passe en ce moment, les 4 Kage y étaient en ce moment réunis avec leur puissance militaire ! Ils ne manquaient pas d’effectif. Kakkou ne cessait de penser à son ancien village, la seule réelle victime dans toute cette histoire. Iwa fut le bouc émissaire de l’affaire. Si Akatsuki n’avait pas annexé le village, il serait sûrement entrain de faire la garde du village, peut être qu’il serait tombé né a né avec Masahira alors que celui-ci essayerait d’accomplir la mission d’infiltration. Peut-être bien que les deux ninjas se seraient battus à mort et qu’aucun d’eux ne serait sorti vivant…Mais le destin avait choisi des les ralliés dans ces heures funèbres. Le Ninja Aveugle chassa toutes ces idées de sa tête pour se concentrer sur le duo qu’il avait en face de lui. Quesqu’il lui disait que ce n’était pas deux shinobis de l’alliance venu en éclaireurs ou encore pour infiltrer les nukenin ? Ou encore pire, des chasseurs de déserteurs… Tout était possible et l’intrigue ne faisait que d’augmenter. Mais l’esprit de Kakkou était un des plus dur de ce bas monde à convaincre, il se méfiait de tout, n’avait aucun ami. Masahira et Kakkou restaient tout deux silencieux face à ces mystérieux ninjas. Le ninja aveugle pouvant ne se fier à sa vue pour enquêtait sur d’éventuels objets trahissant l’identité des soi-disant déserteurs faisait confiance à Masahira. Et puis, le commanditaire n’avait pas fait mention d’un autre duo qui avait tenté de s’infiltrer à Kumo et avait échoué… Par contre si ces deux ninjas étaient de l’alliance, le duo de nukenin pourraient leur voler leurs bandeaux et leurs vêtements une fois morts pour passer plus facilement à Kumo, s’il s’avérait utile de s’y rendre. La tension montait, personne ne parlait, le nukenin de Iwa entendait déjà le rythme respiratoire de chacun augmenter à grande vitesse ! Masahira prit la parole avec d’après Kakkou un ton ironique :


« Merci du conseil, l’ami…. »

Il passa la main dans son dos saisissant son sabre. Kakkou saisit immédiatement, il s’apprêtait à faire la même chose, il avait effectivement déjà sa main sur le manche de sa propre lame. Il sentait ensuite le chakra de son coéquipier en activité, le combat était lancé, il allait enfin découvrir ces capacités. De l’autre main il s’apprêtait à envoyer une salve de shurikens, les hommes en face ne réagissaient pas encore mais quand allaient-ils le faire ? Le temps était venu d’entrer en scène, d’un geste bref répandant un léger grincement dû à l’acer de la lame sur le fourreau, il dégaina son sabre personnel, le puissant Suzumushi. La longue lame en acier trempé reflétait les puissants rayons de soleil. Le manche était orangé, un petit cercle en métal s’y trouvait juste au-dessus. Masahira ayant déjà lancé son offensive, Kakkou n’allait pas rester là sans rien faire, il planta son sabre dans le sol fit un signe Doton lorsque Masahira lança ses shurikens. Plaquant ses mains au sol proche de Suzumushi il restait concentré sur l’odeur des deux ninjas en face sachant ainsi leur position. « Daichiton - Doro Gaeshi » Soudain un petit mur de terre sortit du sol derrière les deux ennemis inconnus. Le petit mur de terre ne servirait pas à attaquer les deux ninjas dans le dos, mais simplement a limité leurs mouvements. Les shurikens de Masahira approchaient dangereusement des deux adversaires, ne pouvant reculer à cause du mur de terre. Après cela, Kakkou se releva, agrippa la manche de sabre et le tira du sol. Restant concentré sur les mouvements ennemis, prêts à se lancer au corps à corps avec son fidèle Suzumushi en main.


Petit résumé : Masahira fait son Genjutsu et s’apprête à lancer les shurikens, pendant ce temps Kakkou dégaine son sabre, le plante dans le sol, fait une série de signe et plaque ses mains au sol. Un petit mur de terre surgit derrière vous limitant vos mouvements (impossibilité de reculer). Masahira envoie ensuite ses shurikens.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Heike Dar Vendel et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Kumo



Messages : 111
Date d'inscription : 23/03/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 230


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Jeu 16 Juin - 23:59




Le combat commence !



Le combat est quelque chose qui m'excite...














Même si mes paroles étaient censé apaiser le groupe, je n'étais guère satisfait du résultat. C'est pour cela que j'avais déjà préparé une éventuelle riposte que se soit, en prenant le bas de mon grand pinceau sous ma grande tunique noir. Attendant leur réponse, et étant un roi de l'ironie, étant mon comportement, j'avais percé à jour celle de l'ennemi en face de moi. Quel ironie du sort ? Il fallait avoir le même comportement que moi depuis toujours pour réussir à comprendre quelqu'un qui fait également de l'ironie. Les étrangers semblaient être assez spéciaux. En effet, un portait un bandeau devant les yeux. Etait-il aveugle ? Ce genre de ninja n'était pas à négliger. Il est souvent dit qu'un homme ayant un sens octroyé, voit alors son corps développer un autre sens avec plus de sensibilité qu'un humain ayant les 5 sens. Pouvait-il sentir à des kilomètres ? Pouvait-il entendre les pulsation de mon cœur, ma respiration s'étant accélérée depuis leur arrivée ? Les prendre par surprise avec un homme ne pouvant voir était quelque chose de très difficile. En effet, les effets de surprise sont souvent utilisé pendant que l'ennemi est occupé à regarder ailleurs. La vue est un des sens le plus important, mais également des plus encombrant, car nous nous référons qu'a ce sens là pour beaucoup de chose. Cependant, beaucoup de chose ne devrait pas être regarder avec les yeux, mais avec d'autre sens. De ce fait, l'illusion ne sert à plus rien.

Regardant l'autre shinobi, je vis un tatouage sur son visage. Etait-ce un sceau , Pouvait-il lui donner une puissance accrue ? Que pouvait-il lui donner en plus ? Etait-ce qu'un simple tatouage ? Je préférai garder en tête toutes les éventualités possible. Je vis sa main prendre son katana dans le dos. Et tout d'un coup je me sentis bizarre. Comme si son mouvement semblait plus lent. reprenant mes esprits quelque secondes, je compris ce qu'il venait de faire. Une technique assez bizarre en effet, mais qui ne marcherait qu'une fois. Après avoir repris mes esprits, je vis déjà 4 shurikens me fonçais dessus étant déjà à la moitié du chemin. N'ayant pas une très grande distance entre nous, je dégainai mon grand pinceau de sous ma tunique noire. D'un grand geste, ma capuche tomba en arrière, dévoilant mes cheveux roux éclatant. Mes cheveux allaient-ils les éblouir ? Même si j'avais une coupe d'enfer, et une beauté à en faire craquer plus d'une, je ne pariais pas sur cette option. Ma tunique virevoltant vers l’arrière, mon grand pinceau vert se présentai devant moi. Donnant un coup sur deux shurikens arrivant droit sur mon pinceau, je déviai alors ces deux là qui tombèrent au sol. Puis pendant ce mouvement, j'eus le temps d'esquiver un shuriken prenant mon épaule droite pour cible en fléchissant mes jambes. Le shuriken passa au dessus de mon épaule. Puis le dernier était déjà logé dans ma cuisse gauche. Me faisant saigner un petit peu, la pointe du shuriken s'était planté dans ma cuisse. gardant la douleur à l'intérieur de moi, j'avais réussi à esquiver le plus de shuriken. Il fallait être honnête, cette combinaison était parfaite. Créer une telle situation, en début de combat, avec une telle distance entre nous était bien pensé. Ces shinobis étaient à craindre. La blessure ne me faisait pas mal, ce n'était qu'une égratignure. Mais un sourire vint se loger sur mon visage. Je ne pouvais m’empêcher d'être excité à l'idée de combattre de tels adversaires.

Regardant furtivement derrière moi, je vis un mur de terre. Le ninja aveugle avait lui aussi agit pendant ce temps créant ce rempart de doton derrière nous. Son but était clair, limiter nos mouvements certainement. Quel belle combinaison. Mais il était d'agir désormais. Je connaissais les technique du jeune Takemaru ayant eu le rapport de la belle et sexy Mizukage de Kiri. Je savais déjà ce qu'il allait faire de ce mur. Du moins je l'espérais. Etant dans un endroit assez étroit, et à une distance moyenne, je trempai alors la pointe de mon pinceau rapidement dans un de mes pots entourant ma ceinture et j'envoyai alors une grande trainé de peinture dans les airs, suivit d'un geste et je dit :

"Pen'ki No Buki Ame !"


Des armes ninjas jaillirent de cette trainée dans les airs. Shuriken, kunais, senbon il y en avait une soixantaine qui partait dans la direction des ninjas. A la distance où on était, tout esquiver allait certainement être difficile. Cette attaque allait me laisser du temps pour continuer mon plan. En effet, j'en profitai pour apposer des tâches de peinture devant moi à quelques mètres. Puis je laissai alors tomber une bombe fumigène en leur direction éclatant entre nos deux position me laissant alors le temps de faire quelque chose à l'abri de leur regard. [Action cachée].

Regardant Takemaru, je lui demandais alors de se mettre un peu à couvert derrière les rochers. Pouvait-il faire quelque chose face à deux tels ninjas ? Que pouvait-il ressentir à un moment pareil ? Aurait-il peur de la mort ? J'attendais moi de voir ce qu'allait faire mes adversaire désormais face à une telle attaque. J'avais déjà plusieurs idées en tête. Mais allais-je réussir à les mettre en place ? Regardant d'un coup vif mon coéquipier je lui dis :

"Take-kun, cette mission n'est plus une rang B, mais elle devient une rang A voir S. Fais de ton mieux... Dans tous les cas je te protégerai coute que coute l'ami..."

Reprenant un air sérieux, je venais de lui sourire afin qu'il reprenne possession de ces moyens, même si je ne doutais pas de ces capacités face à de telles situations. Si on l'avait choisi ce n'était pas pour rien. Comment allait se dérouler la suite des évènements ? Comment mes adversaires avaient-il réagi face à une telle attaque de masse ?







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Takemaru et je suis un ninja.


avatar

Gennin de Kiri



Messages : 261
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 22



Fiche du Shinobi
Ryos: 254


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Ven 17 Juin - 14:53


Mission de Rang A. ~

La Découverte Des Déserteur...
╠ La Mission. ╣

La puissance à l'état pur. On pouvait la sentir à la vue des deux énergumène en face des deux ninjas de l’alliance. Laissant le jeune genin seul à deux dizaines de mètres derrière lui, le valeureux Juunin de Kumo s'en alla vers les nukenins, visiblement armés et très dangereux. Takemaru, resté derrière son coéquipier, s'était mis au dos d'un immense rocher, surement tombé des monts bordant l'espèce de route qu'avaient emprunté les ninjas comme les nukenin pour arriver jusqu'ici? Une fois à arrivé non loin d'eux, il leur ft un signe de bras, puis commença à leur parler, d'une voix haute et amicale.

« Yo !!! N'essayez même pas d'aller là-bas !!! Je voulais récolter des informations sur le village de Kumo avec mon équipier, mais on aperçois déjà des gardes aux alentours... Je crois que si vous vous dirigez là-bas vous êtes mort les amis !!! »

Hum ... Cette manière d'aborder les nukenin n'enchantait pas vraiment le jeune genin, qui pouvait tout entendre, mais rien voir, à l'arrière de tout cela, au revers d'une sorte de rocher. Il était près à se battre, il avait d'ores et déjà concentré son chakra Raiton dans ses poings, juste au cas où il était lui même repéré par les ennemis et qu'il devrait se défendre contre les nukenins. Entendant un simple 'Merci, l'ami' de la part d'un des adversaire, Takemaru cru bon se rassurer tout seul. Mais ce n'était pas la meilleure chose à faire. Après le simple 'Merci', aucun son, aucune parole ne se fit entendre par la suite. Le genin se dit qu'il devait surement se passer quelque chose avec le juunin de Kumo. De ce fait, il sortit juste un peu sa tête de sa cachette et vit alors le grand gaillard en face de son coéquipier glisser très rapidement sa main dans sa veste. Sortant de sa cachette, il alla se mettre aux côtés du juunin. Il était sous une sorte de genjutsu, ne pouvant rien faire contre cela, Takemaru décida de s'occuper de l'autre nukenin, celui avec le bandeau sur les yeux. Celui-ci plaqua rapidement ses mains contre le sol, et créa ainsi un mur de terre concentré par du chakra Doton, surement, derrière les deux ninjas de l'alliance.

Se souvenant maintenant de ses cours à l'académie, il su exactement ce qu'il devait faire. Tout en se retournant, il lança une sorte de balle de chakra Raiton concentré. Cette balle alla se loger dans le mur de terre derrière lui, et comme le chakra Doton est désactivé en quelque sorte par le chakra Raiton, ce mur devint très branlant, il se suffisait plus qu'à un ninja de donner un simple coup de pied dedans pour ouvrir une brèche et ainsi sortit du terrain de combat pour battre en retraite. Les ninjas de l’alliance n'utilisèrent pas tout de suite cet atout, et continuèrent à attaquer. Pendant ce temps, le juunin sortait à peine du genjutsu qu'une série de quatre shurikens s'abattaient sur lui à toute vitesse. Évitant les trois premiers, il se prit le quatrième dans la cuisse, limitant ainsi les déplacements, le juunin s'en était sortit presque indemne, il ne patienta que quelques dixièmes de secondes avant d'établir sa stratégie et d'attaquer dans les instants suivants. Il se saisissait de son pinceau et d'une sorte de parchemin puis inscrit quelques dessins, incompréhensibles aux yeux du genin, étonné de voir cela, soudain, une chose incroyable se produisit, une soixantaine de petites armes, comme des shurikens, kunais et senbon apparurent et se lancèrent vers les deux ennemis.

«Take-kun, cette mission n'est plus une rang B, mais elle devient une rang A voir S. Fais de ton mieux... Dans tous les cas je te protégerai coute que coute l'ami...»

C'est sur ces paroles que le juunin s'aida d'un simple fumigène afin de créer une nouvelle technique [action cachée]. Tandis que notre genin se hâta à établir son jutsu médical, afin de retirer le shuriken et de soigner la plaie déstabilisant le juunin. On pouvait voir encore le mur Doton derrière les shinobis de l'alliance. Cherchant un plan pour mettre fin rapidement au combat, le genin se hissa sur le mur assez haut, d'environ une dizaine de mètre de hauteur pour quelques mètres de largeur. le temps qu'il arrive au sommet, la fumée créée par le juunin avait presque entièrement été dispersée. Il avait maintenant une vue complète du terrain de combat. Depuis qu'il est monté, il n'avait pas perdu de vue les deux nukenins et quêtait les mouvements de ceux-ci. Il décida alors de rester en haut, afin de donner quelques indications sur les ennemis à son coéquipier.


Spoiler:
 

Techniques Utilisées:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Masahira Eboshi et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang A



Messages : 30
Date d'inscription : 27/05/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Ven 17 Juin - 16:17

Le combat venait à peine de commencer, et déjà Masahira sentait l’excitation monter en lui, comme une déferlante d’adrénaline parcourant l’ensemble de son corps. Il sentait l’acuité de ses sens grandir, tout devint plus précis et plus lent à la fois. Indifférent au vent qui s’engouffrait dans l’étroite gorge, indifférent à la fraicheur ambiante, il se jeta à corps perdu dans la bataille comme il le faisait depuis toujours, faisant abstraction de tout ce qui n’était pas utile en cet instant. Il allait mener ce combat comme il l’entendait, sans laisser d’ouverture à ses adversaires, sans leur laisser la possibilité d’imprimer leur rythme. Il savait que son équipier réagirait de la même manière, comme un guerrier chevronné. Un de ses shuriken fit mouche, blessant son vis-à-vis à la cuisse. Son illusion ne lui avait pas laissé assez de temps pour se dégager suffisamment. Se redressant, celui-ci dévoila son visage, jeune homme à la chevelure rousse,, et se préparait à riposter. Entre-temps, Kakkou avait parfaitement réagi, faisait surgir un mur de terre dans le dos des deux supposés nukenin, limitant leur mouvements et restreignant leurs possibilités de fuite. Une technique complémentaire à l’assaut de Masahira, décidément ce coéquipier semblait plus prometteur que prévu. Mais ceux-ci n’eurent pas le temps de poursuivre leur enchaînement. Déjà le shinobi roux lançait son attaque, grâce à un jutsu peu commun. Ce ninja manipulait apparemment l’encre et la peinture puisqu’il sortit un lourd pinceau, grâce auquel il avait déjoué le premier assaut de Masahira, et en utilisa la pointe pour répandre une traînée de liquide noir devant lui, formant une multitude d’armes ninjas braquées sur les deux nukenin. Curieuse technique, qui lui permettait de donner une forme solide à ses créations en y insufflant son chakra. Un shinobi de ce genre devait être spécialisé dans les attaques à longue et moyenne distance, puisqu’il utilisait ses tracés pour attaquer, lui-même ne s’exposant pas directement. Un peu comme un marionnettiste qui manipule un pantin, il se dissimulait et attaquait à l’aide de ses techniques d’encre.


Peu avant que les armes furent projetées dans sa direction, Masahira nota tout de même la suite du mouvement de son adversaire, qui répandit quelques traces noires devant lui, sûrement pour les utiliser à sa guise ensuite. Plutôt habile, il avançait ses pions les uns après les autres, préparant à l’avance la suite de ses assauts. Il en fallait plus pour berner le nukenin, et ses marques noires devait disparaître pour éviter d’être mis en difficulté plus tard. Mais pour le moment, il fallait éviter cet incroyable jet d’arme. La distance entre eux était suffisamment élevée, seulement la multitude de projectile couvrait une zone assez large. Impossible d’esquiver à gauche et à droite, et sauter ne ferait que l’exposer aux jutsus de ses deux adversaires. Une seule solution sensée, se cacher sous terre. Il pointa alors deux doigts droit devant son visage et s’enfonça dans le sol comme s’il plongeait dans un lac, se frayant sans mal un chemin parmi la roche et le terre. Il n’avait plus à s’inquiéter des armes de peinture, et son adversaire ne l’avait sans doute pas vu se cacher de la sorte, trop occupé à préparer la suite de son mouvement. Ainsi dissimulé, il ferma les yeux pour laisser ses autres sens deviner la situation plus haut. Une faible odeur âcre et poussiéreuse lui parvint aux narines, preuve que l’un des shinobis venait d’utiliser un fumigène. Parfait, cela n’allait pas l’handicaper, au contraire, pas plus que son coéquipier qui ne se servait pas de sa vue de toute façon. Sous terre, il sortit un parchemin d’une de ses poches, préparant à l’avance son prochain jutsu, tandis que de son autre main, il saisit trois kunaï ornés de notes explosives. Profitant de la couverture vacillante du manteau de fumée, il jaillit de sa cachette à quelques mètres du ninja roux, exécutant sa technique à l’aide de son parchemin [action cachée]. Se reculant légèrement, il projeta ses trois notes explosives directement sur le sol, visant l’espace qui les séparait tout les deux. Les trois explosifs éclatèrent de concert, achevant de disperser le nuage et projetant des débris de roche un peu partout autour du combat. Les marques laissées par l’homme à la tunique noire venaient de se disperser sous l’onde de choc, tandis que lui-même subissait le souffle de l’explosion. Se tournant vers son équipier, il lui susurra:

A ton tour, balaye ces deux avortons.


[Résumé: j'évite l'attaque de Heike en me réfugiant sous terre, je sors sous la couverture du nuage et j'en profite pour lancer mon action cachée. Ensuite je disperse les marques que Heike avait préalablement laissées par terre à l'aide de kunaï explosifs. Vous êtes tout les deux touchés légèrement par l'explosion puisque la distance qui vous séparait des kunaï n'était pas très importante. Je me focalise surtout sur Heike parce que sous terre, je n'ai pas pu suivre les mouvements de Takemaru.]

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Wataridori Kakkou et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang A



Messages : 90
Date d'inscription : 14/04/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 196


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Ven 17 Juin - 20:54

Les deux ninjas en face des deux nukenin avaient réagi aux provocations, comme l’attendait Kakkou. Le plus grand avait esquivé la plupart des shurikens de Masahira bien que sa tactique avait été parfaite. Mais une des armes avait réussi à transpercer la chaire de la cuisse du ninja de l’Alliance. Quelque chose qui plaisait Kakkou, ce shurikens gênerait le ninja dans ses déplacements, et le ninja aveugle étant quelqu’un qui se bas le plus souvent au corps à corps aurait moins de difficulté à en venir à bout. Son mur de boue eut son effet, les deux ninjas, le roux et celui qu’il l’accompagnait et qui venait de sortir de sa cachette ne pouvaient plus reculer. Mais manque de chance, un de ces deux shinobis possédait l’élément Raiton… Le type de chakra que craignait Kakkou car ses techniques Doton seraient annulées, enfin la plupart… Le ninja de l’Alliance balança une technique Raiton de bas niveau vu la quantité de chakra utilisée dans le mur. Effectivement le petit mur ne fut que endommagé par la supériorité du Raiton, enfin un coup de plus et il s’effondrerait sûrement.

L’adrénaline augmentait de plus en plus dans chacun des combattants, le rythme cardiaque de chacun augmentait, mais quant à lui, Kakkou restait passif, comme lassé des combats. Aucune expression ne ressortait sur son visage. Le ninja qui avait reçu la salve de shuriken ne tarda pas à riposter lui aussi par un jet d’armes. Mais bien particulier, il avait sorti une arme que Kakkou n’avait encore jamais rencontrée. Un pinceau ? L’homme fit plusieurs gestes comme s’il s’apprêtait à peindre. L’odeur fraîche de l’encre montait aux narines du ninja aveugle. Il se posait alors bien des questions, quelles techniques étranges ce ninja allait-il utiliser ? En un geste dans le vide il envoya de l’encre qui se matérialisa en diverses armes, shurikens kunais etc.… La stupéfaction apparut sur le visage du nukenin. Un petit sourire narquois se dessina alors sur son visage. Un ninja utilisant du Raiton et un autre qui avait un Kekkai Genkai bien spéciale. Ce combat devenait de plus en plus prometteur tout d’un coup. La salve d’armes fonçait sur les deux nukenins. Mais il en fallait plus pour l’impressionner et encore plus pour le vaincre… Son coéquipier utilisa une technique Doton pour s’échapper sous terre. Lui aussi avait un élément Doton en sa présence. C’était parfait. Cela allait être interressant... Un seul mundra suffit pour exécuter sa technique. Les pieds du nukenin commençèrent à s'enfoncer dans le sol de la même façons que Masahira. C'était une technique très utile! Le nuage d’armes ne rencontra aucun obstacles... Pendant ce temps, le ninja roux avait lancé un fumigène sur le terrain là où ils se trouvaient masquant ses prochaines attaques. Mais Masahira était sous le sol avec Kakkou et cette fumée ne les gêneraient pas. Le chakra à la surface était en activité, les deux shinobis de l’Alliance mijotaient quelque chose… Soudain il sentait que le plus jeune ninja grimpait en haut du mur pour avoir une vue d’ensemble sur l’espace de combat et se mettre à l’abri, mais le pouvait-il vraiment ? Masahira ne tarda pas à entrer en action. Kakkou reconnu son odeur à la surface, et ensuite les sifflements de kunais dans l’air. Des bruits d’explosions retentirent et la fumée se dissipait. Le nukenin d’Iwa était toujours sous le sol, bien caché mais surveillait les déplacements des ninjas grâce à leurs odeurs. Il remonta à la surface se retrouva à côté de Masahira qui lui susurra :


« A ton tour, balaye ces deux avortons. »

« Je m’en occupe… »

Plantant son sabre dans le sol il s’accroupit. L’autre ninja était toujours perché sur le mur de terre et l’autre n’y était pas loin. Kakkou fit une série de signe et plaqua une fois de plus ses mains au sol.

« Daichiton - Doryuu Katsu ! »

Soudain une grosse fissure sépara en deux le sol se trouvant en face d’eux. Le mur de boue s’écroula sur lui-même emportant dans la foulée le ninja qui était perché dessus. Quant à celui qui utilisait l’encre comme arme il allait sûrement être emporté par l’immense faille qui s’ouvrait à ses pieds. Le sol se divisait alors en deux parties entraînant un gros danger pour les deux shinobis de l’Alliance. Comment allaient-ils bien pouvoir faire pour résister aux séries d’attaques des deux nukenin ? C’était la question qui trottait dans la tête de Kakkou. Les combinaisons d’attaques étaient parfaites, ils se complétaient à merveilles et formaient un duo redoutable. Cela dépassait les espérances du Ninja Aveugle.


P'tit résumé : Je m'enfonce dans le sol tout comme Masahira. Après il lance ses kunais à notes explosifs. Et ensuite je fait ma technique Doton qui créée une faille sous vos pieds et détruit le mur Doton.
Voilà voilà aux suivants^^

Spoiler:
 


Dernière édition par Wataridori Kakkou le Sam 18 Juin - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Heike Dar Vendel et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Kumo



Messages : 111
Date d'inscription : 23/03/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 230


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Lun 20 Juin - 19:26




Au beau milieu d'un combat !



Je préfère la fuite qu'à la mort...














Un peu de chakra sur ma cuisse. Ce Genin servait tout de même à quelque chose. Sans même hésiter, il m'avait procuré les premiers soins afin que je ne ressente plus la douleurs. J'étais de nouveau comme neuf, prêt à me battre. Attendant leur fait et geste, nous restions sur nos gardes à une bonne distance sécurisante. Ma précédentes attaques avaient levé de la poussière au loin, mais je ne savais pas si elle avait fait mouche. Puis après quelques secondes, une énorme explosion retentit dans la zone de fumée. Me protégeant le visage, mon corps fut repoussé à quelques pas derrière moi du au souffle de l'explosion. Cependant, aucun brûlure. Même si l'explosion avait eu lieu, nous étions trop loin pour en ressentir la douleur. Gardant un œil attentif sur le petit Genin, je le vis monter sur le petit mur de terre. Voulait-il essayer de voir au dessus de cette fumée ?

Mais ce n'était pas tout, je sentis comme un tremblement de terre sous mes pieds. Puis après quelques secondes la montagne semblait se fêler en deux. Quel technique horrible. Les rochers se soulevaient sur les côtés. Si j'avais réagi quelques secondes plus tôt et si j'avais sauté sur un rebord j'aurai pu éviter l'attaque. En effet, seul le milieu de la zone de combat avait été modifié, mais les côtés eux étaient resté intact. restant sur un morceau de terre, mes jambes glissèrent en direction du gouffre. Concentrant mon chakra pour essayer de me retenir, c'était trop tard. Il ne m'avait que freiné. La pente était trop verticale pour que je puisse me stopper. De plus les petits cailloux roulaient et tombaient eux aussi, ce qui rendait encore plus instable cette fracture terrestre. J'arrivais au bord du gouffre. Mon corps tomba en plein milieu de celui-ci. La chute libre commençait.

Tombant dans ce grand précipice qui venait d'être créer, je pouvais juste apercevoir un noir complet. Créer un tel jutsu sur une montagne devait amplifier le jutsu. En effet, cisailler une montagne, était beaucoup plus facile, que de diviser deux morceau de terre. Gardant mon sang froid dans cette chute, je fis rapidement quelque chose. Pourquoi le faire que maintenant. De cette manière j'étais caché des deux nukenins que nous combattions. Mais je devais tout de même être rapide. La technique n'étant pas encore terminé, elle avait du arriver vers le mur de terre derrière nous. prenant mon ardoise, et mon stylo, je fis un dessin très rapide, et rassemblant mes main je dis alors :

"Ninpo, Choujuu Giga !!!"

Un énorme oiseau apparu juste sous mes pieds, s'envolant en direction de la surface. Tout en montant à la surface, je fis de nouveau une technique. Un deuxième corps vint se former juste à mes côtés. L'oiseau était très habile dans les airs. Je tant un rapide coup d'oeil derrière moi, je regardais si Takemaru n'était pas tombé lui aussi. De là où il était, il avait le temps d'éviter l'attaque. Mes deux corps se trouvant sur l'oiseau, dans l'incapacité de savoir lequel est le vrai du faux, un des deux commençait de nouveau un dessin. Usant du chakra, je me préparais à faire de nouveau un dessin. Arrivant proche des deux nukenin, mon oiseau sorti de la crevasse juste devant eux. N'ayant toujours pas bouger depuis le début, ou étant donné qu'ils étaient resté à la même place, et côte à côte, ma stratégie allait pouvoir fonctionner. Arrivant à la surface, je dis de nouveau :

"Ninpo, Choujuu Giga !!!"


De nouveau un oiseau de peinture noire se forma, jaillissant de mon ardoise, un corps sauta dessus. Puis nos deux corps sortirent un kunai en main afin de se protéger au cas où. L'oiseau volant très rapidement, et étant à bout portant allait faire mouche sans doute. Mais ce n'était pas tout. Pour s'assurer qu'il ne bouge pas, je fis la suite d'une attaque préparé au préalable :

"Pen'ki No Daho Hebi !"

Des serpents vinrent entourer les deux ninjas arrivant par derrière furtivement. N'ayant pas de chakra, ils étaient indétectable même pour le ninja ayant surement des sens développés.

***JE DÉVOILE MON ACTION CACHÉE***

Derrière le fumigène, j'usai de ma technique Ninpo, Chou Higa, afin de créer 4 serpents. Les serpents partirent de chaque côté du terrain, donc 2 à gauche et 2 à droite, se faufilant furtivement à travers les rochers pour arriver jusqu'à derrière les deux Nukenin pour ensuite les capturer et bloquer leur mouvement. Puis la fin de la technique, fut celle de l'emprisonnement pour stopper tout mouvement temporairement.

***FIN DE MON ACTION CACHÉE***

Dès lors que les shinobis furent capturé par ma technique d'emprisonnement l'oiseau de peinture noire fonça directement sur eux dans l'attention de les propulser d'un coup de bec. les planter, et le propulser au loin, l'attaque ferait sans doute assez mal. Sa vitesse n'était pas à négligé, et plus le coup est rapide, plus il est violent. Ils allaient certainement subir de gros dégâts. De plus, ils ne pouvaient pas bouger. Comment allaient-ils se sortir de cet enchainement. Il ne pouvait certainement pas prévoir les serpents qui allait les attraper. Un corps était toujours sur le milieu de l'oiseau, tandis que l'autre sur le premier oiseau créé, parti en direction de Takemaru afin de voir comment il allait. Etait-ce la fin pour les Nukenin ? La combinaison était vraiment faite de façon à ne pas les laisser agir. Qu'allait-il se passer désormais.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Résumé : Je tombe dans la crevasse, je créer un oiseau et un deuxième oiseau de peinture noir ainsi qu'un clone. Au moment où je sors de la crevasse devant vous, mes serpents (de mon action cachée) vous attrape et vous immobilise arrivant derrière vous. C'est à ce moment là que mon oiseau lui vous fonce dessus pour vous renverser. Soyez réaliste !


Spoiler:
 








Dernière édition par Heike Dar Vendel le Lun 27 Juin - 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Takemaru et je suis un ninja.


avatar

Gennin de Kiri



Messages : 261
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 22



Fiche du Shinobi
Ryos: 254


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Mar 21 Juin - 0:20


Mission de Rang A. ~

La Découverte Des Déserteur...
╠ La Mission. ╣

Tout se passait extrêmement vite. Le très jeune genin était monté sur le monticule de terre ou plutôt de boue ressemblant à une sorte de mur, juste derrière les combattants de l'alliance. De là haut il pouvait distinguer à merveille les deux nukenins, seulement une fois que la fumée créée par Heike soit entièrement dispersée. Mais il pouvait tout de même distinguer à merveille les silhouettes de Kakkou et de Eboshi. Quelques secondes après la montée en hauteur du genin, celui-ci pu voir l'enfoncement dans la terre du nukenin se situant sur l'extrême gauche, puis, du second ennemi. Puis après cela, une explosion survint non loin du juunin. Cette charge avait eut lieu dans le sol, en dessous de Heike. Celui-ci fut projeté par la déflagration. Puis un nouveau bruit se fit entendre en face des deux ninjas. Une fissure fit son apparition, celle-ci fonçait droit vers les ninjas de l'alliance. Le ninja aveugle avec crée une crevasse grâce à une de ses technique Fuuton, sûrement.

La chute. Oui, le juunin était tombé dans cette crevasse, profonde de plusieurs dizaines de mètres tout de même. Le nukenin n'avait pas peur d'utiliser les grands moyens pour mettre fin à ce combat. Heureusement, Heike s'en était sortit grâce à une de ses techniques liées à la peinture. Un oiseau sortit de la fissure, accompagnant le juunin, ainsi qu'un clone de celui-ci. Quand au genin, lui, avait sauté de son perchoir, pour atterrir au dos du mur de terre, maintenant brisé et en perdition. Son saut lui avait aisément permit de se protéger de la crevasse le menaçant. Un regard furtif de Heike lui permit de faire un signe de tête afin de lui dire que tout allait bien pour lui.

Le danger, cela excitait fortement le jeune genin. Il devait se faire la main, ça, il en était sûr. Mais ce combat pouvait à tout instant le mener jusqu'à la mort s'il faisait une quelconque erreur. C'est pour cela qu'il choisi une méthode très appropriée pour son style de combat. La retraite. En effet, Takemaru était ninja médecin, et le combat à moyenne, voir grande distance était son fort. Malgré un taijutsu plutôt bon au corps à corps, mais il n’excellait pas vraiment en cela. Il trouva un rocher de grande taille quelques mètres derrière lui. Ce rocher allait lui permettre de trouver une nouvelle tactique afin d'attaquer les deux nukenin,s et cette fois-ci, en finir.

Il connaissait maintenant le point faible du ninja aveugle. Il ne voit rien. Et cela allait beaucoup aider le genin. Mais il savait pertinemment que les ninjas dépourvus d'un sens se seraient entraînés à pousser jusqu'à la perfection leurs autres sens. Derrière son rocher, il gardait toujours un œil sur le sol, sachant tout de même que les deux nunkenins s'étaient enfoncés sous terre, masi ne sachant pas qu'ils en étaient ressortis. Quelques secondes lui permirent de trouver un plan digne de ce nom. Il se leva, oui, il était assis, puis il regagna le champ de bataille, dévasté par la crevasse.

*Aidons un peu Heike...*
Le temps qu'il s'était caché, il avait chargé tout son chakra dans son poing droit, puis frappa le sol d'une telle puissance que la terre se fissura et éclata de tout les côté, pour enfin mettre à jour les deux nukenins. MAIS, il n'étaient plus sous terre et pu voir avec joie que sa technique n'avait pourtant pas servi à rien au moment ou il distingua les deux nukenins comme, attachés par une technique de Heike, surement. Une fois cela fait, il sortit son katana et se mit en position pour se défendre. Gardant tout de même un œil sur son coéquipier.*


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Masahira Eboshi et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang A



Messages : 30
Date d'inscription : 27/05/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Mar 21 Juin - 3:40

La violence du combat résonnait contre les parois de pierre du défilé rocheux, les sons rebondissaient et se déformaient, tissant la partition d’une symphonie discordante et assourdissante. Comme Masahira s’y attendait, l’assaut de son coéquipier fut à la hauteur de ses espérances. Usant d’une prodigieuse technique Doton, celui-ci fendit littéralement la terre en deux, ouvrant une brèche de belle taille dans le sol qui entraîna le shinobi roux vers les profondeurs. Le bruit que fit la roche en se déchirant fut tel qu’il se fit probablement entendre à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde, porté par les vents qui soufflaient dans cette partie de la montagne. Si le combat ne s’écourtait pas, il allait probablement attirer tout les ninjas qui surveillaient les environs d’ici très peu de temps. Mais ces préoccupations étaient très loin derrière le nukenin, entièrement focalisé sur l’affrontement en cours. Le plus grands des deux étrangers émergea rapidement de la profonde crevasse, porté par un oiseau esquissé d’une main d'homme. Toujours cette technique si particulière, qui décidemment recelait de multiples applications. Avisant son adversaire, il remarqua que celui-ci ne portait plus trace de la blessure infligée par le shuriken, et il en déduisit assez rapidement que le ninja qui l’accompagnait était certainement médecin. D’où sa tendance à se mettre en retrait par rapport à son coéquipier, sans chercher l’affrontement direct. Un ninja de soutien, qui deviendrait évidemment problématique si le combat s’éternisait. Une autre bonne raison de l’écourter. Mais le nukenin dut reporter son attention sur son principal adversaire, et pour cause: celui-ci lançait une offensive de grande envergure, matérialisant un dragon d’encre sur lequel lui-même, ou sa réplique, se jucha. La créature était massive, sans être d’une taille invraisemblable, et ses traits étaient extrêmement stylisés. Véritable incarnation mythologique plutôt que reproduction fidèle, il était parcouru de fines lignes esquissées d’une main délicate, qui conférait un caractère plutôt poétique à l’ensemble, en dépit de sa fonction meurtrière.

La monture et son cavalier fonçait vers les deux déserteurs, tandis que le deuxième ninja à la tunique noire rejoignait son compagnon en retrait. Le plus petit des ninjas avait cependant usé d’une technique impressionnante, quoique réalisée un peu trop tard. Pour forcer les deux nukenin à émerger de leur cachette de terre, il avait donné un coup de poing dévastateur en direction du sol. Une technique qui avait la réputation d’appartenir au répertoire du Godaime Hokage, et dont Masahira ignorait qu’un tel gamin puisse la maîtriser. Plutôt surprenant. Revenant à la menace directe qui fondait sur lui, le déserteur s’apprêtait à effectuer une simple esquive de côté. L’attaque étant frontale, cela n'eut pas présenté de grandes difficultés si le ninja roux n'avait pas pimenté la chose. Masahira ne put esquisser aucun mouvement: deux serpents d’encre noirs l’enlacèrent immédiatement, le prenant entièrement par surprise alors que l’attaque se poursuivait. Cette tactique était réellement bien pensée: le ninja avait dû créer ces reptiles sous la couverture du nuage de fumée, les gardant dissimulés jusqu’au moment de les utiliser de la manière la plus judicieuse. L’enchaînement ne présentait aucuns défauts en apparence, elle témoignait de la lucidité et du sens tactique de ce jeune shinobi. Seulement Masahira n’avait pas non plus dévoilé toutes ses cartes, et il n’entendait pas se laisser malmener par ces inconnus. Les deux serpents exerçaient une pression suffisante pour l’empêcher de s’échapper, et le dragon d’encre n’était plus qu’à 4 mètres. Il fallait réagir vite.
[Révélation de mon action cachée.]
Kurô Uîba no Fûin (sceau du Tisseur Noir)

La dizaine de parchemins préalablement lancée par le jeune homme s’activa soudainement sous l’impulsion de chakra que celui-ci envoya. Dissimulé par le nuage de fumée, Masahira les avait éparpillé tout le long du défilé dans lequel ils combattaient, formant ainsi un piège à large rayon d’action. Plusieurs dizaines de fins câbles d’acier ninja jaillirent de l’ensemble des parchemins, ficelant l’adversaire et son dragon à une vitesse folle. L’acier siffla, les cordes se tendirent, et l’attaque fut stoppée en plein élan, comme une proie prisonnière d’une incroyable toile d’araignée dont les ramifications proviendraient de tout les côtés. Sous la force du jutsu, le dragon d’encre éclata en une épaisse pluie noirâtre, dont les milliers de gouttes vinrent s’écraser sur un large rayon. La pierre, la terre, le visage des combattants, tout fut instantanément moucheté de noir, tristes larmes de nuit venant s’écraser sur la montagne. Toujours enserré par cette étreinte quasi-vivante, Masahira songeait déjà à la contre-attaque. Un des deux corps était neutralisé, encore fallait-il savoir lequel des deux était le vrai. Pour le moment, il fallait se libérer de l’emprise des serpents. Il laissa tomber un fumigène de sa manche, qui allait lui permettre de gagner un peu de temps. L’épais nuage gris se répandit à ses pieds, tandis qu’il voyait déjà son équipier se démener pour se libérer lui aussi. Enveloppé par le nuage, il réfléchissait rapidement. De ce qu’il connaissait de la technique, chaque dessin était animé par le chakra de l’utilisateur qui les dotait individuellement d’une semi-conscience propre. Pouvant être utilisés pour l’espionnage, ce genre de créature devait être suffisamment élaboré pour pouvoir se repérer dans l’espace, et dans ce cas précis, être capable de se dissimuler pour ensuite attaquer, sans toutefois s’affranchir du contrôle de l’utilisateur. En usant de ses facultés d’illusionniste, il diffusa son chakra dans les serpents d’encre afin de perturber leurs fonctions principales. Pour quelqu’un apte à contrôler et troubler le chakra dans le cerveau de ses adversaires, bouleverser le fonctionnement de ces petites parcelles de chakra n’était pas insurmontable. Il tordit le flux d’énergie des serpents dans tout les sens, jusqu’à les affaiblir suffisamment pour s’en dégager. Après de courtes secondes d’effort, ceux-ci perdirent de leur force pour finalement tomber à terre, formant une mare d’encre noire aux pieds du nukenin.

Il n’attendit pas un instant de plus: profitant de la couverture du nuage, il se clona [action cachée par le nuage] puis jaillit de son refuge de fumée en fonçant vers le ninja retenu prisonnier par l’enchevêtrement d’acier. Il fallait agir vite, aussi laissa t-il son clone s’occuper de lui. Sabre au clair, celui-ci sauta sur sa proie et l’embrocha sans ménagement. Il se doutait que celui qu’il venait de frapper était le clone, aussi il ne se retourna pas, trop concentré sur son prochain mouvement qui devait être décisif. Il n’attendit pas de savoir si son équipier s’était échappé ou non de la prise des reptiles, supposant qu’il n’aurait pas trop de difficultés lui aussi, et parcourut le plus rapidement possible la quinzaine de mètres qui le séparait de son adversaire. Ses mains s’agitèrent devant son visage, formant une série de signes avec une rapidité impressionnante, tout en projetant son chakra vers le shinobi utilisateur d’encre. Pouvoir se concentrer sur son incantation, tout en atteignant les profondeurs de l’esprit de son adversaire n’était pas chose aisée, et Masahira se félicita d’avoir reçu un tel entraînement au cours de sa jeunesse. L’exaltation du combat, il connaissait ça depuis longtemps et chaque fois il en était pénétré de tout son être, aiguisant ses sens et ses gestes comme un prédateur avant la chasse, laissant libre cours à son instinct de guerrier. Rien d’autre ne comptait plus maintenant que lui et son adversaire, comme un cheval à qui on aurait mis des œillères. Ce shinobi roux était perché sur son oiseau d’encre, aussi fallait-il l’immobiliser avant de l’attaquer. Fort heureusement, il planait à seulement quelques mètres du sol, distance aisément atteignable pour un ninja entraîné.
Ago Daiyamondo no jutsu (mâchoires de diamant)

Son emprise assurée, il plongea son adversaire dans une illusion paralysante. Les bras et les jambes avalés par de larges mâchoires de diamant, celui-ci n’aurait plus la possibilité de bouger sans briser le sort au préalable. Masahira vit d’abord la surprise sur le visage du shinobi, puis l’ombre de la peur assombrit ses traits lorsqu’il vit le déserteur fondre sur lui sabre au clair, bien décidé à le trancher de part en part.



[ Désolé pour la qualité, j’ai voulu faire vite]

[Résumé: je neutralise l’attaque et le clone de Heike grâce à un piège que j’avais préalablement lancé, sous la forme de multiples sceaux que je peux déclencher à tout moment. J’échappe à l’emprise des serpents en perturbant le flux de chakra qui circule en eux, puis je me clone avant d’attaquer. Mon clone se débarrasse du premier Heike (que j’imagine être lui aussi un clone), tandis que je fonce vers lui pour l’attaquer. J’utilise un Genjutsu pour le paralyser sur son oiseau, tandis que je saute pour le trancher avec mon sabre. Bien entendu, Kakkou ne subira pas l’attaque du dragon, puisqu’elle est contrée.L'illusion est de niveau B, j'ai un rang plus élevé que celui de Heike en plus de la spécialité Genjutsu, il ne sera donc pas facile de la briser. Bonne chance !]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Wataridori Kakkou et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang A



Messages : 90
Date d'inscription : 14/04/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 196


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Mar 21 Juin - 14:12

L’énorme fissure créée par Kakkou avait parfaitement remplie ses conditions. La crevasse qui fendait la terre s’était étendue sur plusieurs dizaines de mètres atteignant les deux ninjas de l’alliance. Celui qui utilisait l’encre prit de surprise tomba dans le piège, il chuta dans la fissure promettant un joli atterrissage. En même temps, le ninja qui était sur le mur de boue fut déséquilibré, le petit mur de terre commencer à tanguer menaçant de s’effondrer. Mais l’attaque de Kakkou portait plus sur le ninja roux que sur celui-ci, même s’il avait prévu de faire descendre celui-ci de son perchoir. Le ninja qui apparemment préférait un combat à moyenne ou grande distance se retira derrière un gros rocher. Pensait-il échappé aux attaques des deux nukenin tout en soutenant son mentor ? Il tenta à la suite une technique plutôt impressionnante qui avait pour but de faire sortir les deux ninjas déserteurs du sol. À l’aide d’une force destructrice il frappa le sol avec ses poings créant à la suite d’autres fissures dans le sol. Décidément le paysage aura été transformé par la violence de ce combat. Mais la technique ne fut utilisée que trop tard, en effet Kakkou et Masahira étaient déjà ressortis depuis une trentaine de secondes. Kakkou se relevait tout juste qu’il entendait des battements d’ailes résonnant dans la crevasse. Des battements d’ailes ?! Il n’en fut que plus troublé lorsqu’il repéra, sortant de la crevasse un oiseau formé d’encre qui avec sur son dos transporté le ninja roux mais également une autre énorme créature qu’il ne distingua pas. Reconnaître un oiseau grâce aux sons n’était pas difficile, puisqu’il fallait tout simplement se fier aux battements de ses ailes. Mais une créature qui faisait en premier lieu penser à un serpent géant volant était tout de suite plus difficile à identifier.Mais ce n’était qu’un détail, les éléments les plus importants étaient tout simplement que sur son dos se trouvait également quelqu’un qui portait la même odeur que le ninja roux, et vis versa. Lequel des deux étaient le clone ? Bon, une attaque frontale telle que celle-là était périlleuse, le plus probable était que le « vrai » des deux se trouvait en retrait. Autant rester vigilant… s’apprêtant à retirer son sabre du sol qu’il avait planté là pour exécuter sa technique Doton il entendit quelque chose ramper derrière lui, à quelques centimètres. Il réagit trop tard, deux serpents de la même encre qui composait les autres créatures le ligotaient.

Quel enchaînement remarquable. Le ninja ennemi avait sûrement esquissé ces reptiles lorsqu’il se cachait derrière son nuage de fumée… Astucieux. L’énorme créature volante fonçait toujours vers les deux coéquipiers d’une vitesse prodigieuse pour une si grosse bête. Soudain elle rugit comme…Comme….Comme un dragon ! Mais oui évidemment c’était un dragon ! Les serpents resserraient leur entreintes de plus en plus empêchant Kakkou de s’en échapper. Le Dragon n’était plus qu’à quelques mètres. Prêt au choc, le ninja aveugle entendit l’arrêt net de la créature. Des sifflements aigus semblables aux sons d’un fouet réagissaient aux alentours de la bête. Masahira impressionnera donc Kakkou jusqu'à la fin du combat ? Heureusement que son coéquipier avait usé de son piège épargnant Kakkou d’une folie. Le dragon fut stoppé net par les câbles en acier et fut aussitôt étranglé. La gigantesque pluie d’encre se répandit sur l’espace de combat dû à la mort du dragon. Le corps qui se trouvait sur la bête était neutralisé par les câbles, restait à s’occuper de celui qui était sur l’oiseau. Mais les deux nukenin étaient toujours ligotés par les serpents. Masahira laissa tomber de sa manche un fumigène, excellente idée, Kakkou fit de même pour accentuer le nuage de fumée. Ne s’occupant plus de Masahira il se soucia du comment il allait se libérer, ces serpents étaient de vraies sangsues ! La réponse au problème se trouvait toujours dans la plus fidèle arme. Et la plus fidèle arme de Kakkou était son sabre, Suzumushi. Il se souvint qu’il l’avait planté à côté de lui pour utiliser sa dernière technique Doton. C’était la clé ! Il fallait avant tout savoir précisément où était son arme ! Avec son pied il tâta le sol jusqu'à sentir la lame planté dans la terre. Se laissant tomber sur le côté et usant de son agilité il réussit à faire en sorte que la fine lame ne tranche que le serpent qui le retenait. Kakkou était un homme plutôt fin, il n’était pas du genre grosse brute doté d’une musculature à en faire déchirer sa chemise comme la plupart des hommes de son village natal. Non lui il était du genre à être rapide, discret et agile. Et grâce à ces capacités il avait réussi à se dégager des serpents grâce à son sabre planté dans le sol.

Toujours dans la fumée il ne sentait plus l’odeur de Masahira à ses côtés, il avait sûrement dû lancer l’assaut ! Kakkou avait assez perdu de temps comme ça, réfléchissant à une vitesse digne d’un grand stratège, il fallait soutenir Masahira. Il exécuta une série de signe, et un clone de boue sortit du sol, formé de la terre elle-même. (Action cachée par la fumée). Kakkou avait deux missions sur les bras, se débarrasser du ninja médecin qui pouvait s’avérer gênant et soutenir Masahira qui s’était engagé dans un combat de face à face. Deux missions engendraient deux fois plus de difficulté ! C’était la raison pour laquelle il s’était efforcé de créer un clone. L’un des corps sortit du nuage de fumée en courant, sabre dans le fourreau en direction de l’affrontement. Tout en courant il exécuta une série de signe pour s’apprêter à couvrir Masahira d’une quelconque contre-attaque de la part de l’ennemi. (Préparation d’une technique). C’était sa façon de rendre l’appareil. La fumée où se trouvait précédemment les deux nukenin ne tarda pas à se dissipa ne laissant rien apparaître mise à part des flaques d’encre qui composait, il y a quelques instants les serpents. Pour les deux shinobis de l’Alliance il était tout simplement logique que le corps qui fonçait en direction du combat était le « vrai », mais la situation était un peu plus délicate. En effet le deuxième corps s’était une fois de plus dissimulé sous le sol. Mais comment les ninjas de l’alliance pouvait-ils deviner cette fourberie ? Le corps qui était sous le sol creusait une galerie telle une taupe grâce à une technique Doton. Bien évidemment ce n’était pas exactement la même qu’il avait utilisée au début, non celle-ci permettait à l’utilisateur de ressentir tout ce qui se trouve à la surface, bien utile pour préparer une attaque surprise ! Et c’était en effet le but de Kakkou.

Le corps se dégagea de la terre doucement et sans faire de bruit, enfin le moins possible. Il était derrière le ninja médecin qui observait le combat derrière le rocher. Telle une ombre sortit de nul part il lui susurra d’une manière sinistre à l’oreille cherchant à lui faire peur :


« Jamais tu n’aurai dû te lever de ton lit ce matin… »

Révélant ainsi sa position au jeune ninja, le corps sortit entièrement de la terre empoignant son sabre. D’un geste rapide et en diagonale il essaya d’atteindre le corps du ninja médecin. Celui-ci réussira-t-il a parer ou encore à éviter la fine lame du nukenin ? Le ninja qui utilisait l’encre serait face à toute une série de problèmes, il lui faudrait assurer sa survie face à Masahira et également ne pas laisser tomber le ninja médecin qui en temps normal optait pour les combats à distance.


Résumé : Je me libère des serpents grâce à mon sabre planté dans le sol. Je crée un clone dans la fumée (caché). Un des deux corps sort de la fumée en courant et prépare une technique pour couvrir en cas de besoin Masahira. Pendant ce temps l’autre corps s’enfonce dans le sol avant que la fumée ne se dissipe. Ensuite il sort discrètement derrière Takemaru, lui susurre quelque chose dans l’oreille. Il sort entièrement du sol et l’attaque avec un simple coup de sabre en diagonale pas très puissant mais très rapide !

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Heike Dar Vendel et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Kumo



Messages : 111
Date d'inscription : 23/03/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 230


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Mar 21 Juin - 14:31

Eboshi :

Profitant de la couverture vacillante du manteau de fumée, il jaillit de sa cachette à quelques mètres du ninja roux, exécutant sa technique à l’aide de son parchemin [action cachée]. Se reculant légèrement, il projeta ses trois notes explosives directement sur le sol, visant l’espace qui les séparait tout les deux. Les trois explosifs éclatèrent de concert, achevant de disperser le nuage et projetant des débris de roche un peu partout autour du combat.

C'est à dire que ton action est a quelques mètres de ma première position. Or mon dragon est tout proche de vous. et le temps que tu fasse ton attaque il vous a déjà percuté. L'action est beaucoup trop rapide.
De plus, ton action caché est beaucoup trop loin pour m'atteindre, surtout que je vole et que mon dragon est rapide. Je trouve un peu osé cette action cachée... De plus, Kakkou a félé la terre en deux, et par la même occasion a ruiné ton action cachée.

Donc si c'est trop loin tout vos post sont a modifier. De plus vu que vous êtes sous l'emprise de mes serpent, il est impossible pour vous de faire quoi que se soit comme mouvement.


je ferai appel a un arbitre afin que quelqu'un d'extérieur au combat puisse juger. Je ferai également un croquis de la scène de combat pour montrer que ton action cachée est trop loin et n'est plus possible due a l'attaque de Kakkou qui fend le sol en deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Masahira Eboshi et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang A



Messages : 30
Date d'inscription : 27/05/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Mar 21 Juin - 15:04

J'ai lancé mon action cachée dans le but de me protéger d'une éventuelle attaque, c'est exactement ce à quoi elle a servi. Mes sceaux n'ont pas été lancés dans une zone restreinte, ils ont pour but de couvrir toute la distance qui nous sépare. Comme je l'ai précisé dans tout mes posts, nous nous battons dans un défilé rocheux, ce qui signifie que nous sommes encadrés par deux parois de pierre. Tu peux considérer que mes sceaux se sont fixés le long de ces parois. De plus, mon jutsu est de rang B, supérieur à ton attaque qui est de rang C, ce qui devrait être suffisant pour la contrer.
Ensuite, je n'ai pas besoin de faire de mouvement pour le déclencher, simplement à me concentrer. Je ne vois pas en quoi mon action est malvenue, puisque j'utilise un piège préalablement placé pour neutraliser ton attaque. Ta vitesse importe peu aussi, puisque tu es dans la zone d'effet. Et pour finir, le fait que Kakkou fende la terre en deux n'affecte pas mon jutsu, puisque les sceaux sont fixés sur les côtés, et non au sol. En outre, il fend la terre après mon action cachée, ce qui n'empêche pas les sceaux de se fixer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Wataridori Kakkou et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang A



Messages : 90
Date d'inscription : 14/04/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 196


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Jeu 23 Juin - 13:42

Bon on en est où ici alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Heike Dar Vendel et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Kumo



Messages : 111
Date d'inscription : 23/03/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 230


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Jeu 23 Juin - 14:02

Ben je demande un arbitre, pour moi c'est pas possible, c'est pas du tout réaliste ce que vous faites.

1) les action sont trop rapides pour le temps de réaction de 2 sec, le temps que tu actives ta tech, et que les ficelle vienne vers mon dragon le choc est déjà fait. je dis bien que le dragon est à bout portant. On ne peut pas toujours esquiver dans un combat...

2) De plus, tu as posé des sceau dans la fumée, et Kakkou a fendu le sol, donc ton action cachée a été détruite, ou inutile désormais. Soyez plus réaliste.

3)Mon dragon vous blesses pas mal du a la vitesse, mais vous ne mourrez pas.

4) Demandez un arbitre si vous voulez pas éditer. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Masahira Eboshi et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang A



Messages : 30
Date d'inscription : 27/05/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Jeu 23 Juin - 21:23

Il n'y aura pas besoin d'arbitre, parce que ma défense est légitime. L'action de Kakkou n'a pas affecté la mienne, tout simplement, et je me répète, parce que mes sceaux ne sont pas fixés au sol. Et même si ton dragon est à bout portant -ce qui n'est pas logique vu que tu sors de la faille-, ma technique est de rang B, donc suffisamment efficace pour le contrer.
Ce n'est pas parce que tu pensais que ta stratégie était parfaite que tu dois te permettre d'occulter toutes les actions des autres. Ce combat, et le RP en général, n'est pas à sens unique, accepte le fait que tes adversaires puissent avoir du répondant aussi. Soit tu demandes toi même un arbitre, soit tu réponds, mais ne bloque pas le RP comme tu le fais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Lynn Hishita et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Kumo



Messages : 209
Date d'inscription : 15/03/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 328


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Jeu 23 Juin - 22:55

Bon, puisque peu de personnes dans le staff sont décidés à s'occuper de votre cas, je vais m'en charger !

Je vous le dis tout de suite, vous allez presque tous avoir à éditer vos posts.

Heike : Globalement, ta manoeuvre est cohérente et bien amenée. Suffisamment pour que tes adversaires se fassent avoir. Cependant, il y a un GROS problème dans ton offensive. Tu le sors d'où ton dragon ? Si j'ai bien compris, il provient du Choujuu Giga, mais si je me fie à la définition TEXTUELLE de cette technique, tu ne peux donner vie qu'à des tigres ou des oiseaux géants.


Masahira : Comme le dragon d'Heike est un souci, ta technique n'a déjà plus beaucoup de sens. Mais surtout, tu l'as mal amenée. L'histoire des parchemins éparpillés est bien trop peu développée dans tes posts, je ne peux donc pas valider cette technique.

D'autant plus que je ne suis pas non plus disposé à accepter la façon dont tu t'es débarrassé des serpents. Ce n'est que de l'encre animée par du chakra, ils n'ont pas de conscience pure et ne peuvent être affectés par des illusions. Donc quand bien même tu aurais bien amené ta technique avec ses parchemins, tu n'aurais pas pu l'achever à cause de l'immobilisation des serpents.


Wattadori : Pas grand chose à redire sur ta manoeuvre, mais vu que Masahira s'est complètement loupé sur la sienne. Tu voudras peut être l'aider, à toi de voir.

Takemaru : Rien à redire te concernant.




Conclusion :

- Heike doit changer la conclusion de son attaque.

- Masahira doit rectifier sa réaction du tout au tout. Sachant que dans ta situation, tu as peu de chance d'éviter la majeure partie de ce que te réservera Heike.

- Wattadori n'a pas de changement impératif à faire, mais puisque Masahira est en difficulté, tu pourras, si tu le souahites, changer tes actions. Sachant que tu perds pas mal de temps à te débarrasser de ton serpent.

- Takemaru est comme Wattadori. Pas de gros problème dans son post, il pourra donc resté inchangé s'il le désire.



Si vous avez une objection, vous êtes libre de la formuler. Mais elle ne suffit pas à me convaincre, n'insistez pas sous peine de recevoir une pénalité dans ce combat.
Merci d'avance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Masahira Eboshi et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang A



Messages : 30
Date d'inscription : 27/05/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Jeu 23 Juin - 23:15

Citation :
L'histoire des parchemins éparpillés est bien trop peu développée dans tes posts

Evidemment qu'elle n'est pas développée, puisque c'est une action cachée. Si dès mon deuxième post j'avais révélé que je venais de disposer un piège dans la zone nous entourant, d'une manière ou d'une autre Heike ou Takemaru l'aurait remarqué.

Je ne vois pas en quoi je me suis "complètement loupé" comme tu dis, puisque j'ai utilisé une technique défensive que j'avais préparé à l'avance. Même si l'exécution et la disposition ne sont pas extrèmement détaillée, il n'en reste pas moins qu'elles sont logiques. Je suis d'accord pour la manière dont je me débarrassé des serpents, qui n'est pas la plus appropriée, mais la technique garde son sens. De plus, je ne pense pas avoir besoin de l'intégralité de mes mouvements pour déclencher un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Lynn Hishita et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Kumo



Messages : 209
Date d'inscription : 15/03/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 328


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Jeu 23 Juin - 23:18

La majorité des jutsus demandent des signes pour être activés, les sceaux ne font pas exception à la règle. De toute façon, le dragon de Heike n'est pas valide donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Masahira Eboshi et je suis un ninja.


avatar

Nukenin de rang A



Messages : 30
Date d'inscription : 27/05/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 100


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Jeu 23 Juin - 23:26

D'accord, donc on attends qu'il édite et on en fera autant après. Mais malgré vos réserves sur ma technique, est-ce que je pourrais l'utiliser ou non ? (je parle en général, sans compter les éventuels serpents de Heike)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Lynn Hishita et je suis un ninja.


avatar

Jounin de Kumo



Messages : 209
Date d'inscription : 15/03/2011



Fiche du Shinobi
Ryos: 328


MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   Jeu 23 Juin - 23:28

Pas dans les circonstances actuelles, il faudra que tu précises que tu éparpilles les parchemins dans un autre post. (Une action difficile à "cacher")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis un ninja.












MessageSujet: Re: La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La montagne est un lieux à ne pas fréquenter ! FLASH BACK [PV : Takemaru / Masahira / Heike]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Quête-Flashback] Une montagne, un passage, une chute.
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Foire de la montagne : mettre en valeur les potentialités
» La douleur de la montagne.
» Hôpital de l'Universite d'Etat d'Haiti : état des lieux
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: « LE MONDE DES SHINOBIS » :: Kumogakure no Sato :: Monts rocheux-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit