AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

Quand la panthère rencontre une pieuvre. [Seijaku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Quand la panthère rencontre une pieuvre. [Seijaku]   Dim 21 Aoû - 21:49


    Les combats. Les événements les plus connus et adorées par les ninjas du monde entiers. Des ninjas osent dire que les combats sont a prendre a la légère et ceci n'est pas tout pour un vrai ninja.Tout le monde aimaient se battre, ils n'aiment juste pas l'avoué. Aujourd'hui, j'avais rendez-vous. Rendez-vous avec la victoire. Rendez vous avec la bagarre, la dur, la vrai. J'allais combattre un homme qui se faisait appeler Seijaku Kogane au seins du village de Kiri. L'un des septs nouveaux épéistes de la brume. Je n'avais aucunes autres informations sur son épée ou sur ses pouvoirs, je ne connaissais que son nom et lui ne connaissait sans doute que le miens par la même occasion. D'après les hauts gradés de Kiri, il était un homme froid et distant. J'en avait rien a faire de ce qu'il était d'ailleurs mais j'aimais me renseigné sur mes adversaires. Il était connu pour être l'épéiste le plus puissant du village de la brume, c'est dire qu'elle puissance il avait. Mais une question me traversais l'esprit. Pourquoi avait-il fait appelle a moi pour un combat amical comme celui-ci ? Il y avait d'autres ninjas avec qui il pourrait s'entrainé dans le village, comme les autres épéistes, alors pourquoi m'avait-il convoqué sur le pont Naruto, un peu en dehors du village ? Je me levais doucement de mon lit, j'avais une flemme pas possible aujourd'hui. J'avais envie de combattre contre lui mais l'heure qu'il avait donné était assez nul. Il m'avait donné rendez-vous a dix heure du matin. Comme si je me levais a dix heure du matin. Les épéistes étaient des purs motivés, il faut se l'avoué. Je sortit alors de chez moi. Je ne pris pas la peine de marché, j'étais presque en retard. Je fit alors un bond pour atterrir sur le premier toit venu pour entamé ma course vers la sortie du village. Arrivé au porte, je pouvais apercevoir le pont Naruto, vide. J'étais le premier arrivé. Comment osée-il me faire attendre ? Putain d'épéiste, je vais le tuer.

    « Putain.»

    J'avais attéris en plein millieu du pont Naruto. Mon ouïe scruptais les environs, voir si il n'y avait pas quelqu'un. J'en avait marre d'attendre, allez ramène toi qu'on joue un peu. Viens me nourrir de ta peur. Viens que je t'arrache les membres un par un. Viens me nourir de ton sang petit épéiste ! Je t'attend !

Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: Quand la panthère rencontre une pieuvre. [Seijaku]   Lun 22 Aoû - 0:35

"Douce Catharsis "
Le sang... Il abreuve notre corps, il nous guérit, il nous rend malade, il nous maintient en vie et il nous tue. Je me rappelle encore de l'époque où j'étais un infâme et un mécréant. Le sang perlait toujours le long de mes mains et moussait mon visage à chaque affrontement. Cette substance à l'odeur étrange, cette substance à la couleur sanguine, cette substance provoquant certains effets psychologiques lorsqu'on la touche. Le sang : la vie et la mort à la fois. Aujourd'hui, elle serait synonyme de mort. Un entraînement n'est que plus performant que lorsque les deux combattants sont dans une situation de fatalité. Aucune pitié, achever son ennemi sans se soucier de quelques griefs ou regrets. Cela faisait quelques temps qu'une certaine rumeur circulait à Kiri comme quoi j'étais le plus puissant Épéiste de la nouvelle Génération. Kuriarare-Sempai serait heureux de l'apprendre. Encore-t-il que ces dires soient vrais et fondés. Et aujourd'hui j'avais l'occasion de le prouver. Un Jônin, un ancien récidiviste comme moi. C'était lui que j'avais choisis. Pourquoi ? C'était une victime idéale pour la Catharsis et la Rédemption. Il se rendrait compte après sa défaite qu'il avait empruntée la mauvaise voie. Mais il n'est jamais trop tard pour changer. On a tous une seconde chance, j'en suis la preuve vivante. Dix heures, l'heure du rendez-vous. Le Pont Naruto, le lieu du rendez-vous. Je n'avais plus rien à prouver à qui que ce soit. Mon seul but est de délivrait ce Jonin insouciant. Tout comme je l'étais, c'est un mécréant. Tout comme je le suis, il deviendra un prêcheur. Là est toute l'ironie de la chose. Le mécréant devient le croyant. Le prisonnier devient le juge et le sermonné devient le prêcheur. Le monde est une farce. Longue et éphémère à la fois. Quatre heures du matin sur le toit de Kiri. Je méditais, comme à mon habitude, canaliser mon mauvais Karma pour l'expulser face à mon adversaire.

Le soleil se levait à l'est. Je méditais face à lui. Ses premières lueurs me frappèrent en premier avant d'éclaircir tout le village de Kirigakure. J'avais encore quatre bonnes heures avant le combat. Je passais le trois quart du temps qui me restait sur le toi à méditer. Avant que l'horloge n'atteigne dix heures. Je me relevai, m'étirant pour éviter les crampes et fatigues musculaires. Je retournai dans mon appartement et m’asseyais face à Shinsô et ses frères. Fermant les yeux, j'eus quelques pensées envers mes frères. Une sorte de prière intérieure. Je les rangeais dans leurs fourreaux et me dirigeai vers le Pont-Naruto. Apparaissant au milieu du Pont. J'étais à dix mètres de mon adversaire. M'asseyant par terre, je plantai mon Katana au sol, je fermais les yeux et me mit à méditer. Je calculais le poids de son corps en ressentant la pression qu'il exécutait sur le sol. Qu'il vienne, je l'attendais.


Sei' ©

Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: Quand la panthère rencontre une pieuvre. [Seijaku]   Lun 22 Aoû - 0:40


    Il était quoi un moine de la nouvelle génération ? Il s’était assis devant moi, à dix mètres, juste après avoir planté son épée au sol. Il me prenait pour qui ? Un débutant ? La colère montait en moi, j’allais le mettre en pièce. J’allais commettre un crime aujourd’hui. Avec tous ceux que j’ai déjà commis, un de plus ou un de moins, ne changeais rien. La brume commença à se former. C’était moi ? Bien entendu. Des mudras commencèrent alors jusqu’au moment ou deux clones apparurent a mes coter pour directement composer des mudras eux aussi. Le brouillard lui, s’était épaissi et la dernière chose qu’il avait eu le temps de voir était sans doute, mes clones et moi, cote à cote. J’avais perdu le contact visuel avec lui mais, je savais précisément ou il était grâce au battement de son cœur. L’un de mes clones cracha de l’eau sur le terrain en direction de l’épéiste. Ce n’était pas une trop grande quantité d’eau, juste assez pour la suite. L’autre continua ces signes.[Action Cachée] Je m’élançais alors vers lui, le Katana dégainé, une esquive potentielle préparer si son maniement d’arme était trop supérieur au mien tandis que les deux autres continuèrent leurs mudras tout en restant à distance de lui. Allons voir ce que tu vaux à l’épée. Pour un épéiste, ton cœur bat vite. Très vite, serais-ce la peur ?

    « Tu as peur n’est-ce pas ? »


    Spoiler:
     


Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: Quand la panthère rencontre une pieuvre. [Seijaku]   Lun 22 Aoû - 2:59

"Douce Catharsis "
Triste déception lorsque votre adversaire pense que vous êtes un idiot. Prendre le temps de ne faire qu'un avec son esprit ne demande pas des heures par jour. Cela pouvait durer que quelques minutes. Si je méditais durant des heures, c'est uniquement mon choix, non le vôtre. Pourquoi ce jeune arrogant ne s'ouvre pas à la voie de la sagesse et de la méditation. Ca pourrait lui procurer une libération de son âme ainsi que de son potentiel. S'il ne change pas, il sera un jour victime de son mauvais Karma. Qu'il tente de réparer ses fautes tant qu'il en est encore temps. Sa rédemption devra commencer aujourd'hui. Elle commencera par sa défaite. Le Pont-Naruto, dix heures. Un soleil au zénith. L'air pur et embaumant de Kiri. Maigre consolation par rapport à l'idiotie de mon adversaire. Il n'allait pas tenir long feu. Le terrain commençait à être envahit par la brume. Si prévisible. Rouvrant les yeux avant son apparition. Mon ennemi n'était plus distinguable. Bien, de ce fait moi aussi. [Action cachée] Je créais un clone de boue qui se liquéfia lorsque Shen exécuta son Mizuame Nabara. Je restais dans la même position. Collé au sol. J'attendais mon ennemi qui me sautait dessus Katana en main. Pauvre imbécile...

[Récap: Lorsque tu utilises ton Kirigakure, j'utilise mon action cachée. Au moment où tu exécutes le Mizuame-Nabara, je crée un clone de boue qui se liquéfie lorsque ta technique de colle atteint mes pieds. Ce qui veut dire que mon clone est dans la colle elle-même. Et vus que j'ai crée un clone. Mes battements de coeur se faisant à l'unisson, tu ne peux pas repérer ce dit clone. Quant à moi, je reste assis piéger par la colle. Wink ]

Techniques Utilisées:
Spoiler:
 


Sei' ©

Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: Quand la panthère rencontre une pieuvre. [Seijaku]   Lun 22 Aoû - 3:02


    Il se disait épéiste mais n’avait pas du tout le niveau pour porté un tel rang. Pourquoi la Mizukage faisait-elle confiance à un tel homme ? Pourquoi faisait-elle confiance à quelqu’un d’aussi faible ? Le bouddhiste ne bougea pas, il n’essaya même pas d’esquiver ma technique suiton. Même si elle n’avait pas de très gros risque pour sa santé, il se retrouvait maintenant piéger par ma technique dans l’incapacité de bouger. Qu’avait-il dans la tête pour se laissé faire de la sorte ? Il voulait sûrement mourir. Il voulait mourir, j’en étais sûr à présent. J’allais devoir lui donné ce qu’il voulait avoir. Je fonçais sur lui, Katana dégainé, faisant attention a ne pas marché dans l’eau collante mais a marché au dessus d’elle, je n’avais qu’une envie : Le voir mourir. Lorsque j’atteignais sa hauteur, mon katana en l’air, je le rabaissai d’un geste rapide et sec toujours en prévoyant quelque chose si jamais il réussit à me contrer. Mon coup avait atteint sa cible ? Je n’avais même pas remarqué, j’enchainais alors avec un autre puis encore un autre et un suivant. Les autres moi continuait leurs travaillent a l’arrière, en retrait. Ils m’épauleraient en cas de coups dur même si je doute qu’un coup dur arrive face a cet homme … Je sentais la peur monté en lui ! Je l’avais donc touché ? Il était mort ? Ou l’étais-je moi … ?

    [Rien de spécial mise a part des coups de Katana. Laughing]
Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: Quand la panthère rencontre une pieuvre. [Seijaku]   Lun 22 Aoû - 3:50

"Douce Catharsis "
Apathique humain. Créature vile et corrompu. Toujours en quête de puissance. Toujours vouloir démontrer sa puissance. Décidément les êtres humains ne changeront jamais. Alors, comment ai-je fais pour changer ? Suis-je digne d'être comparé à un surhomme ou à Dieu lui-même ? Je ne pensais rien de tout ça. Je n'étais pas un surhomme, ils étaient des hommes de bas étage. Ne se laissant guider que par le désir de vaincre et de puissance. Rien ne comptait plus à leurs yeux. Ce jeune Shenyu voulait démontrer sa force face à un Epéiste ? Epéiste détenant Shinsô qui plus est. Il devait être guidé par la folie ou la stupidité. Les deux mêmes, qui sait ? Je ne craignais rien au monde. Mes craintes se fondaient sur l'idée de ne pas pouvoir me faire pardonner. Qu'un jour ce mauvais Karma regagne la possession de mon corps, mon coeur, mon esprit et mon âme. En parlant de Karma, il fallait que je libère. Déversait toute ma haine et la rage canalisaient durant ma méditation. Le jeune Shenyu se rua sur moi, katana en main. Au moment où son Katana se baissa légèrement. Mon clone de boue ressortit de la colle que Shenyu avait provoqué et se mit à se défendre à l'aide de son propre Katana. Le bruit des épées qui s'entrechoquaient. Tandis que mon clone affrontait Shenyu, je fixais en direction de la provenance de Shenyu. Refermant les yeux, je me remis à méditer. Mon clone maniait le sabre à la perfection, tout comme moi. Lorsqu'il pensa avoir déniché une faille dans l'exécution de mouvements de Shenyu, il s'empressa d'exécuter un coup vertical à hauteur de son ventre.

[Récap : Alors, lorsque tu arrives sur moi et que tu abaisses légèrement ton Katana, mon clone sort de l'eau et me protège. Je jette un coup d'oeil d'où tu venais puis reprends ma méditation. Mon clone t'affronte au Sabre. N'oublie pas de prendre en compte l'effet de surprise et mon niveau de maniement de l'épée qui est des plus redoutables en ce monde. Wink ]



Sei' ©

Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: Quand la panthère rencontre une pieuvre. [Seijaku]   Lun 22 Aoû - 4:00


    Je devais admettre son niveau, il n’était pas épéiste pour rien mais face a moi, le Jônin le plus talentueux du village de la brume, il ne pouvait rien. Il avait réussis à parer mon coup de Katana grâce a une défense assez inattendu, je dois l’avouer. Il avait réussis à faire ça sous mon nez, je n’avais pas du tout remarqué son clone. Le combat entre moi et son clone faisait rage, son maniement du sabre était très très redoutable, j’avais du mal à tenir face a lui et ça se voyait. On pouvait entendre les Katanas s’entrechoquaient, du moins mes clones pouvaient les entendre d’où il était. Puis, une ouverture que je laissai filer, merde. Merde ? Pas tout à fait, il était rapide, mais moi aussi. Son épée traversa mon ventre comme si de rien n’était. La zone d’impact s’était transformé en eau, tel était l’art des techniques suiton.

    Action cachée :
    Moi, je fis un bond en l’air avant de disparaitre à mon tour. J’étais devenu eau, je ne faisais qu’un avec elle. Au même moment, un moi apparu à l’ endroit ou j’étais supposé atterrir de mon bond pour prendre ma place. Il y avait donc bien trois moi sur le terrain. Quelque soit son pouvoir ou celui de mon épée, il lui sera difficile de repérer que ce n’était pas moi qui allait l’attaqué.
    Tu es surpris n’est-ce pas ? Mon Katana vint alors se planter dans sa poitrine. Le vrai moi était apparut derrière lui, derrière son lui qui était assis au sol. Tout n’était qu’illusion depuis le début. Je ne m’attaque vraiment a toi que maintenant épéiste de mes deux. Mon clone, celui qui se battait au katana, profita alors de la surprise créé par la liquéfaction partielle pour venir à bout de son clone, d’un coup dans la poitrine lui aussi. Coup du sort ? Non, maitrise et puissance tout simplement. Je sentais sa peur. Il avait peur de la mort ? éhé, pourquoi était-il ninja alors ?! C’était un être faible, tout simplement …

    « Un esprit sensible ne convient pas à qui porte une épée. »


    [Ok donc depuis le premier post j'avais préparer ça. Celui qui se bat avec ton clone n'est qu'un clone, le vrai 'moi' s'était liquéfier depuis le début et attendais le bon moment pour te prendre a revers. Le bon moment venu, il te la fait a l'envers. Autrement dit mes clones a l'arrière n'étaient que des leurs. ]


    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: Quand la panthère rencontre une pieuvre. [Seijaku]   Lun 22 Aoû - 5:07

"Douce Catharsis "
Sombre réminiscence. Auteur d'une profonde désillusion. Écrivain d'une mort atroce. Et une fois de plus Shinsô allait être la plume de ce récit. L'être humain se perdra à cause de ses cinq sens. Trop ou mal exploités nos sens peuvent nous emmener droit à la mort. Si ce jeune Shenyu avait pratiqué la méditation. Aujourd'hui, il ne serait pas là où il en est. Victime de ses désirs, pantin de son esprit si entravé par les émotions. Si seulement il pratiquait la méditation...Si seulement... Il fallait quelqu'un pour lui ouvrir la voie. Il fallait quelqu'un pour la lui montrer. Et ce quelqu'un ce sera moi. C'était mon but et mon devoir à la fois. Sauver l'esprit des mortels. Les sauver d'eux-mêmes. Le jeune Shenyu savait se débrouiller au Katana mais pas assez. Une ouverture suffit à mon clone pour lui entailler le ventre. Manque de chance, celui-ci était un clone. Je vois... L'effet de surprise que sa liquéfaction provoqua lui suffit à détruire mon clone. Je sentis une lame froide transperçait ma poitrine. S'en suivi un beau dialogue. Puis une deuxième lame. Un léger sourire apparu sur mon visage. Un idiot restera un idiot...Quelle douce catharsis.

Action cachée: J'exécutais deux clones de boue. Un de mes clones et moi-même (mon vrai corps) plongèrent sous-terre en usant du Daichiton-Dochu Eigyo et grâce à ma connaissance du Doton ainsi que de la méditation, je pus contrôler à l'aide de leurs poids [CF: Mon premier post] la présence de deux clones au bout du pont. Mon clone et moi-même nous placèrent sous leurs pieds et posèrent cinq parchemins explosifs sous les pieds de chacun.

Une fois les parchemins posait. Moi-même et mon clone regagnèrent ma position, toujours en étant sous-terre. L'affrontement des clones faisait toujours rage. J'attendais tranquillement. Ces deux lames vinrent transpercer mon clone de boue. Celui-ci esquissa un rire. Et avant de fondre, une troisième lame jaillit du sol pour transpercer ce jeune Shenyu. La parole l'avait trahi. Son clone l'avait trahi. Le combat prenait fin...

[Récap : J'ai usé en tout de trois clones lors de mon premier post. Donc les Clones de Boues ne compte pas dans ce tour. Tu en as vu que deux. Le troisième et moi-même étions sous-terre et avions posé des parchemins explosifs sous les pieds de tes deux autres clones. Ceci fait. Ils regagnèrent leurs places. Grâce au coup d'oeil que j'ai lancé tout à l'heure. Je pus supposer qu'il n'y avait aucun mouvement. Lorsque tu apparus et me transperça et parlant en même temps. Mon clone esquissa un sourire. Et avant de fondre pour montrer que c'est un clone. Shinsô s'allongea et sortit du sol pour te transpercer. Voilà. Well Done. Good Fight boy.]

Techniques Utilisées:

Spoiler:
 


Sei' ©

Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Invité et je suis un ninja.



Invité








MessageSujet: Re: Quand la panthère rencontre une pieuvre. [Seijaku]   Lun 22 Aoû - 16:41


    Le niveau ? Il l’avait réellement. Son épée vint a bout de moi sans même qu’il eu a bougé le petit doigt. Pourquoi ? J’avais était bête. Je l’avais attaqué de front comme ça sans prévoir quelque chose si il parvenait a me contré. Merde. Un combat amical qui se termina mal pour moi, pourquoi ? J’avais eu envie de le tuer, voila tout. Nous nous retrouverons sûrement un jour Seijaku. J’en ai le pressentiment. Ce jours là j’ai bien l’intention de gagné et d’en finir une bonne fois pour toute avec toi ! Ce jours là, Panthera sera de retour. Ce jours la, la Panthère renaitra de ses cendres et viendras a bout de la pieuvre.

    [Petit post pour terminé ce combat. Bien joué, tu as gagné. Prenez exemple vous tous, ça c'est du combat. Cool]
Revenir en haut Aller en bas


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis un ninja.












MessageSujet: Re: Quand la panthère rencontre une pieuvre. [Seijaku]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la panthère rencontre une pieuvre. [Seijaku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» patrouille de griffe de panthère
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kigen No Setsuwa  :: Jigôku Jaishûu [Mini ~ Event] :: The Wide Jungle-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit